Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

2x60 Watts en 4 ohms = 2X60 Watts en 8 ohms ?

Message » 24 Fév 2003 20:32

Parlons-nous de la même chose... :-?

Plus l'impédance de l'enceinte est faible, plus l'ampli est sollicité...non?

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 24 Fév 2003 20:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Fév 2003 20:57

Docteur M a écrit:Laurent et Jérôme, vous faites une belle coquille la puissance est bien supérieure, toujours, sous 4 Ohms à celle sous 8 Ohms, dans un facteur entre 1 à 2 (2 en théorie). Par contre cette puissance, en watts, est obtenue en tirant plus d'ampères, ce qui pose d'autres soucis.

Doc'M



c'est ce qui me semblais, mais comme je ne suis un spécialiste....

étonnant quand meme aprés plusieurs réponses, toujours pas sur
Camocim
 
Messages: 3942
Inscription: 21 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Savoie
  • offline

Message » 24 Fév 2003 20:59

L'analogie de l'impédance d'une enceinte et l'ouverture d'un robinet explique de manière imagée le problème.

Un robinet ouvert en grand (faible impédance) va solliciter le réservoir qui va se vidanger rapidement (intensité de l'ampli).

En revanche, une robinet un peu fermé (impédance = 8 ohms) créant ainsi une perte de charge exigera moins de débit d'eau (intensité) issu de la source.

En gros, faut pas trop fermer la vanne, et il faut pas trop l'ouvrir !

Trouver les bons compromis, c'est notre passion, la Hi-Fi.

PS : j'ai un pote, il a une enceinte à rhéostat !
Alphonse
 
Messages: 91
Inscription: 08 Nov 2002 21:18
Localisation: Lion en Sullias
  • offline

Message » 24 Fév 2003 21:03

Docteur M a écrit:Laurent et Jérôme, vous faites une belle coquille la puissance est bien supérieure, toujours, sous 4 Ohms à celle sous 8 Ohms, dans un facteur entre 1 à 2 (2 en théorie). Par contre cette puissance, en watts, est obtenue en tirant plus d'ampères, ce qui pose d'autres soucis.

Doc'M


:oops: :oops:
Tu as raison mais comme le dit Jérôme une enceinte 8 ohms est moins exigeante qu'une 4 ohms.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 24 Fév 2003 21:58

> donc moins il y a d'ohms plus l'enceinte est facile à alimenter

C'est pas tant la valeur "moyenne" ( "nominal" ) de l'impédance que sa variation en fonction de la fréquence qui fait qu'une enceinte est "difficile".
Et le rendement n'est pas étranger à l'affaire non plus...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 24 Fév 2003 22:03

Tiens un truc que je n'ai jamais saisi au niveau du rendement des enceintes : on lit tantôt des db pour 1W à 1 mètre, tantôt des dB pour 2,83V (comprendre racine de 8 je suppose) à 1 mètre ... donc dans un cas l'impédance rentre dans le calcul, pas dans l'autre, comprends pas !?

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 24 Fév 2003 22:29

bon, je m'y colle:
une enceinte d'une impédance de 4 Ohms (en moyenne, ça fluctue ces choses là...) developpera une puissance à peu près double (à la louche) que la même sous 8 Ohms. Par contre elle exigera...deux fois plus d'efforts de la part de l'amplificateur (ben oui pour donner une certaine quantité d'énergie, il faut bien la prendre quelque part CQFD...), donc l'alimentation sera plus sollicitée, c'est pour cela que les constructeurs recommandent fortement en cas de branchement de deux systèmes d'enceintes (sur deux borniers différents hein sinon pchitt!! comme dit notre bien aimé président...) d'utiliser des enceintes 8 Ohms (voire 16...). Voilà pour l'impédance.
En ce qui concerne le rendement, je vais bêtement recopier le petit texte que j'avais pondu dans le dernier numéro de SVM :"Petite explication en forme d'histoire illustrative. A supposer que vous colliez une série de baffes de force exactement semblable à un certain nombre d'individus pris au hasard dans la rue et qu'ils vous la rende à chaque fois (ah ben oui, c'est non seulement le risque, mais le but...). Soit la personne pèse 50 kg toute mouillée et ne pratique aucune forme de violence codifiée et asiatique; vous vous retrouverez dans ce cas de figure avec une légère rougeur sur la joue due à un impact minime, soit le sujet d'expérience est plus proche du gorille que du ouistiti et vous vous réveillez (avec de la chance) sous les yeux d'une superbe infirmière aux formes voluptueuses debout devant vous à contre jour et vêtue d'une arachnéenne blouse blanche (arrête tu m'excites...). La baffe que vous donnez, c'est la puissance appliquée au bornier d'une enceinte pour mesurer ce fameux rendement (1 watt - ou 2,83 volt- enregistré à 1 mètre avec un microphone). Le rendement, c'est la beigne qui vous a été retournée par le sujet d'expérience. Légère rougeur, petit rendement, hopital et infirmière, gros rendement. Pour une alimentation identique fournie, l'enceinte fera, selon ce fameux rendement, plus ou moins de bruit (et de musique si tout va bien...). Sachez que pour obtenir un gain de 3 décibels, il faut doubler la puissance de l'ampli...Donc, tandis qu'une enceinte dotée d'un rendement de 99 dB (haut rendement ) consommera 10 watts, sa petite soeur au rendement de 90 dB (ce qui est déjà très bien) demandera 80 watts pour produire la même intensité sonore. Ceci dit, si une enceinte au rendement stalinien (coucou Alain...) vous bouleverse d'un point de vue émotionnel (le seul qui compte en hi fi...), n'hésitez pas une seconde; c'est l'alchimie entre elle et vous qui compte avant tout."

le rédacteur (répétitif)
le rédacteur
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 123
Inscription: 30 Mai 2002 22:40
  • offline

Message » 24 Fév 2003 22:33

Tu ne réponds pas à ma dernière interrogation :wink:
1W et 2.83V ce n'est pas tout à fait la même chose ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 24 Fév 2003 22:38

le rédacteur a écrit:soit le sujet d'expérience est plus proche du gorille que du ouistiti et vous vous réveillez (avec de la chance) sous les yeux d'une superbe infirmière aux formes voluptueuses debout devant vous à contre jour et vêtue d'une arachnéenne blouse blanche (arrête tu m'excites...).


Je choisis cette option, moi...!!! :P La variante "repos du guerrier" me va parfaitement... :wink:

JérômeB (petit, mais costaud!)
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 24 Fév 2003 22:51

Docteur M a écrit:Tu ne réponds pas à ma dernière interrogation :wink:
1W et 2.83V ce n'est pas tout à fait la même chose ...

Doc'M


ben si, mais sur 8 Ohms... 2.83V efficaces = 1 watt sur 8 Ohms

La mesure à 2.83Veff^permet de s'affranchir de l'impédance de l'enceinte.
Je me suis déjà fait avoir, avec des 16GKLV6M (celle là je m'en souviens... j'vais peut-être même la garder comme mot de passe -mais non jl'ai pas dit !) donnés pour 94dB/w/m, mais qui sortaient péniblement 92dB à 2.83V... :evil:

Disons que l'efficacité à 1w c'est aussi valable que la "puissance musicale" :roll:

Plus l'impédance de l'enceinte est élevée et régulière ET peu complexe (au sens matheux), mieux s'en portera l'ampli. D'ailleur les amplis AV plein de canaux, mais peu fournis en transistors de sortie, sont prévus pour fonctionner sur 1 paire d'enceintes de 6 Ohms mini... et nous savons tous ce qu'ils valent en qualité musicale...

Bertrand.
bstleve
 
Messages: 1625
Inscription: 27 Aoû 2002 7:58
Localisation: Sous la pluie (91)

Message » 24 Fév 2003 22:56

J'avais bien fait le rapprochement entre 1W, 2.83V et 8 Ohms, ma question est : comment est mesurée concrètement le rendement des enceintes tel que tu le lis dans les documentations ou dans la presse : U.I constant, ou U constant ?? Quand je compare deux enceintes qui ont des impédances différentes je ne sais jamais sur quel pied danser, parce que je ne suis jamais sûr de la méthodologie de mesure :o

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 24 Fév 2003 23:00

Yep.

40W sous 8 Ohms, cela signifie que l'ampli doit délivrer, en continu et par canal, une tension de:

Racine carré de 40x8=17.89 V, soit une intensité de 17.89/8=2.24 A.

Sous 4 Ohms, ton ampli ne tient pas cette tension:

Rac. carr. de 60x4=15.5 V seulement, soit une intensité de 15.5/4=3.88 A.

Pourquoi? Soit l'étage de sortie ne peut pas sortir plus (sous-dimensionnement), soit les calories sont mal évacuées et les ampères sont dissipés en chaleur, soit l'alimentation n'est pas suffisament importante (Pour sortir 17.89V sous 4 Ohms sur les deux canaux, il faut une capacité en courant de 17.89/4=4.47 A, soit un transfo de 320 VA au minimum, car il faut compter avec les pertes).

D'une manière générale, il est de toute façon de règle que les amplis du commerce sont sous-dimensionnés pour des motifs de basse économie.

La première règle à observer est donc de ne pas utiliser son matériel à ses limites de fonctionnement spécifiées...
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 24 Fév 2003 23:03

Oups!

J'ai le sentiment d'avoir posté après la bataille! :oops:

Et à côté de la plaque par rapport à la question en plus! :oops: :oops:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 24 Fév 2003 23:13

Docteur M a écrit:J'avais bien fait le rapprochement entre 1W, 2.83V et 8 Ohms, ma question est : comment est mesurée concrètement le rendement des enceintes tel que tu le lis dans les documentations ou dans la presse : U.I constant, ou U constant ?? Quand je compare deux enceintes qui ont des impédances différentes je ne sais jamais sur quel pied danser, parce que je ne suis jamais sûr de la méthodologie de mesure :o

Doc'M


Je crains bien que tant les constructeurs que les revues y aillent un peu au pifomètre, non pas en ce qui concerne le nombre de dB, mais les conditions de leur mesure. Je n'ai jamais trouvé que des informations divergentes sur mes encenites, par ex.

L'idée est évidemment de présenter le chiffre le plus impressionnant pour le chaland.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 24 Fév 2003 23:14

ben ça mon bon Docteur, c'est comme les puissances annoncées pour moult amplis audio vidéo...la bouteille à l'encre...Tant qu'une règle claire n'aura pas été établie (et AMHA ce n'est pas demain la veille...), le rendement des enceintes ce sera comme la puissance revendiquée par les constructeurs d'enceintes et d'amplificateurs, sujet à caution... :evil:

le rédacteur (pas encore résigné mais le découragement gagne...)
le rédacteur
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 123
Inscription: 30 Mai 2002 22:40
  • offline


Retourner vers Discussions Générales