Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 2, fin novembre 2018

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 2, fin novembre 2018

 

Robin des Bois (2010)

Provenance : États-Unis
Éditeur : Universal Pictures
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.40 – 4K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français (VFQ) DTS 5.1
Sous-titres : Anglais et Français pour malentendants

 

Qualité vidéo : Image
Si dans l’ensemble ce transfert UHD magnifie la photographie hivernale de l’œuvre, il n’en reste pas moins la présence d’imperfections propres à Universal. Le grain plus raffiné qu’en HD ne vire plus en fourmillement, les images filmiques de la source sont plus piquées encore avec une netteté accrue des éléments du cadre et des textures plus complexes (les cottes de maille), la palette colorimétrique se veut plus réaliste avec des teintes globalement plus désaturées là où d’autres plus resplendissantes donnent de la densité aux couleurs fades du Blu-ray (la boule de feu lors du siège inaugurale et plus généralement toutes les flammes sont nettement plus oranges), et les sources lumineuses sont incroyablement plus vives (cf. les plans en contre-plongée où la lumière du jour éblouit avec un réalisme saisissant) avec des reflets éclatants (notamment à la surface de l’eau et sur les armures). D’un autre côté, les noirs sont tellement plus profonds et denses qu’ils écrasent parfois des détails dans les ombres, et certains plans présentent une amélioration artificielle des contours ainsi qu’un lissage du grain (une quasi-constance malheureuse chez cet éditeur).

 

Qualité audio : Image
Une VO DTS:X fort engageante où le boucan des batailles nous enveloppe (la trajectoire des flèches qui fendent l’air d’un bout à l’autre de la pièce en passant par les canaux de hauteur) sans omettre l’usage des basses fréquences lorsque le sol s’embrase et/ou les boucliers s’entrechoquent, et où le calme des scènes intimistes fait appel à des ambiances environnementales subtilement immersives. C’est dynamique, merveilleusement équilibré et d’une grande richesse acoustique, avec en sus des dialogues parfaitement clairs et une musique très largement aérée. Même si elle remplit plutôt bien sa mission, la VF est moins ample et souffre d’un grave en retrait.

 

 

– lien vers le sujet HCFR dédié aux tests BRD UHD_4K de Brice_le loup celeste : http://www.homecinema-fr.com/forum/oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/les-p-tits-tests-4k-ultra-hd-du-loup-celeste-t30091270.html

– lien vers le sujet HCFR dédié aux échanges sur BRD UHD_4K : http://www.homecinema-fr.com/forum/oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/le-topic-des-films-en-ultra-hd-blu-ray-t30064521.html

 

 

 

Partager :