Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: françois/ EAR, oso, sax.tenor et 36 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SESSIONS TESTS ABX EN OCTOBRE 2018

Message » 11 Aoû 2019 23:49

haskil a écrit:
hongkongfoufou a écrit:Si je vous branche un ampli Luxman LV100 avec des enceintes TDL RTL3 avec en source un lecteur CD Philips CD 723...et que je vous dis que le son est pourri ?

Si je vous branche un préampli ampli séparé ROTEL RB /RC 970 avec des enceintes CABASSE FUN et ce même lecteur CD 723 ..et que je vous dis que le son est pourri ?

Vous me croyez ?


Tu veux ABX ce lecteur ? Inscris toi. Tu vas apprendre des choses. Sinon, ton CD 723 : il a ses toutes ses tensions d'alimentation équilibrées ? Car certaines séries ont ce problème, alors évidemment, ça marche moins bien... :mdr:


Il marche très bien ce Philips CD 723..Je l'ai modifé...et changé l'alimentation et rajouté un filtre de Schaffner...

En fait, c'est le mariage entre éléments qui est mauvais.
L'ampli Luxman LV100 avec des enceintes CABASSE FUN avec en source un lecteur CD Philips CD 723 sonnent très bien.
Le préampli ampli séparé ROTEL RB /RC 970 avec des enceintes TDL RTL3 et ce même lecteur CD 723 sonnent super bien.
Le dernier système cité sonne mieux que le premier.

Je n'ai plus le CD 723, je l'ai changé et évolué...

Du coup, un test ABX n'a de sens que si les mariages entre éléments se font bien et que les goûts et les couleurs se discutent...
Du coup, en test ABX, j'aurais pu en déduire que les CABASSE sont pourries alors qu'il n'en est rien..et vise-versa avec l'ampli...

Tests ABX, oui...mais sur quels systèmes ? Aucun...Tout est une question de mariage entre éléments...

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2103
Inscription: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Aoû 2019 23:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Aoû 2019 0:54

hongkongfoufou a écrit: Tests ABX, oui...mais sur quels systèmes ? Aucun...Tout est une question de mariage entre éléments...

Bonjour hongkongfoufou,

Ce n'est pas ça du tout car un test ABX sert à essayer de différencier 2 électroniques entre elles, déjà... donc on ne compare qu'un élément à la fois, on se moque de savoir comment ça sonne, ce n'est pas le sujet.

On constate en ABX que les Dacs sont quasi impossibles à différencier entres eux.
Pareil pour des amplis bien conçus, à condition qu'ils soient comparés à niveau équivalent.

Haskil te proposait un jour de faire un vrai ABX afin que tu constates les difficultés que tout le monde rencontre à différencier les électroniques entres elles. Tous ceux qui ont fait ce types de tests font la même conclusion sur de l'écoute de musique

Pour les enceintes, en effet, les colorations peuvent etre grandes et même etre désagréables à l'écoute, mais ça n'est pas le sujet.
indien29
 
Messages: 5920
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 2:27

hongkongfoufou a écrit:Si je vous branche un ampli Luxman LV100 avec des enceintes TDL RTL3 avec en source un lecteur CD Philips CD 723...et que je vous dis que le son est pourri ?

Si je vous branche un préampli ampli séparé ROTEL RB /RC 970 avec des enceintes CABASSE FUN et ce même lecteur CD 723 ..et que je vous dis que le son est pourri ?


hongkongfoufou a écrit:L'ampli Luxman LV100 avec des enceintes CABASSE FUN avec en source un lecteur CD Philips CD 723 sonnent très bien.
Le préampli ampli séparé ROTEL RB /RC 970 avec des enceintes TDL RTL3 et ce même lecteur CD 723 sonnent super bien.
Le dernier système cité sonne mieux que le premier.

Je n'ai plus le CD 723, je l'ai changé et évolué


La source étant identique, il y a une différence entre l'ampli Luxman et l'ampli Rotel. Ce qui aurait été intéressant, c'est l'ABX entre le Luxman et le Rotel, sur l'une ou l'autre des enceintes, ainsi que la mesure des deux amplis, sur l'une et l'autre des enceintes.

De cette façon, si l'ABX avait échoué, cette histoire de mariage aurait complètement été remise en cause.
Si l'ABX avait réussit, la mesure aurait permis de déterminer quel est le facteur qui est audible. Cela aurait été hyper instructif : au moins on aurait pu dire si c'est la distorsion de croisement, l'impédance de sortie, le taux de montée, l'intermodulation ou autre chose qui joue.

Mieux : on aurait pu savoir si ce facteur aurait permis de prévoir, simplement à partir des mesures, la meilleure association.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7388
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 10:02

Un gros + 1

avec l'Indien et Pio :bravo: :bravo:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52696
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 10:38

Pio2001 a écrit:
hongkongfoufou a écrit:Si je vous branche un ampli Luxman LV100 avec des enceintes TDL RTL3 avec en source un lecteur CD Philips CD 723...et que je vous dis que le son est pourri ?

Si je vous branche un préampli ampli séparé ROTEL RB /RC 970 avec des enceintes CABASSE FUN et ce même lecteur CD 723 ..et que je vous dis que le son est pourri ?


hongkongfoufou a écrit:L'ampli Luxman LV100 avec des enceintes CABASSE FUN avec en source un lecteur CD Philips CD 723 sonnent très bien.
Le préampli ampli séparé ROTEL RB /RC 970 avec des enceintes TDL RTL3 et ce même lecteur CD 723 sonnent super bien.
Le dernier système cité sonne mieux que le premier.

Je n'ai plus le CD 723, je l'ai changé et évolué


La source étant identique, il y a une différence entre l'ampli Luxman et l'ampli Rotel. Ce qui aurait été intéressant, c'est l'ABX entre le Luxman et le Rotel, sur l'une ou l'autre des enceintes, ainsi que la mesure des deux amplis, sur l'une et l'autre des enceintes.

De cette façon, si l'ABX avait échoué, cette histoire de mariage aurait complètement été remise en cause.
Si l'ABX avait réussit, la mesure aurait permis de déterminer quel est le facteur qui est audible. Cela aurait été hyper instructif : au moins on aurait pu dire si c'est la distorsion de croisement, l'impédance de sortie, le taux de montée, l'intermodulation ou autre chose qui joue.

Mieux : on aurait pu savoir si ce facteur aurait permis de prévoir, simplement à partir des mesures, la meilleure association.


Il n'y avait pas besoin de tests ABX dans ce cas là.
Même le revendeur était très étonné...

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2103
Inscription: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 10:45

indien29 a écrit:
hongkongfoufou a écrit: Tests ABX, oui...mais sur quels systèmes ? Aucun...Tout est une question de mariage entre éléments...

Bonjour hongkongfoufou,

Ce n'est pas ça du tout car un test ABX sert à essayer de différencier 2 électroniques entre elles, déjà... donc on ne compare qu'un élément à la fois, on se moque de savoir comment ça sonne, ce n'est pas le sujet.

On constate en ABX que les Dacs sont quasi impossibles à différencier entres eux.
Pareil pour des amplis bien conçus, à condition qu'ils soient comparés à niveau équivalent.

Haskil te proposait un jour de faire un vrai ABX afin que tu constates les difficultés que tout le monde rencontre à différencier les électroniques entres elles. Tous ceux qui ont fait ce types de tests font la même conclusion sur de l'écoute de musique

Pour les enceintes, en effet, les colorations peuvent etre grandes et même etre désagréables à l'écoute, mais ça n'est pas le sujet.


Si tu te moques de savoir comment ça sonne, à quoi cela sert de les comparer ?

Si les DAC sont quasi impossible à différencier entre eux, pour toi, les lecteurs CD sonnent pareils ?

Je suis d'accord avec vous.
Je n'entends aucune différence entre un Esoteric K-01XS et un Philips CD 723 sur ma KLIPSCH KMC3.

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2103
Inscription: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:05

Hongkonfoufou, tu as parfaitement compris ce qu'il veut dire :lol: quand il dit "on se moque de savoir comment ça sonne" , tu veux juste moquer ton monde 8) , avoue-le :D

L'Indien veut juste dire par là que comme seui un élément change dans la chaine de reproduction sonore, ou plutôt deux puisqu'il s'agit d'en comparer deux dans ce cas de figure, c'est à ces deux électroniques qu'il faut s'attacher... étant entendu, ébvidemment qu'on ne se moque pas de comment ça sonne, puisque un test en ABX comme tout autre test passe par... l'écoute... et qu'il vau mieux pour comparer deux sources avoir un amplificateur ou un lecteur, si on ABX deux amplis, et des enceintes suffisamment bonnes pour ne pas masquer des différences qui peuvent être, ainsi que tu le sais, suffisamment fines, subtiles, infimes pour relever plus de la sensation que de la différence palpable...
J'ai plusieurs platines CD/SACD et CD, va savoir pourquoi je mets plus souvent dans telle ou telle que dans telle ou telle ? Je ne le sais pas moi-même... Et surtout pourquoi, écouté-je beaucoup beaucoup moins de CD et que spontanément j'écoute bien davantage depuis mon ordinateur ?

Mystère et boule de gomme : je ne suis pas persuadé que ce se soit meilleur comme ça ou moins bon comme ceci, je ne le sais pas... Idem entre Jriver, Audirvana et Itunes... Chaque fois que j'écoute avec l'un d'eux, je me dis qu'il est comme les autres mais un peu mieux ou un peu moins bien, ça dépend des jours : et bien plus de moi que de ces logiciels....

Raison pour lesquelles je tiens en haute estime l'ABX mais que je ne suis pas certain qu'il faut en faire la panacée qui, comme chacun sait, est un remède universel... ET si je le tiens en haute estime, particulièrement pour les sources, c'est parce qu'il permet à toute personne s'étant plié à ce mode de comparaison entre appareils de relativiser les bonds de cabris faits par ceux qui vantent leur source en prétendant ceci ou cela. Leur enthousiasme est humain et contagieux, sympathique et agaçant : humain et sympathique car personnellement je me réjouis de voir un forumeur heureux. Contagieux et agaçant, car quand ça tourne à la secte ou à l'injonction, je tourne les talons...

La source est ainsi la chose la plus importante d'une chaine hifi, car si le signal est vicié à la base, il le restera jusqu'au bout... et dans le même temps, c'est devenu une formalité car les sources viciant le signal à la base sont devenues rarissimes... on n'est pas comme au temps du microsillon ou deux platines identiques, équipées de la même cellule, reliées au même préamplificateur phono, au même ampli et aux mêmes enceintes pouvaient faire passer le résultat d'excellent à exécrable... car l'une des cellules avait un diamant usé et l'autre un neuf, ou parce que l'une des deux avait une mauvaise force d'appui, ou parce que l'une des deux avait une cellule montée sans avoir recours à un protractor juste et n'avait pas un bras parallèle au disque qu'il lisait....

Le numérique a réglé ces problèmes à la source et sa conversion-filtrage en analogique est tout comme lui devenu une technique triviale qui ne coûte plus très cher...

Voici mon avis qui vaut ce qu'il vaut mais n'est pas dénué de fondements et d'expérience...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52696
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:12

Hongkonfoufou, comptes-tu faire un ABX toi-même, ou tu viens juste pour nous expliquer que cela ne sert à rien ?

Parce que si c'est la réponse numéro deux, tu peux t'arrêter tout de suite. L'argument "pas la peine de faire un ABX tellement la différence est évidente", ça fait un million de fois qu'on nous le sort.
Et à chaque fois que la personne en question a finalement bien voulu essayer, comme par hasard, plus moyen de faire la moindre différence.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7388
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:19

Cher Haskil,

C'est bien ce que je dis depuis le début : tout est une question de mariage entre éléments.
Comme dit l'indien, si tes éléments ( ampli + enceintes ) sont neutres..comment peux-tu dire qu'un source est meilleure qu'une autre ?

J'aime bien les enceintes DALI Rubicon. Elles sonnent parfaitement bien avec un ensemble ARCAM (ampli + CD).
Elles ont un son dégueulasse sur mon système : Esoteric K-03XS + Jeff Rowland Corus + Jeff Rowland Model 625...rien que ça...
Esoteric K-03XS + Jeff Rowland Corus + Jeff Rowland Model 625 fonctionnent très bien avec mes enceintes Infinity Kappa 100.
L'ensemble ARCAM est à la ramasse avec mes enceintes.

Pourtant l'association bien choisie entre éléments font que certains matériels fonctionnent mieux ou pas du tout avec d'autres.

Et c'est cela le travail des bons revendeurs, c'est de trouver une bonne association des éléments pour faire de la musique.

A+

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2103
Inscription: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:21

Bigga69 a écrit:Merci pour le lien.
Je n’ai cependant pas bien saisi ce qu’etait précisément la distorsion « de croisement »: juste la distorsion entre les pics dynamiques?
Par ailleurs, ce test a apparemment comparé 2 ampli en classe AB, mais qu’en est il de cette distorsion de croisement pour les autres classes d’ampli?


La distorsion de croisement peut apparaître dans un circuit électronique dans lequel la reproduction d'un signal qui alterne entre des valeurs positives et négatives par rapport à un point d'équilibre (défini comme le 0 V) est confiée à un ou plusieurs composants actifs qui amplifient la partie positive du signal et un ou plusieurs composants qui amplifient la partie négative du signal.

Ces composants peuvent être des transistors (bipolaires ou à effet de champ [FET]) comme des tubes à vide.

Lorsque le recouvrement entre les deux composants ou groupes de composants n'est pas parfait, il apparaît une distorsion : la distorsion de croisement. On l'appelle ainsi, parce qu'elle peut apparaître là où la partie positive et la partie négative d'un signal alternatif se croisent au moment du passage à 0 V. :wink:

La distorsion de croisement n'apparaît donc pas sur la partie la plus élevés des signaux, mais au contraire sur la partie la plus faible.

Quant au rapport avec les classes d'amplification, la meilleure classification est, à mon avis, celle donnée par Douglas Self :

- classe A : un composant actif (ou un groupe de plusieurs composants actifs) conduit sur les 360° d'un signal alternatif ; par définition même, la distorsion de croisement n'existe pas ;

- classe B : 180° du signal (partie positive) est reproduite par un composant ou groupe de composants et les 180° autres degrés (la partie négative) par un autre composant ou groupe de composants ; la distorsion de croisement peut apparaître ; pour la minimiser, les composants doivent être polarisée de manière optimale ;

- classe C : moins de 180° du signal (partie positive) est reproduite par un composant ou groupes de composants et moins de 180° du signal (partie négative) est reproduite par un autre composant ou groupe de composants ; dans cette classe, le signal n'est donc jamais reproduit dans sa totalité (moins de 360° du signal sont reproduits) ; çà n'empêche qu'on peut quand même utiliser un amplificateur en classe C pour reproduire un signal alternatif complet, à condition de l'associer, en série ou en parallèle, à un autre amplificateur qui reproduira la partie manquante du signal ; lorsqu'on associe un amplificateur en classe C à un autre amplificateur qui complète le signal, on parlera plutôt de distorsion de commutation, c'est-à-dire d'une distorsion qui apparaît lorsque la partie positive ou le partie négative de l'amplificateur en classe C cesse de conduire et au contraire commence à conduire ; si l'amplificateur en classe C est associé à un amplificateur en classe B, ce dernier peut aussi être affecté par une distorsion de croisement, qui s'ajoute à la distorsion de commutation ;

classe D : ce n'est pas une classe d'amplification linéaire ; les composants actifs ne fonctionnent qu'en tout ou rien (ils passent du signal ou ils n'en passent pas) ; par définition, la distorsion de croisement n'existe par non plus, mais il y a de la distorsion de commutation, au moment ou les composants actifs commencent à conduire ou cessent de conduire.

La classe AB ne rentre pas vraiment dans cette classification. C'est plutôt une désignation qui signifie qu'un amplificateur a un fonctionnement hybride : jusqu'à une certaine tension du signal, deux composants actifs ou groupe de composants actifs fonctionnent en classe A, mais à partir d'une certaine tension atteinte par le signal reproduit, l'amplificateur se met à fonctionner en classe B. Lorsque la tension de la partie positive du signal dépasse une certaine valeur, les composants actifs de la partie négative de l'amplificateur cessent de conduire et inversement. Ce mode de fonctionnement peut paraître idéal pour éviter de faire apparaître la distorsion de croisement, mais il ne l'est pas tout à fait, car il a aussi son problème : au moment du passage du mode de fonctionnement en classe A au mode de fonctionnement en classe B, le ratio par lequel le circuit d'amplification produit du courant en fonction du signal qui le commande va brusquement changer parce qu'il y deux fois moins de composants dans l'état passant (et inversement, ce ratio change brusquement au moment du passage du mode de fonctionnement en classe B au mode de fonctionnement en classe A parce que le nombre de composants actifs dans l'état passant double). Ce phénomène produit aussi son lot de distorsion.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10495
Inscription: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:26

hongkongfoufou a écrit:Cher Haskil,

C'est bien ce que je dis depuis le début : tout est une question de mariage entre éléments.
Comme dit l'indien, si tes éléments ( ampli + enceintes ) sont neutres..comment peux-tu dire qu'un source est meilleure qu'une autre ?

J'aime bien les enceintes DALI Rubicon. Elles sonnent parfaitement bien avec un ensemble ARCAM (ampli + CD).
Elles ont un son dégueulasse sur mon système : Esoteric K-03XS + Jeff Rowland Corus + Jeff Rowland Model 625...rien que ça...
Esoteric K-03XS + Jeff Rowland Corus + Jeff Rowland Model 625 fonctionnent très bien avec mes enceintes Infinity Kappa 100.
L'ensemble ARCAM est à la ramasse avec mes enceintes.

Pourtant l'association bien choisie entre éléments font que certains matériels fonctionnent mieux ou pas du tout avec d'autres.

Et c'est cela le travail des bons revendeurs, c'est de trouver une bonne association des éléments pour faire de la musique.

A+


Je ne pense pas que "tout soit une question de mariage entre éléments justement" dès lors qu'on choisit des électroniques qui ne sont pas susceptibles d'ère dérangées par une paire d'enceintes à la courbe d'impédance qui fait le yoyo et met à mal un ampli, enceintes qui, comme chacun le sait ou devrait le savoir, restent le maillon le plus faible qualitativement d'une chaine hifi et aussi celui où l'on trouve dans le commerce une palanquée de modèles mal étudiés donnant un résultat qui conduit ceux qui les possèdent à régler leur problème... alors qu'ils pensent que le problème vient de la source, des câbles ou des amplis... car une enceinte qui descend à 1 ohm, à 2 ohms est une mauvaise enceinte... même si on trouve un ampli qui peut la faire chanter fort bien...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52696
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:29

Pio2001 a écrit:Hongkonfoufou, comptes-tu faire un ABX toi-même, ou tu viens juste pour nous expliquer que cela ne sert à rien ?

Parce que si c'est la réponse numéro deux, tu peux t'arrêter tout de suite. L'argument "pas la peine de faire un ABX tellement la différence est évidente", ça fait un million de fois qu'on nous le sort.
Et à chaque fois que la personne en question a finalement bien voulu essayer, comme par hasard, plus moyen de faire la moindre différence.


Apparemment, personne ne comprend ce que je veux dire.
J'ai donné suffisamment d'exemples pour essayer de m'exprimer.

J'entends bien des différences entre mon ex-paire de Cabasse Fun et mon ex-paire de TDL RTL3 ?
Si j'ai revendu mon Philips CD 723 ( 990 francs ) pour passer à un ARCAM CD 23T ( 2300 Euros ), c'est que j'entendais des différences...non ?

Bah oui, la différence est évidente...Si vous dites qu'il n'y a pas de différences entre les produits, que faîtes-vous sur le forum ?
A quoi cela sert de discuter de ce sujet ?

Visiblement, on ne se comprend pas et c'est bien dommage.

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2103
Inscription: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:45

Bonjour hongkongfoufou,

Le but d'un ABX est de comparer les choses, c'est pas forcément agréable à faire car ce n'est pas de l'écoute musicale pour le plaisir, c'est un travail d'expérimentation et c'est vite pénible car le but est de mesurer à l'oreille des différences perceptibles pour tenter de voir si on peut confirmer des différences entres 2 amplis par exemple.

Il est probable que si tu écoutes 2 amplis de conception différente, 1 à lampe qui génère bcp de disto paires (donc qui n'est pas neutre) et un autre de conception classique et neutre, tu auras une différence.

Il est possible que tu préfères la coloration des lampes et donc que ta préférence se tourne vers une marque et pas une autre.

Il faut comparer ce qui est comparable
indien29
 
Messages: 5920
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 12:51

Scytales a écrit:
Bigga69 a écrit:Merci pour le lien.
Je n’ai cependant pas bien saisi ce qu’etait précisément la distorsion « de croisement »: juste la distorsion entre les pics dynamiques?
Par ailleurs, ce test a apparemment comparé 2 ampli en classe AB, mais qu’en est il de cette distorsion de croisement pour les autres classes d’ampli?


La distorsion de croisement peut apparaître dans un circuit électronique dans lequel la reproduction d'un signal qui alterne entre des valeurs positives et négatives par rapport à un point d'équilibre (défini comme le 0 V) est confiée à un ou plusieurs composants actifs qui amplifient la partie positive du signal et un ou plusieurs composants qui amplifient la partie négative du signal.

Ces composants peuvent être des transistors (bipolaires ou à effet de champ [FET]) comme des tubes à vide.

Lorsque le recouvrement entre les deux composants ou groupes de composants n'est pas parfait, il apparaît une distorsion : la distorsion de croisement. On l'appelle ainsi, parce qu'elle peut apparaître là où la partie positive et la partie négative d'un signal alternatif se croisent au moment du passage à 0 V. :wink:

La distorsion de croisement n'apparaît donc pas sur la partie la plus élevés des signaux, mais au contraire sur la partie la plus faible.

Quant au rapport avec les classes d'amplification, la meilleure classification est, à mon avis, celle donnée par Douglas Self :

- classe A : un composant actif (ou un groupe de plusieurs composants actifs) conduit sur les 360° d'un signal alternatif ; par définition même, la distorsion de croisement n'existe pas ;

- classe B : 180° du signal (partie positive) est reproduite par un composant ou groupe de composants et les 180° autres degrés (la partie négative) par un autre composant ou groupe de composants ; la distorsion de croisement peut apparaître ; pour la minimiser, les composants doivent être polarisée de manière optimale ;

- classe C : moins de 180° du signal (partie positive) est reproduite par un composant ou groupes de composants et moins de 180° du signal (partie négative) est reproduite par un autre composant ou groupe de composants ; dans cette classe, le signal n'est donc jamais reproduit dans sa totalité (moins de 360° du signal sont reproduits) ; çà n'empêche qu'on peut quand même utiliser un amplificateur en classe C pour reproduire un signal alternatif complet, à condition de l'associer, en série ou en parallèle, à un autre amplificateur qui reproduira la partie manquante du signal ; lorsqu'on associe un amplificateur en classe C à un autre amplificateur qui complète le signal, on parlera plutôt de distorsion de commutation, c'est-à-dire d'une distorsion qui apparaît lorsque la partie positive ou le partie négative de l'amplificateur en classe C cesse de conduire et au contraire commence à conduire ; si l'amplificateur en classe C est associé à un amplificateur en classe B, ce dernier peut aussi être affecté par une distorsion de croisement, qui s'ajoute à la distorsion de commutation ;

classe D : ce n'est pas une classe d'amplification linéaire ; les composants actifs ne fonctionnent qu'en tout ou rien (ils passent du signal ou ils n'en passent pas) ; par définition, la distorsion de croisement n'existe par non plus, mais il y a de la distorsion de commutation, au moment ou les composants actifs commencent à conduire ou cessent de conduire.

La classe AB ne rentre pas vraiment dans cette classification. C'est plutôt une désignation qui signifie qu'un amplificateur a un fonctionnement hybride : jusqu'à une certaine tension du signal, deux composants actifs ou groupe de composants actifs fonctionnent en classe A, mais à partir d'une certaine tension atteinte par le signal reproduit, l'amplificateur se met à fonctionner en classe B. Lorsque la tension de la partie positive du signal dépasse une certaine valeur, les composants actifs de la partie négative de l'amplificateur cessent de conduire et inversement. Ce mode de fonctionnement peut paraître idéal pour éviter de faire apparaître la distorsion de croisement, mais il ne l'est pas tout à fait, car il a aussi son problème : au moment du passage du mode de fonctionnement en classe A au mode de fonctionnement en classe B, le ratio par lequel le circuit d'amplification produit du courant en fonction du signal qui le commande va brusquement changer parce qu'il y deux fois moins de composants dans l'état passant (et inversement, ce ratio change brusquement au moment du passage du mode de fonctionnement en classe B au mode de fonctionnement en classe A parce que le nombre de composants actifs dans l'état passant double). Ce phénomène produit aussi son lot de distorsion.


Merci de ces explications claires et détaillées!
Bigga69
 
Messages: 786
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 12 Aoû 2019 13:01

indien29 a écrit:Bonjour hongkongfoufou,

Le but d'un ABX est de comparer les choses, c'est pas forcément agréable à faire car ce n'est pas de l'écoute musicale pour le plaisir, c'est un travail d'expérimentation et c'est vite pénible car le but est de mesurer à l'oreille des différences perceptibles pour tenter de voir si on peut confirmer des différences entres 2 amplis par exemple.

Il est probable que si tu écoutes 2 amplis de conception différente, 1 à lampe qui génère bcp de disto paires (donc qui n'est pas neutre) et un autre de conception classique et neutre, tu auras une différence.

Il est possible que tu préfères la coloration des lampes et donc que ta préférence se tourne vers une marque et pas une autre.

Il faut comparer ce qui est comparable


Bonjour l'Indien,

Mon but est de faire évoluer mon système.
J'ai commencé par une chaîne compacte Continental Edison. :mdr:
Après Luxman LV100 + K100 + Sony STJX5 + Technics SL 1210 MKII + Ortofon X1-MC / X3-MC / Shure V15 type V MR + Cabasse Fun
Puis ajout du lecteur CD Technics SL-PS70...
30 ans après, je ne joue plus dans la même cours.

Le problème de comparer 2 amplis est qu'un ampli se marie mieux à une enceinte qu'à une autre.
Donc ce que tu dis reviens à ce que je dis : le mariage ou l'association des éléments entre eux...

Et ces problèmes d'association arrange bien les revendeurs...qui te veulent vendre plus une marque qu'une autre...

Un magasin m'a volontairement planté l'écoute des Magnepan 20.7 pour essayer de me vendre des Wilson Audio à la place...
Le problème est que j'ai regardé le matos mis en place : 2 Accuphase A-200, un C3850 , un DP-720...
ça sonnait moins bien que la minchaine de ma mère...faut pas délirer...

Je suis allé dans un autre auditorium qui m'a fait écouter des Magnepan 1.7i et qui sonnaient infinimment mieux que les Magnepan 20.7 ...
Il n'y a pas un problème, là ?

A+

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2103
Inscription: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales