Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quel est le maillon le plus important d'une installation Hifi

Le sondage s’est terminé le 28 Déc 2002 13:55

la source (platine CD, DVD, drive+DAC...)
13
17%
l'ampli (intégré, préamp+bloc de puissance...)
8
10%
les enceintes
57
73%
la connectique (câbles de modul, HP etc...)
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 78

Quel est le maillon le plus important d'une install Hifi?

Message » 22 Déc 2002 17:46

Bonjour,

L'ensemble des maillons d'une chaine sont importants ! Si un maillon est plus faible, c'est l'ensemble de la chaine qui risque de casser.
Si on appelle un ensemble stéréo (ou multicanal) une chaine haute-fidélité, ce n'est pas par le plus grand des hasards.

Donc, selon moi, aucun élément n'est moins important qu'un autre. Mais certains auront une influence plus percetpible que d'autre, sachant que l'ensemble est pondéré par la capacité de perception de chacun !
Et en fonction de cela nous aurons tendance à privilégier ce maillon à d'autres.
Je m'explique : dernièrement je me suis offert un meuble hi-fi d'occasion (Soundstyle). Ce meuble est découplé par trois pointes. Je savais qu'en théorie, l'utilisation de ce meuble allait apporter un plus à mes écoutes. Mais j'ai pris une claque ! Le bond qualitatif subjectif était égal à l'apport de la bi-amplification :oops: .
Bien sûr, c'est plus que sûrement dû au fait que je n'attendais pas à une telle différence.
Alors quel est le maillon le plus important ? Le meuble ou l'ampli de puissance ? Ben sans meuble je peux écouter ma chaine, sans ampli de puissance aussi mais alors quoi ? C'est le CD alors ?

AMHA, pas d'élément moins important. Egalité. :wink:

Gilles.
Gillounet
 
Messages: 71
Inscription: 18 Déc 2002 16:53
Localisation: Belgique (Massul)
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Déc 2002 17:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Déc 2002 17:52

Mais du bon matos dans une salle réverbérante produit un son pourri... Alors avant tout, optimiser l'amortissement de la salle d'écoute.
tjacquel
 
Messages: 1954
Inscription: 15 Oct 2001 2:00
Localisation: Angers

Message » 22 Déc 2002 18:47

Bonjour,

Ca n'est pas un hasard si on parle de "chaine hifi", un système à tous les attributs d'une chaîne :
- elle a la solidité du plus faible de ses maillons
- elle n'existe plus en tant que tel s'il manque un maillon
- l'aspect global de cette chaîne n'est pas nécessairement la somme des aspects des maillons
- il faut que tous les maillons aient des caractéristiques comparables ou compatibles pour former une chaine (on ne fait pas une bonne chaine avec des maillons de gourmette et des maillons de chaîne d'ancre marine, à moins d'utiliser de la ficelle pour les accrocher ensemble...)

Partant de là, AMHA, on ne peut pas parler de "maillon faible" ou de "maillon fort", c'est la synergie des différents maillons qui importe, plutôt que l'un des maillons sur l'autre. Une chaîne est un tout, pas une somme de ses constituants.
Sur les exemples que vous donnez, du style : des Nautilus sur une minichaîne taiwanaise, ou des Cello sur des enceintes de PC, vous stigmatisez un raisonnement simple : il faut qu'une chaine soit homogène et équilibrée.

A mon avis, donc, il n'y a pas de "maillons le plus important" autre que la musique qu'on passe : même sur le plus beau système du monde, vous ne me ferez pas écouter avec plaisir de la musette, simplement parce que je n'aime pas ça, alors que je prendrais du plaisir à écouter le Requiem de Mozart sur un baladeur à k7.

Le maillon le plus important à mon gout : les oeuvres qu'on y passe. (sans même parler de qualité des enregistrement, comprennons nous bien).

Burndav' (hétérogène et déséquilibré)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 22 Déc 2002 19:00

Comme je suis quelqu'un de très pragmatique, je vote les enceintes sans aucune contestation possible.

Bien sûr que différentes sources, amplis ou cables ne sont pas identiques dans la restitution du signal sonore, mais c'est du "pipi de chat" comparé aux enceintes. Alors que dans le premier cas, on parle tout au plus de 0,1% de différence mesurable (même entre un Philips 723 à 100euros et un Electrocompaniet EMC1 24bits/192kHz à plus de 5000euros), dans le second cas (les enceintes) les différences sont de l'ordre de la dizaine de pourcents dans une même gamme de prix ! Pour enfoncer le clou je vous rappelle un chiffre : à 100dB (soit le niveau d'écoute concert d'un grand ensemble philarmonique), aucune enceinte au monde n'est capable de rester à moins de 10% de distortion sur tout le spectre audible (surtout dans le grave, les progrès ont été considérables dans les aigus ces dernières années et on arrive sans trop de mal à rester en dessous de 3% avec des compressions).

Bref, ce n'est pas le même monde de différence... :roll:


Sonark qui aime bien botter dans la fourmilière :wink:
Dernière édition par Sonark le 22 Déc 2002 23:05, édité 1 fois.
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline

Message » 22 Déc 2002 22:55

Sonark : j'avais dj'a tapé dans la même fourmillière et si souvent que ce coup là quand j'ai tapé y avait plus de fourmis!

Evidemment que tu as raison : une enceinte qui aurait les mêmes performances qu'un lecteur de CD comme le 723 n'existe que dans le rêve des concepteurs de HP et ils rament et n'y arrivent pas!

Alain 100 % sur la même ligne.

Alain :wink:

Psss : burndav t'avait pas bien pigé : un gars disait que le plus important c'était les MDI et que traités ils faisaient sonner n'importe quelle chaine même uin peu pourrie... et j'y avais répondu que je lui laissais la chaine pourrie, les cables anti MDI et les traitements MDI du reste pour faire marcher avec du cable électrique et des cordons standards des Nautilus avec du audio research ou du cello... nuance!

D'ailleurs je revends les Nautilus, tous les cello et Audio research et je m'achète un appartement et une petit chaine à 3000 euros! Que lui combien qui va vendre les MDI... :P


Alain :wink:
Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Déc 2002 0:44

Bonjour,

Mon premier réflexe a été : "la source", car les informations perdues ne seront pas réinventées après.
Il y a de fait un monde entre les sources (CD-CD, CD-DVD, CD-vinyle, ...).

C'est vrai que les enceintes sont particulièrement importantes : caractère sonore et couplage avec la pièce.

Pour la répartition budgétaire, j'ai l'impression que ça dépend de niveau de gamme :
- "milieu de gamme" : 33% source 33% ampli 33% enceintes
- "haut de gamme" : 40% source, 40 % ampli, 20 % enceintes (on garde les enceintes et on booste la source et l'ampli)
- "très haut de gamme" : 20 % source, 50 % ampli, 30 % enceintes (on plafonne plus vite en source, on upgrade les enceintes et on dope l'ampli)

Il y a toujours un facteur goulot, et il faut rechercher l'équilibre, avec éventuellement un coup d'avance sur le maillon que l'on souhaite garder le plus longtemps.

Les câbles, les pointes, le feutre au mur, c'est important quand on a les moyens de les entendre, il faut donc les aligner sur l'ensemble. Je n'imagine pas plus de 5 % du budget là-dedans.

Personnellement, les facteurs les plus importants ont été successivement :

- ma femme, pour décrocher le budget

- la source, car le dvd était trop "plat"

- l'amplification (pré+puissance), pour exploiter la nouvelle source

- la source de nouveau, pour augmenter la précision et la dynamique

- le pré-ampli, changé "par hasard", a métamorphosé le son à ma plus grande surprise

- la pièce d'écoute où la réverbération a rendu critique le surplus d'informations et de grave : l'ajout de plaques de feutre a gommé des défauts que je pensais résoudre en rachetant un ampli !
Je vais souvent à l'opéra, en général en 3e ou 4e catégorie, donc assez loin. Je me suis souvent surpris à trouver les mêmes défauts que ceux que je trouvais sur ma chaîne ! J'étais par contre il y a 2 semaines à Garnier au 1er rang, et là j'ai été consterné par la lisibilité de la musique (à une certaine distance, les sons doivent être "mélangés" par la réverbération) et par la puissance du registre grave-bas médium. Au résultat, une pêche phénoménale et beaucoup de frissons !

- aujourd'hui, ce sont les enceintes, dont le haut medium me parait trop en avant (c'est le contre-coup de l'opéra !). Je pourrais booster l'amplification, mais je crois que l'action sur les enceintes sera plus nette. Mais bien sûr alors, l'amplification sera redevenue insuffisante.

En fait, je crois que le facteur le plus important, c'est notre obsession à vouloir améliorer nos systèmes. Cela nous fait parfois plus entendre les qualités et défauts de la chaîne que celles de l'oeuvre qu'on écoute.

En ce qui me concerne, plutôt que de changer les câbles, je change de catégorie pour mon abonnement à l'opéra l'an prochain !

Mais aussi d'enceintes et d'ampli. Quand même.
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 25 Déc 2002 11:07

Marc 75 a écrit:
- ma femme, pour décrocher le budget

.


moi, je change de femme !

I joke bien sur.... et bonnes fêtes à tous
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200

Message » 27 Déc 2002 15:25

Poprock,

maintenant, ma femme est également devenue "amateur spécialiste", elle veut changer le câble secteur du four pour améliorer le croquant des rôtis et mettre la machine à laver sur pointes pour obtenir des verres plus propres.

Bonnes fêtes de fin d'année.

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 31 Déc 2002 18:17

haskil a écrit: un gars disait que le plus important c'était les MDI et que traités ils faisaient sonner n'importe quelle chaine même uin peu pourrie... et j'y avais répondu que je lui laissais la chaine pourrie, les cables anti MDI et les traitements MDI du reste pour faire marcher avec du cable électrique et des cordons standards des Nautilus avec du audio research ou du cello... nuance!


Ah, j'ai bien l'impression que tu parles de moi la !
Bon, d'une part tu n'as pas bien lu ce que j'ai ecrit, d'autre part je me suis probablement mal exprime.

Oublions quelques instants les MDI et revenons en a mon propos initial.
En reponse a la question de base "Quel est le maillon qui vous semble primordial dans le rendu sonore d'une installation Hifi? ", je disais "la mise en oeuvre". Ca a semble surprendre quelques personnes mais, si j'ai bien compris ce que tu as pu dire dans d'autres discussions, je crois que tu es plutot d'accord la dessus.
La grande majorite des audiophiles que je connais (en chair et en os, ou sur les forums) s'accordent a peu pres a dire que la mise en oeuvre c'est 50% du resultat sonore dans un systeme. Personellement je dirais meme plus mais on ne va pas chipoter.
La mise en oeuvre c'est quoi ? C'est tous les petits details (details a priori, pas vis a vis du resultat final) que pas mal d'audiophiles oublient, pensant avoir fait l'essentiel du parcours apres l'achat et l'installation plus ou moins sommaire des elements de leur systeme. Pour citer quelques exemples, chacun aurait le loisir d'en ajouter un million d'autres:
- la position des HP (parfois au cm pres), et des differents elements
- la lutte contre les vibrations
- la position des cables, y compris des connections au secteur
- l'utilisation de supports en bois plutot que metal
- les traitements acoustiques de la piece (ne pas oublier l'incidence parfois surprenante d'une simple petite table de salon mal placee)
- moulte trucs "esoterique", voir les astuces pratiquees par Sicomin ou Yves Cochet ...
- allez, j'en rajoute une petite couche sur la lutte anti-MDI puisque c'est mon credo
Et j'en passe ...
Donc, voila une cause courrament admise de 50% du resultat sonore d'un systeme. C'est mathematique, c'est bien l'element le plus important, le reste (source, ampli, enceintes) se partageant les 50% restant.

Voila, j'espere avoir correctement reexprime ma position.
Dans mon cas personnel, les elements principaux de succes dans la mise en oeuvre de mon systeme sont:
- la lutte anti-MDI
- la configuration ambiophonic
- la simplicite
Mais, bon, je ne vais pas insister lourdement, j'y reviendrai peut-etre un jour, si ca en interesse certains. En tous cas ne regardez pas tout ca d'un oeil condescendant (je ne parle pas de toi mais d'une facon generale), vos oreilles pourraient bien etre tres surprises a l'occasion ...
GlopGlop
 
Messages: 111
Inscription: 18 Déc 2002 14:25
  • offline

Message » 01 Jan 2003 12:58

Marc 75 a écrit:Poprock,

maintenant, ma femme est également devenue "amateur spécialiste", elle veut changer le câble secteur du four pour améliorer le croquant des rôtis et mettre la machine à laver sur pointes pour obtenir des verres plus propres.

Bonnes fêtes de fin d'année.

Marc


:lol: :lol: excellente celle-là!! :lol: :lol:

Ced777 (a bien rigolé le 1er janvier, et on finit l'année comme on la commence .... chouette!)
Ced777
 
Messages: 908
Inscription: 30 Avr 2002 12:09
Localisation: Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message