Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Isoler les chambres plutôt que le HC ?

Message » 21 Nov 2019 9:09

Bon, j'avoue le projet mérite de se demander si ça vaut le coup (chambre d'un côté, route de l'autre).
Du coup je vais méditer sur les réponses de Bachi et me décider après raisonnable réflexion, ce sera sans doute le mieux.
T.
Titb67
 
Messages: 9
Inscription Forum: 01 Nov 2019 23:02
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Nov 2019 9:09

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Jan 2020 8:45

Combien coûte la construction d'une maison?

Combien coûte une étude acoustique?

Moi je dis ça, hein, mais bon, si la question de l'acoustique est importante (et elle l'est! les cinémas dépensent bien plus dans l'isolement acoustique et le traitement que dans le matériel, soit exactement l'inverse des particuliers passionnés), ben on met ça dans le budget.

Donc 1500 balles d'étude acoustique, parce que c'est à peu près ça que ça coûte, soit que dalle par rapport aux dépenses d'une construction neuve ou d'une réno lourde (pages jaunes --> BET acoustique, et hop, l'étude et les préco qui vont avec), et ensuite on fait ajuster le devis du constructeur pour la mise en oeuvre des éléments de structure. L'acousticien préconisera différentes solutions selon le niveau d'attente, et en intégrant tout ça dans le devis global du constructeur, il y a peu de chance que le surcoût s'il y en a un soit significatif...
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 03 Fév 2020 11:29

Je me permet de réagir même si le sujet initial à un peu dévié.

Joich a écrit:Donc 1500 balles d'étude acoustique, parce que c'est à peu près ça que ça coûte, soit que dalle par rapport aux dépenses d'une construction neuve ou d'une réno lourde (pages jaunes --> BET acoustique, et hop, l'étude et les préco qui vont avec), et ensuite on fait ajuster le devis du constructeur pour la mise en oeuvre des éléments de structure. L'acousticien préconisera différentes solutions selon le niveau d'attente, et en intégrant tout ça dans le devis global du constructeur, il y a peu de chance que le surcoût s'il y en a un soit significatif...


A chaque fois qu'il est question de traitement acoustique, vous (pas vous en particulier mais d'une manière général sur le forum) poussez systématiquement à faire appel à un BE acoustique. Il est certain que le travail sera bien fait, du moins avec le bon prestataire mais vous ne pouvez pas dire que le surcoût final sera nul ou négligeable.

Dans mon cas, j'ai donc décidé comme annoncé au début du topic de traiter les chambres plutôt que la pièce principale. Et depuis ce premier message, les choses se sont bien affinées !
En étudiant les différents DTU et en prenant soin de me documenter autant sur les principes physiques que sur les solutions techniques, on arrive à s'en sortir seul. Ça demande du temps et de la réflexion mais on s'en sort !

Ce forum devient de plus en plus élitiste, alors oui, c'est un gage de qualité, il n'y a qu'a voir les réalisations de fou des membres, mais il faut aussi garder les pieds sur terre. Tout le monde ne souhaite pas regarder un film à un niveau d'écoute similaire au ciné à l'heure ou les enfant dorment ou le dimanche matin quand tout le monde n'est pas encore réveillé !

Pour citer bachi plus haut que je remercie quand même,

Bachibousouk a écrit:Pour bien faire, il faudrait que tu puisses déterminer l’affaiblissement acoustique de ta paroi puis que tu étudies les voies de propagation du bruit de ton séjour vers les chambres.
Après cela, tu réadaptes la constitution de ta cloison en modifiant les éléments des constructions avec l’idée de ne pas sous-dimensionner ou surdimensionner ta paroi. C’est un problème d’optimisation que tu dois mener en fixant un niveau sonore maximal en réception dans tes chambres.

Bien entendu, aucun amateur sur HCFR même avec toutes les bonnes volontés, n’est capable de pratiquer une telle démarche car elle nécessite des compétences et l’usage de logiciels professionnels assez coûteux.


Je parlais initialement d'isoler des chambres par rapport à une pièce de vie avec un espace HC plus ou moins dédié ... Je me retrouve à devoir déterminer l'affaiblissement acoustique de ma paroi, étudier les voies de propagation, et tout le bordel :roll: . Oui d'accord, ce n'est pas faux, pour obtenir un niveau d’exigence pro d'un studio dans un immeuble, d'un ciné etc, il faudrait en arriver là. Mais là on parle d'une maison particulière... Il est largement possible d'obtenir de bons résultats en appliquant des principes de bases avec des solutions techniques éprouvées sans avoir à mesurer ce genre de choses.

Quand au surcoût, il est réel. On parle de doubler voir, tripler les surfaces de ba13, doubler les ossatures métallique, du gg en quantité non négligeables, des bandes de désolidarisation, un sol traité, des suspentes spécifiques (que ce soit chez placo ou knauf les prix sont pas négligeables !), etc, etc, etc. Et encore, en ce qui me concerne, je fais tous, tout seul sans avoir recours à un constructeur ou des artisans. Hors je suis quasi certain, que la main d'oeuvre sur le devis sera plus important avec un traitement acoustique plus poussé.

Les maisons vendues à la pelle et autres immeubles ne seraient pas aussi dégueulasses en isolation acoustique si ça ne coûtait pas plus chère à fabriquer.

Il n'y a dans ce message strictement aucune animosité mais je pense qu'il est bon de faire la part des choses.
C'est le propre des forums spécialisés dans un domaine, on pousse parfois trop à la recherche de la perfection là ou la raison serait très largement suffisante :wink:
Fabien.E
 
Messages: 28
Inscription Forum: 16 Mai 2018 10:14
  • offline

Message » 03 Fév 2020 15:03

Une étude pour dimensionner une cloison séparative ou un doublage dans une pièce, c’est bien en deçà de 1500 € ! Les BE acoustiques ont un tarif horaires. En général, les clients économisent de l’argent suite aux prescriptions (pas de matériaux inutiles).

Je parlais initialement d'isoler des chambres par rapport à une pièce de vie avec un espace HC plus ou moins dédié ... Je me retrouve à devoir déterminer l'affaiblissement acoustique de ma paroi, étudier les voies de propagation, et tout le bordel 


Initialement, tu envisageais tout ce bazar :

Je pensais donc procéder de la façon suivante pour ces deux chambres:
- Sol: OSB > sous couche acoustique > plancher flottant

- Mur: coté HC structure ba13 sur bande phaltex > vide d'aire technique > ossature bois 140mm + laine de roche ou ouate de cellulose > OSB > laine de roche 100mm sans ossature > vide d'air technique > structure placo sur bandes phaltex (sol, plafond, coté) > Panneaux MDF ou BA13 > Greenglue > BA13.
Les 4 murs recevront le même traitement de structure placo ba13 sur phaltex, MDF ou BA13, greenglue, BA13.

- Plafond: BA13 + BA13 sur ossature métallique suspendu avec suspentes spécifiques..


Vu le coût des matériaux de construction ... il est certain qu'une étude acoustique aurait été largement amortie :-?

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 03 Fév 2020 15:48

Bachibousouk a écrit:
Initialement, tu envisageais tout ce bazar :

Je pensais donc procéder de la façon suivante pour ces deux chambres:
- Sol: OSB > sous couche acoustique > plancher flottant

- Mur: coté HC structure ba13 sur bande phaltex > vide d'aire technique > ossature bois 140mm + laine de roche ou ouate de cellulose > OSB > laine de roche 100mm sans ossature > vide d'air technique > structure placo sur bandes phaltex (sol, plafond, coté) > Panneaux MDF ou BA13 > Greenglue > BA13.
Les 4 murs recevront le même traitement de structure placo ba13 sur phaltex, MDF ou BA13, greenglue, BA13.

- Plafond: BA13 + BA13 sur ossature métallique suspendu avec suspentes spécifiques..


Vu le coût des matériaux de construction ... il est certain qu'une étude acoustique aurait été largement amortie :-?

:) :-? 8)
Bachi


:lol: comme tu dis, quel bazar ! Mais justement, depuis, je me suis mieux renseigné de mon coté. Et lorsqu'il s'agit de traiter l'isolation acoustique d'une pièce basique, en l’occurrence une chambre, les choses sont assez "simple" dans la mesure ou les solutions techniques plus ou moins performantes existes déjà, et sont très documentées pour peu que l'on cherche. Mais quelque soit l'étude, tu n’échappes pas au surcoût, ou alors il y a une solution miracle dont seul les pros on la recette...

Je te rejoins dans le cas ou les lieux ont une configuration particulière, ou l'ont un à résultat ciblé à obtenir etc etc. Là, comme tu le dis, je ne vois pas comment se passer de l'expertise d'un professionnel.
Fabien.E
 
Messages: 28
Inscription Forum: 16 Mai 2018 10:14
  • offline

Message » 03 Fév 2020 16:33

Pour illustrer mon propos, je considère deux pièces séparées par un mur (gris) en bloc de béton creux de 200 mm. Le mur de façade (bleu) est constitué de briques TC 200 mm. Le plafond et le plancher sont des hourdis PSE de 210 kg/m2. Les cloisons en plaques de plâtre (rouges) 100/70 sont faites d'un BA15 de chaque côté sur montant M70 avec laine minérale.

Image



Image

Dans cette configuration, l’isolement acoustique standardisé DnT,A , qui quantifie l’isolement au bruit rose entre les deux pièces, par un indice unique, est de 43 dB. Presque conforme à la recommandation de la norme suisse SIA181 qui demande 45 dB entre deux pièces d’un même logement. Évidemment, pour une utilisation musicale du séjour, cet isolement est insuffisant.

Je décide de doubler tous les murs et le plafond de la chambre, avec des doublages sur montant stil qui apportent une amélioration de 24 dB sur les blocs de béton, 18 dB sur les briques TC et 12 dB sur le plafond. Je substitue mes cloisons basiques en plaques de plâtre 100/70 par d’autres, plus performante, de type SAA140, tout cela afin d’améliorer l’isolement de la chambre avec le séjour.

Image

Au final, l’isolement global DnT,A après doublage , figurant en rouge sur le graphique ci-dessous, est seulement de 48 dB. Avec tout ce binz, j’ai gagné seulement 5 dB sur mon DnT,A.

Image

L’explication est assez basique. Le bruit passe par le sol ! C’est la voie de propagation latéral1 de 48 dB (le sol) qui pilote l’isolement global de 48 dB (courbe rouge). Le doublage des blocs de béton est surdimentionné (courbe verte à 77 dB ) et il ne sert à rien. Autant dire de suite que l’on aurait pu obtenir le même résultat avec un investissement bien moindre !

Je vais mettre un OSB, une sous-couche et un plancher flottant sur mon sol pour couper cette voie de propagation. Certes, mais ce complexe de doublage devra mettre le latérale 1 au niveau du latéral 3 de 66 dB, c’est-à-dire améliorer l’affaiblissement acoustique du sol de 18 dB (66 dB-48 dB). Ce n’est pas gagner !

Ce cas d’école n’est pas caricatural. On observe cette démarche chez beaucoup d’amateurs ( et professionnel du bâtiment !) qui sont prêts à dépenser des milliers d’euros dans des matériaux inutiles, mais ne veulent pas investir quelques centaines d’euros pour du conseil.

Évidemment, c’est Joich qui a raison :wink:

:) :-? 8)
Bachi
Dernière édition par Bachibousouk le 03 Fév 2020 18:55, édité 4 fois.
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 03 Fév 2020 17:16

Je vois ou tu veux en venir bachi et ta démonstration est très parlante.

M'enfin tu conviendras que ton exemple parle du cas de figure ou la personne oublie purement et simplement de traiter le sol... Certain font l'erreur, mais enfin soyons sérieux, même avec un minimum de recherche on ne peut pas louper ce point, faut vraiment y mettre de la mauvaise volonté.
Le plus dur, à mon sens pour le particulier, et j'y suis confronté pour encore quelques éléments (sur le traitement du sol d'ailleurs :roll: ), sera de faire le tri entre les performances réelles du produit et celles annoncées sur la pub...

Je comprends ton point de vue, cohérent avec le fait que tu aies cet œil de professionnel, mais je ne le partage pas en totalité :wink:

Bachibousouk a écrit:Évidemment, c’est Joich qui a raison

Qu'il en soit ainsi
Dernière édition par Fabien.E le 03 Fév 2020 20:09, édité 1 fois.
Fabien.E
 
Messages: 28
Inscription Forum: 16 Mai 2018 10:14
  • offline

Message » 03 Fév 2020 18:59

Bien vu, le sol est sans conteste la voie de propagation la plus compliquée à réduire, ce qui fait dire à certains qu’il n’y a pas d’autre option que la boîte dans la boîte.

Les meilleures chapes ciments «traditionnelles» apportent une amélioration de l’affaiblissement acoustique d’une dalle béton (support) de l’ordre de 8 dB . Tu imagines bien qu’un doublage OSB, de par sa masse, ne peut pas rivaliser avec une chape en ciment.

L’isolation, c’est sutout un problème d’optimisation.

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 04 Fév 2020 12:35

Bachibousouk a écrit:Les meilleures chapes ciments «traditionnelles» apportent une amélioration de l’affaiblissement acoustique d’une dalle béton (support) de l’ordre de 8 dB . Tu imagines bien qu’un doublage OSB, de par sa masse, ne peut pas rivaliser avec une chape en ciment.


C'est certain..., mais il me semble et corrige moi si je dis une connerie, que les solutions techniques pour traiter une dalle ciment n'auront pas la même efficacité sur une "dalle" bois. Les moyens sur l'un ne seront pas aussi efficace sur l'autre et vice versa.

Dans mon cas, puisque j'ai eu le temps d'y réfléchir, j'ai choisi de traiter le problème bien en amont en séparant physiquement, au niveau de la structure de mon plancher bois sur vide sanitaire, l'espace jour de l'espace nuit. Bien sur, il reste en commun le mur porteur et quelques points d'accroches inévitables, mais cela reste négligeable.

Sur la photo ci dessous au niveau du trait rouge, emplacement du mur de refent.

Image

Il en a été de même pour le contreventement OSB coté vide sanitaire et coté intérieur pour rester cohérent.

Résultat aujourd'hui, et je suis toujours en construction, lorsque je tape avec un marteau sans retenu coté séjour, en posant la main à seulement 30cm coté nuit, je n'ai absolument aucune vibration. C'est bluffant et ça ne m'a coûter que quelques solives de plus.

Il me reste 4.5cm de libre entre l'osb et la hauteur de plancher fini. Le traitement que j'y appliquerais apportera probablement encore du plus mais le gros du job est fait je pense...
Fabien.E
 
Messages: 28
Inscription Forum: 16 Mai 2018 10:14
  • offline

Message » 04 Fév 2020 14:07

Fabien.E a écrit:Je me permet de réagir même si le sujet initial à un peu dévié.

Joich a écrit:Donc 1500 balles d'étude acoustique, parce que c'est à peu près ça que ça coûte, soit que dalle par rapport aux dépenses d'une construction neuve ou d'une réno lourde (pages jaunes --> BET acoustique, et hop, l'étude et les préco qui vont avec), et ensuite on fait ajuster le devis du constructeur pour la mise en oeuvre des éléments de structure. L'acousticien préconisera différentes solutions selon le niveau d'attente, et en intégrant tout ça dans le devis global du constructeur, il y a peu de chance que le surcoût s'il y en a un soit significatif...


A chaque fois qu'il est question de traitement acoustique, vous (pas vous en particulier mais d'une manière général sur le forum) poussez systématiquement à faire appel à un BE acoustique. Il est certain que le travail sera bien fait, du moins avec le bon prestataire mais vous ne pouvez pas dire que le surcoût final sera nul ou négligeable.

Dans mon cas, j'ai donc décidé comme annoncé au début du topic de traiter les chambres plutôt que la pièce principale. Et depuis ce premier message, les choses se sont bien affinées !
En étudiant les différents DTU et en prenant soin de me documenter autant sur les principes physiques que sur les solutions techniques, on arrive à s'en sortir seul. Ça demande du temps et de la réflexion mais on s'en sort !

Ce forum devient de plus en plus élitiste, alors oui, c'est un gage de qualité, il n'y a qu'a voir les réalisations de fou des membres, mais il faut aussi garder les pieds sur terre. Tout le monde ne souhaite pas regarder un film à un niveau d'écoute similaire au ciné à l'heure ou les enfant dorment ou le dimanche matin quand tout le monde n'est pas encore réveillé !


Ce n'est pas une question d'élitisme, c'est juste que le problème de l'acoustique quand on fait soi-même, c'est qu'il y a beaucoup de choses qui sont contre-intuitives (le son ne se propage pas à travers les murs ou les planchers, mais le long de ces ouvrages, par exemple, ce qui élimine de fait toutes les solutions d'isolement d'une seule cloison sauf si cette dernière est ultra légère par rapport au xautres éléments de structure), et pas mal d'autres qui risquent d'acroître le problème (plaquer du placo doublé de polystyrène sur une cloison briques affaiblit l'isolement de la cloison, il ne le renforce pas).

Faire appel à un BE acoustique en amont d'un projet, c'est juste éviter de faire des conneries dans un sens ou dans l'autre, y compris dépenser plus en réalisation que ce qui est nécessaire. Et ce pour un coût qui est oui réellement dérisoire au regard du montant global du projet. Et d'ailleurs, faire une étude acoustique ne signifie pas forcément faire les travaux les plus luxueux. Il y a des préconisations qui sont surtout de précautions de mise en oeuvre et qui ne coûtent rien en réalisation du chantier si ce n'est un peu de surveillance parce que les mecs qui montent les murs ne sont pas toujours des prix nobel.

Et quand tu dis "ça demande du temps et de la réflexion mais on s'en sort", ce n'est évidemment pas faux, mais c'est aléatoire en réalité. Et puis le temps, on peut aussi imaginer le dépenser autrement qu'en passant quatre fois plus d'heures à réfléchir à un sujet que le gars qu'on va payer pour ça :wink:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 04 Fév 2020 14:20

Fabien.E a écrit:

Je parlais initialement d'isoler des chambres par rapport à une pièce de vie avec un espace HC plus ou moins dédié ... Je me retrouve à devoir déterminer l'affaiblissement acoustique de ma paroi, étudier les voies de propagation, et tout le bordel :roll: . Oui d'accord, ce n'est pas faux, pour obtenir un niveau d’exigence pro d'un studio dans un immeuble, d'un ciné etc, il faudrait en arriver là. Mais là on parle d'une maison particulière... Il est largement possible d'obtenir de bons résultats en appliquant des principes de bases avec des solutions techniques éprouvées sans avoir à mesurer ce genre de choses.


Sans aller jusqu'au niveau d'exigence d'une salle pro (cinéma, studio, etc.), c'est pourtant un préalable essentiel. Si tu ne sais pas où se trouvent les points faibles acoustiques de ta construction, tu risques de dépenser de l'argent dans des solutions peu satisfaisantes.

Quand au surcoût, il est réel. On parle de doubler voir, tripler les surfaces de ba13, doubler les ossatures métallique, du gg en quantité non négligeables, des bandes de désolidarisation, un sol traité, des suspentes spécifiques (que ce soit chez placo ou knauf les prix sont pas négligeables !), etc, etc, etc. Et encore, en ce qui me concerne, je fais tous, tout seul sans avoir recours à un constructeur ou des artisans. Hors je suis quasi certain, que la main d'oeuvre sur le devis sera plus important avec un traitement acoustique plus poussé.


Bien entendu qu'il y a un surcoût. Mais il peut être largement contenu. COmme tu le dis, le niveau d'exigence n'est pas celui d'une salle de cinéma. Donc exit les plénums de 1.5m et les doubles cloisons de placo à raison de 8 épaisseurs de placo alterné BA13/BA18. Des conseils de mise en oeuvre, quelques points essentiels de désolidarisation, la mise en oeuvre de cloisons à ossatures désolidarisée là où c'est réellement indispensable, et le tour est joué. Mais si tu vas par là, ce surcoût peut aussi être absorbé par des compromis sur d'autres postes. Une cuisine, c'est de 2000 à 40 000€. La surface totale de la maison. Est-il indispensable d'avoir des chambres de 25m²? Deux salles de bains, est-ce une nécessité? Ce sont des exemples, et peut-être qu'aucun ne correspond à ton projet, mais de toute manière, une construction, c'est un ensemble de compromis. Le tout est de savoir où on veut les faire. Rien que la robinetterie, tu peux gratter plus de 1000€ entre cuisine et salle de bain selon ce que tu poses. Tout en restant sur des marques de qualité. Avec 1000€, on en fait du boulot en auto-construction :wink:

Les maisons vendues à la pelle et autres immeubles ne seraient pas aussi dégueulasses en isolation acoustique si ça ne coûtait pas plus chère à fabriquer.

C'est surtout que la mise en oeuvre des matérieux ne correspond presque jamais aux DTU et à la règlementation acoustique.

Il n'y a dans ce message strictement aucune animosité mais je pense qu'il est bon de faire la part des choses.
C'est le propre des forums spécialisés dans un domaine, on pousse parfois trop à la recherche de la perfection là ou la raison serait très largement suffisante :wink:


Aucune animosité de mon côté non plus, pas d'inquiétude :wink: Au contraire. Surtout si comme je le comprends tu fais beaucoup de choses en auto-construction, l'étude acoustique te permettrait de gagner pas mal, parce que c'est toi qui va poser et non des artisans qui effectivement factureraient en plus la MO (ce qui est logique, poser deux couches de placo au lieu d'une, c'est plus long). En plus les autoconstructeurs sont bien plus soigneux et minutieux que nombre d'artisans. Quand c'est pour soi, on s'applique :wink:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 07 Fév 2020 10:56

Vos argumentaires se rejoignent et sont bien entendu parfaitement logiques et réfléchis :thks:
Et à vrai dire, à une région près Bachi, surtout en ayant lu nombre de tes interventions intéressantes bien avant d'ouvrir ce topic, tu aurais bien pu te retrouver chez moi à faire une étude :lol:

Joich a écrit:Et quand tu dis "ça demande du temps et de la réflexion mais on s'en sort", ce n'est évidemment pas faux, mais c'est aléatoire en réalité. Et puis le temps, on peut aussi imaginer le dépenser autrement qu'en passant quatre fois plus d'heures à réfléchir à un sujet que le gars qu'on va payer pour ça


Mon cas est de toute façon un peu particulier dans le sens ou je me suis lancer dans le rêve de réaliser en autoconstruction un projet de maison bioclimatique un peu fou compte tenu de mon salaire de 1300€. Si on ajoute à cela l'envie d'avoir un "ciné de salon", ça commence à devenir mission impossible :roll:. Alors dans ces cas là, c'est plus fort que moi, dans la mesure ou je ne veux pas sacrifier la qualité, ça m'oblige à travailler par moi même pour ne pas avoir à payer les autres à le faire.
Votre argument en réponse à cela est imparable, "oui mais le retour sur investissement sera là" c'est totalement vrai dans la plupart des cas, mais au fond de moi, peut être bêtement, je me dis: "et s'il ne me propose rien de mieux que ce que j'avais envisagé ? Ces 5, 6 ou 700€ dépensés aurait payés toute la laine de verre des cloisons du rdc ... Mais encore une fois, cela me concerne moi dans un contexte très spécifique, il en sera bien autrement pour d'autres ou vos conseils s'appliqueront avec raison.

Il reste un point en revanche ou je ne tiendrais absolument pas le même discours, c'est dans le traitement acoustique de la pièce. C'est tellement complexe ... Un particulier ne pourra faire que de l'a peu près jusqu’à obtenir quelque chose qui lui plait mais qui ne sera jamais formidable d'un point de vue technique sauf à avoir de la chance.
Mais là encore, faire venir des pros tel que vous pour traiter autant que faire ce peu une pièce de vie avec autant de point faibles ... ils vont me rire au nez ... m'alerter du fait que le résultat ne sera jamais à la hauteur et s'ils acceptent la facture sera, à juste titre, bien plus salée :roll:

Même si la conversation à déviée du sujet initial, merci pour ces échanges intéressants. Je tacherais de détailler plus tard mes travaux et les résultats obtenus. Peut être aurais-je le sourire, peut être pourrez-vous me dire; "on te l'avait dit" :wink:
Dernière édition par Fabien.E le 07 Fév 2020 17:05, édité 1 fois.
Fabien.E
 
Messages: 28
Inscription Forum: 16 Mai 2018 10:14
  • offline

Message » 07 Fév 2020 13:53

Il reste un point en revanche ou je ne tiendrais absolument pas le même discours, c'est dans le traitement acoustique de la pièce. 


J’aurai imaginé plutôt l’inverse, car les aspects complexes liés à l’isolation sont hors de portée de l’amateur et de la plupart des professionnels du bâtiment. En revanche, du côté du traitement de salle, en étant un peu attentif aux recommandations de JPL, JIM et quelques autres sur ce forum, il y a déjà moyen de faire des choses très correctes.

:) :-? 8)
Bachi

PS Si ta maison est essentiellement en structure bois va jeter un oeil sur les travaux d'ACOUBOIS,cela pourra t'aider
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 07 Fév 2020 14:03

Bonjour Fabien.

Perso, je ne suis pas un pro, mais l'acoustique est une chose à laquelle je suis assez sensibilisé, d'une part à cause de ce petit hobby qu'est le HC, et aussi à cause de mon boulot, puisque nous faisons des installations de climatisation de haut vol, notamment dans des hôtels type palace où le client n'aime pas bien entendre le vrombissement de la ventilation :lol: Là l'étude acoustique nous coûte entre 12 et 15 000€. Et l'acousticienne avec laquelle nous travaillons régulièrement est venue quelques-fois pour sensibiliser (plus que former) un peu les personnels à la chose.

Il n'empêche que je comprends parfaitement ta démarche. Et tu as raison de raisonner comme tu le fais. Déjà, tu raisonnes, ce qui est bien rare en réalité :lol:

Pour le traitement, j'ai envie de dire que c'est plutôt l'inverse... Un sonomètre ne coûte pas cher, et en plus s'il s'agit d'un HC, les directives THX sont assez simples à suivre: la pièce doit être la plus absorbante possible :lol:

En tout cas, bon courage, c'est un chouette projet :wink:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message