Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout sujet traitant d'acoustique et ne relevant pas strictement du traitement de la pièce d'écoute ou de la correction du signal.

Influence des parois proches sur les HP.

Message » 21 Avr 2009 0:40

Qui connaît encore les travaux de Roy Allison ?

Intuitivement, tout les audiophiles le savent, le fait de placer une enceinte contre un mur renforce le niveau du grave. Pourquoi ?

En mars 1979, le revue "L'audiophile" publiait une traduction d'un texte de Roy Allison intitulé "L'influence du local sur les enceintes acoustiques". Celui-ci analysait de manière claire et explicite l'influence sur la réponse d'un HP de toute paroi située à proximité de celui-ci.

En résumant, de manière ultrasimpliste, je dirais que, dans le grave, jusqu'à une fréquence X, une paroi proche renforce le niveau sonore produit de 3 dB. Lorsque le HP se trouve à l'intersection de deux parois, le renforcement est de 6 dB jusqu'à une fréquence Y. Celui-ci est de 9 dB, jusqu'à une fréquence Z, lorsque le HP se trouve à l'intersection de trois parois (au fond d'une encoignure). Ce sont des valeurs considérables et il est essentiel de prendre conscience du fait que les distances qui séparent un HP des parois qui l'entourent (sol, mur latéral et mur situé derrière lui) jouent un rôle capital dans l'équilibre sonore d'une installation. On pourrait même penser que ce paramètre devrait faire partie intégrante de la conception de chaque enceinte.

Alors, pourquoi en parle-t-on si peu ? Il suffit d'imaginer l'impact commercial désastreux qu'aurait l'obligation, pour tout fabriquant d'enceintes, d'indiquer dans sa pub : "Cette enceinte ne marche correctement qu'à 36 cm du sol, à 93 cm du dur d'appui et à 82 cm du mur latéral" … Tous les clients qui, en fonction de leur intérieur, ne pourraient réunir ces conditions se détourneraient du produit ! C'est, sans doute, la raison pour laquelle une information qui devrait faire partie des connaissances de base de tout audiophile, est à ce point occultée par l’industrie et la presse spécialisée.

Oui mais, me direz-vous, les valeurs X, Y, et Z que tu mentionne plus haut, ne nous servent à rien si tu ne nous transmet pas la formule. Du fait qu’il y a des perturbations de la courbe de réponse autour de ces valeurs, c’est un peu plus compliqué qu’un simple calcul. L’idéal serait de vous transmettre intégralement l’article de "L’audiophile", en ce compris les schémas qui me semblent indispensables à la compréhension.

Puis-je le faire sans risque de poursuites ? Un article écrit il y a plus de 40 ans et issu d’une revue disparue est-il toujours légalement protégé ? Avis aux spécialistes en la matière. Dès que j’ai le feu vert je mets l’article en ligne.
jfacoustics
 
Messages: 185
Inscription Forum: 10 Juin 2001 2:00
Localisation: Soignies
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Avr 2009 0:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Avr 2009 4:04

Il y a tellement de paramètres qui rentrent en ligne de compte, la pièce, sa forme, son ameublement, tapis ou pas, l'électronique, etc. que la seule théorie, quand bien même elle serait parfaitement inattaquable, n'est pas transposable de la même manière chez telle ou telle personne. De ce fait, un "mode d'emploi perfectionné" me semble parfaitement subjectif. Ce n'est que mon avis!
phil974
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8674
Inscription Forum: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 21 Avr 2009 10:04

.
Dernière édition par zeroundemi le 26 Déc 2010 12:18, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription Forum: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 21 Avr 2009 10:30

Vous ne préférez pas prendre connaissance de l'article avant d'en faire la critique ? :lol:
syber
 
Messages: 11844
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 21 Avr 2009 13:23

.
Dernière édition par zeroundemi le 26 Déc 2010 12:21, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription Forum: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 21 Avr 2009 22:59

Puis-je le faire sans risque de poursuites ? Un article écrit il y a plus de 40 ans et issu d’une revue disparue est-il toujours légalement protégé ?

je ne sais pas exactement ce que l'Audiophile a publié mais les articles originaux de Allison sont toujours disponibles et payants sur http://www.aes.org/publications/preprints/preprints_search.cfm
Ces articles sont effectivement très intéressants et mettent en évidence les effets importants et audibles des parois proches. Depuis, les simulations numériques et en particulier l'auralisation des phénomènes sont encore plus démonstratives.

Ceux qui de nos jours veulent traiter ce problème ont à leur disposition des outils de correction acoustique et d'aide au positionnement des enceintes :

Avant de traiter quoi que ce soit et surtout pour traiter en connaissance de cause, il vaut mieux comprendre les phénomènes physiques. De bonnes lectures préalables ne sont jamais inutiles. Les articles de Allison sont recommandables mais le bouquin de Toole est, sur ce sujet, bien plus complet.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 21 Avr 2009 23:32

phil974 a écrit:Il y a tellement de paramètres qui rentrent en ligne de compte, la pièce, sa forme, son ameublement, tapis ou pas, l'électronique, etc. que la seule théorie, quand bien même elle serait parfaitement inattaquable, n'est pas transposable de la même manière chez telle ou telle personne. De ce fait, un "mode d'emploi perfectionné" me semble parfaitement subjectif. Ce n'est que mon avis!

L’interaction entre le HP et le local est effectivement complexe. S’y mélangent les modes propres du local (liés aux rapports de dimensions : longueur, largeur, hauteur), les échos liés au parallélisme des parois (flutter echo), la réverbération, la dynamique des flux de l'énergie sonore dans le local liée la directivité des HP (voir mon intervention dans cette page : http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1033&t=29909851&start=75) … et l’action des parois proches.

Chacun est libre de choisir son approche. Il me semble logique d’essayer de comprendre l'ensemble de ces phénomènes et de les aborder un à un. L’enceinte cesse, alors, d’être perçue comme objet absolu mais, au contraire, comme faisant partie d’un tout interactif dont on cherche à maîtriser chaque composante.

Bien sûr cela demande de se creuser un peu les méninges et il est plus facile de se laisser mener mollement par les discours rassurants des constructeurs et des revues. C’est à vous de voir…
jfacoustics
 
Messages: 185
Inscription Forum: 10 Juin 2001 2:00
Localisation: Soignies
  • offline

Message » 21 Avr 2009 23:44

zeroundemi a écrit:
Paul Janssens a écrit:les valeurs X, Y, et Z que tu mentionne plus haut, ne nous servent à rien si tu ne nous transmet pas la formule


Je crains l'approche "par la formule" de ce phénomène assez largement connu, et pris en compte dans la conception des enceintes acoustiques

Ceux qui de nos jours veulent traiter ce problème ont à leur disposition des outils de correction acoustique et d'aide au positionnement des enceintes :

- carte-son de Pc + micro de mesure + logiciel d 'analyse
- préamplis correcteurs TACT, Lyngdorf
- Egaliseurs Behringer, BSS

D'où : renvoi vers les fils qui traitent ces questions


Je possède un système de mesure plutôt performant (clio) et j'ai passé un nombre incalculable d'heures à jouer avec ce type de joujoux. Ma conclusion est on ne peu plus claire : si l'égalisation est, parfois, une solution de rattrapage utile lorsque aucune autre n'est disponible, une linéarité obtenue par des moyens naturels est infiniment préférable à celle obtenue par correction électronique.
jfacoustics
 
Messages: 185
Inscription Forum: 10 Juin 2001 2:00
Localisation: Soignies
  • offline

Message » 21 Avr 2009 23:47

la dynamique des flux de l'énergie sonore dans le local

??? c'est nouveau ?

S’y mélangent les modes propres du local...et l’action des parois prochesl

les réflexions des parois proches et les modes propres ont pour origine les mêmes phénomènes physiques
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 21 Avr 2009 23:50

ohl a écrit:
Puis-je le faire sans risque de poursuites ? Un article écrit il y a plus de 40 ans et issu d’une revue disparue est-il toujours légalement protégé ?

je ne sais pas exactement ce que l'Audiophile a publié mais les articles originaux de Allison sont toujours disponibles et payants sur http://www.aes.org/publications/preprints/preprints_search.cfm
Ces articles sont effectivement très intéressants et mettent en évidence les effets importants et audibles des parois proches. Depuis, les simulations numériques et en particulier l'auralisation des phénomènes sont encore plus démonstratives.

Ceux qui de nos jours veulent traiter ce problème ont à leur disposition des outils de correction acoustique et d'aide au positionnement des enceintes :

Avant de traiter quoi que ce soit et surtout pour traiter en connaissance de cause, il vaut mieux comprendre les phénomènes physiques. De bonnes lectures préalables ne sont jamais inutiles. Les articles de Allison sont recommandables mais le bouquin de Toole est, sur ce sujet, bien plus complet.

Merci pour ces infos. L'article de l'audiophile étant traduit en français, je crois, cependant, qu'il serait plus accessible à tous.
jfacoustics
 
Messages: 185
Inscription Forum: 10 Juin 2001 2:00
Localisation: Soignies
  • offline

Message » 23 Avr 2009 5:27

Salut,


J'ai demandé à Paul de m'envoyer l'article et je l'en remercie. Je viens de le lire. Pour un néophyte comme moi qui cherche à comprendre cette interaction enceinte/local de façon à améliorer sa chaine, je trouve que c'est un très bon article d'introduction à ces phénomènes qui fournit quelques bases théoriques à approfondir par d'autres lectures (je me suis fait prêter le bouquin de Floyd Toole ; 530 pages en Anglais : Ohl, tu veux ma mort ? :lol:).

Effectivement, à la lecture de cet article on touche du doigt le fait que se lancer dans la mesure, l'égalisation ou le traitement acoustique quel qu'il soit sans connaissances théoriques est "périlleux". On a vite fait de faire n'importe quoi à cause d'un diagnostic mal posé ou d'une interprétation de courbe erronée ...
syber
 
Messages: 11844
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Avr 2009 13:44

.
Dernière édition par zeroundemi le 26 Déc 2010 12:18, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription Forum: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 23 Avr 2009 23:27

ohl a écrit:
la dynamique des flux de l'énergie sonore dans le local

??? c'est nouveau ?

A la relecture, je dois reconnaître que l’expression est assez alambiquée. :oops: Ce sont les risques du "direct". :D

Ce que je veux dire, c’est que toute production de son dans un local engendre deux flux d’ondes sonores : le son direct et le champ réverbéré. L’interaction de ces derniers dépend tant des caractéristiques acoustiques du local que de la directivité des HP. Leur importance relative dans notre perception de la qualité sonore est tributaire de lois, pas toujours bien comprises, de la psychoacoustique. C’est que j’ai tenté d’expliquer ici : http://jfacoustics.skynetblogs.be/.
(Le texte a été rapatrié, dans l’urgence vers un blog créé pour la circonstance et je n’ai pu résoudre un problème de marge à gauche. Toutes mes excuses !)

J’espère que, cette fois, c’est un peu plus clair.


S’y mélangent les modes propres du local...et l’action des parois prochesl

les réflexions des parois proches et les modes propres ont pour origine les mêmes phénomènes physiques

Au niveau des principes physiques, c’est certainement exact. Pour ce qui concerne la recherche de l’emplacement optimal des HP, il me semble, toutefois, intéressant d’analyser les deux phénomènes de manière séparée, tout en étant bien conscient du fait qu’ils interagissent l’un sur l’autre.
jfacoustics
 
Messages: 185
Inscription Forum: 10 Juin 2001 2:00
Localisation: Soignies
  • offline

Message » 23 Avr 2009 23:35

syber a écrit:Salut,


J'ai demandé à Paul de m'envoyer l'article et je l'en remercie. Je viens de le lire. Pour un néophyte comme moi qui cherche à comprendre cette interaction enceinte/local de façon à améliorer sa chaine, je trouve que c'est un très bon article d'introduction à ces phénomènes qui fournit quelques bases théoriques à approfondir par d'autres lectures (je me suis fait prêter le bouquin de Floyd Toole ; 530 pages en Anglais : Ohl, tu veux ma mort ? :lol:).

Effectivement, à la lecture de cet article on touche du doigt le fait que se lancer dans la mesure, l'égalisation ou le traitement acoustique quel qu'il soit sans connaissances théoriques est "périlleux". On a vite fait de faire n'importe quoi à cause d'un diagnostic mal posé ou d'une interprétation de courbe erronée ...

Merci pour ton intérêt et ton soutien à ce sujet. 8) Ca fait plaisir qu’il y ait au moins une personne que ça intéresse. :mdr:

Même s'il existe, ailleurs, des analyses plus fouillées susceptibles d’éclairer les phénomènes décrits dans un contexte plus global, j’ai mené suffisamment d’expériences et effectué assez de mesures pour oser affirmer que les données contenues dans l’article sont vérifiables et suffisantes pour appréhender de manière pratique l’interaction entre un HP et les parois qui l’entourent. Bien sûr, ces règles n’éliminent pas les autres phénomènes acoustiques tels que l’existence de résonances ou de creux dus aux rapports des dimensions du local. Tout cela s’additionne mais il me semble utile, lorsque l’on cherche à éliminer une sensation d’écoute désagréable, d’être en mesure d’analyser séparément chaque paramètre susceptible d’être à l’origine de la gène.
jfacoustics
 
Messages: 185
Inscription Forum: 10 Juin 2001 2:00
Localisation: Soignies
  • offline

Message » 24 Avr 2009 7:50

le bouquin de Floyd Toole ; 530 pages en Anglais : Ohl, tu veux ma mort ?

petit joueur le Syber, y a plein d'images...

Tout cela s’additionne mais il me semble utile, lorsque l’on cherche à éliminer une sensation d’écoute désagréable, d’être en mesure d’analyser séparément chaque paramètre susceptible d’être à l’origine de la gène.

j'ai fait un logiciel où on peut écouter indépendamment ces différents phénomènes et , en temps réel, bouger les enceintes ou l'auditeur pour entendre les effets. Je pense que c'est bien plus parlant (?) qu'une courbe :wink:
Pour l'entrainement de Syber, la page est en anglais : http://www.ohl.to/about-audio/audio-softwares/the-final-cut/
Image
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline


Retourner vers Divers