Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: sebbs et 11 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Analogique /Numérique

Message » 10 Juin 2015 11:19

Merci pour les réponses
GG14
 
Messages: 709
Inscription: 21 Nov 2011 14:45
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Juin 2015 11:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Juin 2015 11:24

Juste en passant ...l'appellation "digital" est incorrecte .... il s'agit dans ce cas de "numérique".


Le terme « numérique » vient du latin « numerus » (« nombre », « multitude ») et signifie « représentation par nombres ». On oppose ainsi le calcul numérique (l'arithmétique) au calcul littéral (par lettres, ou algèbre). Le terme anglais « digital » vient du latin « digitus » qui signifie « doigt »

En français le vocable "digital" sera donc réservé aux proctologues :ane:
Image
griosu
 
Messages: 710
Inscription: 17 Oct 2007 1:04
Localisation: Belgikistan du centre
  • offline

Message » 10 Juin 2015 11:27

thierryvalk a écrit:Le classe D fonctionne en PWM, c’est donc du « digital » mais pas directement compatible avec le PCM que l’on utilise couramment.

Par contre le DSD s’en rapproche et reprend le principe, la conversion finale en analogique se fait par un simple filtre.
En classe D c’est une simple self de sortie qui fait ce filtre.

Là où l’ampli digital perd son côté « digital » est dans la contre réaction qui elle est analogique.

Il existe des systèmes sans, mais pour les performances c’est surtout au niveau prix et intégrations quelles sont intéressantes ; pas dans la qualité de reproduction.

C'est pour ça que je préfère parler de MLI, parceque des "classes d'amplification", les marketteux vont nous en inventer plein, plus ou moins pertinentes.
Une bonne partie du savoir faire et peut être aussi les voies d'amélioration est dans la stratégie de variation de le fréquence de découpe selon le signal à amplifier.
Là chacun a sa stratégie, forcément meilleure que celle du confrère.
Pour ce qui est des filtres de sortie, là aussi, il y a plusieurs religions, et c'est aussi lié à la statégie de fréquence.
Bref, des développements intéressants, surtout si l'ampli en question sert à driver un HP asservi ...numériquement.
Et là, le gros avantage du numérique est qu'on peut utiliser des stratégies de pilotage optimal qui seraient infaisables en analogique.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 10 Juin 2015 11:28

Le PWM n'a rien de digital car il n'y a aucun "ZERO" et "UN"; il opère une modulation de largeur d'impulsions .
Sauf erreur il existe des convertisseurs PCM PWM mais ils n'ont pas eu le succès escompté dans le passé, (voit tact et lyngdorf),quid de réalisations plus récentes? quelqu'un a une opinion sur la qualité du résultat??
La question me semble etre de savoir si une conversion directe PCM PWM peut donner un résultat technique meilleur que de convertir le PCM en analogique grace à un dac, suivi d'un processeur PWM dont on trouve des tas de versions par les fabricants, ce qui ne parait pas prouvé à ce jour.
L'ampli numérique n'existe pas,la classe D étant un procédé avec porteuse hf (250 à 500khz environ) qui n'en reste pas moins analogique comme c'est déjà rappelé.
Quant au numérique proprement dit, il reste à prouver si les formats plus évolués en fréquence et nb de bits conduisent réellement un progrès audible..ce qui, pour l'instant, n'est pas évident tant on est soumis a divers parasites qui viennent perturber les horloges et le décodage.
maxitonic
 
Messages: 1842
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 10 Juin 2015 11:32

GG14 a écrit:...
Très intéressant. Ca mérite un développement.
Comment ça se passe entre la source numérique et l'ampli classe D?
....

Je ne sais pas comment c'est fait en audio.
Mais passer d'un mot numérique à une durée, ça ne pose pas de problème (de mon temps, c'était timers, compteurs programmables,etc... :oldy: )
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 10 Juin 2015 11:34

maxitonic a écrit:Le PWM n'a rien de digital car il n'y a aucun "ZERO" et "UN"; il opère une modulation de largeur d'impulsions .
Sauf erreur il existe des convertisseurs PCM PWM mais ils n'ont pas eu le succès escompté dans le passé, (voit tact et lyngdorf),quid de réalisations plus récentes? quelqu'un a une opinion sur la qualité du résultat??
La question me semble etre de savoir si une conversion directe PCM PWM peut donner un résultat technique meilleur que de convertir le PCM en analogique grace à un dac, suivi d'un processeur PWM dont on trouve des tas de versions par les fabricants, ce qui ne parait pas prouvé à ce jour.
L'ampli numérique n'existe pas,la classe D étant un procédé avec porteuse hf (250 à 500khz environ) qui n'en reste pas moins analogique comme c'est déjà rappelé.
Quant au numérique proprement dit, il reste à prouver si les formats plus évolués en fréquence et nb de bits conduisent réellement un progrès audible..ce qui, pour l'instant, n'est pas évident tant on est soumis a divers parasites qui viennent perturber les horloges et le décodage.


Dans ce cas le DSD n’est pas du digital numérique ?

Dans un cas c’est une info de niveau par unité de temps.
Dans l’autre c’est un intervalle de temps avec un niveau fixe. (0= off 1=full)

Edit : on ne parle pas d’une porteuse HF, mais d’une fréquence de PWM. (fixe ou modulée)
thierryvalk
 
Messages: 5107
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 10 Juin 2015 11:47

thierryvalk a écrit:...
Edit : on ne parle pas d’une porteuse HF, mais d’une fréquence de PWM. (fixe ou modulée)

Rappel:
La langue officielle du forum, c'est le français , donc MLI comme Modulation de Largeur d'Impulsion.
Merci ! :wink:
Mode pinailleur "off"
Je connais même des extrémistes qui parlent "d'amplis à découpage" :grad:
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 10 Juin 2015 11:49

Avec une DEL pour visualiser et PSD pour le traitement RIF. :wink:
thierryvalk
 
Messages: 5107
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 10 Juin 2015 11:52

thierryvalk a écrit:Avec une DEL pour visualiser et PSD pour le traitement RIF. :wink:

J'ai bien un collègue qui "toggle la cloque du chifte registère" :mdr:
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 10 Juin 2015 12:57

syber a écrit:
Robert64 a écrit:Justement, dans ce cas là, non. Mais les systèmes "tout numérique" ne sont pas encore très répandus.
Est-ce que l'évolution ira dans ce sens ? Je ne sais pas.
A+


Je me demande si il n'y a pas eu un NAD de ce type ...


Le NAD M2.

L'idée que je m'en fais serait une sorte de DAC de puissance. Je ne sais pas si ce résumé est juste.

http://www.francemarketing.fr/documents ... D%20M2.pdf
syber
 
Messages: 10322
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Juin 2015 13:10

Je pense que oui

Le M2 est tout simplement un convertisseur
analogique/numérique alimentant les haut-
parleurs directement
pm57
 
Messages: 1555
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 10 Juin 2015 13:18

Faut voir, DAC = convertisseur Digital -> Analogique et non le contraire.
thierryvalk
 
Messages: 5107
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 10 Juin 2015 13:41

Le NAD M2 a son étage de puissance en classe D, il n'est pas un amplificateur "digital".
La doc précise qu'il utilise un convertisseur PCM-PWM qui passe par l'intermédiaire d'un "noise-shaped bitstream", donc un procédé un peu différent de celui utilisé par tact et lyngdorf, qui utilise un processeur PCM-PWM de Texas Instruments.

Aujourd'hui ,le M2 n'est plus d'actualité,c'est du matériel assez ancien, voir le Nad M22 beaucoup plus récent, qui utilise les cartes d'amplification classe D "N-CORE" de Hypex, peut etre un peu modifié à l'entrée pour lui donner un caractère "propriétaire".Ce N-CORE Hypex utilise -sauf erreur- un processeur PWM traditionnel et non une conversion directe PCM-PWM.
maxitonic
 
Messages: 1842
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 10 Juin 2015 14:17

Un ampli d'aujourd'hui en classeD (économique et polyvalent) ;
entrées numériques : 2 optiques, 2 SPDIF, 4 HDMI, 1 USB ;
2 sorties numériques optique et SPDIF ;
1 borne wifi et 1 aptx ;
2-3 entrées analogiques RCA/XLR.
padcost
 
Messages: 1048
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 10 Juin 2015 14:54

Donc plus de câble, que de la fibre optique... mais quid du son des fibres optiques ???
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message