Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Pd d'audition : la faute a la compression numerique

Message » 21 Jan 2008 15:45

Le ciné domestique qui est plus récent que notre bon vieux CD a déjà fait cette révolution : il s'agit des mode d'écoute night, normal et theater qu'on retrouve ds tous les décodeurs.

Ces modes utilisent qq meta info présentes dans les flux AC3 par exemple, pour compresser l'info de manière correcte car la compression "on-line" de bande ciné n'est pas un pb simple (en gros il ne faut surtout pas que le niveau sonore des dialogues se mette à faire du yo-yo si un son fort arrive). La stratégie mise en place par Dolby est expliquée en détail dans leurs documents (s'ils sont encore en ligne ...).

On peut aussi faire de la compression de bande ciné sans meta info, mais c'est plus dur. Il y a une très bonne explication ici (à lire en prenant son temps) :

http://ac3filter.net/files/docs/ac3filt ... ss_eng.pdf

En pratique, les DVD ont souvent 70 dB de dynamique utile (90 dB en comptant les sons infimes), ce qui rend impératif l'usage de ces algo si on ne veut pas mettre à genou par mal d'enceintes du marché sur la moindre crête. Malgré cela, peu de gens les utilisent, croyant souvent à tord (ou par simple ignorance) que leurs enceintes peuvent tout encaisser (ce qui met les bobines et les membranes en danger). Il suffit de réécouter ces mêmes DVD sur des systèmes capable d'encaisser véritablement 120 dB de dynamique du grave à l'aigu pour comprendre instantanément la différence...

La conséquence de cela on la connait : de + en + de mixage DVD sont compressés à la base (alors qu'il aurait suffit d'éduquer les gens à utiliser le mode "normal" à la place du mode "theater" dès qu'ils n'ont a pas un système "full dynamic". Il n'y a pas de honte à cela bien au contraire, c'est faire preuve d'intelligence).

Qd aux CD de variété, on frise parfois les 10 dB de dynamique moyenne, c'est incroyable. Si j'ai le temps, je vous montrerai comment est compressé Mika et qq autres... Et ca s'entend vraiment de manière flagrante : le niveau sonore des voix et des instruments ne varie absolument plus, on a souvent l'impression d'entendre des espèces de comptines chantées sur des rythmes modernes... L'hommage à Carlos il y a qq jours illustrait très bien tout cela : incroyable ce que ses chansons populaires semblaient dynamiques à la TV ou à la radio comparées à la soupe actuelle.

@+
Emmanuel
Dernière édition par Emmanuel Piat le 21 Jan 2008 15:55, édité 1 fois.
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10078
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Jan 2008 15:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Jan 2008 15:54

Emmanuel Piat a écrit:La stratégie mise en place par Dolby est expliquée en détail dans leurs documents (s'ils sont encore en ligne ...).


Retrouvé sans trop de difficulté :

http://www.dolby.com/assets/pdf/tech_li ... .Guide.pdf

A partir du bas de la page 6...

Autres documents (dont bcp dédiées à la reproduction musicale) :
http://www.dolby.com/resources/tech_library/index.cfm
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10078
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 21 Jan 2008 16:14

Emmanuel Piat a écrit:Qd aux CD de variété, on frise parfois les 10 dB de dynamique moyenne, c'est incroyable. Si j'ai le temps, je vous montrerai comment est compressé Mika et qq autres...
Emmanuel


Ca m'intéresse drôlement. Quels outils te permettent d'analyser la dynamique ?

LuLu
lulu78fr
 
Messages: 880
Inscription: 20 Oct 2001 2:00
Localisation: 78
  • offline

Message » 21 Jan 2008 16:42

Un outils simple est le module statistics de Adobe audition (ex cool edit pro) qui comporte un calcul de l'histogramme des niveaux moyens :

tu fixes une fenêtre (paramétrable) de 50ms : le soft scanne alors le fichier en calculant le niveau moyen sur chaque 50 ms. Il obtient ainsi une suite de niveaux moyens qu'il représente sous la forme d'un histogramme.

Exemples en bas de cette page :
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... c&start=90

et jusqu'à la page 13
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10078
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 21 Jan 2008 16:54

syber a écrit:
MBON a écrit:Ce que je tente d'illustrer c'est que le master (mp3, CD ou tout média) devrait systématiquement offrir une belle plage dynamique et c'est ensuite au lecteur de média d'offrir des réglages utilisateurs de compression.


Nous nous sommes fait cette réflexion avec un ami.

Effectivement, plusieurs "loi" de compression devraient être disponibles dans le hardware des appareils audio. Un peu comme le Loudness de certain ampli HiFi.

Ne serait-ce pas le mode "night" sur certains amplis HC (Yamaha par exemple) ou encore sur les caissons Vélodyne DD ?
abricot
 
Messages: 695
Inscription: 18 Jan 2004 4:43
Localisation: Toulouse

Message » 21 Jan 2008 19:54

abricot a écrit:Ne serait-ce pas le mode "night" sur certains amplis HC (Yamaha par exemple) ou encore sur les caissons Vélodyne DD ?


Pour ton exemple de l'ampli AV, c'est ce qu'explique Emmanuel Piat en donnant des liens vers l'encodage spécifique de Dolby prévu à cet effet.

Pour ce qui est du caisson, je ne sais si celà fonctionne sur le même principe (sans doute pas exactement, car cette fonction est valide que la source soit un DVD - DD ou DTS - ou un CD), mais dans l'esprit celà y ressemble.
syber
 
Messages: 10315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 21 Jan 2008 20:19

Emmanuel Piat a écrit:Qd aux CD de variété, on frise parfois les 10 dB de dynamique moyenne, c'est incroyable.

C'est ce que je disais il y a peu de temps sur un autre post :D, je gratifiais la dynamique d'un best seller récent et adulé par les pros pour la qualité de sa production de 15dB environ (évalué avec l'histogramme d'audition) et un albums de gréco des années 60 offrait 35dB de dynamique....
Le travail de compression est pré maché par les majors pour les supermarchés et les radios, hélas.
Par contre tu as raison de noter qu'il faut plusieurs algos de compression pour bien faire, d'ailleurs je retire ce que j'ai dit, c'est bien à la source que cette fonction devrait être implémentée car pour le CD par exemple elle peut se faire par un DSP, arrivé à préampli analogique c'est beaucoup plus compliqué.
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 22 Jan 2008 9:18

lulu78fr a écrit:Ca m'intéresse drôlement. Quels outils te permettent d'analyser la dynamique ?


Audacity qui est un petti soft gratuit, permet déjà de bien se rendre compte visuellement
http://audacity.sourceforge.net/
Fichiers joints
auda-recoil.jpg
Un morceau peu dynamique, toute la plage au milieu est saturée "à fond tout le temps"
(93.11 Kio) Téléchargé 47 fois
auda-rokia.jpg
Un morceau dynamique ou alterne passage à faible volume et passage à volume + fort...
(112.21 Kio) Téléchargé 50 fois
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 23 Jan 2008 10:30

Ca fait longtemps que je n'avais pas utilisé Cool Edit Pro. Je ne savais qu'Adobe l'avait absorbé et je ne me rappellais plus qu'il faisait ce genre d'analyse.

Je vais également tester Audacity, bien sûr !
lulu78fr
 
Messages: 880
Inscription: 20 Oct 2001 2:00
Localisation: 78
  • offline

Message » 23 Jan 2008 13:38

ogobert a écrit:Audacity qui est un petti soft gratuit, permet déjà de bien se rendre compte visuellement
http://audacity.sourceforge.net/

Attention toutefois, sur ces deux snapshots de WAV, on peut avoir l'impression qu'un des deux offre peu de nuances dynamiques mais cela peut être inexact
Comme l'a rappelé emmanuel, seul l'histogramme de niveau peut donner une estimation de la dynamique, un enregistrement peut être fort, avec peu de pauses mais il peut alterner rapidement des notes faibles et des notes fortes.
En revanche c'est vrai qu'un morceau qui module des passages forts et des passages faibles comme celui de Rokia peut montrer sa dynamique a la seule visu de l'enveloppe WAV.

Et puis après il y a le cas complexe des plages qui contiennent 90% de mesures très compressées et forte et un petit passage doux de 10% avec de belles modulations dynamique, je pense qu'en électro/techno c'est même assez fréquent, sur le papier la plage dynamique du morceau sera alors énorme mais il sera globalement très fatiguant à l'écoute.
Là encore l'histogramme aura une approche statistique intéressante.

:wink:
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 01 Fév 2008 12:16

Hello,

Les prb d'auditions viennent pas vraiment de la chaine Hifi.

Déjà les "jeunes" vont à bcp plus de concerts qu'avant ou en boite et nuit.

Les niveaux ne sont pas respectés dans 95% des cas.

Je suis moi même ingé son studio et live. Il est très difficile sur des musiques actuelles de na pas dépasser vu les systèmes utilisé et les salles.

Dans les boites : on respecte globalement le 105 dB mais c'est tellement compressé que c'est quasiment du 100 à 105 dB moyen. (avec des crêtes allant à plus de 115 par moment sans compter la proximité des enceintes)

Le son des boites est quasi le pire cas de compression avec les radios genre NRJ, rire et chansons, skyrock ...


Après en live, si on a la chance de tomber sur un gros système avec bcp de réserve de puissance alors on peut ne pas trop compresser. Mais dans la pluspart des cas, on est obliger de brancher un compresseur sur la facade pour éliminer les crêtes qui détruisent les HP (tweeter en particulier).

Faut quand même savoir que bcp d'instrument on des dynamiques très fortes >120-130 dB
Batterie, trompette ....

Sans compresseur, c'est vraiment violent.

Ancune électronique supporte de telle dynamique de toute façon.

Qui supporte de rester écouter un batteur forcené à 2 m de la batterie ??? Personne ...

En live, on est entrain de faire des générations de sourdingue ... Toutes petites salles, (bar, kfet ...) ne permette pas de jouer avec une vrai batterie si on veut respecter les niveaux.

De plus, dans une salle, rien que le publique arrive à me faire tilter le décibelmêtre à plus de 100 dB. Et on ne peux pas mixer à moins de 3 dB de plus que le bruit du publique.

De plus, bcp d'ingé son sont des gamins comme un enfant avec une grosse voiture ... Il va rouler à 180 ...

Perso, j'adore mixer à 97 dB à la table et on vient souvent me le reprocher.
Et encore, que en face dans une salle de 500 à 1000 pers et 25 m de scène ça fait des niveaux très haut devant les grappes de HP.


En studio, c'est pareil on compresse pour déjà faire rentrer la dynamique sur le CD 16 bits.

Et de plus, pour la plupart des gens ce qui sonne plus fort semble mieux en première approche.

Maintenant, on est aller vraiment trop loin. C'est vraiment un prb de marketing.

On vends des chaines Hifi de merde à tout le monde. Le marché consumer s'est tiré une balle dans le pied.

En plus, peu de convertisseur supporte vraiment des niveaux proches du 0 dBFs.

Rien qu'un filtre passe bas anti-repliement mal fait suffit à faire des facteurs de dépassement à plus de 0 dBFs et saturer un mauvais convertisseur.

Vivement que l'on passe à d'autres formats moins piratables en haute résolution.


finalement, de la compression il est faut pour respecter les supports, le matériel et le style de musique ... Mais là, c'est trop !

@+
Loïc
lolopepe91
 
Messages: 5
Inscription: 30 Jan 2008 12:51
Localisation: Limours
  • offline

Message » 20 Mar 2008 14:02

Merci Loïc pour ce témoignage.

Ici: http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #171644066
Je commençait à croire que les pros n'étaient pas sensibilisés à cette problématique...
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

re

Message » 20 Mar 2008 14:09

syber a écrit:C'est le même type de compression, je crois, qui est utilisé dans les plages de publicité à la Télé.

Le cahier des charges imposé aux producteurs des publicités, prévoie que le niveau sonore moyen des coupures pub soit plus ou moins identique au niveau sonore moyen des émissions qui encadrent la coupure de pub.

L'astuce est que les bandes son des pub sont compressées en réhaussant les niveaux faibles : les valeurs moyennes (en db) sont bien identiques - le cahier des charges est respecté - mais le son des pubs parait bien plus fort, voire énervant ou assomant !
Effectivement sur mon systeme tout ce qui est musique recente n est pas bon et deviens a la rigueur meilleur quand j active l egaliseur itunes!a croire que ce genre de musique a ete cree pour ca?
bastianmarthe
 
Messages: 881
Inscription: 25 Sep 2007 22:36
Localisation: le 64
  • offline

Message » 20 Mar 2008 21:27

ogobert a écrit:Il n'y aucun rapport entre le fait que le son soit stocké en numérique et la compression qui est un choix de l'ingé son qui fait le mixage :o


+1 : je disais aussi....
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 20 Mar 2008 21:31

lolopepe91 a écrit:Qui supporte de rester écouter un batteur forcené à 2 m de la batterie ??? Personne ...


Ouais personne a part le bassiste : on fait 3 fois plus de boucan :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline


Retourner vers Discussions Générales