Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: BrunoL, ccguns, hmb21000, jujulolo, musicos06, poilau, SEM, Snatcher, Velvet et 50 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

INTERMITTENT DU SPECTACLE

Message » 28 Fév 2013 14:03

alain_38 a écrit:
poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:
poilau a écrit:
Clairement oui, et à plus forte raison avec ce statut.


Amusant, à la louche j'aurais dit plus avant d'en devenir un. Représente toi toute l'activité culturelle (enfin tu ne sors peut-être pas de chez toi), le théâtre, les concerts, manifestions, les tournages ciné, les tournages télé,...
Tu peux juste constater que l'activité culturelle Française est bien plus forte que nos voisins européens, ça oui. Je prends ça plutôt bien personnellement.


Non mais d'accord, mais me dis pas que les chaînes de télé, les grands producteurs de films, les municipalités ...bref tous ces gros employeurs qui ont une grosse activité récurente, n'ont pas majoritairement des personnes avec un statut stable type CDI? :o

Et bien non.


Et bien si. :lol: Il y a plein de gens en CDI dans leurs locaux. Il doit y avoir des permittents aussi j'imagine. Mais moi je ne les connais pas. Par contre les techniciens qui enregistrent des émissions, série ou Telefilm sont intermittents. Ce ne sont pas des postes fixes, les personnes changent à chaque tournage, et les projets défilent.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Fév 2013 14:03

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Fév 2013 14:07

poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:
FGO a écrit:
lag@uffre a écrit:Annulation du Festival d'Avignon 2003=23 millions d'euros de manque à gagner pour l'économie locale.

Ca donne une idée des retombées économiques de manifestations culturelles (peu calculée jusqu’alors). Toutes les cotisations issues de ces sommes ne sont pas comptabilisées sur le prétendu déficit des annexe 8 et 10.
Hilarant.

AMHA faut calcul car combien les entreprises rapportent en taxes diverses et variés et donc si on suit ton raisonnement dans ce cas il faudrait aussi subventionner tout le monde bref il n'yaurait plus personne pour payer (c'est dailleurs le cas en ce moment) :wink:

FGO



nié? Rien compris.

Mon discours n'est pas de dire que tout le monde doit être intermittent. C'est un système solidaire (du coup moins solidaire dès que c'est la crise :) ). Les entreprises bossent, cotisent et tant mieux. Ils se trouvent que leur activité peut-être boostées par les manifestations culturelles. Je vois pas où est le souci, c'est un fait, pas une opinion.

edit: de rajouter que l'idée c'est que l'investissement intermittent permet une activité culturelle forte et dynamique qui rapporte sans doute plus d’argents qu'elle n'en coûte. Et au passage, c'est pas désagréable un festival, une sortie ciné, ou une pièce de théâtre non?

Et pour info, lorsque nous travaillons, nous cotisons aussi. Je précise juste.


:lol: T'es bien content toi aussi de voir ton salaire arriver sur ton compte à la fin du mois non? Et pourtant c'est pas ce qui justifie que les informaticiens aient un statut particulier :wink: .


Mais je comprends rien à ta façon de t'exprimer sérieux. Je crois juste entrevoir que tu ne comprends pas le statut particulier de la culture.
Donc entre tes mains tu traiterais ça de la même façon que du saucisson, des pneus, des stylos bic. Champion.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:07

L'intérêt de l'intermittence est pour moi de pouvoir se diversifier énormément, travailler sur plusieurs projets différents à la suite et pas forcément avec la même société de production, cela empêche la monotonie! Certes avoir en complément les assedics est un gros plus, mais il faut aussi pouvoir vivre avec une épée de damocles au dessus de sa tête tous les jours car on ne sait pas sur du long terme si l'on va travailler tel ou tel mois. Souvent cela se fait quelques jours avant voir la veille au soir. Donc oui c'est un choix mais l'angoisse d'avoir du travail est bien réelle et fait parti du quotidien donc de se dire qu'on peut compter sur notre statut en période maigre cela fait du bien!

Ce statut comporte autant d'avantages que d'inconvénient, le problème étant que tout le monde ne parle que des avantages.
Stekino
 
Messages: 370
Inscription Forum: 05 Jan 2012 1:05
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:12

lag@uffre a écrit:
poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:
FGO a écrit:AMHA faut calcul car combien les entreprises rapportent en taxes diverses et variés et donc si on suit ton raisonnement dans ce cas il faudrait aussi subventionner tout le monde bref il n'yaurait plus personne pour payer (c'est dailleurs le cas en ce moment) :wink:

FGO



nié? Rien compris.

Mon discours n'est pas de dire que tout le monde doit être intermittent. C'est un système solidaire (du coup moins solidaire dès que c'est la crise :) ). Les entreprises bossent, cotisent et tant mieux. Ils se trouvent que leur activité peut-être boostées par les manifestations culturelles. Je vois pas où est le souci, c'est un fait, pas une opinion.

edit: de rajouter que l'idée c'est que l'investissement intermittent permet une activité culturelle forte et dynamique qui rapporte sans doute plus d’argents qu'elle n'en coûte. Et au passage, c'est pas désagréable un festival, une sortie ciné, ou une pièce de théâtre non?

Et pour info, lorsque nous travaillons, nous cotisons aussi. Je précise juste.


:lol: T'es bien content toi aussi de voir ton salaire arriver sur ton compte à la fin du mois non? Et pourtant c'est pas ce qui justifie que les informaticiens aient un statut particulier :wink: .


Mais je comprends rien à ta façon de t'exprimer sérieux. Je crois juste entrevoir que tu ne comprends pas le statut particulier de la culture.
Donc entre tes mains tu traiterais ça de la même façon que du saucisson, des pneus, des stylos bic. Champion.


Exactement :wink: . Pourquoi devrais-tu être avantagé par rapport au commun des travailleurs? :o . Et j'ai jamais eu besoin des intermittents pour me cultiver.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 28 Fév 2013 14:15

Keron a écrit:C'est vrai qu'un débat pourrait s'instaurer pour savoir pourquoi ces gens ne sont pas en CDI ?
Puisque leur régime leur offre la garantie d'un salaire annuel après peu de jours travaillés, pourquoi ne bossent-ils pas en permanence pour les collectivités locales notamment ? Que font-ils en dehors de leurs activités salariés ?


Encore une fois, c'est un mythe d'imaginer que tous les employés quand tu rentres des les bâtiments tf1 ou France télé sont intermittents.
Pour les autres, ils ne sont pas en cdi car ce n'est pas un marché avec une activité fixe.
Ensuite pourquoi pas mettre à contribution le temps non travaillé, mais comment? Ceux qui travaillent 10 mois dans l'année n'ont pas le droit aux vacances? Quand tu sors d'un tournage de 4 mois, on te trouve un poste le Lundi même? 2 semaines après? Mais si tu reçois un coup de fil pour repartir sur un autre tournage entre temps, tu le déclines? Tu l'acceptes mais alors qui pour te remplacer? etc... :-?
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:17

Keron a écrit:Puisque leur régime leur offre la garantie d'un salaire annuel après peu de jours travaillés


Ah bon ? Cela ne fonctionne pas comme ça. Ce serait vraiment trop beau!

Comme déjà dit précédemment il faut cumuler 507h sur 10 mois, si la période est si longue c'est que certains ont beaucoup de mal à faire ce cumul, donc cela ne représente pas "peu d'heures travaillées" dans ce contexte. On obtient il est vrai grosso modo 240 jours d'indemnité et non 365! Si certains décident de s'arrêter de bosser pendant 8 mois beaucoup continue de travailler. Car sortir d'un réseau pendant si longtemps ne garantie pas d'avoir du taff en revenant. Ce milieu fonctionne malheureusement par relation donc pour bosser et bien faut bosser !
Stekino
 
Messages: 370
Inscription Forum: 05 Jan 2012 1:05
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:19

lag@uffre a écrit:
Keron a écrit:C'est vrai qu'un débat pourrait s'instaurer pour savoir pourquoi ces gens ne sont pas en CDI ?
Puisque leur régime leur offre la garantie d'un salaire annuel après peu de jours travaillés, pourquoi ne bossent-ils pas en permanence pour les collectivités locales notamment ? Que font-ils en dehors de leurs activités salariés ?


Encore une fois, c'est un mythe d'imaginer que tous les employés quand tu rentres des les bâtiments tf1 ou France télé sont intermittents.
Pour les autres, ils ne sont pas en cdi car ce n'est pas un marché avec une activité fixe.
Ensuite pourquoi pas mettre à contribution le temps non travaillé, mais comment? Ceux qui travaillent 10 mois dans l'année n'ont pas le droit aux vacances? Quand tu sors d'un tournage de 4 mois, on te trouve un poste le Lundi même? 2 semaines après? Mais si tu reçois un coup de fil pour repartir sur un autre tournage entre temps, tu le déclines? Tu l'acceptes mais alors qui pour te remplacer? etc... :-?


Les télés ont de plus en plus aux boîtes de production, qui elles utilisent un max d'intermittents. C'est logique ce statut est trop favorable et crée des effets d'aubaine.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 28 Fév 2013 14:25

Alors soit 507/10 = 50 heures par mois
ca fait tres tres peu, désolé mais c'est quand même bien moins de la moitié de n'importe quel salarié aux 35H ...

FGO
FGO
 
Messages: 30358
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:37

Salarié aux 35h qui a un cdd ou un cdi et qui travaille donc tous les jours. Dis comme ça c'est toujours facile de juger. Par contre en pratique tu peux avoir une période fast suivi de 2-3 mois de galère et c'est justement à ce moment que tu arrives en fin de droit et qu'on compte sur les 8 derniers mois. Faut que vous realisiez que le travail n'est pas régulier.
Stekino
 
Messages: 370
Inscription Forum: 05 Jan 2012 1:05
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:42

Faut que tu réalises que tu nous somme nombreux à faire plus de 160 heures par mois toute l'année (hors congés) et ce n'est pas forcement pour s'amuser qu'on le fait :oldy:

FGO
Dernière édition par FGO le 28 Fév 2013 14:55, édité 1 fois.
FGO
 
Messages: 30358
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:51

poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:
poilau a écrit:
lag@uffre a écrit:

nié? Rien compris.

Mon discours n'est pas de dire que tout le monde doit être intermittent. C'est un système solidaire (du coup moins solidaire dès que c'est la crise :) ). Les entreprises bossent, cotisent et tant mieux. Ils se trouvent que leur activité peut-être boostées par les manifestations culturelles. Je vois pas où est le souci, c'est un fait, pas une opinion.

edit: de rajouter que l'idée c'est que l'investissement intermittent permet une activité culturelle forte et dynamique qui rapporte sans doute plus d’argents qu'elle n'en coûte. Et au passage, c'est pas désagréable un festival, une sortie ciné, ou une pièce de théâtre non?

Et pour info, lorsque nous travaillons, nous cotisons aussi. Je précise juste.


:lol: T'es bien content toi aussi de voir ton salaire arriver sur ton compte à la fin du mois non? Et pourtant c'est pas ce qui justifie que les informaticiens aient un statut particulier :wink: .


Mais je comprends rien à ta façon de t'exprimer sérieux. Je crois juste entrevoir que tu ne comprends pas le statut particulier de la culture.
Donc entre tes mains tu traiterais ça de la même façon que du saucisson, des pneus, des stylos bic. Champion.


Exactement :wink: . Pourquoi devrais-tu être avantagé par rapport au commun des travailleurs? :o .


Pour permettre que l'activité culturelle française soit dynamique. Faut pas faire science po pour comprendre que ce n'est pas une activité fixe. Que les auteurs, techniciens et les comédiens ne sont pas interchangeables (tu regardes des films de temps en temps??).
Encore une fois "l'avantage" me fait bien marrer. Crois-moi un CDI ça m'irait très bien, mon banquier me ferait moins chier. C'est juste pas possible quand tu passes d'un film à l'autre, et donc d'une boîte à l'autre. J'ai eu 6 employeurs depuis Janvier. Je fait de la régie et de l'assistanat mise en scène.

Tu peux très bien te retrouver à partir 3 mois loin de chez toi pour arriver 3 heures avant le début du tournage, qui se finit après 8 heures + 2 heures supp et toi de terminer 1h30 après pour tout ranger (pour la régie), ou de vite rentrer chez toi pour organiser les changements de la semaine qui vient parce qu'on a perdu un décor (mise en scène). Tu comptes donc des journées de 14 heures (moyenne) pendant 3 mois (au minimum) où tu passes en rythme de nuit puis de jour puis de nuit dans la même semaine. Qu'il pleuve ou qu'il vente quand tu tournes en extérieur. Tu peux aussi compter des samedi de temps en temps pour les retakes.
Je ne me plains pas de mon métier du tout, mais quand je sors de ça, je ne me sens pas particulièrement "privilégié". Surtout quand je ne sais pas si ça va repartir et que j'ai mon loyer à payer.
Si c'est si confortable, venez donc essayer.

Et j'ai jamais eu besoin des intermittents pour me cultiver.


Donc tu ne regardes jamais de films français, de séries françaises, tu ne vas jamais au théâtre, aux concerts, aux festivals,...Que tu aimes ou pas, actuellement ce sont les intermittents qui font tout ça. Et y'en a qui l'aiment. Et que cela te plaise ou pas, notre activité culturelle est plus forte que nos voisins et ça grâce à ce système, et porteuse de retombées économiques.

Mais j'ai bien compris que le facteur essentiel était la jalousie. Essaye te dis-je, essaye.
Dernière édition par lag@uffre le 28 Fév 2013 14:55, édité 2 fois.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2013 14:53

Keron a écrit:C'est vrai qu'un débat pourrait s'instaurer pour savoir pourquoi ces gens ne sont pas en CDI ?
Puisque leur régime leur offre la garantie d'un salaire annuel après peu de jours travaillés, pourquoi ne bossent-ils pas en permanence pour les collectivités locales notamment ? Que font-ils en dehors de leurs activités salariés ?

euh, venir se vanter de pomper les assedics sur les forums face a d'honnetes travailleurs? :zen:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 28 Fév 2013 15:00

Analogeek a écrit:
Keron a écrit:C'est vrai qu'un débat pourrait s'instaurer pour savoir pourquoi ces gens ne sont pas en CDI ?
Puisque leur régime leur offre la garantie d'un salaire annuel après peu de jours travaillés, pourquoi ne bossent-ils pas en permanence pour les collectivités locales notamment ? Que font-ils en dehors de leurs activités salariés ?

euh, venir se vanter de pomper les assedics sur les forums face a d'honnetes travailleurs? :zen:


La vache.

Qu'est-ce que j'en sais que tu es honnête toi déjà? A te voir asséner autant de mépris dans la tronche des gens que tu ne connais pas, on peut avoir un doute.
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Fév 2013 15:16

lag@uffre a écrit:Donc tu ne regardes jamais de films français, de séries françaises, tu ne vas jamais au théâtre, aux concerts, aux festivals,...Que tu aimes ou pas, actuellement ce sont les intermittents qui font tout ça. Et y'en a qui l'aiment. Et que cela te plaise ou pas, notre activité culturelle est plus forte que nos voisins et ça grâce à ce système, et porteuse de retombées économiques.

Mais j'ai bien compris que le facteur essentiel était la jalousie. Essaye te dis-je, essaye.


Mais pourquoi veux tu qu'on essayes, on choisi quand même son métier pour pouvoir en vivre et faire vivre sa famille pas uniquement pour se faire plaisir sinon il clair que j'aurais fait autre chose comme du sport toute la journée 8)

Sinon la france ne me sembla pas être N°1 mondiale des productions audio visuelles mais je peux me tromper :wink:

FGO
FGO
 
Messages: 30358
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Fév 2013 15:22

FGO a écrit:
lag@uffre a écrit:Donc tu ne regardes jamais de films français, de séries françaises, tu ne vas jamais au théâtre, aux concerts, aux festivals,...Que tu aimes ou pas, actuellement ce sont les intermittents qui font tout ça. Et y'en a qui l'aiment. Et que cela te plaise ou pas, notre activité culturelle est plus forte que nos voisins et ça grâce à ce système, et porteuse de retombées économiques.

Mais j'ai bien compris que le facteur essentiel était la jalousie. Essaye te dis-je, essaye.


Mais pourquoi veux tu qu'on essayes, on choisi quand même son métier pour pouvoir en vivre et faire vivre sa famille pas uniquement pour se faire plaisir sinon il clair que j'aurais fait autre chose comme du sport toute la journée 8)


C'est pas beau la jalousie. Mais ouais, nous c'est que du plaisir! C'est Fun! On profite bien merci pour tout! J'y retourne de peur que vous retiriez ce régime. Hors de questions qu'on vous enlève 76 centimes d'euros de cotisations par mois pour nous financer! J'en ai besoin pour m’acheter mon croissant! Ha non, 76 c'est pas assez, des carambars tiens!!

Sinon la france ne me sembla pas être N°1 mondiale des productions audio visuelles mais je peux me tromper :wink:

FGO


C'est vrai. Elle n'est que 3eme après l'Inde et les Etats-Unis. C'est minable! En plus on oublie les festivals, concerts, spectacles, théâtre et autres mais on s'en fout de tous ces gueux!!!
lag@uffre
 
Messages: 3230
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message