Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La hifi et le vin ...

Message » 20 Nov 2002 15:30

Comme je dois acheter du vin pour Noël, j’ai essayé d’adapter les meilleures analyses et remarques du forum en se basant sur la version œnologie de la Nouvelle Revue Du Son :

« Nous avons goûté le château InVinoVeritas (Bordeaux, Saint Julien, 88 F/bouteille) : son nez est fruité et puissant, sa couleur rubis, l’attaque est surprenante, avec une totale absence d’acidité, enfin sa finale est magistrale. Il présente un corps exceptionnel, avec des touches boisées et de fruits rouges. Son rapport qualité/prix en fait un top achat incontestable ! »

« Avec le château Rouge-Pinard (Bordeaux, Pomerol, 108 F/bouteille), le gain est immédiat, on saute dans un autre univers où tout est magnifié : nez fruité et puissant, couleur rubis impressionnante, l’attaque est surprenante, douce, enfin sa finale est magistrale. Il présente un corps incroyable, avec des touches forestières, de cassis et de framboise. A ce prix, c’est une affaire ! »

« Le château La Bonne Descente (Bordeaux, Saint Emilion, 125 F/bouteille), lui, c’est la grande classe : explosion de fruits, rouge vif du rubis, formidable attaque qui vous cloue dans votre fauteuil, parfait dosage d’acidité et une finale mémorable. Il nous a rarement été permis de trouver un pareil corps, complété de notes de bois, des arômes de fruits rouges. Dans sa gamme de prix, il est imbattable et nous serions surpris qu’il ne vous satisfasse pas entièrement ! »

« Nous sommes encore émus de notre dégustation au château Grand-Pif (Bordeaux, Pomerol, 149 F/bouteille) : les fruits sautent au nez avec une puissance rarement rencontrée à ce prix, sa couleur rubis impressionne, l’attaque est déstabilisante mais l’équilibre revient grâce à une acidité parfaitement maîtrisée. Et quelle finale ! Le corps est hors pair, exploitant à fond les notes boisées et de fruits rouges. Attention, ce vin demande à être servi avec les meilleurs mets, car il ne pardonnera aucune faiblesse dans la cuisson ni le velouté des sauces ! Son prix est parfaitement justifié et doit être considéré comme un top achat toutes catégories confondues ! »

« Avec le château Justunegoutte (Bordeaux, Saint-Emilion, 189 F/bouteille), nous avons découvert ce que « grand vin » signifie. Il faut voir ces fruits sortir littéralement de la bouteille et vous chatouiller les narines, sa couleur fait davantage penser à une présentation de joaillerie qu’à une dégustation de bordeaux ! Il vaut mieux être bien calé dans son fauteuil tant l’attaque est violente. Point d’acidité vulgaire, nous sommes ici en présence d’un vin de grande classe. La finale dure de longues minutes et constitue une nouvelle référence dans cette gamme de prix. Quel corps ! Le bois et les fruits rouges sont là devant vous, parfaitement définis. On peut distinguer clairement chaque morceau de barrique et chaque grappe. Dans notre test fétiche de dégustation de civet de lièvre, le château Justunegoutte nous a fait redécouvrir le goût du gibier que nous croyions connaître ! Ce château reste pour nous l’un des moments forts de nos dernières années de dégustation et c’est avec émotion que nous vous le recommandons ! »

Sur cette base toute en relief, j’imagine les commentaires qui pourraient m’aider à choisir :
- "j’ai fait une dégustation comparative du Rouge-Pinard et du Grand-Pif au salon du vin chez Auchan la semaine dernière, le vin était servi entre 8 et 10 degrés, dans des verres en plastique. Franchement, le Grand-Pif, à ce prix, c’est de l’arnaque !"
- "arsouille29 a juste reçu ses caisses de Justunegoutte. Il est en plein rodage, mais dès qu’il émerge, il nous fera un CR détaillé"
- "le nez, le corps, la finale, tout cela est du détail, ce qui compte, c’est l’ivresse que procure le vin. A 189 F/bouteille, le Justunegoutte peut être bon, mais on peut trouver bien plus enivrant à moins cher !"
- "sans vouloir relancer le vieux débat liquide vert – liquide rouge, Il suffit de ressortir une vieille bouteille d’absinthe pour s’en rendre compte qu’elle contient beaucoup plus d’alcool que du vin, et uniquement avec des produits naturels …"
- "le problème, avec Bordeaux, c’est sa politique commerciale, et la spirale infernale dans laquelle il vous amène : on commence avec des bouteilles à 88 F et si l’on veut vraiment se faire plaisir, il faut finir à 189 F la bouteille"
- "il vaut mieux acheter des bons verres, un vrai tire-bouchon, respecter la durée d’ouverture avant dégustation, placer la bouteille dans un support spécialisé. Vous seriez surpris de voir ce que l’on peut tirer d’une bouteille à 88 F !"
- "moi je trouve aux bordeaux un goût trop prononcé et sans finesse. Les bourgognes sont beaucoup plus ronds en bouche, plus subtils et finalement dégagent plus d’émotion. Et que ceux qui disent que les bourgognes ont une attaque molle viennent goûter du Clos Rougeot !"
- "il y en a marre d’entendre dire qu’il n’y a que les Français qui savent faire du vin ! Le Chili fait des vins de bien meilleure qualité pour 2 à 3 fois moins cher. On peut en trouver sur internet à www.pinarduchili.com et si vous êtes intéressés, on peut envisager un achat groupé !"
- "acheter du vin, c’est un pis-aller ! Moi, je vais à la messe tous les dimanches pour goûter le vrai sang du Christ ! Vous devriez y aller plus souvent pour étalonner vos papilles !"

… d’autres commentaires ?
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Nov 2002 15:30

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Nov 2002 16:16

:lol: :lol: :lol: Arrête l'alcool et passe à la beuh !!! :lol: :lol: :lol:


Amicalement.
AlexLaBerlu
 
Messages: 1553
Inscription: 21 Jan 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 20 Nov 2002 21:20

Savoureux ! :D

Bravo !
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 20 Nov 2002 21:52

qu'importe le flacon...pourvu qu'on ait l'ivresse.
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 20 Nov 2002 22:04

blounote a écrit:qu'importe le flacon...pourvu qu'on ait l'ivresse.


J'ai déjà lu ça quelque part :roll: :roll: :roll: :P :wink:
Qui habet aures audiendi, audiat
Avatar de l’utilisateur
boudZe
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 18224
Inscription: 17 Avr 2002 17:17
Localisation: Pas loin de Barbara
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message