ModĂ©rateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-FidĂ©litĂ©, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistrĂ© et 14 invitĂ©s

Toutes les enceintes HiFi

Les meilleurs enceintes du monde ? Systeme Tonnara

Message » 02 Nov 2007 13:15

haskil a écrit:Ce n'est pas pareil du tout ! Car un musicien joue avec ses oreilles. Donc, il compense le niveau différent selon les registres de son instrument en direct et en continu dans la salle dans laquelle il joue : il adapte en niveau les différents registres et il adapte aussi avec le tempo : dans une salle sèche, on joue plus vite quand dans une salle réverbérée.

Exception faite de l'orgue qui est adapté acoustiquement à la salle dans laquelle il est installé en jouant sur le niveau sonore produit par chaque tuyau. Car on ne peut pas jouer plus ou moins fort en appuyant plus ou moins fort sur chaque touche.

Un chef d'orchestre fait la mĂŞme chose en dirigeant. Dans une salle ou le grave sonne beaucoup, il fait jouer moins fort les instruments graves que dans une salle ou le grave est faible. Idem des cuivres : dans une salle brillante, il les fait jouer moins fort, etc.

On ne peut pas comparer du tout la musique reproduite par des enceintes et celle produite par un instrument.

Si c'est comparable, le musicien compose effectivement avec les "macro" caractéristiques de la salle mais il est totalement incapable de corriger ce qu'un spectateur capte à 10m sur la gauche ou un autre à 50m au fond, les noeuds acoustiques d'une pièce ou salle existent toujours plus ou moins et on ne peut pas "faire plaisir" à tout le monde, en pratique cela se passe bien parceque le discours musical est plein d'harmoniques, en moyenne l'oreille ne va pas perdre 15dB sur une note alors qu'à la mesure on va perdre 15dB sur une fréquence donnée.
D'ailleurs on pourrait même lancer le débat sur ce que pense donner le musicien et ce que reçoit effectivement le spectateur. Le violoniste a l'instrument quasiment directement dans l'oreille, le pianiste se retrouve avec un certain rendu avec le nez dans la table d'harmonie, mais en pratique à 15m dans une salle moyenne ce rendu est encore différent.
On pourrait donc se demander "fidélité à quoi" quand on fait la course à l'armement sur nos "chers" systèmes. :mdr:
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Nov 2007 13:15

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Nov 2007 13:35

Fidèlité à l'enregistrement, bien sur ! La chaîne hi-fi ne fait pas de musique, elle reproduit un enregistrement.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 02 Nov 2007 13:44

Denis31 a écrit:Fidèlité à l'enregistrement, bien sur ! La chaîne hi-fi ne fait pas de musique, elle reproduit un enregistrement.

Ah, et quel intérêt d'être fidèle a un enregistrement, le but final n'est il pas d'être fidèle à l'évènement initial ? La question n'est pas simple :D
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 02 Nov 2007 14:33

Je ne vois pas ou est la complication, personnellement...La source contient un enregistrement et rien d'autre, la chaîne y est plus ou moins fidèle...Retrouver l'évènement initial, c'est le travail du cerveau, pas de la chaîne.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 02 Nov 2007 14:50

Denis31 a écrit:Je ne vois pas ou est la complication, personnellement...La source contient un enregistrement et rien d'autre, la chaîne y est plus ou moins fidèle...Retrouver l'évènement initial, c'est le travail du cerveau, pas de la chaîne.

Etre fidèle à un enregistrement c'est bien si celui ci est lui même fidéle, c'est là qu'est la complexité, je pense qu'une autre façon de voir la hifi c'est chercher à avoir une restitution naturelle, le plus proche possible des vrais sons, certains vont même jusqu'à chercher une restitution agréable et confortable sur la plupart des enregistrements. Et en fait cela ne passe pas forcément par une restitution fidèle de l'enregistrement justement.
C'est pourquoi on peut voir tant de systèmes différents et c'est pourquoi il n'y a pas de meilleure enceinte du monde, enfin c'est mon avis :roll:
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 02 Nov 2007 14:59

On est d'accord:
...chercher une restitution agréable et confortable sur la plupart des enregistrements...

Se fixer cet objectif, pourquoi pas, même si je ne privilégie pas cette approche car pour 1 enregistrement restitué "confortablement", elle conduira à faire l'impasse sur 1 autre.

MAIS, confondre cet objectif louable avec la fidèlité à l'évènement initial, c'est AMA une impasse.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 02 Nov 2007 19:53

MBON a Ă©crit:
haskil a écrit:Ce n'est pas pareil du tout ! Car un musicien joue avec ses oreilles. Donc, il compense le niveau différent selon les registres de son instrument en direct et en continu dans la salle dans laquelle il joue : il adapte en niveau les différents registres et il adapte aussi avec le tempo : dans une salle sèche, on joue plus vite quand dans une salle réverbérée.

Exception faite de l'orgue qui est adapté acoustiquement à la salle dans laquelle il est installé en jouant sur le niveau sonore produit par chaque tuyau. Car on ne peut pas jouer plus ou moins fort en appuyant plus ou moins fort sur chaque touche.

Un chef d'orchestre fait la mĂŞme chose en dirigeant. Dans une salle ou le grave sonne beaucoup, il fait jouer moins fort les instruments graves que dans une salle ou le grave est faible. Idem des cuivres : dans une salle brillante, il les fait jouer moins fort, etc.

On ne peut pas comparer du tout la musique reproduite par des enceintes et celle produite par un instrument.

Si c'est comparable, le musicien compose effectivement avec les "macro" caractéristiques de la salle mais il est totalement incapable de corriger ce qu'un spectateur capte à 10m sur la gauche ou un autre à 50m au fond, les noeuds acoustiques d'une pièce ou salle existent toujours plus ou moins et on ne peut pas "faire plaisir" à tout le monde, en pratique cela se passe bien parceque le discours musical est plein d'harmoniques, en moyenne l'oreille ne va pas perdre 15dB sur une note alors qu'à la mesure on va perdre 15dB sur une fréquence donnée.
D'ailleurs on pourrait même lancer le débat sur ce que pense donner le musicien et ce que reçoit effectivement le spectateur. Le violoniste a l'instrument quasiment directement dans l'oreille, le pianiste se retrouve avec un certain rendu avec le nez dans la table d'harmonie, mais en pratique à 15m dans une salle moyenne ce rendu est encore différent.
On pourrait donc se demander "fidélité à quoi" quand on fait la course à l'armement sur nos "chers" systèmes. :mdr:



Non, j'insiste : pendant les répétitions, quand ils ont un doute les chefs descendent de leur podium, laissent l'orchestre jouer seul, et se promènent dans la salle pour écouter. Et de loin corrigent la balance et pas qu'un peu. Et même changent parfois la disposition des pupitres de l'orchestre... et pas qu'un peu...

D'autre part, si un violoniste a le violon contre l'oreille... il joue avec le retour du son de la salle... et il sait se placer sur la scène là où le retour est le meilleur, le meilleur étant celui qui fait qu'il s'entend le mieux : et le public le mieux aussi ! Pour le piano, il suffit de changer son angle par rapport à la salle, ou son emplacement de 50 cm pour qu'on entende mieux ce qu'on fait et alors on maitrise beaucoup mieux la réponse de la salle en l'intégrant dans le jeu.

Mais il est évident qu'une salle inadaptée ne sera pas corrigeable par les musiciens.

Tous les musiciens ne sont pas égaux devant cette capacité, c'est certain, mais les vraiment bons, savent adapter leur jeu aux caractéristiques de la salle. Heureusement. Comme disent les musiciens : ils "jouent avec la salle".

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 DĂ©c 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 02 Nov 2007 19:58

haskil a Ă©crit:Non, j'insiste
Alain :wink:

Heureusement chacun a le droit d'avoir son avis :wink:
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message