Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: british_loudspeakers et 33 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

FX-AUDIO D2160

Message » 22 Avr 2018 12:37

J'attends l'avis d'un expert :mdr:
phile
 
Messages: 1503
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Avr 2018 12:37

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Avr 2018 18:16

le volume numérique doit toujours être à fond sur la source, c'est bien de cela dont il est question ?
Exemple : sur CCA il faut envoyer le volume max depuis la source smartphone ou tablette. Sur le Yamaha musiccast que je viens de recevoir il est indiqué que si on n'utilise pas la partie pré et qu'il est uniquement utilisé en mode player, le volume est alors automatiquement au max.
invite97
 
Messages: 840
Inscription: 30 Avr 2007 23:39
Localisation: 92
  • offline

Message » 22 Avr 2018 20:03

Hello Jeffou,
on est d'accord : sur les sources : volume au max, car sinon on "bouffe des bits"
la question portait sur le réglage du volume du FDA. De mémoire ce réglage de volume ne se fait pas par "réduction de bits", n'est-ce pas ?
phile
 
Messages: 1503
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 22 Avr 2018 22:08

alan.dub a écrit:Je suis en 16 bits 44.1 kHz :idee:
Ça doit être pour ça qu'à l'époque on parlait de ça :idee:
Et perso, je ne compte pas passer à du 24 bits, enfin... pas tout de suite :)

Tu parles de tes enregistrements ou de ton DAC/FDA ? Ce qui compte, c'est l'entrée du DAC, pas les enregistrements.

Si le DAC a une entrée qui supporte le 24 bits, le lecteur peut lui envoyer du 24 bits quel que soit l'encodage de l'enregistrement. La sortie sur 24 bits n'altère pas le signal d'origine sur 16 bits lorsque le volume reste sur 100%, elle se contente de rajouter des bits inutiles. Par contre, en cas de baisse du volume, le signal 16 bits est requantifié sur 24 bits pour réduire le risque de bruit de quantification.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
gailuron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1000
Inscription: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Avr 2018 22:25

Mon lecteur réseau (SONOS CONNECT) ne travail qu'en 16 bits 44.1 kHz :idee:
Ça peut paraitre idiot, mais moi ça ne me dérange pas :wink:

Et puis de toute façon il n'y avait que ce lecteur réseau capable de faire ce que je voulais, c'est à dire savoir prendre mes ALAC (16 bits 44.1 kHz) sur mon NAS ainsi que la musique sur les services en ligne (Apple Music, Deezer, Spotify and Co), le tout via une seule application iOS/macOS.
alan.dub
 
Messages: 2559
Inscription: 13 Nov 2010 15:51
Localisation: Malouin en Charente Maritime
  • offline

Message » 23 Avr 2018 0:01

phile a écrit:Hello Jeffou,
on est d'accord : sur les sources : volume au max, car sinon on "bouffe des bits"

Non, ça dépend des sources !

La réduction de volume sur une source n'enlève pas des bits sur un signal PCM. Elle requantifie toutes les valeurs du signal d'origine en réduisant leur valeur sur l'échelle, elle ne réduit pas la précision de l'échelle (le nombre de bits). En théorie, cela peut être problématique car le bruit de quantification n'est pas modifié pour autant. Le bruit de quantification est l'écart de mesure entre les valeurs numériques, forcément "discrètes" (discontinues), et les valeurs réelles de l'onde sonore, forcément continues. Cet écart crée au moment de la conversion N/A une onde sonore qui s'ajoute à celle d'origine et qui se traduit par un bruit plus ou moins audible. Plus on réduit la précision de l'échelle de mesure (le nombre de bits), plus les écarts entre la représentation numérique et le réel augmentent, donc plus le bruit est audible. En réduisant le volume, on ne change pas la précision de l'échelle, donc on ne change pas le niveau du bruit de quantification, mais il s'entend mieux parce que son niveau a augmenté en valeur relative. Cependant, avec un enregistrement sur 16 bits, le bruit de quantification est quasiment inaudible. Pour l'entendre vraiment, il faut que l'auditeur augmente le volume de l'ampli pour compenser la baisse de volume de la source (je l'ai déjà vu malheureusement :mdr:). Avec un enregistrement sur 24 bits, c'est inaudible.

De plus, il existe aujourd'hui des moyens pour contrer le phénomène grâce à la puissance de calcul des DSP (software ou hardware) : la requantification sur 24 ou 32 bits avant réduction du volume, éventuellement complétée par un suréchantillonnage à 192 ou 384 KHz.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
gailuron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1000
Inscription: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 23 Avr 2018 9:01

C'est pourtant pas compliqué.
Imaginons un FDA travaillant en 16bits pour rester avec des nombres modestes et alimenté en 24V.

Le signal max en sortie sera atteint pour une valeur de 16bits soit 65535 et donc nos 24V et 0 donnera 0V.
Si l'on désire un max limité à 2,4V la valeur numérique max sera de 6553 qui fait en binaire 1100110011001 soit 13 bits.
thierryvalk
 
Messages: 5419
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 23 Avr 2018 9:10

Et vous entendez une différence ?
tonylb
 
Messages: 631
Inscription: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 23 Avr 2018 11:32

thierryvalk a écrit:C'est pourtant pas compliqué.
Imaginons un FDA travaillant en 16bits pour rester avec des nombres modestes et alimenté en 24V.

Le signal max en sortie sera atteint pour une valeur de 16bits soit 65535 et donc nos 24V et 0 donnera 0V.
Si l'on désire un max limité à 2,4V la valeur numérique max sera de 6553 qui fait en binaire 1100110011001 soit 13 bits.

Jusque là, c'est bon. Et cela ne démontre aucune altération de la qualité de la quantification. Même sans réduction de volume, un pianissimo ou une voix murmurée peut avoir une valeur basse, avec une excellente qualité de la numérisation. Ce qui est important, ce n'est pas la valeur numérique en elle-même, c'est la précision de la numérisation. En réduisant le volume, tu réduis la valeur numérique mais pas le nombre de valeurs possibles, la finesse de l'échelle de mesure. Avec 65535 valeurs possibles et une amplitude maximale de tension de 24V, tu as un risque d'erreur maximale de 24/65535/2 = 0,183 mV. Le risque d'erreur est le même que tu sois sur une valeur de 6553 ou de 65535.

La seule chose qui change en baissant le volume, c'est l'effet de masque : le bruit de quantification est un bruit de fond, il n'est pas réduit par la baisse de volume puisqu'il dépend uniquement des erreurs de quantification, donc il s'entend plus si la musique joue moins fort.

EDIT: Il y a quand même une petite erreur dans ton post. 0 correspond à la tension maximale, on est sur une échelle inversée en numérique. Et la tension maximale est celle de l'onde électrique et non celle celle de l'alimentation.
Dernière édition par gailuron le 23 Avr 2018 11:39, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
gailuron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1000
Inscription: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 23 Avr 2018 11:39

Pas convaincu...
J'ai tjs eu en tete que le réglage du volume se faisait de facon analogique, et non pas numérique. Mais peut-etre n'est-ce pas le cas de tous les FDA, mais seulement certains...
phile
 
Messages: 1503
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 23 Avr 2018 11:51

phile a écrit:Pas convaincu...
J'ai tjs eu en tete que le réglage du volume se faisait de facon analogique, et non pas numérique. Mais peut-etre n'est-ce pas le cas de tous les FDA, mais seulement certains...

Non, ça se fait en numérique dans le DSP et après requantification sur 32 bits et suréchantillonnage à 192 kHZ, ce qui réduit le "bruit numérique".

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
gailuron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1000
Inscription: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 23 Avr 2018 12:15

gailuron a écrit:
phile a écrit:Pas convaincu...
J'ai tjs eu en tete que le réglage du volume se faisait de facon analogique, et non pas numérique. Mais peut-etre n'est-ce pas le cas de tous les FDA, mais seulement certains...

Non, ça se fait en numérique dans le DSP et après requantification sur 32 bits et suréchantillonnage à 192 kHZ, ce qui réduit le "bruit numérique".

Autant j'ai pataugé à lire les posts précédents, autant là je perçois mieux la chose :ane: . Merci bien
phile
 
Messages: 1503
Inscription: 12 Nov 2015 12:32
  • offline

Message » 23 Avr 2018 15:39

gailuron a écrit:
phile a écrit:Pas convaincu...
J'ai tjs eu en tete que le réglage du volume se faisait de facon analogique, et non pas numérique. Mais peut-etre n'est-ce pas le cas de tous les FDA, mais seulement certains...

Non, ça se fait en numérique dans le DSP et après requantification sur 32 bits et suréchantillonnage à 192 kHZ, ce qui réduit le "bruit numérique".


De souvenir c'est 56bits et 96khz sur le dsp texas
globulelg
 
Messages: 1832
Inscription: 27 Nov 2009 15:53
Localisation: manche
  • offline

Message » 24 Avr 2018 0:59

phile a écrit:Autant j'ai pataugé à lire les posts précédents, autant là je perçois mieux la chose :ane: . Merci bien

Si tu as un peu de temps à consacrer à l'enrichissement de tes connaissances, je te conseille les vidéos de deux excellents pédagogues : Jipihorn et Monty Montgomery. Jipihorn est un ingénieur en électronique français de formation universitaire et qui a travaillé dans la R&D en entreprise, il a une chaîne YouTube. Monty Montgomery est un américain, ancien du MIT, de Xiph.org et Redhat, père du codec Vorbis, ses vidéos se trouvent un peu partout notamment sur Xiph.org.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
gailuron
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1000
Inscription: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 28 Avr 2018 19:34

Quelques nouvelles fraiches, j'ai pu échanger un peu avec Julia de chez FX AUDIO :

- il y a bien un réglage "LOW GAIN" "HIGH GAIN" : il suffit de faire un appui long sur le bouton "DIRECT", l'écran affiche alors LOW et HIGH si on refait l'opération.
- ils ont résolu le problème des sorties qui se coupent mais ne m'ont pas donné de date pour avoir des modèles corrigés...

Je revoie mon ampli, et j'en reprendrai un une fois le problème résolu.
Il a tourné quelques heures depuis 15 jours et je pense que le son s'est amélioré.

Ils m'ont demandé s'il y avait d'autres problèmes, je n'en ai personnellement pas eu.. Si quelqu'un a remarqué une autre fonctionnement anormal de l'ampli je peux transmettre.
Paulkouhan
 
Messages: 653
Inscription: 24 Déc 2004 17:54
Localisation: 94
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message