Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Discussions générales sur le DIY Audio : choix des HP, comparaisons des principes : clos vs BR, etc

Quelques questions sur l'accord BR

Message » 25 Fév 2013 13:07

J'ai lu un peu ce que j'ai trouvé sur le net et j'avoue être un peu perdu.

J'ai également joué avec winsd.

Ce que j'ai retenu :
- Le BR permet à la membrane de moins bouger et donc devrait permettre d'admettre plus de puissance en basse avant que le hp ne talonne mécaniquement.
- L'évent donne un petit "boost" autour de sa fréquence d'accord mais provoque un baisse de la réponse en fréquence en dessous.
- L'évent peut se mettre n'importe ou mais de préférence pas trop trop prêt du woofer mais pas trop loin non plus (j'adore cette phrase)
- La fréquence d'accord est par défaut à aligner sur la fréquence de résonance du woofer mais peut aller jusque à une autre valeur fonction des parametres du hp
- La taille de l'évent ne détermine pas la taille du "boost" mais peut limiter celui-ci à haut volume
- Si on regarde la courbe d'impédance du woofer, on doit avoir 2 bosses égales.

Sur cette dernière, j'ai vu quelques courbes et en général, c'est jamais le cas, en tous cas sur les enceintes du commerce, le cas le plus fréquent étant petite bosse - grosse bosse donc si j'ai bien suivi un accord plus bas que la fréquence de résonnance du hp. Donc on essaie de remettre quelques DB là où le HP donne plus rien grand chose.

En pratique, ça s'entend beaucoup? Quant à la mise au point à l'oreille, j'y croit pas du tout. Celui qui à essayé de régler une avance à l'allumage à l'oreille me comprendra.

Instinctivement, je dirais qu'une augmentation du littrage aurait plus d'influence.
chelmon01
 
Messages: 645
Inscription: 18 Déc 2011 21:52
Localisation: Charleroi, Belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Fév 2013 13:07

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Fév 2013 17:10

chelmon01 a écrit:- Le BR permet à la membrane de moins bouger et donc devrait permettre d'admettre plus de puissance en basse avant que le hp ne talonne mécaniquement.

Ceci n'est pas vrai, la membrane a un déplacement très réduit au niveau de la fréquence d'accord, mais souvent en dessus le débattement est supérieur à une charge close, mais le SPL plus élevé aussi :wink:

- L'évent donne un petit "boost" autour de sa fréquence d'accord mais provoque un baisse de la réponse en fréquence en dessous.

Je comprend pas bien tes propos :wtf:

- L'évent peut se mettre n'importe ou mais de préférence pas trop trop prêt du woofer mais pas trop loin non plus (j'adore cette phrase)

Tu peux le coller au près ou le mettre loin, il faut juste prendre bien connaissance du couplage de source (car l'évent rayonne une partie de l'énergie sonore aussi) et si la fréquence qu'il doit transmettre est assez élevé, mieux vaut qu'il soit en fasse avant et près du HP :wink:

- La fréquence d'accord est par défaut à aligner sur la fréquence de résonance du woofer mais peut aller jusque à une autre valeur fonction des parametres du hp

Non la fréquence d'accord dépendant de l'alignement que tu souhaites, lui même est lié au volume de charge vu par le HP !

- La taille de l'évent ne détermine pas la taille du "boost" mais peut limiter celui-ci à haut volume

?

- Si on regarde la courbe d'impédance du woofer, on doit avoir 2 bosses égales.

Non, tout dépend l'alignement qui permet de privilégier la réponse impulsionnelle : Bessel, l'extension dans le grave : Tchebychev ... Et des compromis entre Butterworth ou Legendre

Pour bien comprendre, je te conseille cette lecture saine et instructive : https://sites.google.com/site/francisau ... acoustique

:thks:
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 27 Fév 2013 8:16

- La taille de l'évent ne détermine pas la taille du "boost" mais peut limiter celui-ci à haut volume


Je pense qu'il veut simplement dire que la surface de l'évent joue sur la vitesse et de l'air, et que le bruit de l'écoulement de l'air peut s'entendre au delà d'un SPL.

Par retour d'expérience, c'est ce qui s'est produit avec le 1er exemplaire de mes voies principales. Mes évents tubulaire trops petits généraient des bruits d'écoulement d'air. Je suis donc augmenté la section et je suis également passé sur un évent laminaire.


J'ai une question:
Qu'est la conséquence d'accorder l'évent à une fréquence bien en dessous de la fréquence de résonance du HP ?
Herve71
 
Messages: 1218
Inscription: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 27 Fév 2013 8:16

- La taille de l'évent ne détermine pas la taille du "boost" mais peut limiter celui-ci à haut volume


Je pense qu'il veut simplement dire que la surface de l'évent joue sur la vitesse et de l'air, et que le bruit de l'écoulement de l'air peut s'entendre au delà d'un SPL.

Par retour d'expérience, c'est ce qui s'est produit avec le 1er exemplaire de mes voies principales. Mes évents tubulaire trop petits généraient des bruits d'écoulement d'air. J'ai donc augmenté la section (et la longueur) et je suis également passé sur un évent laminaire.


J'ai une question:
Qu'est la conséquence d'accorder l'évent à une fréquence bien en dessous de la fréquence de résonance du HP ?
Herve71
 
Messages: 1218
Inscription: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 27 Fév 2013 18:45

Herve71 a écrit:
J'ai une question:
Qu'est la conséquence d'accorder l'évent à une fréquence bien en dessous de la fréquence de résonance du HP ?

Plus tu accordes bas, plus tu te rapproches du comportement en clos (en terme de tenue en puissance, de réponse impulsionnelle et de spl). Donc, globalement, tu perds du spl en haut et tu en gagnes en bas (transition progressive de la fr de coupure allant de 24dB à 12dB). Une conséquence importante étant que tu perds de la tenue en puissance en haut (au dessus de l'accord) mais tu en gagnes en bas (sous l'accord). Un alignement BR bas bien choisi permet souvent de bénéficier des avantages du clos et du BR, tout en limitant leurs inconvénients respectifs.
Je te conseille un petit calculator sous excel bien pratique; tu joues avec et tu visualises les différences apportées par la modif de l'alignement:
http://audio.claub.net/software/kougaard/ubmodel.html
:wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9622
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 27 Fév 2013 22:12

Merci pour ta réponse :)
Après, c'est un peu couillon de poser ce genre de question maintenant, je viens de finir mes 4 caissons. 8)
Pour rappel, 4 caissons avec des Beyma 12BR70. Ils sont accordés à 32Hz.

Après quelques essais, je suis toujours impressionné pas l'impression de facilité à reproduire le bas du spectre. Ca ne force pas, c'est propre. Et pourtant, en théorie il y a plus grand chose sous 30Hz.

Pour un usage HC, faut-il vraiment avoir du niveau en dessous de 30Hz ? Parce que tous les essais que j'ai fait sont satisfaisants, dont le fameux passage du dernier Batman.

Sur des essais musicaux, plutôt Rock, j'adore les passages avec de guitare basse, surtout en live. (on descend à 41Hz) :P
Herve71
 
Messages: 1218
Inscription: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 28 Fév 2013 0:18

Pour un usage HC, faut-il vraiment avoir du niveau en dessous de 30Hz ?

Disons que, en fonction des enregistrements, la différence peut être énorme entre un système qui descend à 20Hz et celui ne descendant qu'à 40Hz; entre 20 et 30Hz la différence est forcément moindre mais parfaitement audible. Perso je considère qu'en hifi le 40Hz à -3dB en conditions anéchoiques (correspondant à la majorité des simus sans room-gain) représente le minimum syndical. :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9622
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 28 Fév 2013 22:59

Quant à la mise au point à l'oreille, j'y croit pas du tout. Celui qui à essayé de régler une avance à l'allumage à l'oreille me comprendra.


Lorsque vous aurez compris que pour bien régler un évent qui travaille dans le grave il ne faut surtout pas écouter le grave mais le médium aigu, vous changerez d'avis.
Qui règle encore une avance à l’allumage aujourd'hui, à l'heure des calculateurs électronique ?
PETOIN Dominique
 
Messages: 3190
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: Auvergne

Message » 01 Mar 2013 10:32

PETOIN Dominique a écrit:Qui règle encore une avance à l’allumage aujourd'hui, à l'heure des calculateurs électronique ?


Euh, ben moi :D J'ai une voiture qui n'a pas d'allumage électronique, pas d'injection, pas de direction assistée mais qui peut rouler à plus de 220 :D
Herve71
 
Messages: 1218
Inscription: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 01 Mar 2013 19:26

A 220 sur circuit. La précision est d'importance.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3190
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: Auvergne

Message » 01 Mar 2013 21:15

PETOIN Dominique a écrit:A 220 sur circuit. La précision est d'importance.


Ou en Allemagne
Herve71
 
Messages: 1218
Inscription: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 01 Mar 2013 21:20

PETOIN Dominique a écrit:
Quant à la mise au point à l'oreille, j'y croit pas du tout. Celui qui à essayé de régler une avance à l'allumage à l'oreille me comprendra.


Lorsque vous aurez compris que pour bien régler un évent qui travaille dans le grave il ne faut surtout pas écouter le grave mais le médium aigu, vous changerez d'avis.
Qui règle encore une avance à l’allumage aujourd'hui, à l'heure des calculateurs électronique ?


Sinon, tu pourrais expliquer un peu plus, j'ai pas tout compris. :wtf: :lol:
Herve71
 
Messages: 1218
Inscription: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 02 Mar 2013 16:25

Lorsque l'on règle un évent à l'oreille la question qui se pose est que faut-il écouter.
Beaucoup d'entre vous pensent que puisque l'évent agit dans les graves, il faut surtout écouter le grave.
C'est une erreur, vous ne savez pas comment a été enregistré le grave en question...

Il faut comprendre qu'un évent mal réglé va faire "baver" le grave sur les autres fréquences médium - aigu.
Dit autrement, un grave mal réglé va faire un effet de masque sur le médium - aigu.
Il faut régler l'évent pour avoir le meilleur médium - aigu possible, et vous prenez le grave tel qu'il est.

Et si le grave "tel qu'il est" n'est pas "tel que vous le souhaitez", c'est un autre problème...

http://petoindominique.fr/php/mapevent.php
Ainsi que les autres chapitres sur la mise au point.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3190
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: Auvergne

Message » 02 Mar 2013 17:25

Bonjour Dominique,

Je trouve votre méthode peu orthodoxe, mais néanmoins pas dénué dans ce sens quand on a aucun appareil pour mesurer, cela dit, il faut impérativement faire cela en extérieur, sinon au fausse la donne, et pas qu'un peu ! Mais bon c'est hautement contestable aussi, genre :

C'est une erreur, vous ne savez pas comment a été enregistré le grave en question...

Pas plus que le médium et l'aigu :hehe: .

Il faut comprendre qu'un évent mal réglé va faire "baver" le grave sur les autres fréquences médium - aigu.
Dit autrement, un grave mal réglé va faire un effet de masque sur le médium - aigu.
Il faut régler l'évent pour avoir le meilleur médium - aigu possible, et vous prenez le grave tel qu'il est.

Je suis loin d'en être aussi certains que vous, la pièce ayant un rôle d'autant plus important, faire varier l'accord change l'alignement et quand le volume est bien choisi à part modifier une remontée (bosse) ou au contraire aplanir tout cela est faisant varier la courbe de delay de groupe ... Pas de quoi faire devenir à ce point un grave pataud ou boomy sachant que les simulations permettent d'approcher une certaine réalité au niveau de la réponse ;) .
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 02 Mar 2013 17:40

Pour ma part je propose une approche pragmatique, tester trois accords BR espacé d'un pas de 5 Hz.
Dans mon cas l'accord calculé/simulé donnant la courbe la plus plate était 45 Hz. J'ai fait des essais à 40 Hz et 35 Hz.
Le fait de baisser l'accord va baisser le niveau SPL mais étendre un peu la réponse dans le bas du spectre.

Pour mesurer l'accord, une méthode simple et efficace mesurer la courbe d'impédance.
La valeur d'accord se trouve lorsque la courbe de phase passe par 0 et/ou la valeur d'impédance est la plus faible
cf. ci-dessous accord 40 Hz :

Image
Pour ce qui est de lamise au point à l'écoute, le faire dans la pièce et à l'emplacement définitif :D
La pièce a une forte influence sur le rendu du grave.

Et bien sur en écoutant TOUT le registre ;-)
pguerin2
 
Messages: 121
Inscription: 03 Mai 2012 19:01
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message