Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tous les câbles : modulation, alimentation, enceinte

Quels câbles HP ?

Message » 31 Jan 2020 16:53

guyniol a écrit:
coincarre a écrit:Dans l'ensemble oui. Et ce n'est pas tant ce que je pense que ce que j'en ai déduit de l'absence d'ABX réussis, de mes propres expériences en aveugle et de mes discussions avec des acousticiens pour qui cette question est une blague.
Il y a plein de topics sur ce sujet donc je ne 'polluerai" pas plus le vôtre (sauf si vous me le demandez). Selon JP Laffont (et sous réserve que je ne déforme pas ses propos), certains câbles HP peuvent donner une différence de son, mais c'est alors le signe qu'il y a un problème de l'ampli.
Normalement, il ne doit pas y avoir de différence, et tant mieux...
En revanche une très grande longueur atténue un peu les aigus.

perso j'ai eu l'impression que l'utilisation de sections faibles (2X0.75 typiquement) se ressentait sur le registre des basses fréquences

Bonjour,
Oui et non,un câble HP insuffisamment dimensionné en section présente une résistance qui devient préjudiciable à savoir que le facteur d'amortissement , rapport entre impédance de charge et impédance de sortie de l'ampli va fortement diminuer ,il s'ensuivra un moins bon contrôle du registre grave,un moins bon contrôle de fait de l'ampli sur la charge que représente l'enceinte et le câble associé avec comme résultat un grave baveux et mal tenu.
Michel
coadecm
 
Messages: 12
Inscription: 26 Déc 2019 16:59
Localisation: proche de Bergerac
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Jan 2020 16:53

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Jan 2020 16:58

coadecm a écrit:
guyniol a écrit:perso j'ai eu l'impression que l'utilisation de sections faibles (2X0.75 typiquement) se ressentait sur le registre des basses fréquences

Bonjour,
Oui et non,un câble HP insuffisamment dimensionné en section présente une résistance qui devient préjudiciable à savoir que le facteur d'amortissement , rapport entre impédance de charge et impédance de sortie de l'ampli va fortement diminuer ,il s'ensuivra un moins bon contrôle du registre grave,un moins bon contrôle de fait de l'ampli sur la charge que représente l'enceinte et le câble associé avec comme résultat un grave baveux et mal tenu.
Michel


Pas vraiment... sauf si ce haut-parleur est alimenté en direct depuis l'étage de sortie de l'amplificateur... car dans vie réelle, le HP voit l'étage de sortie à travers un filtre de répartition de fréquences, des câbles qui relient ses sorties aux HP, des câbles qui relient son bornier d'entrée au filtre et enfin les fameux câbles qui vont des bordiers de sortie de l'ampli à celui de l'enceinte...

Bref, le taux d'amortissement est un mirage...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52960
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 31 Jan 2020 18:08

Tout à fait , le facteur d'amortissement est plus un argument commercial que technique car la moindre résistance additionnelle due au câble fera chuter cette valeur laquelle est déjà plutôt faible comparativement avec les amplis à tubes sans que ce soit un inconvénient à l'écoute.
Michel
coadecm
 
Messages: 12
Inscription: 26 Déc 2019 16:59
Localisation: proche de Bergerac
  • offline

Message » 09 Fév 2020 11:21

haskil a écrit:
coadecm a écrit:Bonjour,
Oui et non,un câble HP insuffisamment dimensionné en section présente une résistance qui devient préjudiciable à savoir que le facteur d'amortissement , rapport entre impédance de charge et impédance de sortie de l'ampli va fortement diminuer ,il s'ensuivra un moins bon contrôle du registre grave,un moins bon contrôle de fait de l'ampli sur la charge que représente l'enceinte et le câble associé avec comme résultat un grave baveux et mal tenu.
Michel


Pas vraiment... sauf si ce haut-parleur est alimenté en direct depuis l'étage de sortie de l'amplificateur... car dans vie réelle, le HP voit l'étage de sortie à travers un filtre de répartition de fréquences, des câbles qui relient ses sorties aux HP, des câbles qui relient son bornier d'entrée au filtre et enfin les fameux câbles qui vont des bordiers de sortie de l'ampli à celui de l'enceinte...

Bref, le taux d'amortissement est un mirage...


Le taux d’amortissement n’est pas un mirage et si on veut faire des comparaisons il faut le faire objectivement. Quel que soit l’enceinte et le câble choisi la résistance câble + enceinte ne change pas si on le raccorde sur un ampli ou un autre. La différence va venir de la résistance interne de l’ampli. On peut donc comparer deux amplis différents avec une résistance totale de la boucle de sortie différente. Il faut faire le test entre deux amplis avec le même dispositif hp/cable sinon c’est sûr que ça ne veut rien dire. La différence se fera plus sur une grosse enceinte dite « lourde à driver » avec un hp de grand diamètre ou des enceintes avec les hp en push-pull internes qui descendent très bas dans le grave (Davis, PEL..) plutôt que sur une paire de bibliothèque deux voies ou des petites colonnes avec des hp de 16 qui à l’inverse ont besoin d’un coup de mains pour faire des basses... Après se pose le problème du test simultané. Il faut donc deux amplis à comparer et monter un commutateur fiable. Quel que soit le câble de raccordement hp à partir du moment qu’il est calibré intelligemment et quel que soit la self en entré de filtre du boomer la fcem induite du hp sera mieux amortie sur un ampli à damping factor élevé que l’inverse ou les hp un peu lourd vont se balader. Un ampli avec un faible facteur d’amortissement pourra mieux s’en sortir qu’un autre s’il est plus puissant. C’est parfois une sorte de compensation. L’ampli avec le facteur élevé aura tendance à mieux driver les boomers et donner un grave plus tendu, plus sec, avec moins d’effet pneumatique ou de roulement. Le facteur d’amortissement élevé est souvent un signe de qualité d’un ampli bien architecturé sur l’étage de sortie. Les transistors de puissance doivent avoir un lien très court avec les condos d’alim ce qui est techniquement difficile à faire dans la pratique au sein du triangle transistors/condo/radiateurs de refroidissement. Il dépend aussi d’autres éléments comme le choix des transistors, le nombre et de leurs montages. Il est souvent annoncé par les constructeurs quand il est bon…Après ce n’est pas vital, c’est juste un critère comme un autre au même titre que la puissance qui peut être retenu au moment de faire des choix mais plutôt sur des gros systèmes à mon avis. Je n’ai encore vu personne me dire que la puissance ne voulait rien dire parce qu’il y avait du câble et une self entre le boomer et l’ampli et que les watts sont un mirage.
Après il y a des mariages réussis entre enceintes/ampli et les propriétaires ne ce sont jamais posé la question de connaitre le damping factor de leur ampli et c’est tant mieux. Le but étant d’écouter de la musique avec un résultat qui plait.
Electromuse
 
Messages: 7
Inscription: 05 Aoû 2019 15:25
  • offline


Retourner vers Câbles

 
  • Articles en relation
    Dernier message