Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Analyse de l'écoute

Message » 11 Fév 2003 11:46

Bonjour,

Je lis souvent, dans les comptes-rendus et dans les témoignages de chacun de vous, vos expressions concernant les sensations ou les analyses de telle ou telle écoute. :o

quelques exemples :

"beaucoup d'amplitude"
"des aigus ciselés"
"beaucoup plus métalique, plus électronique"
"moins chaud"
"un son trop criard"
"les timbres sont splendides, il procurent une subtilité dans les haut-médium et dans l'aigu hallucinante"
"le son est fluide, analogique, d'une douceur et d'une finesse très émouvante"
"les basses paraissent moins définis, moins bien tenus, elle délivre moins d'instruments"

etc., etc., etc., ...

Etant donné que je vais procéder très prochainement à des écoutes chez des commerçants et que je n'ai jusqu'alors pas eu la possiblité d'écouter de la musique sur un matériel d'exception, j'aimerais savoir comment vous faîtes pour analyser, discerner toutes ces sensations ? :o

Quels sont les points sur lesquels on peut se concentrer ? :o

Merci :wink:
Invisible
 
Messages: 65
Inscription: 16 Jan 2003 10:04
Localisation: France - 59 - Lille
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Fév 2003 11:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Fév 2003 12:52

Invisible a écrit: j'aimerais savoir comment vous faîtes pour analyser, discerner toutes ces sensations ? :o


C'est une question d'habitude et d'entrainement, mais bien souvent chaque personne est sensible à un ensemble de critères, c'est rare de trouver quelqu'un qui est capable de te faire une analyse global de l'écoute et en plus comme c'est très subjectif, tu n'es pas forcement d'accord avec cette dernière...

Invisible a écrit:Quels sont les points sur lesquels on peut se concentrer ? :o


Il faut te concentrer sur ce que tu aimes dans la reproduction sonore et après utilisé tes mots à toi pour exprimer ce que tu as ressenti. En général les points forts d'une écoute sautent aux oreilles mais quand ce n'est pas le cas ça ne veut pas dire que c'est mauvais, ça peut être cohérant, il faut donc proceder de façon inverse et rechercher ce qu'il n'y a pas. L'idée est tout même de savoir si ce que tu entends te plait ou pas, si tu n'arrives pas à decortiquer une écoute ce n'est pas grave, ça viendra avec le temps :wink:

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Fév 2003 13:05

PNicolas a écrit:si tu n'arrives pas à decortiquer une écoute ce n'est pas grave, ça viendra avec le temps :wink:
A+


Ben justement moi ça fait 24 ans que j'écoute de la musique...
J'ai commencé à l'age de 9 ans mais je peux dire que j'ai raisonnablement commencé à me pencher plus sur le son vers 19/20 ans (depuis 13/14 ans donc).

Bref mon inexpérience viendrait elle du fait que je n'ai jamais vraiment effectué d'écoutes comparatives de matériels ?
Invisible
 
Messages: 65
Inscription: 16 Jan 2003 10:04
Localisation: France - 59 - Lille
  • offline

Message » 11 Fév 2003 13:25

Invisible a écrit:Bref mon inexpérience viendrait elle du fait que je n'ai jamais vraiment effectué d'écoutes comparatives de matériels ?


Oui c'est surtout que tu as écouté de la musique sans te poser de question, ce n'est pas plus mal car à force d'écouter le son bien souvent tu n'écoutes plus la musique :o
J'ai fait pareil que toi, j'ai écouté de la musique pendant des années avant d'essayer d'analyser ce que j'entendais en fait tout à commencer lorsque je suis passé d'un ampli nad à un ampli kora, il y avait une telle différence que j'ai commencé à analyser ce que j'entendais, en fait c'est à cause de kora si je suis tombé dans le vis :roll:

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Fév 2003 13:50

PNicolas a écrit:
Invisible a écrit:Bref mon inexpérience viendrait elle du fait que je n'ai jamais vraiment effectué d'écoutes comparatives de matériels ?


Oui c'est surtout que tu as écouté de la musique sans te poser de question, ce n'est pas plus mal car à force d'écouter le son bien souvent tu n'écoutes plus la musique :o
J'ai fait pareil que toi, j'ai écouté de la musique pendant des années avant d'essayer d'analyser ce que j'entendais en fait tout à commencer lorsque je suis passé d'un ampli nad à un ampli kora, il y avait une telle différence que j'ai commencé à analyser ce que j'entendais, en fait c'est à cause de kora si je suis tombé dans le vis :roll:

A+


Tomber dans le vice, ça t'a pas trop déboulonné ? :wink:
J'aurais voulu être un artiiiiiiiiiiiste .... ouillllllle
Finalement la HiFi c'est pas mal ;-)
Avatar de l’utilisateur
Kador
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3409
Inscription: 14 Mar 2002 2:00
Localisation: 31 cassoulpif

Message » 11 Fév 2003 15:40

Kador a écrit:Tomber dans le vice, ça t'a pas trop déboulonné ? :wink:

:oops: :oops: :oops:
On se refait pas :wink:
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Fév 2003 17:40

Salut Invisible !

Comme ça a déjà été souligné, la capacité à juger des performances sonores d'un élément hi-fi se développe avec une certaine connaissance théorique mais surtout avec l'expérience de l'écoute !

Lorsque je parle d'expérience de l'écoute, je ne parle pas d'écoute de la musique, mais du son, car c'est en s'attachant à la restitution du son que, petit à petit, on "affûte" ses oreilles...

Partir de critères théoriques sans expérience de l'écoute du son n'a donc pas grand intérêt, bien au contraire ! Ca ne fait que tout compliquer !

Et c'est bien vrai que, comme le dit PNicolas "car à force d'écouter le son bien souvent tu n'écoutes plus la musique"... et c'est bien dommage ! :cry:

L'important, je crois, lorsqu'on a pas suffisamment d'expérience en matière de son, c'est de prendre du plaisir à l'écoute ! C'est un très bon critère de jugement car, au-delà des considérations techniques, l'essentiel reste le plaisir de l'écoute... de la musique !!

Fred
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 11 Fév 2003 18:56

Dans un premier temps, les bonnes chaînes, les bonnes enceintes délivrent un son qui paraît libre, ouvert, agréable à écouter...

Ensuite, on se met à focaliser son attention sur tel ou tel portion du spectre.

Se méfier de l'enceinte dont on se dit, au premier coup d'oreilles, quel aigu! quelles basses!

Si dans les premières secondes notre attention est captée par un détail... c'est que ce détail prend de l'importance sur le tout.

Bientôt, ce détail prendra le pas sur tout le reste et deviendra insupportable...

Enfin, il me semble.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 11 Fév 2003 19:51

Il s'agit effectivement d'exprimer ses sensations auditives à l'écoute par des expressions qui sont très proches de celles que l'on aurait pour une image ou une photo. Tout ceci reste donc très subjectif et personnel à chacun même si pour un matériel donné on peut retrouver certains points communs. Mais j'insiste bien sur le fait qu'il s'agit d'impressions subjectives propre à chacun, c'est bien pour cela que l'on a autant de querelles sur ce forum avec des fanatiques de telle ou telle marque qui en fait se rapproche de la philosophie du constructeur. De la même manière que je me suis disputé avec ma collègue parce qu'elle me disait que mon pull était bleu turquoise alors que je le vois depuis une éternité vert, il faut se méfier des impressions des autres ou même des bancs d'essai.

Pour la méthode, je pense comme M. Haskil, se méfier des éléments trop impressionnants au premier abord, qui metterait en avant un grâve bien rond et flatteur pour l'oreille, ou une basse qui tape, un aigu clinquant , des détails qui peuvent nous attirer mais dont on va se lasser au fur et à mesure. D'autres aspects, pouvoir imaginer sans effort ce qui se passe derrière les haut-parleurs, la localisation en largeur, mais surtout en profondeur (beaucoup plus difficile à obtenir, critère qui met bien en évidence la bonne mise au point du matériel) aussi bien que pour les arrières plans d'une photo qui peuvent être flou jusqu'à l'inexistance ou de plus en plus apparent selon la performance de l'appareil. C'est à mon avis un détail à privilégier pour être satisfait très longtemps de son choix.

Cordialement
PMIX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 955
Inscription: 25 Mar 2002 2:00
Localisation: 44
  • offline

Message » 11 Fév 2003 19:56

Salut

Pour ma part, je dirais qu'il faut que des enceintes donnent l'illusion du vrai instrument. N'importe quel HP minable va faire sortir une mélodie et pourra donner du plaisir auditif, ce n'est pas le problème. On reconnait toujours le même morceau quelle que soit la qualité d'un système. La vraie hifi, elle donne une illusion convaincante d'être au concert, en face de la scène. Et le piano prend une présence physique, gros juste comme il faut, au bon endroit, sans se promener. Et si on bouge, l'instrument ou le chanteur reste à sa place. Au mieux, les murs de la pièce disparaîssent et sont remplacés par ceux de la salle de concert, de l'église, du stade, ou du studio.

Plus cette illusion d'assister à l'enregistrement lui-même est réaliste, et moins on a l'impression d'écouter un enregistrement déjà fait, plus l'installation est bonne. Mais plus elle est chère, aussi... ;)

A bientot
Georges
Avatar de l’utilisateur
Georges G
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10747
Inscription: 06 Fév 2002 2:00
Localisation: Pamparigouste :o) (34)

Message » 12 Fév 2003 0:04

Bonsoir à tous.

tout à fait d'accord avec Georges, le système quel qu'il soit doit s'effacer devant l'interprétation.

Donc une bonne méthode, ne pas prendre ses disques ou alors des disques que vous n'avez pas écouter depuis trés longtemps, vous ne serait pas poluer par votre mémoire auditive (à chaque concert, un concert différent).

Ensuite, si vous assistez à une image holophonique et que les musiciens jouent de la musique (vous avez envie de swinger), le système fonctionne.

Petit bémol tout de même, plus un système hifi est pointu et performant, plus il mettra en avant les défauts ou les qualités de l'enregistrement mais il sera capable aussi de retransmettre l'émotion.

Perso, j'écoute des disques monos dont la qualité n'est pas bonne, sur une ICOS Dédicace, l'émotion est là et un vieux Sidnet Bechet vous prend les trippes.

C'est ma façon de d'apréhender et de régler les installations Hifi et HC .

Cordialement
Thierry Hardoin
Audio Ciné Votre
ACVotre
 
Messages: 1571
Inscription: 05 Déc 2002 22:10
Localisation: Tours Amboise

Message » 12 Fév 2003 1:51

Par rapport à Georges, je dirais : le plaisir avant tout! haskil ne manquera pas de vous dire que pour reproduire un ensemble symphonique au grand complet, une chaîne hi-fi dans une pièce de 25 m2 a intérêt à se lever tôt!

Pour répondre sur la question du vocabulaire, il faudrait que quelqu'un s'y colle pour essayer de faire un dictionnaire franco-français de la critique hi-fi... D'ailleurs Diapason l'avait commencé dans son HS de 2001 je crois, un lexique qui faisait 1 ou 2 pages, louable effort même si un peu incomplet.

Quelques exemples de manques flagrants de définitions communes : certains parlent d'un système "clair" pour dire qu'on entend beaucoup de choses, (plus ou moins équivalent à "transparent"), d'autres pour dire qu'il tire vers l'aigu...
Pour certains l'"aigu" commence à 2000 Hz, chez d'autres 8000 Hz c'est encore le haut médium!
Un aigu ou un médium "projeté", des basses "rondes" je dois avouer que je ne suis pas encore tout à fait sûr d'en tenir la définition!
Des basses rondes, ca veut dire qu'elles sont mal tenues (attaques et extinctions de notes floues), ou bien qu'il y a une bosse (une bosse ronde ;) ) dans les graves, un excès de graves quoi?
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 12 Fév 2003 10:57

Salut,

Dans le but d'essayer d'apporter quelques éléments de réponse à Invisible, et à d'autres qui se posent des questions similaires, voici un lien vers un document de Jean-Michel Penalva (sur Haute Fidélité.com) qui, à mon avis, est très bien fait, bien que synthétique, pour comprendre comment les choses se passent...

En fin de document, JM Penalva donne une tentative de définition d'un certains nombre de critères de jugement...

http://haute.fidelite.com.online.fr/doc-pdf/HIFI4.pdf

Fred
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message