Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Le Monde teste l'audio HD

Message » 21 Aoû 2015 20:30

J´avais la télé, mais ça m´ennuyait. Je l´ai r´tournée... d´l´aut´ côté c´est passionnant
tcli
 
Messages: 3069
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Aoû 2015 20:30

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Aoû 2015 21:55

normal ; puisqu'elle est inaudible :roll:
jacm
 
Messages: 329
Inscription: 14 Jan 2005 18:41
  • offline

Message » 22 Aoû 2015 10:39

Bonjour,

Comme cela a été fait par les musiciens et ingénieur qui ont participé à l'expérience organisée par le quotidien Le Monde, je n'ai pas effectué de seconde vérification à partir d'écoutes multiples et aléatoires.

Cependant et seulement sur mon PC portable Sony Vaio FZ13 dont le son n'est bien évidemment une référence. Dès la première écoute et le début de l'exemple 2, j'ai estimé qu'il s'agissait sans hésitation de la version la plus performante.

Cela dit, comme je rippe essentiellement mes CD ou les nouveaux que j'achète régulièrement en 16bits/44,1 khz avant de les transférer sur cartes mémoires micro-SD destinées à un iBasso DX50 afin d'être utilisés à l'extérieur. Ce format m'a semblé bien suffisant pour ce genre d'utilisation et les casques Earsonics Velvet/Focal Spirit Pro/Sennheiser Momentum On-Ear avec lesquels ils seront écoutés.

De même que lorsqu'il m'arrive d'acheter de la musique Qobuz, je ne choisis que les fichiers identiques à ceux que je rippe à partir des CD.

Enfin, mais ceux qui connaissent particulièrement bien le Sennheiser HD650 nous en diront certainement davantage. :thks:

Bien que réputé et beaucoup apprécié. Le HD650 est-il le modèle le plus compétent pour permettre de révéler d'éventuelles et si subtiles différences ? :idee:


Bon week-end.
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 18631
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 22 Aoû 2015 10:50

Re,

Si on peut douter de la possibilité de percevoir une différence entre les deux qualités du fichier proposé. Peut-être que les conditions qui précédaient mon test pourraient avoir eu quelque incidence ?

Puisque j'étais en train de revoir l'enregistrement de La nuit celtique de Lorient 2015 sur le TV* lorsque je suis tombé sur ce sujet très intéressant. :idee: :D


Bonne journée.


* sans abus de whisky ou de muscadet je vous rassure. :D
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 18631
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 22 Aoû 2015 17:41

J’ai lu l’article paru dans le MONDE sur la « haute définition » (HD). Le journaliste désirait vérifier si les fichiers vendus, notamment par QOBUS sous le vocable HR pour « haute résolution », présentaient une amélioration de la qualité sonore par rapport à ceux vendus moins chers qui n’utilisent que les standards du CD ordinaire. La conclusion de cet article est qu’il n’y a pas de différence réellement perceptible à l’oreille entre les fichiers HD ou HR et CD ordinaire.
Je m’étonne que personne n’ait contredit une pareille conclusion car elle touche à l’un des fondements de la reproduction sonore. En prétendant que tous les standards d’enregistrement se valent ( à l’exception du MP3, ce qui va de soi) , on proclame en fait l’inutilité de chercher à améliorer, par une technique de numérisation plus poussée, les moyens de mémoriser la musique vivante par l’enregistrement. Pérenniser la musique vivante, c’est cependant bien là où se trouve la noble tâche de la haute-fidélité : garder la mémoire d’instants sonores (musicaux ou autres) qui s’évanouiraient à tout jamais s’ils n’étaient captés par le micro et conservés sur le support qui les portent à notre connaissance, des mois, des années, voire des dizaines d’années après qu’ils eurent existé. C’est prodigieux et l’enregistrement constitue un phénomène nouveau dans l’histoire de l’humanité. Il serait à tout le moins important que cette transmission à travers le temps se fît le mieux possible.
Je ne crois pas que l’on puisse sérieusement mettre en doute que l’allongement du train numérique aux 24 bits de la haute définition (au lieu des 16 du CD ordinaire) soit une amélioration de l’écriture numérique du son enregistré et à fortiori de la musique que l’on pérennise puisque l’on fait appel à plus d’éléments dans la codification du message. Mais la question posée par l’article n’est pas là. Elle est beaucoup plus utilitaire et immédiate. Elle est de savoir dans quelle mesure l’oreille de l’auditeur est suffisamment fine pour distinguer les améliorations. Je ne puis que témoigner. Malgré mon grand âge et des oreilles fatiguées, je perçois la différence très aisément entre les fichiers de la même œuvre diffusée sur mon installation à partir d’un fichier CD normal et de celui en haute définition. Peut-être pas pour tous les fichiers, mais certainement pour certains qui sont bien enregistrés et où cette différence peut apparaître. Ainsi l’exemple qui me vient à l’esprit : Les Saisons de Haydn sous la direction de Jacobs (une œuvre magnifique et une des grandes réalisations de l’enregistrement en haute-fidélité éditée par HM ; pour moi, le pont-aux–ânes en matière de reproduction sonore de qualité) dont je possède trois fichiers, le fichier CD normal, un fichier SACD converti en PCM et un fichier HD 24/96. Il n’y a pas de doute pour moi ; le fichier HD est le meilleur. Est-ce une suggestion de mon inconscient ? C’est possible mais je m’en fous car ce qui est important pour moi, c’est d’entendre cette grande réalisation phonographique dans les conditions qui m’apparaissent comme étant les meilleures.
Il me paraît très réducteur de limiter l’apport de la haute définition à une meilleure reproduction des fréquences les plus aiguës, des harmoniques extrêmes qui sont très peu nombreuses, très peu puissantes et ne concernent que très peu d’instruments. Il est certain que la reproduction des harmoniques de la plupart des instruments, même les vents et les bois, ainsi que la reproduction de la tessiture des voix humaines, se contentent aisément de l'ambitus du CD normal. Pour moi, l’apport de la haute définition ne se manifeste pas seulement dans l’étendue mais dans tous les registres du spectre sonore, dans le tissu musical lui-même, dans la mise en perspective des différents plans sonores et surtout dans le respect de la micro-dynamique, cette qualité qui constitue la vie de l’œuvre musicale. Ces qualités de mise en oeuvre ne sont peut-être moins perceptibles dans une écoute au casque qui privilégie les timbres. La description vulgarisatrice utilisée par le journaliste qui assimile chaque bit à une brique de LEGO, pour restituer la courbe d’une sinusoïde sans aspérité, (plus les briques LEGO seront fines et plus elles seront nombreuses et plus la courbe sera lisse) est sans doute une bonne image, mais la sinusoïde ainsi reconstituée dans l’imaginaire du lecteur ne constitue qu’un sifflement dans la réalité sonore et n’a rien à voir avec la restitution d’une séquence musicale qui est constituée uniquement de variations très rapides d’impulsions. C’est à mon avis dans ce domaine impulsionnel, qui constitue la trame de la musique, que la qualité du standard de numérisation devrait trouver toute sa justification. Plus il y aura de possibilité de notations numériques et au plus les variations impulsionnelles seront fidèlement prises en compte.
Alors les conclusions du journaliste du MONDE, des propos mal fondés ? Je me garderai bien de le prétendre car le conseil qu’il donne en conclusion de son article me paraît tout-à-fait sage : si un mélomane parmi ses lecteurs aspire à parfaire la qualité de ses auditions domestiques, il lui faut d’abord songer à améliorer les éléments de sa chaîne : ampli, enceintes ou lecteur (et aussi le traitement acoustique du lieu d’écoute), il en tirera un bien plus grand avantage. J’ajouterai qu’il aura peut-être alors la possibilité d’entendre une différence entre les différents formats de fichiers numériques de qualité.
Cordialement, Olivier
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 174
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 22 Aoû 2015 18:20

Le Monde teste l'audio HD :wink:
syber
 
Messages: 9981
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Aoû 2015 10:43

Je pense aussi que certaines différences inhérentes à la HD sont plus perceptibles sur une bonne paire d'enceintes qu'au casque...
Le HD650 n'est pas non plus un monstre de neutralité.
Ce qui est amusant, c'est que J Atkinson était arrivé à la conclusion inverse il y a quelques années en écrivant que l'intérêt de la HD était flagrant sur des systèmes audio d'entrée de gamme. Bref, on trouve tout et son contraire sur la toile, rien de bien nouveau...
Messian
 
Messages: 806
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 23 Aoû 2015 11:11

Tout dépend du protocole d'écoute. C'est encore et toujours le même soucis !

Il faut être certain que les masters sont rigoureusement identiques et joués au même niveau sonore lors des comparaisons.

Pour l'anecdote, j'avais identifié, mesures à l'appui, il y a quelques années, des différences de master entre deux CD identiques de Blue note. l'un édité au Japon et l'autre édité aux US. La version japonaise sonnait un peu plus dynamique que la version US. Etonnant ! Les comparaisons réalisées grâce à Audacity, afin d'en avoir le cœur net, montraient une légère différence de dynamique entre les deux éditions.

Imaginons un instant que le Master Japonais soit sorti en version HD ou SACD et que la version US constitue une version CD et on pense immédiatement aux commentaires qui s'en seraient suivis sur la présupposé supériorité des formats de haute définition. Alors que tout ceci n'aurait été qu'une question de mastering.
syber
 
Messages: 9981
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Aoû 2015 13:56

Bonjour,

C'est en tout cas ce que je supposais à propos du casque Sennheiser HD650 utilisé, qui n'est probablement pas celui qui propose la meilleure transparence.

Puis, comme le rappelle syber, le nombre de CD dont les versions existantes sont différentiables tend à prouver que l'échantillonnage ne fait pas tout.


Bon dimanche.
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 18631
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 23 Aoû 2015 18:39

en tout cas si ce test ne veut absolument rien dire il as le mérite de mettre "les pieds dans le plat " peut être que dans quelques temps nous aurons droit ( enfin ) a une norme audio " hd " digne de se nom depuis la prise de son initiales avec très peu de compression dynamique ..tout les enregistrements de Neil Young que je possède sont sous HDCD (pacific microsonic ) (20 bit master ) qui même sans décodeur HDCD sont écoutable sans décodeur idoine avec un plus évident sur la dynamique ...cet artiste a toujours veillé a la qualité de ces enregistrements ce n'est malheureusement qu un cas isolé ..
J river 20 >Macbook> >SINGXER-SU 1>aes > Wyred4Sound Dac 2 > Classé Audio DR6 > Hafler 9505 >
SPENDOR SP 9/1
fredoamigo
 
Messages: 2851
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 23 Aoû 2015 19:41

Bonsoir,

Si vous souhaitez connaître ce qui a déjà été écrit sur le sujet, il suffit de taper -16bits- dans le fenêtre -rechercher-. :wink:


Bonne soirée.
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 18631
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 24 Aoû 2015 11:49

ajr a écrit:Bonsoir,

Si vous souhaitez connaître ce qui a déjà été écrit sur le sujet, il suffit de taper -16bits- dans le fenêtre -rechercher-. :wink:


Bonne soirée.


Bonne journée. Il faut mieux faire une recherche sous la mention "24 bits". A chacun son avis sans doute.
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 174
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 24 Aoû 2015 12:26

Cette mode du HD c'est du pipeau, cela voudrait dire qu'il manque des informations sur les CD's. C'est totalement faux.
Système: Kenwood (robot de cuisine)

- L'Euro n'est pas l'unité de mesure de la qualité audio -
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 24 Aoû 2015 12:41

malheureusement il y a bien une différence entre le cd et le son en "direct live" :wtf:
Dieu m'a donné la foi.
le touriste
 
Messages: 7507
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 24 Aoû 2015 12:57

le touriste a écrit:malheureusement il y a bien une différence entre le cd et le son en "direct live" :wtf:


Cela ne me semble pas être l'objet de la discussion :wtf:
Système: Kenwood (robot de cuisine)

- L'Euro n'est pas l'unité de mesure de la qualité audio -
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message