Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

Cinébreton ! réflexion pour 25m² de plaisirs :D

Message » 06 Sep 2019 17:14

Perso je trouve le son de surround en monopôle trop localisable, comme si quelqu’un te tape sur l’épaule. C’est pour cette raison j’ai pris les surrounds bi-pole. Mais cette solution ne va pas bien en atmos. En conséquence le mieux est les surrounds monopoles multiples. Le seul bémol, il faut un Trinnov ou similaire pour bien profiter. On n’a jamais l’argent qu’il faut. :D
Rooky2
 
Messages: 1783
Inscription: 26 Jan 2016 12:01
Localisation: IDF
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Sep 2019 17:14

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Sep 2019 17:33

Multiplier les enceintes unipolaires pour le champ surround est une technique qui fonctionne très bien et qui existait bien avant l'arrivée de Trinnov (2000) sur le marché...
Tchagui
 
Messages: 925
Inscription: 13 Mai 2002 13:30
Localisation: 72 mais 29 de coeur et d'esprit...
  • offline

Message » 06 Sep 2019 20:12

Humm. Pas besoin de multiplier les HP pour avoir un champ surround non localisable (sinon, DOLBY et DTS aurait conçu des systèmes en 24.12.8 :mdr: ).

Il m'arrive régulièrement de vérifier en quoi est encodée la bande son d'un film, ayant l'impression d'avoir les ATMOS qui fonctionnent... et en fait non, la bande son est en 7.1...

Et lorsqu'un hélicoptère décolle sur la scène frontale pour partir de l'avant vers l'arrière, en diagonale, pile dans l'axe d'un surround, ou, au contraire, complètement en travers en plein entre les enceintes latérales et les surround arrière, ou sur le côté entre la scène frontale et les enceintes latérales, bah, je n'entends pas une enceinte, mais un hélicoptère qui passe en cohérence avec l'image... Si une enceinte est localisable, c'est que le système est mal réglé, ou pas au niveau... ou que la bande son est mal foutue.

Il suffit de voir qu'en stéréo, avec un (très) bon système, on arrive à avoir une scène sonore avec un relief, une profondeur, une localisation des instruments très précises dans l'espace (encore une fois, si la prise de son a été faite comme il faut), alors que pourtant, il n'y a que 2 points de diffusion. L'expérience la plus bluffante que j'ai pu avoir était même avec un casque (électrostatique) STAX, où je me suis retourné pendant une écoute, pensant qu'il y avait du monde derrière moi sur ma droite en train de discuter... Et en fait, c'était dans la prise de son ! et autre sensation du même genre avec une paire d'enceintes là-aussi électrostatique (je ne sais plus ce que c'était). Mais bon, y'avait du lourd de la source aux enceintes...
Comme quoi, on peut avoir avec juste 2 diffuseurs une scène sonore avec du relief.

Mais bon, l'important est que chacun trouve satisfaction dans son installation, quelle qu'elle soit, tant que le message sonore original reste respecté. :D
zevar
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 939
Inscription: 20 Avr 2004 13:34
Localisation: Brest (29)
  • offline

Message » 10 Sep 2019 8:59

Ces propos me semblent en contradiction avec tout ce qui est dit dans ce sujet-ci : vers-l-ultra-hd/guide-placer-ses-enceintes-surround-en-5-1-7-1-voir-page1-t30067649.html
:-?
Dawid
 
Messages: 17486
Inscription: 07 Sep 2000 2:00
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 10 Sep 2019 9:35

Hello
Comme toujours, sur les forums, on trouvera tout et son contraire.

Je pense qu'il faut juste raison garder (au regard de la demande initiale de flips, par rapport à sa salle). Qd on a une salle qui fait 5 mètres de long (voire moins), et que les spectateurs sont à 1 à 2 m du fond de la salle et des murs latéraux, je pense que c'est absolument inutile d'aller multiplier les surround, et surtout c'est très compliqué si on veut bien faire les choses (réglages indépendants des niveaux de chaque enceinte, mise en phase, gestion de l'impédance, etc...). Sur une salle qui fait 15 mètres de long, avec 3 ou 4 (ou plus) rangées de sièges, là je veux bien imaginer qu'il y ait un intérêt. Mais dans nos cas de figure "habituels", j'ai du mal à voir l'intérêt.

D'ailleurs, si je reviens à ce que je vis dans ma salle, j'ai mis 4 ATMOS au plafond. Eh bien, je pense que si je n'en avais mis que 2, ca n'aurait vraiment pas changé grand chose... Attention, 4 HP sur 4 canaux séparés. Pas de la bidouille avec des raccordements en série ou parallèle. Donc, ca reste conforme à la norme ATMOS/DTS:X. Il faudrait que j'essaye en en débranchant 2 pour voir réellement ce que ca donne.

Ce qui est à relever (entre autres) dans dans le sujet que tu indiques Dawid (qui est très intéressant), c'est qu'il ne faut pas diriger les surround directement vers les spectateurs, à la hauteur des oreilles des spectateurs. C'est souvent la contrainte, surtout dans les pièces non dédiées, et/ou lorsqu'on utilise des enceintes colonne et non des surround fixés au mur. Les enceintes colonnes sont conçues pour être à la hauteur des oreilles de l'auditeur. Et elles deviennent du coup facilement localisables. Quand on est sur de l'intégration sur les murs, on peut plus facilement gérer la hauteur des surround.

C'est un vaste sujet, super intéressant. Ce qui est compliqué, c'est qu'il faudrait pouvoir tester différentes configurations dans une même salle pour vraiment faire le bon choix. Mais c'est là que ca devient très difficile ! Perso (que ca soit pour ce sujet ou d'autres !), j'ai tendance à partir sur des solutions relativement simples et éprouvées, et toujours en corrélation avec son budget, son niveau d'exigences, les dimensions de la salle, et qui soient conformes aux préconisations techniques (donc dans notre cas, les préco Dolby/DTS).

Bon faut pas qu'on pollue trop le sujet de flips avec ça :D

A lui de voir maintenant sur quelle option partir :)
zevar
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 939
Inscription: 20 Avr 2004 13:34
Localisation: Brest (29)
  • offline

Message » 10 Sep 2019 10:05

Salut!
Effectivement j'ai lu ce post et d'autres sur cinetips et c'était la raison pour laquelle je souhaitais partir sur plusieurs paires de surrounds.
Je ferai, je pense, des tests in situ lorsque j'aurai fais les cloisons et le traitement acoustique. Ceci dit, dans ma première salle (5.1) je n'avais que deux surrounds latérales bipolaires et j'étais très satisfait du ressenti. Idem dans la salle de zevar que j'ai pu écouter. Maintenant si ça se trouve c'est carrément mieux avec pleins de surrounds ...ou pas :wink:
flips
 
Messages: 93
Inscription: 11 Aoû 2019 9:46
Localisation: 35
  • offline

Message » 10 Sep 2019 10:27

zevar a écrit:Humm. Pas besoin de multiplier les HP pour avoir un champ surround non localisable (sinon, DOLBY et DTS aurait conçu des systèmes en 24.12.8 :mdr: ).


Ce n'est pas parce-que tu multiplies le nombre d'enceintes, que tu multiplies le nombre de canaux. En salle commerciale, tu as souvent une vingtaine d'enceintes d'ambiance (ou plus) et pourtant c'est toujours du 5.1.
Tchagui
 
Messages: 925
Inscription: 13 Mai 2002 13:30
Localisation: 72 mais 29 de coeur et d'esprit...
  • offline

Message » 10 Sep 2019 11:35

zevar a écrit:Je pense qu'il faut juste raison garder (au regard de la demande initiale de flips, par rapport à sa salle). Qd on a une salle qui fait 5 mètres de long (voire moins), et que les spectateurs sont à 1 à 2 m du fond de la salle et des murs latéraux, je pense que c'est absolument inutile d'aller multiplier les surround, et surtout c'est très compliqué si on veut bien faire les choses (réglages indépendants des niveaux de chaque enceinte, mise en phase, gestion de l'impédance, etc...). Sur une salle qui fait 15 mètres de long, avec 3 ou 4 (ou plus) rangées de sièges, là je veux bien imaginer qu'il y ait un intérêt. Mais dans nos cas de figure "habituels", j'ai du mal à voir l'intérêt.


Justement, plus on est proche des enceintes "surround", plus on peux les entendre et donc les localiser. L'intérêt est donc plus grand dans une petite salle. Dans les salles commerciales, la multiplication des enceintes est faite pour faire profiter chaque rangée de sièges des sons d'ambiance, mais c'est aussi pour respecter le niveau donné par la norme. Et justement, il n'y a pas besoin de régler le niveau de chaque enceinte. Le but recherché est d'avoir un son enveloppant et diffus.

zevar a écrit:D'ailleurs, si je reviens à ce que je vis dans ma salle, j'ai mis 4 ATMOS au plafond. Eh bien, je pense que si je n'en avais mis que 2, ca n'aurait vraiment pas changé grand chose... Attention, 4 HP sur 4 canaux séparés. Pas de la bidouille avec des raccordements en série ou parallèle. Donc, ca reste conforme à la norme ATMOS/DTS:X. Il faudrait que j'essaye en en débranchant 2 pour voir réellement ce que ca donne.
)


Tu ne peux pas comparer des enceintes "ATMOS" avec les enceintes "surround", elles n'ont pas la même fonction. Les enceintes ATMOS (objet) doivent être précises à l'inverse des enceintes d'ambiance.

zevar a écrit:Hello
Ce qui est à relever (entre autres) dans dans le sujet que tu indiques Dawid (qui est très intéressant), c'est qu'il ne faut pas diriger les surround directement vers les spectateurs, à la hauteur des oreilles des spectateurs. C'est souvent la contrainte, surtout dans les pièces non dédiées, et/ou lorsqu'on utilise des enceintes colonne et non des surround fixés au mur. Les enceintes colonnes sont conçues pour être à la hauteur des oreilles de l'auditeur. Et elles deviennent du coup facilement localisables. Quand on est sur de l'intégration sur les murs, on peut plus facilement gérer la hauteur des surround.

Oui, les enceintes colonnes sont plus localisables car leur angle de diffusion est plus réduit que celui des enceintes "Surround".
Tchagui
 
Messages: 925
Inscription: 13 Mai 2002 13:30
Localisation: 72 mais 29 de coeur et d'esprit...
  • offline

Message » 20 Sep 2019 20:19

Alors ?
Il en est où l' Breton ? :wink:
SynTheTic
 
Messages: 494
Inscription: 17 Juin 2008 16:38
Localisation: Bretagne (35)
  • offline

Message » 20 Sep 2019 22:33

Pas encore dans la salle :cry: car madame m'avait missionné pour finir les trucs qu'on a laissé trainer dans la maison avant d'attaquer la salle.
Du coup plus motivé que jamais, j'ai pas mal avancer et fais :

  • le dressing: sol, elec, fabrication meubles sur mesure
  • un autre placard
  • peinture de l'escalier

Il me reste à faire une corniche entre ma cuisine et salle à manger et ensuite j'attaque dans la salle! En attendant je cherche des idées déco, j'ai refais des plans et surtout je lis pas mal de choses concernant l'acoustique afin d'essayer de faire les moins mauvais compromis :wink:
A ce propos je crois que tu compte faire un baffle infini à l'avant, as tu des infos sur la mise en oeuvre ? Ca m'intéresse, au moins intellectuellement.
JPL indique qu'il est également possible d'installer des "ailes" aux enceintes :

Il existe une troisième solution intermédiaire:
1- Construisez un mur absorbant épais en laine minérale.
2- Fabriquez un baffle de taille moyenne en MDF ou en agglo de 19mm fixé sur chaque enceinte, débordant de 20 à 30cm de chaque coté. Le baffle doit être aligné sur la façade de l'enceinte pour la prolonger.
Vous serez très agréablement surpris du résultat.


Question liée (équilibre d'absorption aigu/medium et grave): mon local technique sera derrière la salle et, du fond de la salle jusqu'au fond du local, j'ai env 2m80. Serait-il intéressant que le mur de séparation soit "souple" (sans placo), genre 50cm de LDV ? Ca ferait un gros basstrap de 2m80 de profondeur ? J'ai lu une réponse de JPL indiquant que ce serait une option (mais sans plus de détail), votre avis ?

Sinon j'ai vu que tu avance de ton coté (je suis discrètement ;), bravo pour ton caisson, j'espère que la maison est aux normes anti sismique :mdr:
flips
 
Messages: 93
Inscription: 11 Aoû 2019 9:46
Localisation: 35
  • offline

Message » 20 Sep 2019 23:55

Salut
La séparation en LDV avec le local technique, ça peut avoir du sens.
Il faut par contre qu’il n’y ait vraiment pas de bruit de ventilation dans le local technique.
Faut voir si la structure (en bois je suppose) qui tient la LDV ne vibre pas.
Et ne pas oublier qu’ avec le temps, la LDV va se tasser, donc si pas bien maintenue, ça peut faire désordre (un gros bourrelet en bas de la cloison !!).
Il ne faudrait pas que le mur arrière soit trop absorbant non plus.

Mais l’idee est assez séduisante je trouve. Je me demande bien ce que ça pourrait donner concrètement.
Au pire, si c’est pas top, tu peux toujours plaquer ensuite sur la structure qui tient la LDV et refaire un traitement acoustique sur le placage.
Donc ça peut être jouable d’essayer sans prendre trop de risque et avoir tout à casser si c’est pas terrible.

Ta cuve à fioul qui est derrière il me semble sera vraiment bien isolée/séparée de la salle ? Ça peut faire un drôle d’effet si elle est bombardée de grave !
zevar
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 939
Inscription: 20 Avr 2004 13:34
Localisation: Brest (29)
  • offline

Message » 21 Sep 2019 10:52

Salut voisins...
Tu as kaz qui passe dans le coin courant le mois d octobre, tu pourrais faire appel à ses services, t auras une étude acoustique adaptée à ta salle et ton budget.
Jpcha
 
Messages: 51
Inscription: 10 Avr 2011 21:46
Localisation: St TRIMOEL(22)
  • offline

Message » 21 Sep 2019 11:02

Hello. C'est qui Kaz ? Est-ce lui qui fait aussi des calibrations vidéo ? Ca pourrait m'intéresser ! Je commence à m'attaquer sérieusement à cette partie maintenant. Mais sans sonde, et avec peu de pratique sur cet aspect, c'est pas évident
zevar
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 939
Inscription: 20 Avr 2004 13:34
Localisation: Brest (29)
  • offline

Message » 21 Sep 2019 11:10

bonjours voici un peut de lecture pour les surrounds
vers-l-ultra-hd/guide-placer-ses-enceintes-surround-en-5-1-7-1-voir-page1-t30067649-30.html
perso j'aussi fait comme sebamand des large bande de 12 cm serie et // 4 par voix
pour les delais ou retard…. y qu'a lire
pereti
 
Messages: 434
Inscription: 03 Oct 2017 14:45
  • offline

Message » 21 Sep 2019 11:14

JPL :
Il y a un point fondamental qui est rarement respecté dans les home-cinémas et pas davantage dans les salles de quartier.

Le champ surround est un enveloppement diffus. Les spectateurs baignent dans une ambiance globale dont la source n'est pas localisable (intérieur d'un avion ou d'un train, pluie, vent, applaudissements...). Le son vient à la fois de partout et de nulle part, le spectateur ne doit pas savoir d'où ni comment. Les réseaux d'enceintes et les dipôles ont été conçus pour ça.
La directive THX précise que les enceintes surround doivent être cachées afin que les spectateurs ne soient pas influencés par leur position physique des sources.
Seulement voilà, les exploitants de salles sont des exhibitionnistes qui veulent montrer qu'ils ont plein d'enceintes, surtout les salles Atmos. Certains se les font voler; c'est bien fait, zavait qu'a les cacher. Dans les HC, on préfère une enceinte dipôle à un réseau parce que c'est plus discret. Je dis non! Les enceintes sont moches certes, mais on n'est pas obligé de les montrer.
D'ailleurs, je m'étonne que les voitures aient un capot; on ne voit pas le moteur ! :(
Dans les salles que je réalise, vous ne verrez aucune enceinte. Elles sont systématiquement intégrées dans le traitement acoustique et personne n'a besoin de savoir où elles sont. Pour cette raison, je n'ai pas de photo qui réponde à votre question.
Enfin... presque. Voici quelques vues de l'envers du décor
pereti
 
Messages: 434
Inscription: 03 Oct 2017 14:45
  • offline


Retourner vers Installations HC dédiées