Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Discussions générales sur le DIY Audio : choix des HP, comparaisons des principes : clos vs BR, etc

Asservissement sub via DSPIY + accéléromètre

Message » 20 Oct 2014 19:34

Bonsoir,
L'hiver arrive, et il va m'être de plus en plus dur de finir mes enceintes. Afin de m'occuper pendant ce temps, je vais essayer de mettre au point une petite idée qui traîne dans ma tête depuis quelques temps.
J'ai l'idée d'utiliser un dspiy pour asservir un sub comme l'a fait Thierryvalk mais en remplaçant le micro par un accéléromètre. En dehors d'améliorer la bande passante d'un sub, l'intêret est pour moi d'expérimenter des nouvelles choses, car je suis actuellement en train de faire mes études dans l'électronique et j'ai envie de mettre mes connaissances théoriques en pratique. Je n'ai cependant que "les bases" mais je pense que le dspiy va grandement simplifier la partie électronique. Point aussi important, je n'ai ni sub ni ampli assez costaud pour l'instant. J'espère pouvoir investir d'ici janvier février, mais rien n'est sur.
D'après ce que j'ai lu un peu partout sur le forum, l'idée serait d'adapter l'impédance (buffer?) et d'appliquer un gain afin d'entré dans le dspiy en niveau line.
Après niveau dspiy, je compte partir sur ce que Thierryvalk montre sur son site. Je n'ai pas encore sigma studio, il faut payer une licence ? La prise en main à l'air assez intuitive grace aux blocs. Mon autre question est plutôt adressée à thierry : j'utilise pour l'instant l'application 2 voix passive. Je me demandais s'il était possible d'intégrer la partie asservissement à cette application afin de ne pas à avoir utiliser deux dspiy.
Je ne sais pas trop dans quoi je me lance, si ça peut aboutir ou pas, et si c'est réalisable ça risque de mettre du temps à se mettre en temps le temps que j'achète le matériel (je suis un étudiant fauché.. :D ). J'ai de quoi mesurer (carte son, et je dois pouvoir emprunter un scope-gbf ni nécessaire)
Voila, je suis très intéressé d'avoir vos avis !
Louis
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Oct 2014 19:34

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Oct 2014 19:52

Tout d’abord ! Super ! :bravo:

Tu n’arriveras peut être a rien de concret ou de mieux qu’avec la carte Sub.
Voilà comment casser le moral. :ko:
Mais au moins tu auras évolué, puis il n’y a pas de raison de ne pas aboutir, suffit comme tu le dis de prendre son temps et de le faire.

Il faudra bien un buffer pour l’accéléromètre, pour le gain tu peux aussi changer une résistance sur le DSPiy pour augmenter sa sensibilité. (dans mes expérimentations j’utilisai le micro directement dans une entrée du DSPiy)

Pour SigmaStudio: gratuit mais il faut s’inscrire. Vu que tu es étudiant en électronique il ne devrait pas y avoir de soucis.

Vu que tu utilises le DSPiy avec des enceintes passives, tu devrais pouvoir économiser des ressources pour ta gestion de sub.
Dans le pire des cas tu peux passer avec une Fs de 48KHz qui va doubler les ressources, mais peut être aussi les temps de latence ADC DAC.
Je t’expliquerais en temps utiles comment créer une appli via DStudio.

Pour ce qui des mesures, je pense qu’avec une carte son (et quelques protections/ atténuateurs en entrée) il doit être possible de l’utiliser en scope de manière suffisante pour ce type de projet.
thierryvalk
 
Messages: 5452
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 20 Oct 2014 20:26

Tu n’arriveras peut être a rien de concret ou de mieux qu’avec la carte Sub.
Voilà comment casser le moral. :ko:
Mais au moins tu auras évolué, puis il n’y a pas de raison de ne pas aboutir, suffit comme tu le dis de prendre son temps et de le faire.

J'en suis bien conscient, mais comme tu dis, ma motivation première c'est m'amuser et apprendre ! L'avantage d'utiliser le dspiy d'après moi c'est de pouvoir avoir quelque chose de plus flexible pour pouvoir adapter sur plus de sub. Après, comme dirait mon prof d'élec, le problème c'est que le numérique, c'est lent. Donc je pense pas pouvoir monter très haut.
Pour commencer, je vais essayer de bosser un peu sur la partie "conditionnement accéléromètre" du schéma de la carte accéléromètre.
Image
qui me paraît faire à peu près ce que je cherche.
Si j'augmente la sensibilité, ça ne risque pas de gêner pour mes autres entrées audios ?
Parfait si je peux utiliser qu'un dspiy !
Merci beaucoup de tes conseils, et de ta possible future aide ! :D
Louis

Edit : quelqu'un aurait le pdf d'explication du pdf de None82, car il n'est plus dispo !
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Message » 20 Oct 2014 20:49

J'ai tout ça, donne moi ton mail (en MP), je t'envoie ça
Philby
 
Messages: 9810
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 20 Oct 2014 20:50

Merci beaucoup !
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Message » 20 Oct 2014 23:16

Quelqu'un aurait un ptit soft pour faire oscillo-gbf avec une carte son ? J'ai vu quelques trucs sur internet mais je sais pas ce que ça vaut..

Image j'ai trouvé ça pour protéger la carte son, ça suffit ?
Louis
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Message » 21 Oct 2014 7:30

L'avantage, c'est que si tu crames quelquechose, ce sera extérieur à la carte son, et donc réparable.
Les zeners de 4.7v protègent des surtensions, c'est bon.

Elles seraient suffisantes, sans t'embêter avec tout le reste.

Pour les softs oscillo, cherche avec google, il y en a pas mal.
J'avais essayé winscope, je te l'envoie.
Philby
 
Messages: 9810
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 21 Oct 2014 7:48

A propose du circuit de conditionnement de l'accelero, le premier aop est directement issu de la datasheet de l'ach01, donc tu reproduis à l'identique.
Comme il y a souvent deux aop dans un boitier, le deuxième te permettra d'amplifier.
Tu ne gardes que R12/R13 autour des pattes 6 et 7 et tu mets la patte 5 à la masse.
Le gain sera égal à R13/R12.
R13 à 100k et R12 à 10k te donnera un gain de 10 (=20dB). Tu envoies la sortie (patte 7) vers une des deux entrées analogique du DSPIY (canal D ou G).
L'autre entrée analogique (canal G ou D) sera le signal de référence.

Il faut espérer que le DSPIY n'ajoutera pas trop de latence, et te permettra d'asservir correctement...C'est pas gagné, mais tu as raison, ça se tente!
Philby
 
Messages: 9810
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 21 Oct 2014 12:02

Pour la protection carte son : comme Philby, ce sont surtout les zeners qui sont importantes.
Je rajouterais une résistance dans le signal pour limiter le courant.
Plus un atténuateur en entrée commutable pour pouvoir mesurer en sortie d’ampli.
Ampli qui doit être référencé au GND.
thierryvalk
 
Messages: 5452
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 21 Oct 2014 17:51

Bon j'ai fait un petit schéma à l'instant pour l'oscillo :
Image

Ca le fait ? Par contre j'ai aucunes idées de valeurs pour la résistance de limitation de courant..
Merci beaucoup pour le soft, je regarde ça ce soir mais j'ai pas ma carte son donc je vais pas pouvoir tester.
J'ai lu la datasheet de l'accéléromètre, et j'ai pas mal regardé le circuit, je commence à comprendre le principe.
Je vais essayer de simuler tout ça sur Ltspice, c'est pas forcément très utile mais c'est surtout pour voir un peu comme ça marche au niveau du soft et tout ça, étant donné que je ne vais pas pouvoir expérimenter tout de suite. Un idée pour simuler en entré l'accéléromètre ?
Bon, après il y a un p'tit truc qui me bloque, mais c'est plus une histoire de physique. Je n'arrive pas à comprendre comment en mesurant l'accélération on obtient la même chose qu'en mesurant avec un micro (donc en mesurant une variation de pression) :wtf:
Louis
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Message » 21 Oct 2014 18:12

Si tu branches le commutateur à partir de R2 (tu supprimes le fil entre le haut de R1 et la première position de ton commutateur), en laissant R1 toujours dans le circuit, tu peux te passer de R?, c'est R1 qui va protéger l'entrée de la carte.

Pour les valeurs, ça dépend un peu de l'impédance d'entrée de ta carte.
On va dire qu'elle est de 10k,
Il faut que le réseau soit petit face à 10k.
Chaque résistance se calcule grace à la formule du diviseur potentiométrique :
Pour la première position (R1 en série et R2+R3+R4+R5 à la masse)
Pour chaque position (4 en tout) :
Vout= Vin * R2+R3+R4+R5/R1+R2+R3+R4+R5
Vout= Vin * R3+R4+R5/R1+R2+R3+R4+R5
Vout= Vin * R4+R5/R1+R2+R3+R4+R5
Vout= Vin * R5/R1+R2+R3+R4+R5

Fixe R1 à 1k par exemple, puis calcule pour avoir des rapports faciles (/2 ou /5 ou /10 par exemple)

En toute rigueur, il faudrait mettre en parallèle avec le numérateur l'impédance d'entrée de la carte son :
Vout= Vin * ((R2+R3+R4+R5) // Rcarte) / (R1+R2+R3+R4+R5)
Philby
 
Messages: 9810
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 21 Oct 2014 18:22

L'idée c'était de pouvoir utiliser sans atténuateur si besoin.
Pas de soucis pour le pont diviseur, j'ai juste pas cherché les valeurs, mais oui je pense que ça pourrait être bien d'avoir un de réduction de 10^x
En toute rigueur, il faudrait mettre en parallèle avec le numérateur l'impédance d'entrée de la carte son :
Vout= Vin * ((R2+R3+R4+R5) // Rcarte) / (R1+R2+R3+R4+R5)
j'ai pas trop compris :wtf:
Sinon j'ai un vieille oscillo qui traine dans mes placards analogique de marque française (j'ai plus en tête) mais l'alim ne marche plus, et j'ai pas eu encore le temps de mettre les mains dedans.
Louis
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Message » 22 Oct 2014 12:33

Bonjour,
j'ai fait ce schéma vite fait hier soir en reprenant les explications de Philby. J'ai des doutes sur R1 C1 C2 et R3, je ne sais pas trop leur utilité. Pareil pour Pot1, je vois son utilité mais je ne comprend pas sur quoi il agit exactement.
Image
Louis
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline

Message » 22 Oct 2014 12:40

R1 et C1//C2 forment un découplage de l'alim +V envoyée au capteur.
La 2.2Mohms (R3) fixe le potentiel en entrée de l'aop, derrière le condo de laison de 1µF.

Ton schéma est correct.

P1 fait varier le coef de feedback sur l'aop, donc le gain.
révise le schéma de l'aop non inverseur.

R7 pourra faire moins de 100k, ce sera à voir en fonction de ce que le DSPIY va demander comme niveau.
Philby
 
Messages: 9810
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 22 Oct 2014 12:54

D'accord, je comprend mieux merci !
C'est marrant, je suis sur que j'aurai reconnu la topologie si il n'y avait rien autour, mais dans un circuit comme ça je me perds vachement vite :oops:
Merci pour ton aide Philby, je me suis beaucoup basé sur ce qu'il y avait sur ton site
Louis
Misu
 
Messages: 265
Inscription: 04 Nov 2012 16:44
Localisation: Bordeaux-Poitiers
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message