Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Toutes les enceintes HiFi

Klinger Favre Le Topic

Message » 13 Aoû 2018 9:39

Igor Kirkwood a écrit:
pm57 a écrit:J'ai travaillé dans des dizaines (des centaines?) des studios, j'ai moi-même été ingénieur du son.
J'ai été constructeur de consoles de mixage reconnues et appréciées partout dans le monde. Ces consoles renfermaient chacune entre 100m et 500m de câble. Des ingénieurs du son de renom ont travaillé et travaillent encore avec, remportant disques d'or et Oscars.
J'ai changé de marque de câble des dizaines de fois, souvent pour des questions de prix ou de disponibilité.
Jamais je n'ai pu mesurer une différence.
Jamais un ingénieur n'a entendu la moindre différence.

Comment se fait-il qu'on puisse entendre quelque chose qu'aucun appareil ne peut mesurer?

Si quelqu'un peut répondre à ces questions, ça m'éclairerait. :thks:


Je veux bien essayer de répondre à ta question pm... qui interroge de façon passionnée.... pas mal de forumers de HCFR (suis Ingénieur du Son encore en activité :wink: )......

La réponse est simple il existe 2 catégories d'intéressés:

1/Des vendeurs et fabricants de câbles qui savent pertinemment qu'ils ne vendent.. que du vent.

Honte à eux !

1/Les naïfs qui croient entendre une différence entre 2 câbles audios et deviennent des prosélytes aussi convaincus que véhéments.

Tristesse pour eux ! :(



Est ce qu' on ne pourrait pas cesser de parler du son des cables , et des escrocs et des gogos ......pour en revenir à l' objet de ce forum , qui est , si j' ai bien compris consacré aux produits Klinger Favre : il y a , me semble t il , bien des choses à dire et à échanger concernant ces produits , notamment les enceintes , mais pas que !
Etienne55
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 61
Inscription: 13 Aoû 2017 13:25
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Aoû 2018 9:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Aoû 2018 10:01

tonylb a écrit:
padcost a écrit:Mode modération on

La contestation de modération ne se fait pas publiquement comme inscrit dans la charte que tu es sensé connaître en t’inscrivant sur ce forum.
Tes propos insultants a l’encontre de ceux qui ne partagent ton avis sont conservés dans nos archives.

STRA

Mode MODERATION off


Ha bon : cité moi une insulte que j'aurais écris ?

Je crois que tu viens de griller ton double compte. :ane: :ane: :charte:
tonylb a écrit:
padcost a écrit:
undertaker88
 
Messages: 2101
Inscription: 20 Jan 2004 14:24
Localisation: 88
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 10:13

pm57 a écrit:...
Comment se fait-il qu'on puisse entendre quelque chose qu'aucun appareil ne peut mesurer?
...
Si quelqu'un peut répondre à ces questions, ça m'éclairerait...
....

Surprenant qu'après une longue carrière, tu te poses encore ce genre de question. :wink:
Je t'éclaire:
Il y a longtemps que tu aurais dû comprendre qu'un câble audio ne transporte pas de l'électricité, ni même de l'information, mais de l'émotion.
Or, si la transmittance électrique d'un conducteur est parfaitement connue depuis deux bons siècles, la fonction de transfert en émotion n'a encore jamais été ni mesurée, ni calculée.
Une petite indication: les "micro informations" y bénéficient d'un statut particulier, donc c'est une fonction non linéaire.
Celui qui l'établira pourra proposer un article à l'AES, ou à l'IEEE: il sera accepté. (peut -être aussi le DSM-5)
ça va, tu y vois plus clair ? :mdr:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4300
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 10:24

Si cette histoire de câbles pouvais s’arrêter, je l'ai dis ici c'est la partie la moins qualitative d'un système hifi ou hc.
Les câbles sont indispensables, mais pas l’élément ou le poste budgétaire à mettre en premier.

undertaker88 a écrit:Pour en finir avec les câbles:
Pour moi, c'est la partie le moins importante d'un système de reproduction a condition de ne pas utiliser n'importe quoi.

Il faut par ordre d’importance.
1-Le local et son traitement acoustique.
2-Les enceintes, le placement et la position d’écoute.
3-Les électroniques, source, DAC, ampli, câbles

A mon avis, plus de 80% des gens sont dans un environnement pas traité et donc écoutent leur pièce et pas leur chaîne :hein:
Et c’est souvent "ceux la" qui ont des systèmes avec quelques zéro derrière, qui vont chercher à améliorer leur système par l'achat et le changement.
undertaker88
 
Messages: 2101
Inscription: 20 Jan 2004 14:24
Localisation: 88
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 10:31

pm57 a écrit:
wakup2 a écrit:

Nombreux ingénieur acousticiens ??? je n'en connait aucun parmi ceux qui ont réalisés les plus belles contrôle room de studio pourtant :roll: il n'y a aucun mystères sur les câbles....

Tu devrais venir sur cinetips pour en discuter directement avec Jean Pierre Lafont qui connait très bien le domaine

http://www.cinetips.com/viewtopic.php?f=42&t=30


pm57 a écrit:Comparer 2 câbles avec les mêmes caractéristiques électrique et vous verrez qu'ils ne "sonnent" pas pareil.


Résumer mes propos en les résumant par une affirmation fausse que je n'ai jamais insinué et faire le débat par la suite, ce n'est pas la meilleure façon de débattre...

2 câbles ayant les mêmes caractéristiques physico électriques sont objectivement les mêmes et donc sonnent subjectivement à l'identique pas de doute là dessus.

pm57 a écrit:Sincèrement, je demande à voir (ou plutôt à entendre).

En bientôt 40 années de carrière dans l'audio professionnelle, je n'ai jamais entendu de différence entre un câble et un autre.


Le milieu pro, comme le milieu audiophile n'échappe à la règle. Il y a ceux qui entendent et ceux qui n'entendent pas et cela n'a rien de péjoratif. C'est pour cela que dans mon post initial je parlais avant tout de données objectives. Mais à l'origine, c'est bien le milieu pro (notamment la sonorisation) qui a subi et compris l'incidence du câblage par ces effets pernicieux directs et indirects sur le son du fait d'utilisation de grandes longueurs (perte par insertion du câblage jouant sur l'amortissement des caissons, respect des impédances caractéristiques des liaisons numériques et coefficient de réflexion), des grandes puissances (résistivité et coefficient de température des métaux conducteurs utilisés dans les bobines), d'utilisation dans des environnements électromagnétiquement pollués (blindage, liaisons symétriques, boucles de masse...).

Une liaison asymétrique selon sa disposition physique dans un environnement pollué sonne différemment (S/N). Voilà un effet du "son des câbles" irréfutable.

pm57 a écrit:J'ai travaillé dans des dizaines (des centaines?) des studios, j'ai moi-même été ingénieur du son.
J'ai été constructeur de consoles de mixage reconnues et appréciées partout dans le monde. Ces consoles renfermaient chacune entre 100m et 500m de câble. Des ingénieurs du son de renom ont travaillé et travaillent encore avec, remportant disques d'or et Oscars.

Cela confirme ce que j'ai écrit dans mon post-initial. Au regard du reste, un câble possède une réponse impusionnelle (RI) idéale. Sa réponse en fréquence sur le plage de fréquence du spectre audio est plate au regard du reste. La distorsion de phase (dispersion en fréquence du câble) est négligeable. Que tes consoles soient reconnues et appréciées dans le milieu, j'en suis heureux pour toi mais c'est hors propos selon moi. Des disques d'or et des Oscars ne seront jamais imputables au câblage utilisé. Nous sommes parfaitement d'accord là-dessus. Ils sont imputables à l'oeuvre, l'artiste, la prise, le mixage et le mastering (donc les décisions et actions humaines) et j'irai même jusqu'à dire que les qualités de la console sont secondaires.

pm57 a écrit:J'ai changé de marque de câble des dizaines de fois, souvent pour des questions de prix ou de disponibilité.

Une fois encore d'accord la dessus. Entre un microphone et un câble de microphone, qu'est-ce qui fait 99,8% du signal récupéré à câble adapté à son usage utilisé ? le microphone à ne pas en douter.

pm57 a écrit:Jamais je n'ai pu mesurer une différence.

Que mesures-tu précisémment ?
pm57 a écrit:Jamais un ingénieur n'a entendu la moindre différence.

Tu affirmes cela. D'autres affirmeront le contraire. Mais je te rejoins sur un point. Si je pratiquais le métier que tu as pratiqué, je ne perdrais pas une seconde de mon temps sur la problématique des câbles sauf à choisir le câblage approprié pour la tâche pour lequel il est destiné.
pm57 a écrit:Comment se fait-il qu'on puisse entendre quelque chose qu'aucun appareil ne peut mesurer?

Totalement faux. Deux câbles selon la disposition des conducteurs, leurs longueurs et diamètres, la nature des conducteurs et leurs utilisations, la nature des isolants, le choix des isolants, le choix des terminaisons présentent de manière irréfutables et objectives des caractéristiques différentes mesurables. Je poserai la question différemment, les différences objectives des câbles peuvent-elle être perçue subjectivement dans la bande audio (20-20kHz) par l'oreille humaine ?
Les tests en aveugles semblent dire non. Cela ne me surprend guère. Sur mes maigres expériences, je n'ai jamais perçue en aveugle une différence entre un câble HP et un autre, pourtant persuadé de la différence qualitative des câbles en comparaison A/B. C'est d'ailleurs cela qui m'a permis quelques années auparavant de ne pas commettre l'irréparable dans des achats de câble dispendieux. Mais me concernant, les tests en aveugles sont un garde fou. Ils ne remplaceront jamais une appréciation sur la longueur (pas du câble).
pm57 a écrit:Comment font les fabricants de ces câbles pour les concevoir sans aucune base technique reconnue ?

Certains fabricant ont des bases techniques reconnus. Je prends Sommer cable et Analysis Plus (qui vend très cher ces câbles).
pm57 a écrit:Pourquoi, lorsqu'on démonte ces câbles on n'y trouve rien d'autre que du cuivre ordinaire ?

Faux, mais même si l'on utilisait que du cuivre ordinaire, l'impédance du câble est le reflet des conducteurs, de la disposition des conducteurs, des isolants (permittivité électrique), du toronnage...
pm57 a écrit:Pourquoi les professionnels (musiciens, ingénieurs, critiques d'art) se plantent sur chaque test aveugle ?
Pourquoi les fabricants refusent de se prêter à ces tests?

Quels tests ? En avengle ? Un fabricant te répondra que les données objectives (mesures) de leurs câbles suffisent à dire qu'ils sont différents. La question de l'audibilité est une question trop sensible.
pm57 a écrit:Si quelqu'un peut répondre à ces questions, ça m'éclairerait.


:thks:

Pour que ma réponse soit plus claire. Encore une fois, je pense que la problématique du câblage est une question que l'on peut (ou pas) se poser selon une hiérarchisation des effets précise.
Et dans cette hiérarchisation, me concernant, la question est lointaine à tel point que je n'utilise plus de câblage coûteux car j'estime qu'il y a toujours mieux à faire que de se poser le problème du câblage.

En revanche, je pense que la problématique du câblage est intéressante scientifiquement.

Nous vivons dans des environnements baignant dans les micro-ondes. Les caractéristiques haute-fréquences en propagation et de blindage (EMI/RFI) des câbles et les effets indirects que ces câbles peuvent, pourraient produire sur les éléments que les câbles relient me parait être une question intéressante notamment en liaison numérique (voir par exemple https://audiosciencereview.com/forum/index.php).

Les câbles sont des conducteurs thermiques. Sont-ils sans incidence sur le son dans leur influence sur le S/N des électroniques ? En l'absence de thermalisation du système, des effet thermoélectriques (Seebek par exemple) notamment sur les composants semi conducteurs donnent-ils des effets mesurables notamment sur le rapport S/N et donc sur la dynamique du signal ?

Les effets triboélectriques des câbles sont-ils mesurables, quantifiables ?

Des effets microphoniques mesurables sur les composants (notamment des condensateurs) peuvent-ils être induits par des câbles ?

La limitations des vibrations d'un conducteur multibrins par des gaines adaptées enserrant le câble mutlibrin a-t-il une réelle influence sur les caractéristiques électriques du câble ?

Pour finir, je pense que les câbles ont une incidence subjective sur le son mais que pour des raisons objectives de hiérarchisation des effets, je mets de côté. Mais je ne suis pas catégorique. Je formule plus de questions que je n'ai de réponse ou de certitudes et j'ai bien conscience que les facteurs psycho-cognitifs sont les premières questions auxquelles il faut apporter une attention avant d'affirmer de manière irréfutable que quelque chose s'entend !

Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1923
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 10:36

Bon promis j'arrête là mes interventions sur le sujet.
TuanJ13
 
Messages: 1923
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 11:18

Merci pour cette réponse posée et constructive. Il se trouve qu'en plus j'y adhère totalement, mais quand bien même, ça fait du bien. :bravo:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3656
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 13 Aoû 2018 11:35

Les propos suivant ne sont pas de pm57 mais de JPL (jean-pierre Lafont) extrait de cinetips.
pm57 aurait du faire un quote de propos de JPL pour éviter cette confusion.

pm57 a écrit:En bientôt 40 années de carrière dans l'audio professionnelle, je n'ai jamais entendu de différence entre un câble et un autre.

J'ai travaillé dans des dizaines (des centaines?) des studios, j'ai moi-même été ingénieur du son.
J'ai été constructeur de consoles de mixage reconnues et appréciées partout dans le monde. Ces consoles renfermaient chacune entre 100m et 500m de câble. Des ingénieurs du son de renom ont travaillé et travaillent encore avec, remportant disques d'or et Oscars..........
undertaker88
 
Messages: 2101
Inscription: 20 Jan 2004 14:24
Localisation: 88
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 11:56

TuanJ13 a écrit:Bon promis j'arrête là mes interventions sur le sujet.


Comme l'as dit undertaker88, je pense que le message de pm57 porte a confusion sur l'auteur des écrits cités.

En ce qui concerne toute tes réponses, le plus simple et pour ne pas pourrir a un peu plus ce post, je t'invite a venir sur cinetips pour en discuter directement avec Jean Pierre Lafont, la tu pourra répondre a ces questions comme tu a pu le faire ici :wink:
wakup2
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 3697
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 12:05

Pourriez vous demander à JPL pourquoi tant de disques, d’enregistrements ou du moins ce à quoi nous pouvons accéder sont si mauvais au niveau de la qualité du son ?
Je ne parle pas de l’interprétation bien sûr mais juste de la qualité de ce qu’il en reste sur le média?
Cela est d’ailleurs très variable, même au sein du même label.

Il y a quand même des disques magnifiquement enregistrés aussi. Mais nombre de frustrations quand une direction/une ou des interprétations magnifiques se retrouvent embourbés dans des enregistrements plats, bouchés...

Comme on semble prendre le comportement des Ingé son pour référence, je demande juste pourquoi tant font un travail si mauvais?

Ont ils des problèmes d’audition, comme nombre d’interprètes d’ailleurs?

N’ont n’ont ils pas les bons câbles ? :mdr: :mdr: :mdr:

Laurent.

Ps: que dit-on déjà des cordonniers ? Lol. :ane:
totololo
 
Messages: 1064
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 12:10

totololo a écrit:Pourriez vous demander à JPL pourquoi tant de disques, d’enregistrements ou du moins ce à quoi nous pouvons accéder sont si mauvais au niveau de la qualité du son ?
Je ne parle pas de l’interprétation bien sûr mais juste de la qualité de ce qu’il en reste sur le média?
Cela est d’ailleurs très variable, même au sein du même label.

Il y a quand même des disques magnifiquement enregistrés aussi. Mais nombre de frustrations quand une direction/une ou des interprétations magnifiques se retrouvent embourbés dans des enregistrements plats, bouchés...

Comme on semble prendre le comportement des Ingé son pour référence, je demande juste pourquoi tant font un travail si mauvais?

Ont ils des problèmes d’audition, comme nombre d’interprètes d’ailleurs?

N’ont n’ont ils pas les bons câbles ? :mdr: :mdr: :mdr:

Laurent.

Ps: que dit-on déjà des cordonniers ? Lol. :ane:



Posez lui la question directement sur cinetips :wink: sinon on en as parlé il y'a peu de temps ici même sur ce forum :wink: je pense qu'avant de se payer la tête de ces gens vous feriez mieux de vous renseigner un minimum sur le sujet.....

vers-l-ultra-hd/dolby-atmos-t30029290-3120.html
wakup2
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 3697
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 12:11

Mea culpa, mais ayant quoté le post de Wakup2, envoyant sur cinetips, je pensais être évident qu'il s’agissait de la réponse de JPL.
pm57
 
Messages: 1801
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 12:14

totololo a écrit:Pourriez vous demander à JPL pourquoi tant de disques, d’enregistrements ou du moins ce à quoi nous pouvons accéder sont si mauvais au niveau de la qualité du son ?
Je ne parle pas de l’interprétation bien sûr mais juste de la qualité de ce qu’il en reste sur le média?
Cela est d’ailleurs très variable, même au sein du même label.

Il y a quand même des disques magnifiquement enregistrés aussi. Mais nombre de frustrations quand une direction/une ou des interprétations magnifiques se retrouvent embourbés dans des enregistrements plats, bouchés...

Comme on semble prendre le comportement des Ingé son pour référence, je demande juste pourquoi tant font un travail si mauvais?

Ont ils des problèmes d’audition, comme nombre d’interprètes d’ailleurs?

N’ont n’ont ils pas les bons câbles ? :mdr: :mdr: :mdr:

Laurent.

Ps: que dit-on déjà des cordonniers ? Lol. :ane:

C'est simple!
Quel est le % de la population qui possède un système Hifi discriminatoire?
Moi dans ma voiture tous mes cds passent et même certains sont plus ecoutable que dans ma salle.
J'ai des vieux cds de U2 des années 80 qui sonne bigrement mieux que ceux des années 2000.

Aujourd’hui la qualité est largement suffisante pour finir sur les écouteurs du telephone portable après adaptation du format :mdr:
undertaker88
 
Messages: 2101
Inscription: 20 Jan 2004 14:24
Localisation: 88
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 15:59

Messian a écrit:Je maintiens « extrêmement raisonnable ».
Et ce au regard des tarifs pratiqués par les concurrents dans ce segment de marché bien évidemment.
Une D5 à 6k euros n’à rien de choquant si on regarde les prix auxquels se vendent les moniteurs haut de gamme qui offrent des prestations sonores équivalentes.
Et je ne parle pas des vieilleries nippones à restaurer, ni des grosses pétoires diy qui touchent un tout autre public que celles des Klinger, et dont les piètres résultats ne me donnent même pas envie de sourire la plupart du temps...
Alors peut-être que dans l’absolu, extrêmement est sans doute un peu fort, mais replacé dans le contexte du marché des monitors haut de gamme, il me semble assez justifié néanmoins.

Allez je sors...


Tu sors bien vite les crocs à coup de commentaire péjoratif...
Si j'en faisais de même sur cette nouvelle KF et son super tweeter qui sers à rien, t'imagines...

Moi ce qui me fait sourire, c'est ton avis concernant les vieilleries nippones, et leurs piètres qualitées.
Ou peut-etre que comme moi, t'a eu l'occasion d'écouter un peu plus que les 5 à 6% de la prod hdg qui ce soit exportée par chez nous ?
Ou peut-etre et sûrement, comme beaucoup de Gus sur les forums, tu fondes ton avis sur les 5 à 6% de la prod qui ce soit exporté ?

Belle idiotie...

Pour te faire un avis un peu plus réaliste, tu veux peut-être poser la question à ces milliers de professionnels qui ont décidés de faire confiance à ces vieilleries nippones sans vouloir en changer ? A moins que tes besoins personnels ne soit hautement plus élevés que tout ces ingénieurs..?
jeoffrey59
Broker
 
Messages: 2383
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 13 Aoû 2018 16:41

kimon a écrit:
Gandalflux a écrit:Nop je m’excuse mais l’amplification ne sera pas effectué par du matériel KF les amis ;)


Traître ! :wink:
Et sur quel appareil ton choix s'est-il porté ?

Je le trouve très classe l'ampli Master le contour bois allège beaucoup le style, alors que le précision fait beaucoup plus massif.
Non vraiment, il n'y a que ce bouton doré qui me dérange.



Je pense que peux de monde connais et si il connaisse ça va partir en sucette comme avec JF tu comprend bien trop chère pour ce que c’est.....

Enfin bon T.Cler ( Specialisé dans la modification de NAD 3020 ) là ce sera un double mono
Avatar de l’utilisateur
Gandalflux
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 45407
Inscription: 07 Avr 2008 23:03
Localisation: Luxembourg
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message