Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Câbles de modulation RCA ou XLR !!! Lequel choisir …

Message » 28 Oct 2018 10:50

Au salon Hifi link 2018 à Lyon, j’ai eu la chance de rencontrer Mr Yves Bernard André société YBA et Richard CESARI des câbles ESPRIT.
http://www.ybahifi.com/fr/about-yba/
https://www.esprit-audio.fr/actualites/
Je leur ai posé la question simple des câbles de modulation. Il vaut mieux utiliser un câble RCA ou XLR ?
La réponse est simple pour les 2. Ils conseillent le RCA pour plusieurs raisons.
Pour YBA peu d’appareils sont réellement symétriques pour utiliser du XLR (double mono par voie - appareil très chère) et le fait de désymétrisation le signal rajoute de l’intermodulation. Pour Yves-Bernard le RCA reste plus dynamique et plus détaillé. Le XLR est utile pour des longues distances, pour les concerts par exemple.
Pour Richard qui fait le même choix du RCA, le câble le plus simple reste le meilleur et comme YBA le traitement supérieur sur le symétrique apporte plus de défauts que des avantages.
Merci à tous les deux et à Hifi Link pour ce salon 2018.
https://www.hifilink.fr/compte-rendu-sa ... lyon-2018/
A vos claviers si vous avez fait des tests avec le même câble en RCA et XLR !
jean-marc13100
 
Messages: 18
Inscription: 04 Déc 2010 22:23
Localisation: AIX EN PROVENCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Oct 2018 10:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Oct 2018 11:01

J'ai comparé dans mon installation, mais hélas pas avec les 2 mêmes types de câbles.

J'avais effectivement lu qu'il y a des appareils avec connexions symétriques, mais c'est pas le cas à l'intérieur de la boi-boite :hein:

Dans mon cas, ce n'est pas du matériel haut de gamme: ampli Cambridge CXA80, dac Teac Ud-503, mais ça a pourtant l'air du "vrai" symétrique (à voir sur quel pourcentage des trajets...).

Câbles que j'ai:
- rca: Atlas Equator
- xlr: Vovox Sonorus Direct S

La comparaison chez moi ne concerne donc pas juste les câbles, mais bien des parties électroniques différentes.

Le résultat est clairement en faveur du symétrique: bien meilleure précision des timbres, de la spatialisation, et également plus de détails qui "sortent". En contrepartie, le positionnement des enceintes est nettement plus pointu je trouve.
J'ai entendu aussi une différence par rapport à des câbles xlr "standard" de home-studio, mais j'ai pas fait la comparaison en ABX.
ssebs
 
Messages: 553
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 28 Oct 2018 11:32

Oui enfin c’est une explication à trous. :D

- À l’origine le câble symétrique n’a effectivement d’intérêt que sur une grande longueur,
En usage domestique il ne présente en lui même absolument aucun intérêt.

- mais... la mode des matériels symétriques (qui ne date pas d’hier), parce que ça fait plus pro sérieux, est arrivée...
Comme mes confrères l’ont dut le priblème est que parfois il’n’y a des embases symétriques que pour la frime, à l’intérieur c'est de l’asymétrique à la base.
Donc danc ce cas là absolument aucun intérêt à brancher du symétrique.
Par contre lorsque l’ensemble des matériels est pur symétrique là oui il faut des câbles symétriques.

Ça c’est côté matèriel électronique.
Passons au côté câbles.
Avec une question cruciale : le même câble est-il meilleur en version symétrique ?

il y a deux façons de faire des câbles.
Soit on fait un paquet commun qui permet selon les fils utilisés ou délaissés de connecter en symétrique ou asymétrique, avec le défaut que les fils non utilisès trainent quand même dans le câble.... mais l’avantage pour le fabricant que seul le branchement change.
Soit on distingue vraiment, une version pur asymétrique, une version symétrique.
Dans ce cas rien d’inutile ne traîne dans l’asymétrique.
Lequel est donc meilleur.
Quant au symétrique pour qu’il le soit VRAIMENT il faut séparer complètement point chaud et point froid.
Si c’est un gros paquet juste séparé à la fin ça n’a aucun intérêt.
Un vrai câble symétriqye c’est l’équivalent d’un câble asymétrique COMPLET sur point chaud, et son double sur point froid.
La masse reste la même.
Que ce soit complexe à réaliser, oui puisque c’est deux câbles rentrés dans les connecteurs au lieu d’un !

Ça suit toujours ? :wink:

Passons à l’efficacité.
Ce qui fait l’efficacité du câble symétrique est cette totale séparation point chaud point froid.
Car pour le dire simplement cela évite les perturbations.

Pour qu’un câble asymétrique soit aussi performant il faut particulièrement soigner la distance entre les conducteurs, donc l’isolation, et les blindages pour protéger.
Moralité de l’histoire,
pour ce qui est de l’efficacité du câble en lui même,
entre un asymétrique très bien élaboré et un symétrique très bien élaboré la différence est nulle.
Si c’est pour utiliser un symétrique façon paquet pas soigné là pas photo l’asymétrique l’emporte direct.

L’ennui est qu’on ne compare pas les câbles en écourant, on compare les deux circuits dans l’appareil......

Conclusion si vous avez des appareils TOUS en pur vrai symétrique,
optez pour le câble symétrique, À CONDITION que les deux pôles soient complètement séparés, comme deux câbles en un.

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 28 Oct 2018 11:34

ssebs a écrit:J'ai comparé dans mon installation, mais hélas pas avec les 2 mêmes types de câbles.

J'avais effectivement lu qu'il y a des appareils avec connexions symétriques, mais c'est pas le cas à l'intérieur de la boi-boite :hein:

Dans mon cas, ce n'est pas du matériel haut de gamme: ampli Cambridge CXA80, dac Teac Ud-503, mais ça a pourtant l'air du "vrai" symétrique (à voir sur quel pourcentage des trajets...).

Câbles que j'ai:
- rca: Atlas Equator
- xlr: Vovox Sonorus Direct S

La comparaison chez moi ne concerne donc pas juste les câbles, mais bien des parties électroniques différentes.

Le résultat est clairement en faveur du symétrique: bien meilleure précision des timbres, de la spatialisation, et également plus de détails qui "sortent". En contrepartie, le positionnement des enceintes est nettement plus pointu je trouve.
J'ai entendu aussi une différence par rapport à des câbles xlr "standard" de home-studio, mais j'ai pas fait la comparaison en ABX.


Ce n’est pas le même câble et il n’est pas sûr que ce soit du vrai symétrique côté appareils (??) .
Qu’est-ce que tu veux pouvoir comparer ? :wink:

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 28 Oct 2018 12:19

Bonjour,
Le XLR est utile pour des longues distances, pour les concerts par exemple

ça c'est juste
le fait de désymétrisation le signal rajoute de l’intermodulation

ça c'est faux
le traitement supérieur sur le symétrique apporte plus de défauts que des avantages

il n'y a aucun traitement supplémentaire, juste un transistor symétriseur en plus

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4185
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 28 Oct 2018 12:42

MusicalBox a écrit:Ce n’est pas le même câble et il n’est pas sûr que ce soit du vrai symétrique côté appareils (??) .
Qu’est-ce que tu veux pouvoir comparer ? :wink:


L'ampli et le dac sont donnés comme "dual mono", mais je ne suis pas assez expert en électronique pour être sûr de leur "aboutissement".
A voir les photos: le dac a même des transfos séparés, par contre l'ampli n'a qu'un gros transfo (la conception est cependant dite "dual mono" par le fabricant): est-ce qu'il faut là carrément 2 transfos pour avoir 100% symétrique, ou bien c'est couper les cheveux en quatre?
[edit]: voici une image avec des détails en anglais: https://cdn.audiotrends.com.au/media/catalog/product/cache/1/image/3000x/040ec09b1e35df139433887a97daa66f/c/x/cxa60-80_internal.jpg

Pour la comparaison, comme j'ai précisé, de toute façon même si j'avais la même référence de câble, ça ne passe effectivement pas par les mêmes circuits, puisque c'est pas du "faux" symétrique...
Et comme en asymétrique à l'intérieur, ça ne sert à rien de mettre un câble symétrique juste pour faire croire, bin du coup dans les 2 cas il n'y a rien de comparable :roll: :mdr:

NB: le câble Vovox que j'ai fait partie des séries "home-studio", et pas gamme hifi. Du coup il a l'air d'avoir un meilleur rapport qualité/prix :mdr:

[edit2]: en tout cas ma config montre qu'il n'est pas nécéssaire de mettre "très cher" pour avoir du symétrique. Vous allez peut-être me trouver parano, mais ce discours me semble vouloir faire le marketing "symétrique=haut de gamme" histoire d'alimenter un marché...
En home-studio, c'est la "base" et RME a par exemple bien flairé le filon hifi en sortant le dac Adi-2 :ohmg:
ssebs
 
Messages: 553
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 28 Oct 2018 13:31

ssebs a écrit:Vous allez peut-être me trouver parano, mais ce discours me semble vouloir faire le marketing "symétrique=haut de gamme" histoire d'alimenter un marché...
:


Les matériels symétriques n’ont absolument aucun intérêt en usage domestique.
Avec à tout casser 2m de câbles ... :lol:

Oui c’est du pur marketing.
Pour « faire plus sérieux »...

En réalité de l’asymétrique très bien réalisé fait aussi bien dans nos salons !!

Ici les matériels symétriques récupérés du commerce donnent le choix, et on tourne en mode asymétrique. Du pareil au même.

Si une conception asymétrique fait moins bien c’est qu’elle est malfichue.
On ne sonïrise pas une salle de concert.....

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 28 Oct 2018 13:34

MusicalBox a écrit:Ce qui fait l’efficacité du câble symétrique est cette totale séparation point chaud point froid.
Car pour le dire simplement cela évite les perturbations.


La symétrie (mauvaise traduction du terme anglais "balanced", qui veut dire "équilibré") en transmission du signal est fondée sur l'équilibre des impédances entre les deux lignes. C'est le facteur crucial : l'impédance de chacune des sorties (point chaud et point froid) de l'appareil émetteur, de chacune des entrées sur l'appareil récepteur et évidemment de la connexion entre les deux doivent être identiques. Peu importe que l'une des lignes seulement (le point chaud ou le point froid) transporte du signal.

Dans une électronique symétrique, le signal, c'est la différence entre la tension sur le point chaud et le point froid (on parle de "mode différentiel)". Si les perturbations sont identiques sur chaque ligne, peu importe, puisque la différence entre les deux est de zéro. C'est par ce mécanisme que les perturbations (dite de "mode commun") sont rejetées par une électronique symétrique.

C'est pour cette raison que l'équilibre des impédances est le facteur crucial : un courant qui circule dans une impédance produit une tension (loi d'Ohm). Si les impédances des deux lignes ne sont pas parfaitement équilibrées, la tension générée par les perturbations électriques de toutes sortes qui peuvent affectées une ligne va être différente de celles captées sur l'autre ligne. Et comme il s'agit d'une différence, elle va être vue par l'électronique comme faisant partie du signal. Au lieu d'être rejetées, les perturbations vont donc être injectées dans le signal.

Corollaire : contrairement à ce qu'a écrit MusicalBox, dans un câble dit symétrique, il vaut mieux que les conducteurs du point chaud et du point froid soit les moins séparés possibles, qu'ils soient réunis le plus intimement possible pour que les perturbations qui pourraient les affecter soit les plus identiques possibles. Au niveaux du câble, la symétrie "n'évite" pas les perturbations, mais on fait en sorte, au moyen de la géométrie de construction du câble, que les perturbations affectent de la même manière le(s) conducteur(s) du point chaud et le(s) conducteur(s) du point froid.

Réaliser des électroniques parfaitement équilibrées (symétriques, si on préfère) sur une large bande de fréquences est matériellement impossible. C'est vrai d'un appareil conçu pour être symétrique de l'entrée à la sortie comme de ceux qui n'ont que des entrées ou des sorties symétrisées (pour ces derniers, les problèmes d'équilibre des impédances se limitent aux entrées et sorties). Le mécanisme de réjection n'est jamais parfait. Il est plus ou moins performant en fonction des tolérances sur les impédances de chacune des deux branches (et de la manière dont elles vont dériver dans le temps...). Tout dépend du niveau d'exigence que l'on fixe et des moyens que l'on se donne pour parvenir au meilleur équilibre possible (et de l'intérêt qu'il y a à atteindre une niveau de performance déterminée pour une application donnée). Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas trivial à réaliser.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10290
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 28 Oct 2018 13:35

Je n'habite pas vraiment vers Rouen... Mais si quelqu'un veut venir faire un abx chez moi, vous êtes les bienvenus :bravo:
ssebs
 
Messages: 553
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 28 Oct 2018 13:46

Scytales a écrit:
Corollaire : contrairement à ce qu'a écrit MusicalBox, dans un câble dit symétrique, il vaut mieux que les conducteurs du point chaud et du point froid soit les moins séparés possibles mais au contraire qu'ils soient réunis le plus intimement possible pour que les perturbations qui pourraient les affecter soit les plus identiques possibles. Au niveaux du câble, la symétrie "n'évite" pas les perturbations, mais on fait en sorte, au moyen de la géométrie de construction du câble, que les perturbations affectent de la même manière le(s) conducteur(s) du point chaud et le(s) conducteur(s) du point froid.
.


C’est vrai que le terme anglais est bien plus juste.

Oui je suis d'accord, en fait il y a un risque tel que je le fais de « tuer » l’effet d’équilibre recherché.
C’est exact.

Disons que j’essaie de faire en sorte d’aller plus loin que perturbations égales sur chaud et froid, et de passer à pas de perturbation autant que possible.
Je n’ai pas forcément raison, mais au résultat ça marche.... donc bêtement je persiste. :) :D

Le câble symétrique présente l’avantage d’être correct, « balanced », même fait d’une manière minimaliste.
C’est un point fort.

La configuration dans mon profil


Enceintes Spendor SP100r2 -- PC, DAC, préampli et ampliS : DIY -- Interface USB Armature Hecate -- Câblage ligne WhyNot Opus18 et Code 224-- Correction Math audio
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1026
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 28 Oct 2018 14:03

Bonjour,

expérience perso :
je filme une pièce de théâtre, caméra et table de mixage au fond de la salle, micros au dessus de la scène
table bdg, entrées micro sur jack 6.35, bien que les câbles micros soient des XLR symétriques (longs de 25 m et basiques)
mais la symétrie est cassée par les jacks
les câbles suivent le long du mur les câbles 220 V des projecteurs
résultat, joli bzzzzz en fond sonore
refilmé quelques mois plus tard, cette fois avec une table de mixage avec entrées XLR, même disposition
plus le moindre bruit
j'ai utilisé plus d'une fois ces câbles de 25 m, plus jamais le moindre bruit
mais le signal en audio est 100 fois plus élevé que sur des micros et 10 fois plus court
donc pas justifié en hi-fi

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4185
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 28 Oct 2018 14:26

Le symétrique comme dit au dessus est inutile sur des courtes distances.. sans compter qu'une conception purement symétrique coute chère. Les pros ont besoin du symétrique et uniquement les pros. Et même chez les pros, pour des liaisons courtes distances certains privilégient l'asymétrique.. C'est le cas je crois de mon confrère Philippe Müller (Passavant) qui a reçu le prix Edison et qui est un grand preneur de son. Si il me lit et que je dis une bêtise qu'il n'hésite pas à me contredire !

Par ailleurs, une liaison asymétrique en fiche XLR est possible (en laissant le pin 3 non relié) et souhaitable si le câble est destiné à de nombreuses manipulations, la fiche XLR est plus fiable et offre une meilleure tenue dans le temps. Dans un système salon conventionnel ça n'a aucun intérêt... idem pour l'AES vs spdif coax..

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4521
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 28 Oct 2018 15:09

Par contre la connectique symétrique est de bien meilleur qualité, le XLR c'est que du bonheur, clac, terminé est ça tient, rien que pour ça, ça devrait être la norme.
pm57
 
Messages: 1975
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 28 Oct 2018 15:27

Le xlr ne se justifie que pour les longueurs importantes , à partir de 5 m et plus et a fortiori pour du 10 m , si la salle d'écoute est énorme : tous les pros sérieux le savent et le disent .

Après , certains matos très spécifiques , en provenance du monde informatique ( Trinnov par ex ) , sont plutôt développés pour les fiches xlr ...

La configuration dans mon profil


McIntosh C 2300+MC 462/Accustic Arts/Linn LP 12 Ittok LVII Lingo 2Charisma mc-2/Pioneer PD6/Magnum Dynalab MD 100/Tannoy Canterbury 15 SE+ST 200/Kimble Fadel Art Mogami Inakustik Audiophile Access/conditionneur GigaWatt/Trinnov/diffuseurs/panneaux
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline

Message » 28 Oct 2018 17:00

Bah, pour ce qui me concerne, depuis que je suis en full symétrique, d'AES/EBU et AES3 jusqu'aux amplis, j'ai au moins gagné le fait de ne plus me poser de questions sur les câbles de liaison...Il doit bien y avoir quelque chose...

La configuration dans mon profil


rien, c'est rien, trois fois rien, c'est déjà quelque chose...
françois/ EAR
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 171
Inscription: 03 Jan 2003 13:21
Localisation: paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message