Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: baloo46 et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les scientifique s'occupent de nous ;-)

Message » 22 Oct 2004 13:48

Un sujet prometteur ..............
http://www.01net.com/article/254550.html

Je savais pas que c'étais un site humoristique le 01 informatique !!!!
LE-CHAT-MAUVE
 
Messages: 194
Inscription: 15 Mar 2004 15:45
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Oct 2004 13:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Oct 2004 14:05

Effectivement, chacun cherche son chat...
raoudoudou
 
Messages: 827
Inscription: 25 Mar 2003 22:35
Localisation: Montrouge

Message » 22 Oct 2004 23:32

Je ne suis pas impatient de découvrir "ce" futur.

On pourra alors dire, c'était mieux avant :mdr:
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 26 Oct 2004 15:25

Vous ne trouvez pas ça génial de pouvoir se transformer sans le savoir à la fois en internaute et en ingénieur du son en étant confortablement installé dans son salon !
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 26 Oct 2004 16:15

si, si. J'aime bien ta signature ;)
mcarre1
 
Messages: 5987
Inscription: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 26 Oct 2004 19:07

j'ai bien aimé :
« Depuis quarante ans, on a une relative stabilité des formats de production et de diffusion musicale » , estime Hugues Vinet, directeur scientifique de l'Institut.

On est passé du vynil au cd au sacd stéréo et multicanal au mp3...
Qu'est ce que ca aurait été si ca n'avait pas été "relativement stable"...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 26 Oct 2004 19:27

ogobert a écrit:j'ai bien aimé :
« Depuis quarante ans, on a une relative stabilité des formats de production et de diffusion musicale » , estime Hugues Vinet, directeur scientifique de l'Institut.

On est passé du vynil au cd au sacd stéréo et multicanal au mp3...
Qu'est ce que ca aurait été si ca n'avait pas été "relativement stable"...


Et tu oublies la FM, le cable, le satellite, la K 7, la radio numérique !


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 26 Oct 2004 19:56

…la bande magnétique, le MD, le DAT, la VHS, les K7 DCC, les DVD, les disques durs…

En cherchant bien on devrait en trouver encore d'autres :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28977
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 26 Oct 2004 21:12

Oui mais Hugues Vinet est surtout intéressé par les métadonnées (= les descripteurs de musique, par exemple le minimaliste N° de track sur un CD), non par les données elles-mêmes (= la musique et la facon dont est elle encodée, nombre de bits...).
De ce point de vue, il a raison, il y a eu très peu d'évolutions en 40 ans, ma chaîne HDG audiophile (qui n'a que 2 canaux en lecture CD) n'affiche pas plus les titres de morceaux ou des interprètes que ma platine vinyle, elle ne peut pas zoomer sur un instrument particulier si je le souhaite, ni aller choisir elle-même avec ses petits doigts un disque de même style dans ma CDtèque (resp. compositeur, interprète, rythme, pays...) que celui que j'écoute, de me proposer un "scan" intelligent d'un morceau ne se limitant pas aux premières secondes d'intro etc...
En fait, je ne comprends pas trop les remarques sarcastiques car rien dans le texte n'indique qu'il est question d'appauvrir le codage de la musique elle-même, qui peut très bien être encodée en LPCM 24 bits/192 KHz et lues avec des converto de course sans que ça change quoi que ce soit au propos!
Les équipes de l'IRCAM travaillent aussi pour les pros, sur les métadonnées en station de radio par exemple, ou pour permettre un classement des sons (par timbre, attaques...) utilisés par les compositeurs / bruiteurs travaillant sur des milliers de samples...
cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 26 Oct 2004 23:48

le format perceptible par l'usager n'a effectivement presque pas changé, si l'on considère le média de plus grande distribution qui impose le standard d'une époque (vinyle puis CD) : album composé de morceaux de musique en stéréo, avec une qualité audio très correcte, morceaux séparés par des blancs.

Certaines platines vyniles savaient passer d'un morceau au suivant, ou même directement au Nieme morceau d'une face, donc la sélection directe de la plage d'un CD n'est pas vraiment une révolution. Je dirais que la principale différence percue en faveur du CD, c'est l'abscence de scritchs, pets et de plocs, et le fait qu'il n'y a pas besoin de retourner la galette entre 2 faces.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Oct 2004 8:00

L'accès direct et instantané à une plage d'un disque, fonctionnalité présente dès l'entrée de gamme de chaine à base de CD ou MD, est quand même une évolution importante et irreversible dans le monde des métadonnées musicales. Mais beaucoup de progrès sont encore possibles en ce domaine.
cdlt,
GBo
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 27 Oct 2004 8:28

GBo a écrit:Oui mais Hugues Vinet est surtout intéressé par les métadonnées (= les descripteurs de musique, par exemple le minimaliste N° de track sur un CD), non par les données elles-mêmes (= la musique et la facon dont est elle encodée, nombre de bits...).


Ca me va déjà beaucoup mieux. Je ne sais pas si c'est lui qui s'est mal exprimé ou le journaliste derrière qui a outrageusement simplifié mais la phrase telle qu'elle est dans l'article préte quand même à sourir ( au moins ).
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 27 Oct 2004 8:46

C'est bô la technique :D .

Si je dis pas de conneries, une oeuvre musicale est généralement conçue pour être reproduite dans sa globalité, l'interprétation de celle ci aussi. Lorsque l'auditeur écoute c'est l'oeuvre dans son ensemble et non un bout de ci ou un bout de ca. La disposition d'un orchestre symphonique par exemple répond à des critères d'écoute objectifs voulus par le compositeur, si les contrebasses sont au fond en haut c'est qu'il y a surement une raison et si un compositeur souhaite qu'elles soient devant (pourquoi pas) il l'écrit dans sa partition. Alors je ne vois pas vraiment l'interet d'un tel procédé pour les oeuvres composées jusqu'à ce jour si ce n'est à des fins ludiques ou pédagogiques.
Maintenant c'est aussi une ouverture pour de nouvelles créations musicales.

En lisant ce genre de choses j'ai l'impression que ce n'est plus la technique qui est au service de l'art mais l'art qui doit se mettre au service de la technique.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 27 Oct 2004 11:07

Salut
On pourrait songer à intérêt pédagogique: pouvoir suivre tel instrument en gardant en fond le reste des musiciens, avec la partition qui défilerait en même temps sur l'écran (comme cela existe déjà dans certains DVD)…
Il n'est pas toujours aisé de se concentrer sur tel ou tel instrument — par exemple dans un formation symphonique interprétant la Symphonie de Mille… :wink:

Cdt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28977
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 27 Oct 2004 11:21

C'est vrai que les formats ont évolués (codage, support) mais que le concept et l'utilisation a peu évolué jusque très récement.

Avec l'arrivée du MP3 et le fait que M Toutlemonde peut se retrouver facilement à la tête de milliers d'heures de musique tenant dans son sac à main, une révolution est en marche. Le choix ne peut plus se faire exclusivement sur l'album et sa pochette. Donc, il est a priori très utile de renforcer les meta données.

Oui, il est préférable d'écouter l'oeuvre in extenso sous la forme pensée et ressentie à la fois par le compositeur et les interprètes (yc les ingés du son). Mais on n'empêchera pas l'existence d'une consommation irespectueuse qui balaie les usages et suit son propre mouvement.

Le fait que l'on puisse zoomer sur un instrument me rappelle le karaoké : le résultat final n'est pas toujours très bon mais le plaisir de se sentir acteur peut être source de plaisir.
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message