Test HCFR du Sony VPL-VW260ES, projecteur video 4K, màj avec CR utilisateurs Olivier_muscle & Cyrille_ektor

Test HCFR du Sony VPL-VW260ES, projecteur video 4K, màj avec CR utilisateurs Olivier_muscle & Cyrille_ektor

Le compte rendu de Stephane_Chewee Levelu possesseur d’un JVC X35 dans un salon:

En 1er lieu et comme toujours, je tiens à remercier l’association HCFR et tout particulièrement Nicolas_1000K, pour le prêt et la confiance permettant ainsi d’avoir l’opportunité de tester à mon domicile ce projecteur Sony 4K.

(Ainsi qu’une initiation à la calibration via les outils HCFR … mais, ce n’est pas gagné lol)

Comme il est maintenant de coutume sur HCFR, cet humble avis sera complété par mes amis Laurent, Ludo_Wopr apportant ici différents points de vue. Ainsi qu’un « petit » nouveau Ludo_dooble75 qui, en passant chez moi, a eu la gentillesse de donner un peu de son temps et partager son ressenti, Plus particulièrement sur la 3D dont il est fan et adepte régulier chez lui, sur son projecteur DLP. Contrairement à moi, qui ne pourra jamais profiter pleinement de la 3D à cause d’un problème ophtalmologique.

Pour la diffusion, je projette dans mon salon / salle à manger … Pas vraiment une salle dédiée, cependant quelques améliorations pour la projection, à savoir 2m linéaire de velours noir collé au plafond, et 2m de rideaux noirs de part et d’autre de la toile qui est une Lumene Coliseum Premium 270C. Tout ceci permettant une nette amélioration du contraste par rapport aux murs et plafond blanc d’origine. Les 3 personnes citées précédemment ont, comme moi, découvert le Sony dans ces conditions. Le projecteur est environ à 6m de la toile.

Je suis un novice en vidéo projection et n’ai aucun référentiel sur le HDR et ses contraintes. J’ai commencé avec un JVC HD1 acheté d’occasion il y a quelques années et suis actuellement avec un JVC X35 acheté d’occasion également il y a plus d’un an qui, juste avant la comparaison avec le Sony VPL-VW260ES, a reçu une lampe neuve JVC.

Vous l’aurez compris, tout ce qui suit sera clairement subjectif et surtout mon unique référentiel est le JVC X35 (et le HD1) qui a 5/6 ans de plus. Donc clairement bien en retrait sur la majorité des points de comparaison, mais cela m’a permis de découvrir l’écart entre ces 2 générations de machines.

Je ne parlerais pas de courbe, ni de chiffre, car je n’y connais pratiquement rien (j’essaye d’apprendre cependant lol), mais simplement de ressenti.

Et je précise que je n’ai aucun parti pris que ce soit pour JVC, Sony, Epson, BenQ, Acer et Cie.

Encore une fois, il en faut pour tous les goûts et tous les budgets.

Les sources sont un lecteur BR UHD Panasonic UB700, une Dune smart HD et le Cube Canal+.

À noter que le VP a préalablement été calibré par Nicolas_1000K.

Un grand merci également, à mon ami Fred_Coco68 qui m’a bien aiguillé sur les différents réglages. Car, même si le menu est relativement intuitif, les possibilités de réglage sont bien plus nombreuses que sur mon VP.  Lui qui, d’une part est bien plus expérimenté et surtout, d’autre part, possède le 260ES depuis quelques temps.

Un tour rapide du propriétaire : La bête est imposante ! Il est un peu plus large que le X35 mais un peu moins profond.

La coque « plastique » du Sony fait nettement moins haut de gamme que celle en métal du X35.

Je note également un léger écartement à certains endroits des jonctions entre la face avant et le capot (C’est un modèle estampillé « demo » sur le carton)

Aucun joint d’étanchéité entre l’optique et la face avant, laissant apparaître une partie des cartes électroniques du Sony. Pour le coup, je trouve ça vraiment dommage. Quid de la poussière ?

Critère purement subjectif, j’aime vraiment beaucoup les lignes de ce VP ; moins carrées que le JVC.

On commence les tests avec des démos trouvées sur le site http://4kmedia.org , lues en DLNA via l’UB700. Aucun ralentissement de lecture en passant et ce n’est pourtant pas le fort de cette platine.

Alors oui, grosse claque dès les premiers visionnages ! Que c’est beau !

Normal me direz-vous, avec des démos travaillées aux petits oignons ! mais cela permet de se rendre compte de suite du potentiel du VP.

Tout y passe : 4K/60p 4:2:0 BT2020 HDR10 ou 4K/30p 4:4:4 BT2020 HDR10 et forcément moins …

C’est clairement une fenêtre sur l’extérieur. La luminosité, les couleurs, le piqué … C’est dynamique, fluide ( en 60p ) avec des noirs aussi profonds que mon JVC. Tout est là pour une expérience visuelle absolument fantastique et on se rend rapidement compte des progrès et performances que sont capables d’offrir de telles machines.

En comparaison de mon matériel, c’est vraiment la 1ère chose qui me frappe.

J’ai l’impression d’avoir une télévision géante dans le salon et n’imaginais pas cela possible en vidéo projection !

On passe par la suite aux « galettes » en 4K, avec notamment « X-Men Apocalypse » et découvre pour la 1ère fois tout l’intérêt du HDR dans un film. Les couleurs sont sublimes, les pics dynamiques éclatants … Cependant d’un film à l’autre, l’intérêt et la gestion du HDR ne sont pas identiques, on passe d’une colorimétrie relativement juste à une dans les choux, obligeant à modifier les réglages et du coup, je ne trouve pas cela vraiment pertinent.

Est-ce que tout est bien ? Malheureusement non, car je suis très sensible à la fluidité et là ça ne passe pas. Car vous le savez sans doute déjà, l’interpolation (en fluide bas) est inactive en 4K !  Il faut un 760ES qui coute 3x le prix du 260ES pour y avoir accès.  Il y a bien un mode disponible en 4K « Impulsion », mais trop saccadé à mon goût. Quel dommage ! Car je ne peux apprécier un film correctement dans ces conditions …

Extrait du manuel sur les options d’interpolation en fonction de la résolution:

Cependant il y a une parade qui me convient parfaitement lol

Car la grande force de ce VP est l’upscaling des sources full HD et l’interpolation est enfin active cette fois-ci dans ce contexte.

Le mode que j’affectionne est « fluide bas » qui ne donne, à mon sens, pratiquement pas d’effet caméscope aux films, en offrant une fluidité quasi parfaite sans artefact gênant. D’autres préféreront, sans doute, d’autres modes.

(Le CMD du X35 n’est vraiment pas du même niveau. Un peu normal me direz-vous, ce qui a été un peu décevant en venant du HD1 qui ne possède pas d’option d’interpolation et n’en a nul besoin.)

Et se repasser le même film, en forçant le 1080p/24p en sortie du lecteur UHD, offre un rendu avec un piqué et une définition quasi identique à la 4K. De plus, on ne rencontre plus de problème de colorimétrie et une option sur l’UB700 permet de jouer sur la plage dynamique de l’image. Il existe également un « tweak » dont vous trouverez les explications sur le forum.

Il en va de même avec les Blu-Ray et autres MKV via le lecteur multimédia. L’image est sublime ! Le travail du RealityCreation est fantastique. On peut le doser facilement pour agrémenter le piqué de son image sans pour autant la « durcir » Même constat avec Netflix, AmazonVideo, et Le Cube C+ qui est en 1080i.

Ce VP sait également se faire discret en lampe basse, un poil plus silencieux que le X35 cependant en lampe haute. L’écart devient énorme en faveur du Sony. Le X35 en lampe haute est une purge !

Alors que conclure de cette semaine passée en compagnie de cette belle machine, de mon point de vue d’utilisateur lambda ?

C’est sûrement un comble pour un modèle 4k HDR mais ce n’est pas dans ces conditions que j’ai été impressionné, voir même un peu déçu. Trop de contraintes liées au HDR. Et cette fluidité, hormis en 60p, qui ne me plait pas, mais pourra sans doute convenir à certains.

Je trouve cependant et grâce au fantastique travail d’upscaling,  que c’est un fantastique projecteur Full HD qui comble toutes mes attentes. Que ce soit au niveau du noir, de la dynamique, de la luminosité, du piqué et surtout, surtout en terme d’interpolation !

Les BR UHD sont bien plus agréables à regarder dans ces conditions.

Cette sensation d’avoir une TV géante dans le salon est vraiment impressionnante et quel plaisir de tous les instants … Toujours dans ce contexte Full HD.

Dernière note : Bien qu’utilisable en sortie de carton, je ne peux que vous recommander de calibrer ou faire calibrer le VP, vos séances de projection n’en seront que plus belles !

Merci de m’avoir lu et à bientôt sur le forum,

Cordialement,

Petite note perso, il n’est pas dans mes moyens, mais très clairement quand une bonne occasion se présentera, il finira chez moi !

Mon épouse ayant fait la remarque rapidement : On remplace quand le X35 ??? lol

Stéphane_Chewee Levelu
HCFR – Mars 2018

– lien vers le sujet HCFR dédié au projecteur Sony VPL-VW260ES : http://www.homecinema-fr.com/forum/projecteurs-uhd-4k/sony-vpl-vw260es-t30082338.html

 

 

 

Partager :