Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Résistances des fusibles

Message » 06 Déc 2017 16:14

Bonjour,

je me suis amusé à mesurer la résistance de quelques fusible, avec ça ou pourra calculer la chute de tension aux bornes

fusibles 5x20 ordinaires, avec ressort de coupure interne :

1 A = 0,268 ohms, ou 268 milliohms
3,15 A = 50,5 milliohms
3,15 A sable = 44,7 milliohms
5 A sable = 20,4 milliohms
6,3 A = 12,8 milliohms
10 A 7,8 milliohms

en 6x32 :

5 A = 15,2 milliohms
10 A = 5,4 milliohms, la partie fusibles fait 3 mm (photo)

mesurés à 100 Hz, mais à 1 et 10 KHz, kif-kif
aucune self-induction, 0,00 µH partout

mesuré avec un pont RLC de précision calibré, affichage de gauche :

Image

Michel...
Dernière édition par MickeyCam le 17 Déc 2017 17:03, édité 2 fois.
MickeyCam
 
Messages: 3639
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Déc 2017 16:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Déc 2017 16:38

Il y a aussi les données constructeur selon le type et série de fusible.
Par exemple :
http://www.littelfuse.com/products/fuse ... s/218.aspx
thierryvalk
 
Messages: 5108
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 06 Déc 2017 18:10

@mickey= OUI, OK, mais il faudrait regarder comment la valeur de la résistance VARIE quand l'intensité augmente (et se rapproche de la valeur max), car le fusible chauffe. C'est la courbe de variation qui peut changer d'un fusible à l'autre, selon la matière.
maxitonic
 
Messages: 1844
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online

Message » 06 Déc 2017 18:25

Je trouve énorme que certains entendent des différences entre fusibles sachant que pour le coup, on en trouve à 90e sans aucunes spéc !
Je trouve ça honteux pour le coup, un composant électronique doit être qualifié, répondre à des normes et disposé de caractéristiques certifiées.

Par contre, je ne remet pas forcément en le jugement des audiophiles sans avoir moi même fait l'essai, ce qui n'est pas le cas à ce jour.

Les résistances séries sont données à froid par les constructeurs.
Le principe même du fusible est de rompre sur un courant de défaut par un échauffement du filament.
Pour en arriver la, la résistance doit forcément exploser.

Quelle est la résistance à 10%, 50% et 100% du courant nominal ? Avez-vous cette info ?

Qu'elle est l'inertie de cette résistance ?

Je sais que les audiophiles préfèrent par exemple les fusibles à cartouche céramique au lieu des fusibles à cartouche verre.
Plus d'inertie ? Meilleur refroidissement ?


Je suis électronicien et de nature critique mais je n'ai pas la réponse à ces questions.
Je n'ai pas cherché très longtemps et je n'ai pas le temps/l'envie de monter une manip pour le vérifier. Assez simple à vérifier.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4787
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 06 Déc 2017 18:33

MickeyCam

intéressant :bravo:

j 'ai pris comme exemple valeur de la résistance pour le fusible de 1 ampère
soit 0,268 ohms

ce qui ,je pense peut être rapporter à la résistance de 40 mètres de câble de 2.5 carré de section
cela parait énorme ...
pour calculer la chute de tension effective ,il faut prendre en compte l 'intensité qui passera dans ce câble ,soit ici au maxi (je vais dire ) 1 ampères
là cela change tout
je n' ai pas fait de calcul précis ,et me suis servit de tableau dispo sur la toile
pour 100 mètres de 2.5 carré étant traverser par 1 ampère ,la chute de tension représente 0.4 %
soit rapporté à 40 mètres ( environ l’équivalent de 0,268 ohms) cette chute de tension sera de l' ordre de 0.16 %

c' est ""du pipi de chat"" :D

après il est vrais que ,comme le souligne JIM
Quelle est la résistance à 10%, 50% et 100% du courant nominal ? Avez-vous cette info ?
Rusty 09
 
Messages: 69
Inscription: 19 Juil 2016 18:59
  • offline

Message » 06 Déc 2017 18:49

Bonjour,

la résistance peut aussi varier un peu d'un fabricant à l'autre
j'ai mis ça juste à titre indicatif
mais un fusible n'approche jamais de sa valeur maxi sauf si problème
il est même loin de ça, sinon il claquerait au moindre pet de mouche
sur le secteur il peut en être proche à l'allumage, mais quelques fractions de secondes après il est à nouveau froid
mon appareil ne passe presque aucune intensité pendant la mesure
s'il y en a qui veulent s'amuser à mesurer à X %, facile, on fait débiter dans une résistance via le fusible et on mesure directement la chute avec un multimètre basique
(le moindre ampli, c'est au minimum 3,15 A sur le secteur)

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3639
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 06 Déc 2017 19:25

ok Michel

une pensée me vient ..

effectivement ....un fusible occasionne une chute de tension
mais j' ai tendance à penser que les valeurs qui pourraient être trouvées sont minime comparativement à d 'autre éléments
comme par exemple la chute de tension que génère les embases qui maintienne le fusible
je n 'ai jamais réalisé de mesure :zen: mais l 'on peut souvent lire qu'une perte par insertion génère une résistance de 0.5 ohm
soit pour un fusible , vue qu 'il est maintenue des deux coté ,1 ohm
ces contacts par insertion pourrait représenter sous une valeur de 1 ampère 0.4% de chute de tension
soit pratiquement deux fois plus que le fusible lui même
et cette valeur de résistance du fusible est la plus importante que tu as pu mesurer :zen:
Rusty 09
 
Messages: 69
Inscription: 19 Juil 2016 18:59
  • offline

Message » 06 Déc 2017 20:11

Quand je met les bornes de mon multimètre l'une sur l'autre, j'ai 0,000 ohm.

Alors je ne sais pas qui est l'idiot qui a écrit 0,5ohms de résistance, mais j'ai bien envie de lui dire de s'abstenir :mdr: Ou alors de bien nettoyer ses surfaces de contact :mdr:
Subway2400
 
Messages: 5890
Inscription: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 06 Déc 2017 20:19

Dans les docs constructeurs, on trouve des valeurs plus basses, par ex:
... Spécifications : fusible: 5 x 20mm résistance de contact: 200mohm (max.) résistance d'isolation: CC 500V / 1000Mohm test ...
Pour l'ensemble du porte fusible.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 06 Déc 2017 20:23

Bonjour,
perte par insertion génère une résistance de 0.5 ohm

non, impossible, sauf si le porte fusible date de Charlemagne ou François 1er
sinon, aucun multimètre même de haut de gamme ne peut mesurer avec précision des valeurs aussi faibles
ici, c'est un pont de mesures RLC système Kelvin 4 fils à 500 €
mais je peux mesurer le fusible seul puis avec son support, en bon état évidemment
s'il a 5 mm d'oxyde dessus, pas pareil !

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3639
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 06 Déc 2017 20:32

Subway2400 a écrit:Quand je met les bornes de mon multimètre l'une sur l'autre, j'ai 0,000 ohm.

Alors je ne sais pas qui est l'idiot qui a écrit 0,5ohms de résistance, mais j'ai bien envie de lui dire de s'abstenir :mdr: Ou alors de bien nettoyer ses surfaces de contact :mdr:



ça c' est de la prise de contact :bravo:
Rusty 09
 
Messages: 69
Inscription: 19 Juil 2016 18:59
  • offline

Message » 06 Déc 2017 20:41

Pour faire des mesures précises à très faible résistance, il faut une mesure 4 fils (comme le pont de mesure) mais avec du courant.
Dans le cas présent, on peut utiliser un ampli pour générer du 50Hz à travers une résistance et avoir une mesure de résistance hyper précise par calcul.

Enfin, ça doit bien se trouver cette donnée de variation de résistance par rapport à In :roll:
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4787
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 06 Déc 2017 21:01

JIM a écrit:Pour faire des mesures précises à très faible résistance, il faut une mesure 4 fils (comme le pont de mesure) mais avec du courant.
Dans le cas présent, on peut utiliser un ampli pour générer du 50Hz à travers une résistance et avoir une mesure de résistance hyper précise par calcul.

Enfin, ça doit bien se trouver cette donnée de variation de résistance par rapport à In :roll:

Pas certain. D'autant plus que ça dépend beaucoup de la température du fusible, donc de ses conditions de refroidissement: ambiante, conditions d'installation...
Pas évident parce que le fusible se refroidit par convection avec l'air ambiant et par conduction via ses connections.
On devrait pouvoir faire un calcul approché à condition de définir (ou trouver) son impédance thermique.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 06 Déc 2017 21:10

Dans des conditions normales de température ambiante sur support standard et en vérifiant la variation dans le temps jusqu'à stabilisation, il va s'en dire.
Et même si ça perturbe un peu, une petite sonde de température sur une des bornes. Le mieux serait une caméra thermique mais bon, je n'en ai pas à la maison.
Tout ça sur tableau et même si ça ne fera pas référence, ça donnera un ordre de grandeur.

A défaut d'étude dispo (ça me tue que cette donnée ne se trouve pas facilement).
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4787
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 06 Déc 2017 21:14

JIM a écrit:
A défaut d'étude dispo (ça me tue que cette donnée ne se trouve pas facilement).

Parce que ça ne sert à personne, techniquement parlant.
Les données importantes, c'est le courant de non déclenchement garanti, le courant de déclenchement garanti (pas le même), la tension d'arc, la tension d'utilisation et le pouvoir de coupure.
Les temps de coupure dépendent du courant de défaut (un fusible n'est efficace qu'au delà de 3 ou 4 In)
J'éxagère un peu, la température de surface est donnée pour les fusibles de puissance. (série Protistor de Ferraz Mersen)
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online


Retourner vers Discussions Générales