Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

peux t on traiter une piece sans mesure? (photos du salon)

Message » 10 Sep 2010 9:32

merci

je me doutais que le calcul possède beaucoup de paramètres, mais un exemple fixe les idées, en gros dans une pièce à vivre meublé de 40m^2, on peut s'attendre à 0.1-0.3s

au vue de mes tests avec de la LDR haute densité de chez Leroy-malin, 0.1s de gagné s'entend déjà considérablement !
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Sep 2010 9:32

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Sep 2010 10:53

en fait c'est plus la correction des modes stationnaires qui m'intéresse que la baisse du RT60 à cette fréquence

dans le même exemple que vous citez, avez-vous une idée, même empirique, de l'atténuation en dB d'un mode stationnaire à ces basses fréquences ?

merci
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 10 Sep 2010 12:08

dans le même exemple que vous citez, avez-vous une idée, même empirique, de l'atténuation en dB d'un mode stationnaire à ces basses fréquences ?

Extrêmement difficile à prévoir.
C'est un peu comme si vous demandiez la température obtenue avec un chauffage de 1000 watts dans une maison dont on ne connait ni le volume, ni la nature des murs, ni le nombre de fenêtres, ni le pays où elle se trouve, ni la saison...


Cela dépend de la force du mode, des géométriques, de l'amortissement des parois, des dimensions et de l'emplacement du mobiler, etc...
Si on a plusieurs modes coïncidents à une même fréquence, l'atténuation ne sera peut-être que de 1dB. Dans d'autres cas, elle sera de 15dB, voir davantage.
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 10 Sep 2010 20:28

jld22 a écrit:Je reviens au sujet d'origine : ma pièce ...

.


Bonjour, justement, pourrai tu revenir stp. Le début avai bien commencé et l'on reste sur notre faim...
Il y avait de très bon conseil facile a mettre en oeuvre. Pourrai tu synthétiser des résultats et ressenti par rapport à différentes solution. Je pense que cela pourrai servir à un grand nombre,
en espérant,
a+
Larc
 
Messages: 186
Inscription Forum: 16 Fév 2010 22:18
Localisation: Proche de Lorient (56)
  • offline

Message » 10 Sep 2010 21:42

Bonsoir et merci Larc.

Revenir, :roll: je me posais la question durant ces dernières pages qui n'ont rien à voir avec le sujet du post. Pourtant ce n'est pas très compliquer d'en créer un pour discuter d'un point précis sur l'acoustique ou bien des problèmes de sa pièce.

Revenons au sujet du post, d'autant plus que j'ai quelques questions...C'est parti!

Je pense avoir réglé la stéréophonie, le son est plein entre les deux enceintes.
Pendant ces quelques semaines, j'ai fait quelques pas en avant.
-Des améliorations sur le grave, par l'apport de plaques en pierre de lave sous les enceintes. C'est flagrant et très économique et cela protège le parquet des pointes (74€).

Image


L'éloignement des enceintes par rapport au mur arrière influe modérément sur la perception du grave. En retrait lorsque les enceintes sont éloignées de 100cm et la meilleure position est lorsqu'elles sont espacées de 40cm.

Bien sûr, je gagne en grave mais je perds en profondeur. :roll:

Deux questions pour les acousticiens.
Est ce le recul de l'évent qui régit le grave? Est ce la position des HP dans la pièce qui compte?

Comment faire pour avoir les deux? Ces prochaines semaines, je compte faire des essais. Mais lesquels vous semblent crédible en qualité d'acousticien?
-Un recul fort par rapport au mur avec un caisson de basse.
-Un recul fort par rapport au mur et un panneau derrière pour simuler le mur.

cdt jean louis
jld22
 
Messages: 604
Inscription Forum: 14 Mai 2006 10:45
Localisation: Côtes d'armor
  • offline

Message » 12 Sep 2010 6:15

jld22 a écrit:Est ce le recul de l'évent qui régit le grave? Est ce la position des HP dans la pièce qui compte?


L'évent a été calculé pour obtenir le meilleur compromis en tenant compte du fait que l'enceinte ne sera pas nécessairement installée dans un lieu approprié.

La position des enceintes est fondamentale, sans un bon placement point de salut

jld22 a écrit:Comment faire pour avoir les deux? Ces prochaines semaines, je compte faire des essais. Mais lesquels vous semblent crédible en qualité d'acousticien?
-Un recul fort par rapport au mur avec un caisson de basse.
-Un recul fort par rapport au mur et un panneau derrière pour simuler le mur.

cdt jean louis


Je commencerai par la seconde solution, le panneau en arrière devrait être absorbant... les coins devraient être comblés également.

Il y a un mur plus proche sur le côté gauche, ce qui signifie qu'il va falloir envisager de désymétriser les enceintes, celle de gauche sera plus en avant que l'autre, du moins c'est comme ça que je ferais.
De plus, il faudrait veiller à ce que les enceintes soient bien parallèles et ne présentent pas d'angle de "toe in", cela viendra plus tard, pour l'heure, il faut obtenir un équilibre tonal viable, puis passer à l'étape suivante, l'image stéréo en 3D.

Cordialement.
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription Forum: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada
  • offline

Message » 12 Sep 2010 7:45

Excellente réponse.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 12 Sep 2010 11:20

Euterpe a écrit:
jld22 a écrit:Je commencerai par la seconde solution, le panneau en arrière devrait être absorbant... les coins devraient être comblés également.
Il y a un mur plus proche sur le côté gauche, ce qui signifie qu'il va falloir envisager de dé symétriser les enceintes, celle de gauche sera plus en avant que l'autre, du moins c'est comme ça que je ferais.
Cordialement.


Bonjour Euterpe,


Voici l'essai en photo:

Image


J'ai fait l'essai avec un décalage de 20cm, celle du coté de l'ampli noir étant la plus avancée. J'ai disposé un mètre juste sous les pointes de l'enceinte de droite pour se rendre compte du décalage. Des panneaux de mousses absorbantes derrière les évents, à 20cm environ.
Les recul des faces avant des enceintes par rapport au mur de la TV, 116cm et 96cm. Les enceintes étant écartées de 240cm.

impressions:
Les mousses acoustiques disposées sur le mur. -> les aigus sont trop criards. Il y a un déséquilibre
Les mousses acoustiques disposées à 20 cm devant l'évent. -> plus de densité et aigus bien intégrés. Les basses sont plus marquées.
Par contre il y a un décalage de la scène vers la gauche. Les voix ne sont plus centrées... :oops:
Mais il y a plus de volume entre les notes...ca rempli mieux le salon.

Je vais tenter de réduire les 20cm de décalage, jusqu'à les disposer dans l'axe...
jld22
 
Messages: 604
Inscription Forum: 14 Mai 2006 10:45
Localisation: Côtes d'armor
  • offline

Message » 12 Sep 2010 18:52

je trouve ça bizarre ce décalage gauche-droite moi
l'enceinte de gauche aura donc un volume perçu plus important étant plus poche, d'où la sensation d'avoir le son à gauche

j'aurai plus mis l'absorbant à gauche de l'enceinte gauche pour "simuler" un vide plus important (en regardant la photo de face)

je pense qu'il faut que le triangle isocèle soit respecté: si les enceintes sont espacées de 2m40, ta position d'écoute devrait être elle aussi à 2m40 de chaque enceinte

je disposerai les absorbants sur le mur arrière à 40cm du sol, faut le laisser respirer l'évent (en plus de celle à gauche de l'enceinte gauche)

après, ce n'est que mon avis, ceux des pro est plus pertinent :wink:
thebustre
 
Messages: 242
Inscription Forum: 13 Sep 2008 23:28
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 12 Sep 2010 21:47

jld22 a écrit:
Voici l'essai en photo:

Image


impressions:
Les mousses acoustiques disposées sur le mur. -> les aigus sont trop criards. Il y a un déséquilibre
Les mousses acoustiques disposées à 20 cm devant l'évent. -> plus de densité et aigus bien intégrés. Les basses sont plus marquées.
Par contre il y a un décalage de la scène vers la gauche. Les voix ne sont plus centrées... :oops:
Mais il y a plus de volume entre les notes...ca rempli mieux le salon.

Je vais tenter de réduire les 20cm de décalage, jusqu'à les disposer dans l'axe...


240 cm d'écartement entres les enceintes n'est viable qu'à la condition que le recul soit de 3,5 mètres, est ce le cas?

Les mousses ne sont pas posées comme il faut, il serait nécessaire de les installer plus haut, je ne connais pas la densité de cette mousse non plus, ce qui nous conduit à avancer à l'aveugle.
Tu peux les installer sur le mur directement à l'aide de blu tack par exemple ou de double face, ce qui rend le set up amovible.

Saches également que le positionnement des enceintes relève de l'ajustement au cm près... inutile de bouger plus, la mise en phase des haut-parleurs peut être sujet à si peu d'écart.

La procédure consiste à utiliser un morceau de musique connu, riche en harmonique dont la scène sonore est large, puis de procéder au placement des enceintes.

Cm/cm avancer

Personnellement j'utilise l'excellent album de Roger Waters "Amused to death" en version Japonaise, les effets sont encore plus marqués que la version occidentale et la dynamique plus intéressante.

Si le son te semble plus fort à gauche, il peut s'agir de deux choses :

1 : l'enceinte n'est pas calée sur la même phase que l'autre, il faut la repositionner, parfois ouvrir l'angle de quelques degrés est salutaire, à essayer

2 : le coin n'est pas comblé, ce qui engendre une onde stationnaire

J'aurais une question relative aux borniers des enceintes, sont ils en bi-câblage?

Si c'est le cas, penser à remplacer les strapps d'origines s'ils sont en métal doré par un bout de cuivre massif ou mieux encore des vrais strapp de manufacture, l'investissement vaut la peine.
Puis, de raccorder le + en haut à droite et le - en bas à gauche, pour obtenir un montage croisé, ça aide à obtenir une meilleure cohérence des timbres.

Amuses toi bien.

Cordialement.
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription Forum: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada
  • offline

Message » 13 Sep 2010 8:49

Euterpe a écrit:
240 cm d'écartement entres les enceintes n'est viable qu'à la condition que le recul soit de 3,5 mètres, est ce le cas?


Ah bon? et pourquoi? La plupart des normes recommandent le triangle équilatéral et perso je n'ai jamais testé mieux (avec le point d'écoute juste à l'intérieur de l'angle chez moi).
reidemeister philippe
 
Messages: 3099
Inscription Forum: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 13 Sep 2010 9:21

Mais non, Philippe, faut laisser dire. Les normes ne servent à rien, c'est fait pour les c...
Moi, je me régale, je remplis mon bêtisier.

Pour ceux qui veulent être sérieux, tout est expliqué ici:
http://tech.ebu.ch/docs/tech/tech3276.pdf
JPL
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2815
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 13 Sep 2010 9:44

JPL a écrit:Moi, je me régale, je remplis mon bêtisier.

:D
JPL a écrit:Pour ceux qui veulent être sérieux, tout est expliqué ici:
http://tech.ebu.ch/docs/tech/tech3276.pdf

Indeed indeed... Est-ce que c'est dans cette norme qu'on trouve que la distance d'écoute doit être équivalente à la distance critique ? Je l'ai encore parcourue aujourd'hui et je n'ai pas trouvé çà. Est-ce que je l'ai survolée trop rapidement ? D'un point de vue auditif cette recommandation me semble totalement pleine de bon sens. Je me pose quand même quelque questions du fait que la distance critique dépend de la fréquence et que les formules trouvées pour la calculer ne sont pas d'accord entre elles. On devrait peut-être ouvrir un post "distance critique" pour ne pas polluer celui ci ?
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 13 Sep 2010 10:16

reidemeister philippe a écrit:
Euterpe a écrit:
240 cm d'écartement entres les enceintes n'est viable qu'à la condition que le recul soit de 3,5 mètres, est ce le cas?


Ah bon? et pourquoi? La plupart des normes recommandent le triangle équilatéral et perso je n'ai jamais testé mieux (avec le point d'écoute juste à l'intérieur de l'angle chez moi).


L'écoute éloignée est svt utile pour compenser une stéréophonie déficiente, comme c'est svt le cas dans nos salons avec nos chaines hifi non égalisées. amha.
Mahler
 
Messages: 12954
Inscription Forum: 19 Mar 2006 18:27
  • offline

Message » 13 Sep 2010 11:07

Est-ce que ca ne serait pas justement l'inverse, la distance critique étant souvent très basse du fait de l'absence de traitement ?
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message