Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: david90, Dioux59, dr rotule, frenetik, Google [Bot], pascal03, poppu80, porciprince, Solitaire555, Trombonshorty et 101 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Bienvenue au Rododrome

Message » 22 Sep 2011 17:10

oui j'avais lu tous ca mais dans le cas de la scène avant est ce qu'il y a une différence entre un guide d'onde entre les enceintes et de l'isolant entre les enceintes?

La configuration dans mon profil


JVC NX9 - Xtremscreen ABSOLUTE Perfect White 1.7 240cm - Pioneer KRP-500A - Denon AVC-A110 - Enceintes avant Klipsch R-5800-W II - Enceintes arrière Klipsch RP-250S- VELODYNE DD15 - Zappiti 4K HDR - Synology DS3617xs
Avatar de l’utilisateur
1000K
Vice-Président de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
Vice-Président de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
 
Messages: 2347
Inscription Forum: 25 Oct 2008 14:46
Localisation: Région parisienne
  • online

Annonce

Message par Google » 22 Sep 2011 17:10

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Sep 2011 18:33

Ouaip moi ce qui me laisse pantois, c'est que j'ai jamais vu une installation pareille dans les multiplex... Du coup on peut se demander si le message sonore qu'on nous balance est bon .... :hehe:
Nabby41100
 
Messages: 984
Inscription Forum: 08 Déc 2010 23:58
Localisation: Vendôme... pas la place ... la ville
  • offline

Message » 22 Sep 2011 18:35

D'un autre cote tu n'as surement jamais regardé derrière les tissus des multiplexes...
Une fois ma salle terminée on ne verra rien de tout cela.
rodo
 
Messages: 1036
Inscription Forum: 28 Mai 2002 20:26
Localisation: Cannes (06)
  • offline

Message » 22 Sep 2011 18:40

Ha si ... ca je regarde derrière les écrans et dans mon multiplex de chez moi, ils ont du remplacer deux panneaux latérales et bein c'était pas du tout comme chez toi... Ils auraient du t’appeler... :friend:
Nabby41100
 
Messages: 984
Inscription Forum: 08 Déc 2010 23:58
Localisation: Vendôme... pas la place ... la ville
  • offline

Message » 22 Sep 2011 18:55

En même temps ce n est pas le même volume à traiter hein.
garyturner
 
Messages: 1233
Inscription Forum: 26 Nov 2006 12:40
Localisation: 91, entre Etampes et Dourdan.
  • offline

Message » 22 Sep 2011 19:44

J'admire le travail.... :ohmg: chapeau Rodo

Il faut espérer que la différence "saute aux oreilles"... .

Dans tous les cas c'est une réussite dans l'étude du traitement acoustique.

Ca me rappelle la salle de malade (certes dans une autre dimension) d'Emmanuel PIAT en revanche, il m'aurait semblé que c'était devant les HP en hauteur... pas derriere... mais je ne suis en rien spécialiste (pas taper :zen: )

http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?p=169763561#p169763561


:wink:

La configuration dans mon profil


Pour une petite visite de la BlackBox... sommaire, photos & récit de la construction : CLIQUEZ ICI
Avatar de l’utilisateur
lolo63
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 3609
Inscription Forum: 30 Mai 2005 21:55
Localisation: Pied des volcans
  • offline

Message » 22 Sep 2011 20:52

lolo63 a écrit:Il faut espérer que la différence "saute aux oreilles"... .


Oui, peut etre beaucoup d'efforts pour peu de gain, on ne saura jamais, car ne compte pas sur moi pour tout demonter et comparer avant apres :lol:
J'essaye de donner le maximum de chances a la salle d’être convenablement traitée pour ne rien regretter (ou recommencer) plus tard.

Si ca se trouve JPL organise un genre de 'dîner de cons' avec ses autres amis acousticiens et ils s'amusent a faire faire n'importe quoi aux amateurs que nous sommes :ko:
rodo
 
Messages: 1036
Inscription Forum: 28 Mai 2002 20:26
Localisation: Cannes (06)
  • offline

Message » 22 Sep 2011 22:23

Non rassurez-vous, j'utilise souvent ce type d'absorbeur. D'ailleurs, ce n'est pas moi qui l'ait inventé. Tom Hidley me l'a enseigné, d'autres l'ont utilisé (Toyoshima, Holland, Newell, etc).

Image
Exemple de réalisation dans un studio Parisien.

Ce dispositif ne fonctionne qu'en réseau de plusieurs panneaux dont la taille doit être significative en regard de la longueur d'onde. Quand une onde incidente se déplace dans le sens parallèle au dispositif (c'est à dire plus ou moins perpendiculaire aux panneaux, suivant leur orientation), une onde de surface se crée sur le bord des panneaux car l'impédance acoustique se modifie à cet endroit.
La propagation des particules d'air à travers le matériau le long du panneau est freinée mais avec très peu d'énergie dissipée, produisant essentiellement un déphasage entre les deux bords du panneau. La vitesse, maximale à l'entrée de l'absorbeur, se transforme en pression maximale à la surface du résonateur qui reçoit une onde quasiment plane sous incidence normale.
Les aiguës sont absorbées par la laine par la méthode classique de transformation en chaleur.

En principe, le mur, au fond du dispositif, est un absorbeur à membrane. C'est lui qui absorbe l'énergie aux basses fréquences. Les panneaux suspendus dirigent l'onde incidente pour qu'elle arrive sur la membrane avec un angle d'incidence aussi faible que possible. De plus, leur orientation oblique évite que l'onde réfléchie ne ressorte vers la pièce.
Il est préférable que les panneaux soient orientés vers les haut-parleurs ou vers la source des réflexions. Mieux encore, il faudrait que les panneaux soient courbes (avec une courbure et une longueur différentes pour chaque fréquence).

Quand il est bien construit, ce système peut être relativement linéaire sur une large plage de fréquences, pour un angle d'incidence donné. (Plus la source est lointaine, plus la réponse est linéaire).
Les méthodes de calcul sont incomplètes et ne donnent pas les résultats escomptés. Seule l'expérimentation, accompagnée de mesures, permet d'acquérir une expérience qui servira de guide pour les constructions futures.


Par contre dans l'exemple cité par lolo63,
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?p=169763561#p169763561 les panneaux recouverts de papier kraft et les dalles haute densité collées sur des panneaux rigides ne servent pas à grand chose. Dommage, car le volume est intéressant et la construction soignée.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2864
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Sep 2011 23:21

Merci pour ces éclaircissements, qui confirment que je reste encore - malgré mes lectures assidues - un novice en la matière...

J'en profite pour relancer la discussion autour des enceintes arrières :

JPL a écrit:dois-je inverser une des deux pour eloigner au maximum les tweeters ? Meme question pour l'avant.
Oui, dans les deux cas.



Technicalsupport@klipsch.com a écrit:THX specs back surrounds close to each other.
Tweeters together for better coverage…if you lay them on their sides.
Best suggestion

In my HT room, my back surrounds are about 5 feet apart, there is a window in the middle of the back wall
THX Ultra2 pre-amp I use allows a distance between setting
Sounds fine, but wish I could place them side by side per THX



Donc j'ai deux messages contradictoires : d'un côté il faut espacer les tweeters au maximum, de l'autre il faut les coller ensemble, comme sur la photo officielle des Klipsch THX :

Image

Je suppose qu'en réalité quelle que soit la solution adoptée je serai incapable de percevoir la différence, mais sur le coup si JPL promet de ne pas m'en tenir rigueur je vais suivre les recommandations du fabricant des enceintes
rodo
 
Messages: 1036
Inscription Forum: 28 Mai 2002 20:26
Localisation: Cannes (06)
  • offline

Message » 23 Sep 2011 7:44

Pas de problème. D'ailleurs ma réponse n'était pas formelle, j'avais écrit:
Habituellement elles sont espacées d'une dizaine de centimètres quand le tweeter est au centre de chaque enceinte. Avec les tweeters sur les cotés... je ne sais pas...

On peut raisonner avec le cas particulier où les deux enceintes reçoivent le même signal (6.1 par exemple).
Quand les enceintes sont rapprochées, deux phénomènes peuvent se produire.
1- Le couplage mutuel aux basses fréquences.
2- Le filtrage en peigne produit par l'incohérence de la phase entre les tweeters.

Le couplage des boomers engendre un gain et par conséquent une bosse (indésirable) aux basses fréquences. Ici, les très basses fréquences n'existent pas vraiment, à cause du bass management qui coupe à 80Hz, mais le risque de coupler subsiste jusqu'à 150 ou 200Hz. Par conséquent, il est bon d'écarter les boomers.

Plus on écarte les tweeters et moins le son sera corrélé. En principe c'est plutôt bien pour un créer un champ diffus. Par contre, le signal est filtré en peigne dans le cas d'une écoute mono 6.1

THX garde jalousement ses petits secrets et je ne sais pas exactement ce qui se passe dans le traitement du signal back (ASA). Je sais seulement que pour produire un écartement virtuel, le process joue sur la phase relative des canaux, sur le delay et sur un filtrage très particulier. Combien ? à quelle fréquence ? mystère.

Klipsch qui a payé cher pour avoir ces informations contenues dans le cahier des charges de la certification est probablement mieux informé que moi sur ce point précis.
Il est donc plus sage de faire confiance au constructeur.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2864
Inscription Forum: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 23 Sep 2011 16:47

La nourrice

Au départ, pour gerer correctement mes cables dans le rack je voulais creer une nourrice comme ca:

Image


J'ai donc commencé a découper mon panneau, identifier les zones a percer pour y passer mes cables :

Image



Et puis je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas profiter de la proximité de ma laine minérale pour amortir un peu le bruit de l’électronique, et par la même occasion éviter de creer une caisse de résonance dans le rack. Donc ciao le panneau de bois, je vais me contenter de profiter de la présence de deux piliers placés dans l'angle de la pièce pour tenir les cadres en tissu, et maximiser la respiration du lieu.


1- les cables reseau


Tous les appareils récents proposent une prise ethernet (RJ45) pour communiquer ou bien télécharger le dernier firmware : Ampli, VP, BR, consoles de jeux, ... Les besoins en réseau sont donc nombreux, et on a le choix entre:
- passer par du wifi (beurk) avec des débits faibles, des risques de saturation de bande passante, et une couche de problème potentiel en plus a gérer
- soit tirer un câble et ajouter un switch dans le rack pour y coupler plusieurs appareils (mais ca fait un appareil en plus qui chauffe, et la bande passante du câble réseau est partagée par tous les appareils)
- soit tirer un câble par appareil (mais ca coûte plus cher, c'est plus de boulot, et de toutes façons il faudra bien un switch quelque part)

Vous l'avez probablement deviné, comme je ne fais pas les choses a moitié j'ai pris la 3eme option, et cela pour une raison assez simple : J'ai déjà un switch 48 ports dans une armoire informatique regroupant le point d’accès internet et un serveur multimédia. Je veux donc tout simplement poursuivre la philosophie de distribution en étoile du réseau de la maison (l'armoire informatique et mon utilisation du VDI seront développés a l'occasion d'un CR dédié).


Mes besoins :
- VP
- Ampli
- BR
- NMT
- HTPC
- PS3
- Xbox
- Wii

Total : 8 prises.
Je precise que je n'ai aucune console de jeu pour le moment et que je doute avoir besoin a la fois d'un BR, d'un HTPC et d'un NMT, mais autant prevoir large, car tirer six câbles ou huit ne change en soit pas grand chose a l'equation.


Au niveau du rack on peut directement brancher les prises sur les machines, mais ce n'est pas très propre (impossible de définir a l'avance la longueur nécessaire des câbles, cables inutilisés qui traînent, ...) ou alors on installe un panneau de brassage. J'en ai trouvé un pour 8 prises sur ebay, donc hop petite commande et quelques jours plus tard il était a la maison. Il ne reste plus qu'a brancher une prise femelle RJ45 au bout de chaque câble pour finir le montage.

Partant d'un cable Grade 3S (plus de details sur le post du VDI a venir), j'ai commandé chez Socamont des jacks 'Coccinelle' et je me suis lancé dans la mise en place de ceux ci :
Les cables grade 3S, un sac de jack:

Image


On commence par denuder le cable sur une dizaine de cm, en prenant soin de ne pas sectionner les fils. Vu le double blindage du cable, c'est assez difficile de faire des betises

Image


Il faut ensuite retirer les blindages (le blindage global et le blindage de chaque brin) mais garder le drain (le fil métallique)

Image

Image


Les 4 paires de fil + le drain s'enfichent dans le passe fil puis s’insèrent dans les emplacements de couleur. Il y a deux normes pour câbler en RJ45 : mode A ou mode B. Faites comme vous voulez, l'important étant d'avoir le même type de chaque coté d'un câble. Perso j'ai câblé les fils de l'etage en B et ceux du RDC en A mais je préconise de faire la même chose partout dans la maison afin d’éviter des erreurs.

Image


Enfoncez le jack coccinelle sur le passe cable, on ferme une premiere fois mais pas a fond pour bien mettre en place les fils, puis on rouvre pour couper ce qui depasse. Il est TRES important de couper a ras, sinon il y a risque de court circuit et donc le transfert de données ne fonctionnera pas.

Image


Le drain s'enroulera par la suite derrière, afin de garantir une continuité du blindage, et un collier de serrage sera mis en place pour sceller le jack.

Image


Répétez l’opération 16 fois (8 fois coté home cinéma, 8 fois coté noeud de raccordement central), et c'est prêt. On teste ensuite avec un appareil qui se trouve pour une misère sur ebay Chine. C'est la que j'ai trouvé deux prises défectueuses car je n'avais pas coupé les fils assez a ras du jack. Donc si besoin rouvrez le jack et couper mieux.

Image


Un element de l'appareils se branche d'un cote du cable, le second element de l'autre cote et on lance la sequence de test. Ici tout marche bien.

Image


Restera a positionner les jack dans le panneau de brassage. Attention les câbles ne sont pas très flexibles, donc il faut prévoir une longueur assez courte.

Image



2- les cables enceintes


J'ai pris des plaques d'assemblages que j'ai tordu dans mon étau. C'est rapide et efficace. Un groupe pour les enceintes avant, un pour les arrieres, un pour les surround, et un pour les subwoofers.

Image



3- Extraction d'air

La VMC est installé au sommet du rack, pour sucer l'air chaud generé par les appareils (le chaud monte). La gaine tient avec deux petits tasseaux parallèles. Un selecteur de vitesse est disposé a proximité.

Image


4- prise de courant


Sur les tasseaux de la VMC (voir photo ci dessus) j'ajoute deux vis dans lesquelles j'encastre la multiprise achetée en GSB. Je rajoute un second tasseau pour consolider le tout et j'attache avec des colliers de serrage afin de pouvoir enfoncer et retirer facilement les cables electriques.

Image


J'ai prévu deux alimentations électriques dans le rack (c'est a dire deux phases et deux neutres - et une terre commune - avec un disjoncteur pour chaque pair). Cela me permet de faire face a un besoin de puissance électrique accru dans le futur, ou bien d'installer dans le rack un second bloc multiprise éloigné du premier (par exemple dans une alcôve du meuble dédiée aux consoles). Pour l'instant un seul bloc suffit, mais j'ai la seconde ligne disponible facilement (boitier de dérivation visible sous la multiprise).



5- les autres cables

Quelques tuyaux de plomberie pour les reports IR et USB, les câbles ethernet et HDMI reliant le VP, et la commande du gestionnaire d'ambiance. Le cable antenne lui sera directement branché sur le tuner TNT.

Image



Voila, c'est fini. Ce n'est pas très beau (il aurait fallu enrouler un peu les câbles pour la photo) mais c'est efficace : câbles rangés et maximisation de la surface de laine minérale.

Image
rodo
 
Messages: 1036
Inscription Forum: 28 Mai 2002 20:26
Localisation: Cannes (06)
  • offline

Message » 23 Sep 2011 17:39

Sincèrement tu t'es ajouté du taf pour rien.
Un switch 8 port ne chauffe pas tant que ça et pour ce qui est du partage de la bande passante tu n'aurais jamais eu l'occasion de le sentir :/ De plus je doute que tu aies un switch capable d'emettre 8 stream au gigabit en en recevant 8 à dispatche et tous au taquet... Si ton but était la vitesse, valait mieux passer une fibre :hehe:
garyturner
 
Messages: 1233
Inscription Forum: 26 Nov 2006 12:40
Localisation: 91, entre Etampes et Dourdan.
  • offline

Message » 23 Sep 2011 17:55

Juste une petite remarque, les multiprises achetées en grande surface de bricolage sont bien souvent de très mauvaise qualité donc à éviter.
sonatine
 
Messages: 4831
Inscription Forum: 28 Jan 2002 2:00
Localisation: 83
  • offline

Message » 23 Sep 2011 18:01

garyturner
 
Messages: 1233
Inscription Forum: 26 Nov 2006 12:40
Localisation: 91, entre Etampes et Dourdan.
  • offline

Message » 23 Sep 2011 18:04

Bah la fibre sur des courtes distances c'est inutile.
Un bon catégorie 6 suffit amplement pour avoir du vrai gigabit en uplink.
Ensuite, le gigabit, t'en a pas vraiment besoin pour du streaming, même pour des BR dématérialisés.

La configuration dans mon profil


HC dédié : JVC X30 - écran Transonore ChrisResearch 4K -Onkyo NR3009 - PS4 - Zidoo ZX9 - Klipsch THX ULTRA2 7.0 - Caisson Klipsch SW-308
Salon : Panasonic 50G20S - Cube - Sony ST840- Cabasse Eole 3
Salle dédiée
diedie
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 350
Inscription Forum: 30 Mar 2010 23:33
Localisation: Villefranche de Lauragais
  • offline


Retourner vers Installations HC dédiées

 
  • Articles en relation
    Dernier message