Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: dkrbo et 9 invités

Ampli faible cout & difficulté, choix autour du LM3886

Message » 16 Jan 2022 14:28

Mais pour les perturbations conduites il y a moyen des les stopper à la sortie de l'alim ( mise en place d'un snubber ou zobel vers la terre) non?
jalhoucine
 
Messages: 3392
Inscription Forum: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Jan 2022 14:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Jan 2022 14:51

mais surtout une alim bien fichu avec de bon filtrages.
Une alimentation est le coeur énergétique d'un amplificateur. Il ne faut pas perdre de vue que ce que l'on nomme amplificateur groupe, l'alimentation et un modulateur de l'énergie que la dite alimentation est capable de générer. Ce modulateur est nommé improprement amplificateur et c'est à tord que l'on lui attribue toutes les qualités ou défauts. C'est le couple alimentation + modulateur (dit amplificateur) qu'il faut considérer.
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • online

Message » 16 Jan 2022 18:07

jalhoucine a écrit:Mais pour les perturbations conduites il y a moyen des les stopper à la sortie de l'alim ( mise en place d'un snubber ou zobel vers la terre) non?

Le plus important est de ne pas les générer ! (ou le moins possible...) c'est toujours mieux que de les filtrer.

Ensuite si il faut les filtrer, il faut savoir ce qu'on doit filtrer ! du mode commun... ou du mode différentiel... sachant qu'un filtre de mode différentiel mal équilibré va transformer une partie du mode commun en mode différentiel, bref ! Les remèdes ne sont pas du tout les mêmes, par exemple pour réduire le mode commun il faut éviter de refroidir les transistors directement sur la structure métallique mais quand on à pas le choix, on peut utiliser une écran électrostatique.

J'ai beau connaitre ces mécanismes, je ne sais pas les appliquer (de manière éclairé...) dans mon garage, donc j'évite ces solutions parce que je n'ai pas les moyens dont nous disposons au travail... chambre anéchoïde équipée de pinces / antennes et récepteur de mesure R&S (après bon nombre de bricoleurs font ça en aveugle avec plus ou moins de bonheur)
Puis, cela ne correspond pas a mon projet autour du LM3886 qui a pour objectif de faire SIMPLE et ECONOMIQUE !

Tu l'aura compris, les questions que tu poses ne sont pas si simples ! et mis à part des lieux communs, je ne peux pas apporter de solution a un problème que je n'ai pas mesuré (sachant qu'une partie de la solution remet en cause les choix de conception de l'alim ! :-? )
Dernière édition par LCD 31 le 16 Jan 2022 18:49, édité 5 fois.
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 16 Jan 2022 18:18

J-C.B a écrit:
mais surtout une alim bien fichu avec de bon filtrages.
Une alimentation est le coeur énergétique d'un amplificateur. Il ne faut pas perdre de vue que ce que l'on nomme amplificateur groupe, l'alimentation et un modulateur de l'énergie que la dite alimentation est capable de générer. Ce modulateur est nommé improprement amplificateur et c'est à tord que l'on lui attribue toutes les qualités ou défauts. C'est le couple alimentation + modulateur (dit amplificateur) qu'il faut considérer.

Il n'empêche que si je fais un Flyback générateur de bruits rayonnés et conduits de mode commun et de mode différentiel... l'histoire va plus mal commencer :siffle:
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 16 Jan 2022 19:12

Si ton alimentation est toxique, il ne faut pas l'utiliser. Mes propos ne sont la que pour montrer la complémentarité entre alimentation et amplificateur que je préfère considérer comme étant un modulateur piloté dans la mesure ou seul, il ne génère en sortie aucune énergie. Si l'un des deux ne fait pas l'affaire, il ne faut pas entrevoir de l'inclure dans le projet ou le réaliser. :siffle:
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • online

Message » 16 Jan 2022 19:43

Nous sommes d'accord ! (si je met une régulation dans mon projet elle sera très très simple ET non toxique 8) )

Apres, si l'alim s'apparente à un générateur de Thevenin "parfait" on se moque de la puissance... du courant... car d'après la définition du Générateur de Thevenin, la tension est indépendante de ce qu'il y a derrière et dans ce cas on peut complètement séparer les deux ! (mais je suis d'accord, c'est une approximation de la réalité... surtout si il n'y a pas de régulation)
Dernière édition par LCD 31 le 17 Jan 2022 0:42, édité 2 fois.
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 16 Jan 2022 20:53

Apres, si l'alim s'apparente à un générateur de Thevenin "parfait" on se moque de la puissance... du courant... car d'après la définition du Générateur de Thevenin, la tension est indépendante de ce qu'il y a derrière et dans ce cas on peut complètement séparer les deux ! (mais je suis d'accord, c'est une approximation de la réalité... surtout si il n'y a pas de régulation)
? Ben enfin! Il faut pas tout mélanger. Un générateur réel est avant tout un élément qui génère de l'énergie et qui a des limites. Théorique, celui de Thévenin permet de dissocier sa Fem et sa résistance (Impédance) interne et à travers cela le courant théorique de court circuit généralement bien supérieur au courant max que peut débiter le générateur réel. Le diagramme de charge du dit générateur réel permet de connaitre son aire de fonctionnement en tenant compte des limites fixées par le constructeur.
Il en va de même pour un générateur de Norton que l'on peut ramener facilement à un générateur de Thévenin. L'inverse étant aussi aisé.
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • online

Message » 17 Jan 2022 0:38

Non ! le générateur de Thevenin idéal n'a aucune limite (il suffit de prendre la définition... je ne vais pas faire l'affront de la poster)
Mais la réalité, n'est pas l'idéal, je le sais :wink:
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 17 Jan 2022 0:41

LCD 31 a écrit:Apres, si l'alim s'apparente à un générateur de Thevenin "parfait" on se moque de la puissance... du courant...

j'avais bien précisé :wink:
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 17 Jan 2022 10:05

Non: Tu confonds avec un générateur de tension parfait caractérisé par sa fem et une résistance interne nulle. Un générateur de Thévenin est un générateur équivalent à un générateur de tension réel ou parfait chargé par un réseau, fragmenté afin de simplifier l'analyse. L'utilisation du Théorème de Thévenin permet cette approche.
https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwill_L5qLj1AhXFz4UKHXEbD2I4FBAWegQIAxAB&url=http%3A%2F%2Ff2school.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F01%2FCircuits-%25C3%25A9lectriques-en-courant-constant-exercices-cor-02.pdf&usg=AOvVaw2wQON-D8_JepGlL9dBJ5-Y
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • online

Message » 17 Jan 2022 10:27

Pffff !!!... :siffle: je ne confond pas ! le générateur de Thevenin idéal ou parfait (appelle le comme tu veux...) est celui à impédance nulle.
Concernant les théorèmes Thevenin / Norton (ou le passage de l'un à l'autre) je les ai enseigné, STP ne jouons pas sur les mots plus longtemps :wink:
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 17 Jan 2022 10:58

Tu n'es pas le seul a avoir enseigné. C'est du reste dans cette optique qu'il me semble important d'être précis. Un générateur de Thévenin implique un réseau de charges réelles d'un générateur de tension et une transformation qui facilite l'analyse.Il est fictif. Un pseudo générateur de Thévenin parfait nécessiterai donc un générateur de tension parfait et un réseau dont les éléments ont pour chacun une valeur nulle ou un générateur de résistance interne non nulle et un réseau qui après transformation représente pour le générateur une charge négative de valeur absolue égale à la valeur de la résistance interne. Même si c'est usité, le terme générateur de Thévenin parfait est une vue de l'esprit qui ne peut rendre service.
Au même titre vouloir s'affranchir des limites réelles d'un élément ne mène à rien. La théorie n'a de réel intérêt que si elle permet de résoudre les problèmes concrets.
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • online

Message » 17 Jan 2022 11:26

Nous tournons en rond ! (et je connais la différence en l'idéal et la réalité pour avoir déjà caractérisé l'impédance d'alims en fréquence...)
Si le terme générateur de Thevenin PARFAIT ou IDEAL ne te convient pas, je veux, je veux bien le remplacer "par générateur de tension parfait" (ou a impédance nulle... ou un autre si tu préfères) nous sommes dans la sémantique là, revenons au sujet STP
LCD 31
 
Messages: 6131
Inscription Forum: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline

Message » 17 Jan 2022 12:11

Dagda a écrit:Je ne sais plus qui sur le forum avait fait une petite expérience avec un ampli et une alimentation à découpage.
Après moult tests, changement des capas de sortie, ajout d'un filtrage sur les rails +/- ... rien n'avait changer fondamentalement la performance de l'alimentation en terme de bruit de fond ou d'ondulation résiduelle.
En revanche, avoir blindé l'alimentation avait considérablement limité son rayonnement sur l'amplificateur et donc, réduit le bruit de fond.

En résumé, il faut savoir ce que l'on fait dans ce domaine (très vaste et complexe quand on commence à creuser).

D.


Me semble que c'était Gilles35 :-? si c'est le pseudo exact. (D'Ille et Vilaine, vers Rennes ).
thierry38d
 
Messages: 355
Inscription Forum: 05 Nov 2020 16:31
Localisation: Grenoble Fournaise/Frigidaire inscrit depuis 2004
  • offline

Message » 17 Jan 2022 12:30

Il me semble que générateur de tension parfait (sous entendue continue) est le terme le plus approprié. :wink:
En ce qui concerne le LM3886 que j'ai beaucoup utilisé, je dispose d'une simulation sur Micro-cap 12. Le schéma est suffisamment proche de la réalité pour que les résultats soient quasi conformes au fonctionnement réel. Y compris le circuit de muting.
De tous les schémas expérimentés c'est le compound le plus performant. Il suffit de respecter le gain min de 14dB préconisé pour chacun des LM3886 et veiller à ce que la saturation soit douce lors de l'écrétage.
Pour plus d'aisance dans l'équilibre des voies // l'usage d'un servo par voie facilite grandement les choses.
Possible aussi d'utiliser ce composant pour réaliser une alimentation stabilisée qui fonctionne suivant les deux modes shunt et série.
J-C.B
 
Messages: 6491
Inscription Forum: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie
  • online


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message