Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Toutes les enceintes HiFi

SoundLab: focus sur la musique et non sur le système

Message » 16 Juin 2010 12:08

michof a écrit:Les Sound Lab ,dans les années 85-90 étaient incontestablement les panneaux électrostatiques les plus réussis.Ils écrasaient les Quad en ampleur , les Acoustat en précision , les Martin Logan et les Final en équilibre tonal....
Malgré ça , on se tournait tous vers Infinity ou Magnepan . Desmaret , l'importateur Sound Lab de l'époque avait fini par jeter l'éponge devant les problèmes insolubles de fiabilité de la marque. :cry:
J'espère que la génération actuelle est plus rassurante... :wink:

L'importateur de Magnepan n'a pas jeté l'éponge mais perdu la carte comme Mark Levinson, Krell, Transparent, Theta et tant d'autres; j'ai eu il y a 20 ans des MG3A dont je garde un excellent souvenir, mais les Magnepan ne peuvent se comparer aux SL.
L'importateur de Magnepan est un "businessman", ce que j'appelle un marchand de HIFI.
La fiabilité des nouveaux modèles (PX) avec une membrane entièrement repensée est excellente et l'alimentation est "surdimensionnée", rendant celle des Martin Logan ridicules (pour rester poli).
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Juin 2010 12:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Juin 2010 12:28

amfortas a écrit:Je connaît quelqu’un qui a remplacer un Levinson 32 réf par le dernier MSB avec l’option sortie variable j’attend son retour si cela t’intéresse.

Philippe

Je le connais également très bien, il a des SoundLab M2PX...
Je vais faire l'essai, mais le L2 Reference de Lamm est bien plus musical que le 32 de Mark Levinson, donc à écouter avant de prendre la décision.
[/quote]


Le Lamm référence en deux pièces est effectivement plus musical, enfin cela dépend aussi des associations, ca me rappel d’une écoute avec des Avallon une horreur, mais il y a une chose que le 32 fait bien mieux que le Lamm, c’est sur la précision d’analyse et le son réellement 3D avec cette faculté de pouvoir tourner autour de chaque son à taille humaine.

De pouvoir regarder la position exacte d’un piano plutôt que de l’écouter, comme quelque chose de très palpable, voilà pourquoi je ne le changerais pour rien au monde, tout est matière avec lui.

Pour Michof le même que sur le vert ? :mdr:

Je suis entièrement d’accord avec toi, pour avoir écouté quelque modèle à l’époque, les Sound Lab avait retenu mon attention pour cette finesse, et cette précision bien sur dans les années 85 90, la final 1.2 ? dans les années 2004 me semblait équilibré si on fait abstraction à son grave et à ca fiabilité.

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 16 Juin 2010 13:37

Le Lamm référence en deux pièces est effectivement plus musical, enfin cela dépend aussi des associations, ca me rappel d’une écoute avec des Avallon une horreur, mais il y a une chose que le 32 fait bien mieux que le Lamm, c’est sur la précision d’analyse et le son réellement 3D avec cette faculté de pouvoir tourner autour de chaque son à taille humaine.
Je suis entièrement d’accord avec toi, pour avoir écouté quelque modèle à l’époque, les Sound Lab avait retenu mon attention pour cette finesse, et cette précision bien sur dans les années 85 90, la final 1.2 ? dans les années 2004 me semblait équilibré si on fait abstraction à son grave et à ca fiabilité.
Je ne tiens pas à polémiquer, mais la scène sonore du L2 Ref est absolument remarquable avec une précision qui le rapproche du concert, mais surtout c'est son rendu musical, vivant, naturel, pas seulement analytique qui le place bien au dessus du 32 sur la musique classique; c'est la même chose avec les amplis ML par rapport aux Lamm.
J'ai eu du ML (lecteur, convertisseur, préamp et amp), je pense que ces appareils sont fabuleusement fabriqués, mais cela manque de vie, de richesse de timbre (opéras, violons, orchestre symphonique etc...) alors que j'ai redécouvert le plaisir d'écouter de la musique avec les Lamm, sans penser aux appareils mais en me concentrant uniquement sur l'oeuvre écoutée ce qui est aussi le cas avec les SoundLab en comparaison avec Magico par exemple (je ne supporte pas les Martin Logan même les derniers modèles).
Tout ça n'est qu'affaire de goût, et pour moi rien ne remplace l'émotion, et certains appareils (Soulution, encore mieux fabriqués que ML, par exemple) n'arrivent pas à recréer cette émotion, ce qui est aussi (à mon avis) le cas de ML.
Le choix des câbles, du support est très important avec Lamm (résonnance des coffrets): j'utilise le Dream preamp (Stealth) en secteur, L'indra (Stealth) en modulation, des pieds HRS + plaques d'amortissement HRS sur leurs capots (alim et préamp) et ils sont sur un meuble GPA Monaco SE avec option plaques en carbone et pieds Apex: l'apport de ces différents "gadgets" est sidérant, tant mieux si ça fait ricaner les sceptiques...
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Juin 2010 15:45

amfortas a écrit:
michof a écrit:Les Sound Lab ,dans les années 85-90 étaient incontestablement les panneaux électrostatiques les plus réussis.Ils écrasaient les Quad en ampleur , les Acoustat en précision , les Martin Logan et les Final en équilibre tonal....
Malgré ça , on se tournait tous vers Infinity ou Magnepan . Desmaret , l'importateur Sound Lab de l'époque avait fini par jeter l'éponge devant les problèmes insolubles de fiabilité de la marque. :cry:
J'espère que la génération actuelle est plus rassurante... :wink:

L'importateur de Magnepan n'a pas jeté l'éponge mais perdu la carte comme Mark Levinson, Krell, Transparent, Theta et tant d'autres; j'ai eu il y a 20 ans des MG3A dont je garde un excellent souvenir, mais les Magnepan ne peuvent se comparer aux SL.
L'importateur de Magnepan est un "businessman", ce que j'appelle un marchand de HIFI.
La fiabilité des nouveaux modèles (PX) avec une membrane entièrement repensée est excellente et l'alimentation est "surdimensionnée", rendant celle des Martin Logan ridicules (pour rester poli).


Quel menteur , ce Desmaret ,c'est lui qui m'a dit qu'il en avait marre de réparer !! :mdr:
Un seul copain avait acheté des A4...Elles faisaient un joli bruit de feuille froissée sur les pointes de modulation.
Ca nous inquiétait ,mais comme on avait des Magnepan.... :mdr:
Donc , les nouveaux modèles sont fiables...Excellente nouvelle..
Well Tempered + Zyx R 100 Fuji + CEC TL 1 X + DAC Pass Lab
Préampli Cary Audio SLP98P ou MingDa MC 300 ,Lumley W 100 ou VAC Renaissance 70/70
Câbles MIT 330 Shotgun ,Stereovox ,Cardas Golden Cross ,Magnepan 2.7 QR.
michof
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1356
Inscription: 17 Nov 2003 17:25
Localisation: Hérault
  • offline

Message » 16 Juin 2010 16:19

Quel menteur , ce Desmaret ,c'est lui qui m'a dit qu'il en avait marre de réparer !! :mdr:
Un seul copain avait acheté des A4...Elles faisaient un joli bruit de feuille froissée sur les pointes de modulation.
Ca nous inquiétait ,mais comme on avait des Magnepan.... :mdr:
Donc , les nouveaux modèles sont fiables...Excellente nouvelle..[/quote]
Quand les électrostatiques "frisent" c'est que l'ampli est en bout de course ou bien ce sont des CLS de ML...
Pour ma part je ne suis jamais arrivé à ça, même en écoutant à très fort niveau, mais les Lamm M2.2 ont de la ressource.
Même sur un coup de grosse caisse ou sur une basse, les M3PX (SoundLab) tiennent sans broncher, mieux ou aussi bien qu'une Magico V2 ou V3, mais avec bien plus d'ampleur et de naturel.
L'importateur de Magnepan, que je connais bien, a une réputation bien établie fondée ou non, à toi de juger.
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Message » 17 Juin 2010 6:53

amfortas a écrit:Le Lamm référence en deux pièces est effectivement plus musical, enfin cela dépend aussi des associations, ca me rappel d’une écoute avec des Avallon une horreur, mais il y a une chose que le 32 fait bien mieux que le Lamm, c’est sur la précision d’analyse et le son réellement 3D avec cette faculté de pouvoir tourner autour de chaque son à taille humaine.
Je suis entièrement d’accord avec toi, pour avoir écouté quelque modèle à l’époque, les Sound Lab avait retenu mon attention pour cette finesse, et cette précision bien sur dans les années 85 90, la final 1.2 ? dans les années 2004 me semblait équilibré si on fait abstraction à son grave et à ca fiabilité.
Je ne tiens pas à polémiquer, mais la scène sonore du L2 Ref est absolument remarquable avec une précision qui le rapproche du concert, mais surtout c'est son rendu musical, vivant, naturel, pas seulement analytique qui le place bien au dessus du 32 sur la musique classique; c'est la même chose avec les amplis ML par rapport aux Lamm.
J'ai eu du ML (lecteur, convertisseur, préamp et amp), je pense que ces appareils sont fabuleusement fabriqués, mais cela manque de vie, de richesse de timbre (opéras, violons, orchestre symphonique etc...) alors que j'ai redécouvert le plaisir d'écouter de la musique avec les Lamm, sans penser aux appareils mais en me concentrant uniquement sur l'oeuvre écoutée ce qui est aussi le cas avec les SoundLab en comparaison avec Magico par exemple (je ne supporte pas les Martin Logan même les derniers modèles).
Tout ça n'est qu'affaire de goût, et pour moi rien ne remplace l'émotion, et certains appareils (Soulution, encore mieux fabriqués que ML, par exemple) n'arrivent pas à recréer cette émotion, ce qui est aussi (à mon avis) le cas de ML.
Le choix des câbles, du support est très important avec Lamm (résonnance des coffrets): j'utilise le Dream preamp (Stealth) en secteur, L'indra (Stealth) en modulation, des pieds HRS + plaques d'amortissement HRS sur leurs capots (alim et préamp) et ils sont sur un meuble GPA Monaco SE avec option plaques en carbone et pieds Apex: l'apport de ces différents "gadgets" est sidérant, tant mieux si ça fait ricaner les sceptiques...


Oui c’est vrai les lamm vont plus loin, je me rappel de certain point, mais j’avais du mal à retrouver cette matière que j’ai avec les ML

C’était quoi ta configuration Levinson ?

Philipe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 21 Juin 2010 15:18

Oui c’est vrai les lamm vont plus loin, je me rappel de certain point, mais j’avais du mal à retrouver cette matière que j’ai avec les ML

C’était quoi ta configuration Levinson ?

Philipe[/quote]
Je suis étonné, car les Lamm ont beaucoup de matière (les revues américaines les classent dans les électroniques "dark") avec en particulier l'usage de tubes (5 pour l'alim du L2 ref et 1 dans l'étage intermédiaire des M2.2), mais ils sont bien plus ouverts que les ML (sans la matité du 32 et surtout sans les duretés de l'aigu des 20.6, les Lamm génèrent essentiellement de l'harmonique 2 agréable et douce à l'oreille, sans projection notamment des voix).
Tout ça n'est qu'affaire de goût, mais pour le classique Lamm me paraît bien plus proche du live.
A l'époque un 30.6 était bien moins musical qu'un Mimesis 10++ de Goldmund, avec toujours cette matité extrême et un aigu un peu rêche; je pense qu'il s'agit d'une volonté de la marque.
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Juin 2010 16:05

amfortas a écrit:Oui c’est vrai les lamm vont plus loin, je me rappel de certain point, mais j’avais du mal à retrouver cette matière que j’ai avec les ML

C’était quoi ta configuration Levinson ?

Philipe

Je suis étonné, car les Lamm ont beaucoup de matière (les revues américaines les classent dans les électroniques "dark") avec en particulier l'usage de tubes (5 pour l'alim du L2 ref et 1 dans l'étage intermédiaire des M2.2), mais ils sont bien plus ouverts que les ML (sans la matité du 32 et surtout sans les duretés de l'aigu des 20.6, les Lamm génèrent essentiellement de l'harmonique 2 agréable et douce à l'oreille, sans projection notamment des voix).
Tout ça n'est qu'affaire de goût, mais pour le classique Lamm me paraît bien plus proche du live.
A l'époque un 30.6 était bien moins musical qu'un Mimesis 10++ de Goldmund, avec toujours cette matité extrême et un aigu un peu rêche; je pense qu'il s'agit d'une volonté de la marque.
[/quote]


Tient c’est bizarre car les 20.6 ne sont pas sauvage dans les aigus, c’est tout le contraire ?? il timbre comme de la triode 300B, avec une finesse qui déroute, pareille pour le 30.6 que je connaît sur le bout des doigts avec son drive autant il peut avoir des problèmes de cohérences avec un câble pas très bon ??

Autant je trouve qu’il peut faire mieux dans les extrême aigus

Le pire c’est que je dit comme toi dans le classique on se régale, comme quoi ????

Les 20.6 attaque des enceintes qui sont sensé être montante, ce qui me donne un bonne équilibre .

Donc tu avait un 32ref avec un Drive 31.5, un 30.6, et une paire de 20.6 c’est bien cela, tu les avais mis sur quel genre d’enceinte ?

Clt Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 21 Juin 2010 16:42

Tient c’est bizarre car les 20.6 ne sont pas sauvage dans les aigus, c’est tout le contraire ?? il timbre comme de la triode 300B, avec une finesse qui déroute, pareille pour le 30.6 que je connaît sur le bout des doigts avec son drive autant il peut avoir des problèmes de cohérences avec un câble pas très bon ??

Autant je trouve qu’il peut faire mieux dans les extrême aigus

Le pire c’est que je dit comme toi dans le classique on se régale, comme quoi ????

Les 20.6 attaque des enceintes qui sont sensé être montante, ce qui me donne un bonne équilibre .

Donc tu avait un 32ref avec un Drive 31.5, un 30.6, et une paire de 20.6 c’est bien cela, tu les avais mis sur quel genre d’enceinte ?

Clt Philippe[/quote]
Je n'ai jamais entendu de 300B, je pense que tout dépend du goût de chacun, mais les électroniques ont beaucoup évolué depuis les 20.6/32/30.6 et 31.5, surtout dans le domaine numérique, où avec de très bonnes machines, type MSB Signature III ou IV, le rendu sonore n'a rien à envier à l'analogique, bien au contraire.
Ce que je regrette c'est que ML n'ait pas évolué, est-ce un problème de faillite (rachat par Harman Kardon) ou bien dû à une fuite des ingénieurs?
Ils ne sont même plus dans le THDG, avec des appareils vieillissants (sauf le nouvel ampli numérique: quelqu'un l'a-t-il écouté?).
Même leur site semble s'être arrêté dans le temps.
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Juin 2010 16:09

Pourquoi tu n’utilise pas les quote ???

Les vieux ML me satisfont pour ce coté live que j’ai, et ce coté focalisation comme si l’on tournait autour de chaque son avec un prix qui me va vue la vielleté, de plus ca coûte de moins en moins cher, et je les collectionnes depuis 2000.

Je suis d’accord pour le coté dark side des ML, car ca me le fais a chaque fois, mais avec une optimisation poussée et des bons câble, j’ai réussi a avoir quelque chose qui timbre bien, même si je ne peux pas avoir la bande passante intersidérale des Lamm 2.1 ou 2.2 me rappel plus qui excelle dans le grave.

Mais comme mes enceintes descendent en dessous de 1.8 ohms cela créé quelque petit problème.

Si tu es de la région parisienne il serait fort bien de se faire des écoutent un jour, j’aimerais bien écouté tes panneaux courant septembre, octobre, novembre ou décembre ?

Je vais peut être me faire prêter un Dac MSB avec la sortie variable en option, après les vacances, mais avant j’attends le retour de quelqu’un que tu connaît dont on ne parlera pas.

Pour Mark Levinson c’est une boite qui dors depuis bien longtemps, la plupart des ingénieurs sont partis, d’autre sont chez Classe audio et les nouveaux produits n’ont rien d’extraordinaire.


Clt Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 23 Juin 2010 1:11

BPhil a écrit:Pourquoi tu n’utilise pas les quote ???

Les vieux ML me satisfont pour ce coté live que j’ai, et ce coté focalisation comme si l’on tournait autour de chaque son avec un prix qui me va vue la vielleté, de plus ca coûte de moins en moins cher, et je les collectionnes depuis 2000.

Je suis d’accord pour le coté dark side des ML, car ca me le fais a chaque fois, mais avec une optimisation poussée et des bons câble, j’ai réussi a avoir quelque chose qui timbre bien, même si je ne peux pas avoir la bande passante intersidérale des Lamm 2.1 ou 2.2 me rappel plus qui excelle dans le grave.

Mais comme mes enceintes descendent en dessous de 1.8 ohms cela créé quelque petit problème.

Si tu es de la région parisienne il serait fort bien de se faire des écoutent un jour, j’aimerais bien écouté tes panneaux courant septembre, octobre, novembre ou décembre ?

Je vais peut être me faire prêter un Dac MSB avec la sortie variable en option, après les vacances, mais avant j’attends le retour de quelqu’un que tu connaît dont on ne parlera pas.

Pour Mark Levinson c’est une boite qui dors depuis bien longtemps, la plupart des ingénieurs sont partis, d’autre sont chez Classe audio et les nouveaux produits n’ont rien d’extraordinaire.


Clt Philippe

Aucun problème pour une écoute à la rentrée.
Mon mail: pac_1953@hotmail.com
J'habite Paris.
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Juil 2010 17:21

Je suis en train de tester le DAC MSB Diamond IV chez moi, en comparaison du Ayre C-5xeMP (prix de 1 à 4 quand même) tout est très supérieur sur le MSB, avec un rendu sonore n'ayant aucun défaut du digital, malgré une dynamique et un grave "explosifs".
La suite du compte rendu au prochain numéro.
PS: il chauffe autant qu'un ampli classe A!!!
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Juil 2010 23:08

le Diamond, il a quoi de plus que le Signature ?

j'ai écouté le DAC4 Signature, c'est très très bon !
Home Audio Selection
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2567
Inscription: 05 Sep 2006 22:01
Localisation: 2 points d'écoutes sur le Sud-Ouest (périphérie TOULOUSE et BORDEAUX)
  • offline

Message » 03 Juil 2010 11:40

amfortas a écrit:Je suis en train de tester le DAC MSB Diamond IV chez moi, en comparaison du Ayre C-5xeMP (prix de 1 à 4 quand même) tout est très supérieur sur le MSB, avec un rendu sonore n'ayant aucun défaut du digital, malgré une dynamique et un grave "explosifs".
La suite du compte rendu au prochain numéro.
PS: il chauffe autant qu'un ampli classe A!!!



je confirme par retour, le gars qui m'avais vendu le 32 a dit la même chose

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 03 Juil 2010 16:24

frisounette a écrit:le Diamond, il a quoi de plus que le Signature ?

j'ai écouté le DAC4 Signature, c'est très très bon !

L'alimentation est plus "musclée" avec des diodes de redressement comparables à des tubes (le point fort du L2 Ref de Lamm) apportant un raffinement exceptionnel dans le haut du spectre et de nombreux blindages supplémentaires, ainsi et surtout que des modules de conversion plus évolués (résistances d'un type nouveau, une définition de 2 bit supérieurs aux modules Signature, et un blindage supérieur) avec des mesures encore meilleures (cf site MSB).
Je n'ai pas comparé directement les 2 versions, n'ayant que le Diamond en prêt.
Le résultat est superbe: je viens justement de remplacer 3 tubes de redressement (2 x 12AX3 et 1 x 5651) du L2 Ref ce matin: l'alimentation des circuits de faible niveau a une importance capitale, ce n'est pas un délire d'audiophile.
Je repars écouter de la musique avec le IV en version Diamond.
amfortas
 
Messages: 497
Inscription: 06 Mar 2009 0:26
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Enceintes