Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Une histoire de préamplis.

Message » 31 Aoû 2009 1:41

Cela fait un petit moment que je vis avec un préampli Audio Note M7 line et je dois reconnaître que j'aime beaucoup cela. Mon exemplaire appartient aux premières séries de ce modèle (de référence) d'AN Japan, look Vintage, format "boite à chaussure" et une fois ouvert, l'appareil n'a pas grand chose à montrer : schéma minimaliste, quelques composants au top (condensateur maison argent, châssis cuivre, atténuateur ko-on à résistance, ...) et un montage nickel.

Image

J'ai possédé plus accurate, plus dynamique, mais jamais dans la durée un appareil n'a réussi à me donner autant de plaisir. Le M7 a un certain sens du rythme rendant la musique vivante, c'est fluide, naturel, avec des timbres qui pourraient sans doute paraître trop beaux à certains esprits chagrins. Personnellement je ressens beaucoup de plaisir à son écoute et c'est sans doute le seul appareil que je n'imagine pas changer chez moi, un peu de sentimentalisme, une once de snobisme et enfin quelques bonnes raisons objectives pour cela.

Pour l'anecdote, au printemps alors que j'étais à la recherche d'amplis pour mes anciennes monitors TAD, je suis parti avec enceintes et préampli sous le bras. Ce jour la, c'est un ensemble M7 / Wavac MD-805M / TAD 2252 qui nous a donné les meilleurs résultats (sans pour autant être totalement concluant).

Image

Fabrication au top, bien au dessus de ce que l'on peut voir en général, même en haut de gamme.
Curieux de nature, nous demandons à écouter le système en remplaçant le petit M7 par le très dispendieux préampli de la marque, le PR-T1.

Image

Encore une fois la fabrication est au top (30 000 euro le bout) mais le résultat, même s'il est un peu meilleur qu'avec le M7, reste d'un niveau proche (définition, transparence, ...). Seul l'équilibre tonal est réellement meilleur (plus d'assise), mais c'est la moindre des choses lorsque l'on associe ampli et préampli dans la même marque. Disons que l'expérience m'avait conforté dans le bien que je pense de ce M7 et la difficulté pour trouver mieux (je ne considère pas que dépenser 30 000 euro pour faire un peu mieux soit une solution envisageable).



Une seule ombre au tableau, dans le fatras de mes achats/reventes d'électroniques et de ma valse d'enceintes, je me retrouve à devoir me séparer de mes Lamm ML1.1 et conserver mes Audio Note P4 balanced que je ne parviens pas à revendre depuis bientôt un an (manque de notoriété sur ce modèle ?). Léger hic, les P4 bal sont pensés pour fonctionner en liaison symétrique (XLR) et le M7, n'en disposant pas, se révèle manquer un chouilla de gain pour en tirer le meilleur, cela agace (sans parler du besoin d'utiliser un adaptateur rca/xlr).
Pour en avoir discuté avec Peter Qvortrup (le patron d'Audio Note UK), je savais qu'il n'y avait pas réellement de solution. Le préampli adapté (M5), je l'avais possédé et il était loin d'égaler en plaisir le M7. Quand aux modèles supérieurs, ils sont simplement financièrement pas envisageables. Et puis, un beau jour d'été, une annonce propose un M8 à un tarif défiant toute concurrence, un tarif le rendant achetable, ne serait ce que pour voir comment sonne un appareil de ce niveau, ce que peuvent donner mes amplis en mettant un préampli "no limit" (ou presque) et adapté devant.

L'achat se fait, les vacances se passent et le M8 arrive à la maison. Cela fait quelques jours maintenant qu'il tourne et je ne ferais pas de mystères, le M7 est dans un placard et devrait y rester pour un bon moment, voir passer sur la catapulte. Le M8 est simplement la synthèse de ce que j'ai entendu de mieux jusqu'à aujourd'hui. Il possède toutes les qualités du M7 mais va plus loin partout. Plus dynamique et accurate avec un grave mieux tenu et articulé, tout en restant aussi fluide et doux. C'est détaillé, rapide, riche, dynamique avec un petit quelque chose de magique dans le médium. On sent clairement que l'on entend un peu plus de chose qu'avant, que tout est un peu plus lisible, que les ambiances ressortent mieux ; c'est subtil mais évident, c'est surtout extrêmement prenant et bon signe, les disques passent en entier les uns après les autres. Dernier point, le système reste à l'aise sur tous les types de musique et même les mauvais enregistrement restent écoutables, avantage non nul lorsque l'on écoute de la pop et du rock.
Il reste maintenant que j'utilise toujours des adaptateurs rca/xlr (ne disposant pas encore de câbles xlr de qualité), que les valves sont loin d'être ce qu'il y a de mieux et que le remplacement de l'atténuateur par un modèle AN à résistances devrait encore améliorer la transparence et la définition (expérience faite sur M5 et M7). En gros, cela devrait donc pouvoir marcher encore mieux.
Dernier avantage, le M8 dispose d'un étage phono du même niveau que le reste, au top.

Maintenant, le résultat est celui de l'ensemble du système et de la bonne adaptation des éléments entre eux, c'est l'avantage d'être mono-marque ou presque, la cohérence est plus évidente à trouver et on ne se complique pas trop la vie à chercher les bonnes associations.


A+

Ugo


Image
Dernière édition par ougo le 16 Sep 2009 10:50, édité 1 fois.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2009 1:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2009 11:27

Belle bête ces Audio Note :P
totof66
 
Messages: 10366
Inscription: 24 Aoû 2004 9:06
Localisation: France, sudiste
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 11:38

Quel est le pris du M8 en neuf et à combien l'as-tu eu acheté ?
cheffois
 
Messages: 1199
Inscription: 28 Sep 2005 9:36
Localisation: angers 49
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 12:08

Belle histoire ougo, et bien agréable à lire :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 12:14

Et très long cheminement !
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 12:31

cheffois a écrit:Quel est le pris du M8 en neuf et à combien l'as-tu eu acheté ?


C'est écrit juste au dessus, je l'ai acheté le prix d'un M5, dernier modèle que je considère comme envisageable en terme de tarif et le M8 coûte trop d'argent pour que cela puisse être le cas.

Connaissant les forums de hifi et les réactions qu'il peut y avoir autour de cette marque, le sujet devrait normalement tourner au vinaigre sous peu, mais bon.
La Hifi haut de gamme est déconnante, aussi déconnante que la répartition des richesses dans notre société et n'en est finalement que le reflet. Pourquoi vendre 10 000 euro et toucher 5% de la population audiophile, alors que tu peux vendre 30 000 euro le même appareil et toucher encore 4,9% de cette même population. Ceux qui ont de l'argent en ont beaucoup et le prix est un des critères d'appréciations d'un appareil. Ceux qui s'exitent sur ce sujet,devraient plutôt le faire sur la politique mondiale actuelle, ce serait plus utile. Entre symptômes et causes, je sais sur quoi je préfère concentrer mon attention.

Une particularité d'AN est d'offrir aussi des appareils "moins chers" et présentant un rapport qualité prix plus favorable. Une AN E de base coute 5000 euro et quand j'écoute ce qui est disponible en neuf à ce prix, je me dis que ce n'est pas déconnant, idem pour leur intégré 300B (Meishu).
Disons qu'il ne faut pas tout mélanger.
Il y a aussi le marché de l'occasion, qui rend possible pour beaucoup l'accès au haut de gamme. Personnellement je n'ai rien acheté en neuf et n'envisage pas vraiment de le faire un jour. Enfin il y a la chance et parfois on trouve des occasions au top. Cela avait déjà été le cas pour mon M7 ou le transfo S9, cela l'est encore cette fois ci avec le M8.

Maintenant que la parenthèse prix/coût est passée, il reste que l'on peut s'interroger sur l'apport de ce genre d'appareils dans une chaîne (c'était mon cas). Le M7 était déjà une excellente machine et l'expérience m'avait montré que la hifi haut de gamme moderne ne faisait pas infiniment mieux. J'étais donc pour le moins curieux et dubitatif devant les apports possibles de ce M8 et le résultat est au delà de ce que j'espérais. Pour l'instant j'ai le sentiment de n'avoir perdu en rien et gagné un peu sur tout, voir un peu plus dans le registre grave (domaine le plus critiquable de mon M7 vintage). Si les apports sont individuellement subtils, l'amélioration globale est elle très conséquente, plus d'air, de profondeur, de détails, c'est plus fouillé mais dans une grande douceur. Surprenant, très loin du reste des appareils haut de gamme écoutés par le passé que je trouve souvent un peu lisses (aigu) et artificiels (démonstratifs). Après le rock passe bien et répond présent, Gossip, Queen of the stoneage, raconteur, il y a les impacts, le rythme, l'envie de bouger, ça fonctionne.
Il y a un vrai plaisir des sens, en dehors de la possession de l'objet que je n'aime pas (mon M7 avec son look 70' me plaît infiniment plus), assez pour que les non audiophiles passés à la maison repèrent le changement de son et demandent si tu as changé quelque chose, on est loin de la pinaillerie.

Une question pourrait être, sous réserve d'apprécier l'esthétique sonore d'un appareil : Est il envisageable de réorganiser son système, voir de le reconstruire, suite à une opportunité un peu rare sur un maillon d'exception ? Aujourd'hui je n'ai eu le cas qu'avec le préampli, mais j'imagine qu'il pourrait en être de même avec l'ampli ou les enceintes. J'aurais envie de répondre oui, même si le M8 n'avait pas collé au mieux au reste de mon système, les qualités sont telles, qu'elles méritent que l'on change le reste juste pour lui, que l'on bouscule l'ordre traditionnel Enceintes/amplis, préampli, sources, cables. Disons que c'est ce que me laisse penser cette expérience.


A+

Ugo
Dernière édition par ougo le 16 Sep 2009 10:50, édité 4 fois.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 12:37

haskil a écrit:Et très long cheminement !


Oui, mais c'est aussi parce que je n'aime pas les auditoriums et que j'ai préféré acheté des éléments pour voir ce qu'il en était. Après, en dehors d'un saut d'humeur ces derniers mois, cela fait quelques années que je fais évoluer ma chaine autour d'une seule marque. Si j'avais été (beaucoup) plus riche, j'aurais acheté un Ongaku d'occasion avec une paire d'AN E au top et l'affaire aurait été réglé bien plus rapidement. :wink: C'est le "soucis" avec l'occasion, on avance en fonction des opportunités.

Mais je suis d'accord, j'ai fait le bilan par curiosité de ces 6 dernières années et cela représente 100 000 euro de matériel acheté (dont une très grosse partie revendue :mdr: ). Après, je ne connais rien de mieux que de vivre avec un élément pour s'en faire une idée, si quelqu'un a mieux, je suis preneur.


Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 12:58

Il n'y avait aucune critique négative dans mon propos, d'une certaine façon, bien au contraire.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 13:12

haskil a écrit:Il n'y avait aucune critique négative dans mon propos, d'une certaine façon, bien au contraire.


Je ne le prenais pas mal, mais il est vrai que l'on pourrait souhaiter mûrissement plus rapide.
Une fierté personnelle, je ne suis jamais tombé assez bas au point d'acheter une LS3/5a.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 13:35

:mdr: :mdr:
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 31 Aoû 2009 17:16

Félicitations ougo. :wink:

Si je comprends bien tu es passé d'un Kondo M7 à un AN UK M8, c'est bien ça ?
Coles
 
Messages: 191
Inscription: 03 Juin 2009 11:48
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 17:31

Coles a écrit:Félicitations ougo. :wink:

Si je comprends bien tu es passé d'un Kondo M7 à un AN UK M8, c'est bien ça ?


Oui et non. Mon M7 fait parti des premiers fabriqués, à l'époque il n'y avait pas encore eu la "séparation" entre Qvrotrup et Kondo. Je précise car le M7 a beaucoup évolué par la suite et un M7 actuel (KSL M7) est très certainement plus performant que le mien, je n'ai jamais eu l'occasion de les comparer. Il s'agit donc d'un "simple" Audio Note M7.
Sinon le M8 est bien un appareil UK, le premier que j'entends et qui offre ce que j'appelle, une telle "musicalité".


Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 17:46

J'aimerais beaucoup écouter qques disques sur des électroniques AN. Peut-être un jour...

Pour info, quels sont les tarifs publics des M7 et M8? Je pense que cela ne doit pas poser problème d'indiquer cela ici.

Tiens, d'ailleurs, moi j'affirme que les dernières Grande Utopia sont proposées pour 130 000 E.
(et que l'écoute que j'en ai faite a été bien meilleure que l'écoute de leurs ainées)
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 31 Aoû 2009 18:55

Paull a écrit:J'aimerais beaucoup écouter qques disques sur des électroniques AN. Peut-être un jour...

Pour info, quels sont les tarifs publics des M7 et M8? Je pense que cela ne doit pas poser problème d'indiquer cela ici.

Tiens, d'ailleurs, moi j'affirme que les dernières Grande Utopia sont proposées pour 130 000 E.
(et que l'écoute que j'en ai faite a été bien meilleure que l'écoute de leurs ainées)



Je ne vois pas pourquoi cela devrait en poser, les prix ne sont pas secrets, il n'y a rien de sale la dedans.
Un Kondo KSL M7 est affiché aujourd'hui en Allemagne autour de 25 000 euro et le M8 (en France) est à 36 000. C'est trop et difficile à justifier sur la base des coûts de conception/production. Maintenant il y a quelques jolies composants dedans, le potard du nouveau M7 est une magnifique pièce de chez ALPS qui se négocie elle seule autour de 500 euro (coup de chance, il est stéréo).
Clairement il s'agit d'une clientèle capable d'aligner 100Keuro pour une amplification et parfois encore plus pour les enceintes.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 31 Aoû 2009 23:24

Ah oui quand même. Pas loin de l'Ongaku dispo sur high end broker dans les 33k€ ai-je vu sur un autre forum. C'est plutôt thdg effectivement et sélectif par le tarif.
Scaniris
 
Messages: 9116
Inscription: 06 Juin 2007 11:51
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message