Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Enregistrement audio

Message » 25 Fév 2012 13:23

oui. Et ce n'est pas parce que la plus haute fréquence fondamentale restituable est de 16 kHz qu'il faut négliger les fréquences plus élevées qui peuvent exister notamment si l'on veut pouvoir restituer des transitoires fidèlement.
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1365
Inscription: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Fév 2012 13:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Fév 2012 13:50

...
Dernière édition par jpHiFi le 19 Mai 2013 16:47, édité 1 fois.
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Message » 25 Fév 2012 19:21

et bien tant de complication pour numériser un vinyl (avec tout le respect que je dois à ces ancêtres...).
Je persiste le problème de rendu ne se situera pas dans la fréquence d'échantillonnage, mais dans la qualité des convertos. 44100 est bien suffisante pour une définition vinyl. Des convertisseurs hors pair du style lavry Gold ne montent pas au dessus de 96khz et enterrent la majorité des cartes sons qui montent souvent à 192 khz. la qualité de l'horloge sera plus prépondérante que la rapidité de la fréquence.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2708
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 26 Fév 2012 2:05

Les deux mon général. Beaucoup préfère le son d'un vinyl à celui du CD, il y a une raison et ce même avec des bonnes électroniques. De toute façon rien de tel que quelques essais. Il me reste à attendre juillet. :D
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1365
Inscription: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 26 Fév 2012 3:20

Les deux mon général. Beaucoup préfère le son d'un vinyl à celui du CD, il y a une raison et ce même avec des bonnes électroniques

je n'ai pas dit le contraire... ce n'est à mon avis pas la fréquence d'échantillonage qui te donnera un rendu qui s'apprche du vinyl (si cela est possible)... surtout que in fine tes sauvegardes finiront sur CD non ? à moins que tu envisage une bibliothèque dématerialisée ?
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2708
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 26 Fév 2012 10:54

Pour ma part je fais des enregistrements en 24 bits 44.1khz sur les mauvais vinyles et en 24bits 88.2 khz sur les bons, histoire de gagner un peu de place.... Peu importe que la bande en fréquence s’arrête a 22khz sur un vinyle. Apres je suis d accord avec Julien, un Lavry a l'ancienne en 16 bits 44.1khz sera toujours meilleurs que la bouse du coin delta sigma café chocolat a 352khz Z prime..... Mais la ou je suis en contradiction c'est en 16bits... Je pense que le vinyle mérite du 24 bits... En tous cas sur les bons enregistrements. La différence ne vient pas du support lui même. Les enregistrements de l'époque du vinyle parfois, étaient moins compressés que leur confrère sur cd. D'ou parfois sur vinyle des écarts dynamiques supérieur à l'enregistrement CD.... En tant que fan de Toto et Led Zeppelin, les vinyles métent une déculottée face aux enregistrements CD... Ca s'appelle la loudness war phénoméne bien connu des pros de l'enregistrement... Je parle même pas de certaines rééditions de vinyle de musique classique en CD ou l'on frôle le massacre pur et dur..... Le probléme n'est pas la qualité du support mais bel et bien une fois de plus humain avec une tendance depuis l'arrivé du CD a poussé un peu trop les manettes du threshold et de la compression sur les plug in VSt adorés et autres Drawner/Eventide en studio....Merci la FM...... :mdr:

http://howgee.blogspot.com/2007/08/loudness-war.html
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA

Message » 26 Fév 2012 10:59

Les sauvegardes finiront sur un support avec les mêmes caractéristiques que celles de l'enregistrement. A voir donc. Le CD risque d'être un peu limité en taille.
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1365
Inscription: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 29 Juil 2012 19:52

Une vieille idée : quid de l'enregistrement purement analogique sur K7 VHS ? J'avais fait des tests il y a longtemps, c'était plutôt bon, avec peu de souffle. Le truc c'est de trouver un magnéto permettant de régler les niveaux d'entrée. Apparemment les K7 VHS sont toujours dispo à des prix raisonnables. Existe t'il des magnétos VHS orientés vers cet usage ? Vu les prix pratiqués, je vais peut être tenté l'essai, voir le tweak :D
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1365
Inscription: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 30 Juil 2012 11:20

Bonjour,

sur les magnétos VHS classiques, l'enregistrement est analogique, mono, linéaire et longitudinal à basse vitesse
tout ce qu'il faut pour avoir un rapport signal/bruit moyen, une bande passante réduite et pas de stéréo
de plus tout est compressé par le réglage automatique du niveau
par contre sur les magnétos VHS Hi-Fi stéréo, c'est tout différent
il y a l'enregistrement classique pour une question de compatibilité
mais il y a en plus un enregistrement en FM modulée enregistré par des têtes supplémentaires qui tournent avec les têtes vidéo
tout y est pour de la haute qualité, 20/20000 Hz, très bon rapport s/b, niveaux réglables, pas de risque de pleurage
il y a eu pas mal de modèles, surtout chez Panasonic (VHS ou S-VHS)
sur certains modèles, il y a jusqu'à 7 têtes, deux normales vidéo, deux pour le ralenti et l'arrêt sur image, deux pour le son Hi-Fi et une pour l'effacement d'incrustation
solution que j'ai utilisé quelques temps, mais abandonné car le principal défaut est le recherche du morceau en rembobinant à droite et à gauche, sur une cassette de trois heures c'est pénible si on ne repère pas tout au départ au compteur
mais il faut que l'appareil soit en bon état, têtes sales ou usées, si le signal FM n'est pas détecté, l'appareil se commute en mode normal mono

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3633
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 30 Juil 2012 13:09

Hello,
il y a quelques années j'avais un Sony hifi stéréo, et le rendu était excellent, pas de bruit.
Mais ceci dit, aujourd'hui c'est complètement dépassé.

Les cartes d'acquisition PC me paraissent très limitées, celles que j'ai vu proposent du 96 kHz / 24 bits mais une bande passante limitée à 22 kHz,

De nombreuses marques proposent des cartes dont la bande passante est étendue, cherchez dans le matériel Home-Studio, RME par exemple.
La Babyface: AD, -1 dB: 30 Hz - 90 kHz (sf 192 kHz)
La HDSP AIO : AD @ 192 kHz, -1 dB: 5 Hz – 66.5 kHz

Il y a bien d'autres marques évidemment.

Et ce n'est pas parce que la plus haute fréquence fondamentale restituable est de 16 kHz qu'il faut négliger les fréquences plus élevées qui peuvent exister notamment si l'on veut pouvoir restituer des transitoires fidèlement.

Du point de vue de l'audition, il n'y a à ma connaissance pas lieu de distinguer le signal et ses transitoires qui nécessiteraient une bp plus étendue; ce qui est audible dans un signal c'est la partie dont le spectre est dans l'audible, transitoire ou non.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 30 Juil 2012 13:44

Numériser un LP ne nécessite que du 16 bits et 44.1 Khz. Le 24 bits est inutile : le rapport signal/bruit du LP étant rarement supérieur à 35-40 dB...


Richardepe écrit : Je parle même pas de certaines rééditions de vinyle de musique classique en CD ou l'on frôle le massacre pur et dur.....


Ultra minoritaires, les dites rééditions de musique classique inférieure en CD à la version microsillon.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Juil 2012 14:30

oui. Et ce n'est pas parce que la plus haute fréquencefondamentalerestituable est de 16 kHz qu'il faut négliger les fréquences plus élevéesqui peuvent existernotamment si l'on veut pouvoir restituer des transitoires fidèlement.



Il y a toujours la meme confusion. La bande passante ne concerne pas seulement les fondamentales. Elle concerne tout le signal: les fondamentales, les harmoniques, elle limite les transitoires etc...
Si le signal ne comporte plus rien au dessus de 16 kHz, il ne comporte plus rien au dessus de 16 kHz et une bande passante superieur ne permeterra de ne restituer rien de plus si ce n'est du bruit.
La bande passante et les transitoires ne peuvent pas etre separes de cette maniere. Les domaines temporels et frequentiels sont intimement lies, et si la bande passante est limitee a 16kHz, les transitoires sont aussi limites par le 16kHz, et essayer de restituer le tout a plus de 16kHz n'apportera rien de plus en terme de transitoires car la perte a deja eu lieu.

Et comme dit plus haut, 16 bits c'est treeees loin de la dynamique du vinyle.

Donc en conclusion: un bon 16bits/44.1kHz de qualite permettra de restituer tout ce qui est sur le vinyle, et sera preferrable a vouloir a tout prix un 96kHz/24bits de qualite moindre. Apres, un 96/24 de qualite ne sera pa plus mauvais, mais n'apportera rien de plus (et tiendra beaucoup plus de place)

Pour imager le vinyle/16bits/24bits:
Si on visualise le signal 16bits, il devie du signal original sous forme de marches d'escalier que l'on peut voir quand on dessine le signal (deja c'est une visualisation bien plus mauvaise que la realite du signal reconstitue, mais bon...). le signal du vinyle devie plus de 1000 fois plus du signal original que la marche du 16bits et le 24bits mille fois moins que celle du 16bits.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 30 Juil 2012 18:21

Il n'y a pas de confusions. Si le signal enregistré sur le support contient des composantes à plus de 20 kHz, il faut un support capable d'aller au delà. Il y a, le support, comment le signal y a été enregistré, et comment on le lit. Les limitations sur le vinyl sont fort probablement en début et en fin de chaine. Si on fait sauter une partie du verrou en fin de chaîne avec un capteur avec une BP plus large, il peut y avoir des surprises. Je vais tester tout ça avec des disques tests. Le vinyl n'est pas aussi limité que ça, en tout cas mes oreilles me disent le contraire. (Je vais bien voir si M.Placebo est passé par là :lol: )
tubenstock
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1365
Inscription: 16 Nov 2003 19:13
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 30 Juil 2012 18:36

albalkar a écrit:Il n'y a pas de confusions. Si le signal enregistré sur le support contient des composantes à plus de 20 kHz, il faut un support capable d'aller au delà. Il y a, le support, comment le signal y a été enregistré, et comment on le lit. Les limitations sur le vinyl sont fort probablement en début et en fin de chaine. Si on fait sauter une partie du verrou en fin de chaîne avec un capteur avec une BP plus large, il peut y avoir des surprises. Je vais tester tout ça avec des disques tests. Le vinyl n'est pas aussi limité que ça, en tout cas mes oreilles me disent le contraire. (Je vais bien voir si M.Placebo est passé par là :lol: )


Les limitations du vinyle sont la gravure et la reproduction. Le verrou de la gravure ne peut pas etre evite. Les inges sons sont oblige entre autres d'appliquer un passe bas assez bas en frequence (15-17kHz) et assez raide. Il n'y a pas de verrou a faire sauter au niveau de l'encodage car l'information n'est pas enregistree sur le support, elle ne peut donc pas etre recree.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 30 Juil 2012 18:46

lulumusique a écrit:
albalkar a écrit:Il n'y a pas de confusions. Si le signal enregistré sur le support contient des composantes à plus de 20 kHz, il faut un support capable d'aller au delà. Il y a, le support, comment le signal y a été enregistré, et comment on le lit. Les limitations sur le vinyl sont fort probablement en début et en fin de chaine. Si on fait sauter une partie du verrou en fin de chaîne avec un capteur avec une BP plus large, il peut y avoir des surprises. Je vais tester tout ça avec des disques tests. Le vinyl n'est pas aussi limité que ça, en tout cas mes oreilles me disent le contraire. (Je vais bien voir si M.Placebo est passé par là :lol: )


Les limitations du vinyle sont la gravure et la reproduction. Le verrou de la gravure ne peut pas etre evite. Les inges sons sont oblige entre autres d'appliquer un passe bas assez bas en frequence (15-17kHz) et assez raide. Il n'y a pas de verrou a faire sauter au niveau de l'encodage car l'information n'est pas enregistree sur le support, elle ne peut donc pas etre recree.


Ajoutons-y la galvanoplastie et le pressage qui se situent entre la gravure et la reproduction... Mais bon, l'audiophilie a voulu mythifier le microsillon.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message