Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

Distance critique, quelles mesures ?

Message » 27 Sep 2018 13:53

La mesure ne peut se faire qu'en mono car il faut partir d'une enceinte en reculant jusqu'à à la zone d'écoute et même au delà.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Sep 2018 13:53

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Sep 2018 17:08

Mmmh....

J'aurais dit la source,qu'elle soit stéréo ou mono,ou un orchestre.(puisque la directivité des sources existent avec des HP).
Mais bon,aucune certitude.

Si on ne peut aller au-delà,on sait,avec cette méthode, si on est en champ direct ou non (il faut voir le RT aussi).
Thierry38-
 
Messages: 184
Inscription Forum: 14 Sep 2018 17:54
  • offline

Message » 27 Sep 2018 17:49

Avec une source stéréo, tu t'approches comment de ta source ? En suivant l'axe de symétrie par rapport à la position d'écoute ?
Si tu t'approches que d'une enceinte alors que les 2 génèrent, ça fausse totalement le résultat.
En fait, dans les 2 cas, je ne vois pas comment la décroissance pourrait être linéaire à raison de 6d/octave, même en champ libre ! Sauf à être suffisamment éloigné de la source.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 27 Sep 2018 21:06

Avec une source stéréo, tu t'approches comment de ta source ?


Imagine un auditeur,assis aux premières places dans un concert acoustique.(en salle)

Que ce soit au cinoche,acoustique.
C'est bien ce qui sert à déterminer la distance de reverb.
Ceux au premier rang ont les mêmes systèmes auditifs que ceux du dernier rang.

c'est pour cela que les line array (directifs) existent.
Thierry38-
 
Messages: 184
Inscription Forum: 14 Sep 2018 17:54
  • offline

Message » 27 Sep 2018 21:51

Ce n’est pas clair, en tout cas je ne comprends ce que tu veux exprimer.

Ce n’est pas la distance critique de décroît pas en 1/x, mais plutôt le niveau de pression du son direct.

Par ailleurs, la notion de distance critique est relative à une seule et unique source omnidirectionnelle ou directionnelle.
En présence de plusieurs sources, on fait usage de la clarté locale, une sorte de rapport direct/réverbéré qui est la différence entre le niveau de pression du direct dans l’axe d’un HP avec le niveau de pression réverbéré induit par l’ensemble des sources.

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1805
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 27 Sep 2018 22:18

Bachi,

En théorie, quand on trace la courbe pour trouver la distance critique telle que défini par champ direct = champ réverbérée.
La distance critique, c'est la position où l'on mesure exactement +3dB par rapport à l'atténuation théorique en champ libre (6dB/doublement de la distance) non ?
Les 3dB correspondant à la somme de 2 sources non corrélées de même niveau.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 27 Sep 2018 22:30

Oui c'est exact, à la distance critique, on y a égalité des niveaux, réverbéré et direct.
Cependant, ma remarque s'adressait à Thierry38

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1805
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 29 Sep 2018 21:15

Bachi a écrit:Ce n’est pas la distance critique de décroît pas en 1/x, mais plutôt le niveau de pression du son direct.


Oui,peut-être que ma phrase était trompeuse.

Il faudrait que je retrouve la page sur master handbook of acoustic

Pour clarifier,courbe en 1/x (-6dB par octave (distancem)
Si l'atténuation réelle est de -5dB~ ,lors des 1ers cm,choisir une table préalable de -17*Log(distancem) soit qq -5dB par doublement de distance

Echelle linéaire/linéaire.

Image

Echelle Log/lin

Image

Echelle Log/Log (ordonnée/abscisse)

Image
Thierry38-
 
Messages: 184
Inscription Forum: 14 Sep 2018 17:54
  • offline

Message » 02 Oct 2018 14:49

BonjourThierry38, je ne vois pas trop où tu veux en venir ?

La décroissance est de 6dB/octave en champ libre.
La décroissance est nulle (niveau constant) si la salle est totalement réverbérante et que le direct est négligeable.
On admet que la décroissance avoisine 3dB/octave en milieu semi réverbérant passé la distance critique.

La distance critique se trouve en traçant l'atténuation avec la distance à partir d'une source ponctuelle.
Lorsque le niveau est supérieur de 3dB à l'atténuation théorique de 6dB/doublement de la distance, on est à la distance critique.

Concernant la distance minimale, le tracé est pour moi suivant pour relever le comportement. On doit d'abord observer une atténuation de 6dB/2d.
Cependant, tu as l'explication ici
Bien que le mode sphérique corresponde à bons nombres de sources sonores, un haut- parleur agira différemment. Celui- ci se comportera en effet comme un piston.
Voyons maintenant comment se propagent les vibrations sonores produites par ce haut- parleur.
Deux zones de progression différentes peuvent être décrites. Ces deux zones sont appelées zone de Fresnel (zone de champ proche) et zone de Fraunhofer (zone de champ lointain).

https://www.ziggysono.com/htm_effets/in ... %20Sources
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Oct 2018 15:13

Hello Jim,

C'était simplement pour signifier que chacun peut faire sa table préalable (avec 2 mesures,une à 50cm et une autre à 1m).
On ne peut pas s'appuyer sur la théorie du "-6dB"

Dans mon petit salon 32m²,l'atténuation est de -5dB~ par doublement de la distance.(au micro omni et au sonomètre).
donc partir sur -17*Log(distancem),dans mon cas.

ça peut être -16*Log(distancem).
ou moins.

Image
Thierry38-
 
Messages: 184
Inscription Forum: 14 Sep 2018 17:54
  • offline

Message » 02 Oct 2018 15:53

Ok, je vois Thierry mais le but est ici de tracer précisément l'atténuation avec la distance, en déduire la distance critique et non faire une approximation.
Dans le texte cité, il s'agit d'une estimation pour l'atténuation entre 3 et 6 mètres (10 et 20 ft).

D'ailleurs, dans ce livre, le principe général est expliqué et un graphique présenté (identique à celui posté précédemment).
C'est en page précédente ou il est d'ailleurs écrit mot pour mot.
As shown in the graph of Fig. 4-3, free field conditions exist close to the loudspeaker.


Donc, 6dB/2d au départ.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Oct 2018 15:54

Excellent livre d'ailleurs :bravo:
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Oct 2018 18:19

:) Oui,
Mais il faut bien tracer une courbe du "direct" avant de connaître la distance critique.(aucune approximation théorique)
Elle dépend de chacun (le local d'écoute).
Mesures mandatory


une pente de -6dB/oct(Dist.) et de -5dB/ ne donne pas la même référence.
Thierry38-
 
Messages: 184
Inscription Forum: 14 Sep 2018 17:54
  • offline

Message » 02 Oct 2018 21:56

Deux zones de progression différentes peuvent être décrites. Ces deux zones sont appelées zone de Fresnel (zone de champ proche) et zone de Fraunhofer (zone de champ lointain).


La zone de Fresnel pour un HP a radiation directe est très courte, 31 mm à 100 Hz pour un HP de 46 cm d’après Ziggy.

Cette zone de Fresnel est à considérer que lorsque les sources sont de grandes dimensions, typiquement en présence de réseau de haut-parleurs, 1D (line array) ou 2D.

En pratique, on sera donc de suite dans la zone de Fraunhofer avec la décroissance attendue en 20 log (r).

Quant à la décroissance en -4 dB ou -5 dB, j’avoue ne pas comprendre, à moins qu’il s’agisse de prendre en compte les réflexions proches qui ne sont ni du champ direct, ni du champ diffus. Cependant, je me demande si l’extrait de Master Handbook of acoustics ne concerne pas plutôt la propagation du son en extérieurs avec une prise en compte de l’effet de réflexion sur le sol ?

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1805
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 02 Oct 2018 23:12

Voici ce que je viens de mesurer à partir d'un relevé spl par pas de 50 cm + une mesure à 25 cm.
Le 0, c'est la face avant de l'enceinte mais le pavillon dépasse de 13,5 cm.
Signal utilisé, bruit rose filtré 500/2kHz.

L'enceinte étant assez grosse MTM avec 2x30cm avec filtrage à 500Hz, ça fausse quand même la mesure à 25 cm et même 50 cm. Après constat, il s'avère qu'il est préférable de multiplier les points de mesure à proximité pour relevé plus précisément la zone ou l'on est en condition proche du champ libre, la fameuse pente de 6dB/doublement de la distance. Ici, c'est trop tard.
Ou alors dans mon cas, décalé légèrement le filtrage du bruit rose pour éviter la zone de filtrage.

Sur les graphes suivant, j'ai reporté la mesure en bleu et l'atténuation théorique en champ libre de 6dB/dbl en prenant en référence le point à 50cm.


La distance critique serait donc à approximativement à 4m.
Deux graphes identique avec l’abscisse en échelle log puis lin.
Meas-CD.jpg
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6028
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message