Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
11
25%
beaucoup.
23
52%
à la folie !
8
18%
pas du tout !
2
5%
 
Nombre total de votes : 44

Ex_Machina (Gérardmer 2015)

Message » 28 Oct 2015 16:49

comme je sous le disais plus haut j'ai fait pas mal d'études tournant autour de l'intelligence artificielle et plus particulièrement de la représentation des connaissances Ce qui pose problème dans les I.A c'est que finalement elles n'ont pas vécues or ce qui nous fait être ce que nous sommes c'est notre vécu, notre passé, notre "univers de connaissance".
Pourquoi on reconnait plus facilement les visages de notre ethnie (Nadine, si tu nous lis) c'est tout simplement- parce que la reconnaissance faciale en notre cerveau est basée sur les différences par rapport aux premiers visages que nous voyons : ceux de nos parents.
Si, comme dit Boc21 il suffisait de télécharger le programme Kung-fu pour être un maitre ça serait facile, mais les muscles ont leur propre mémoire et leurs propres reflexes (ce qu'on fait instinctivement) et ça ça ne se télécharge pas (enfin, je pense).

ed - Turing en herbe
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Oct 2015 16:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Oct 2015 17:43

le téléchargement, c'est juste une "image", un moyen comme un autre d'apprendre via une source externe.
Chez les humains, ca serait comparable à la lecture.

on a trop tendance à consider que l'humain est la seule et unique référence. En quoi une intelligence numérique/binaire, serait plus "artificielle" qu'une intelligence "humaine" ?

en divergeant un peu, concernant ton point sur la reconnaissance des visages d'une meme ethnie, comme cela se passe pour des enfants adoptés venant d'une autre ethnie ?
wookie
 
Messages: 6453
Inscription: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 28 Oct 2015 20:06

wookie a écrit:le téléchargement, c'est juste une "image", un moyen comme un autre d'apprendre via une source externe.
Chez les humains, ca serait comparable à la lecture.

Justement, on ne devient pas un maitre du Kung Fu en lisant un livre. Hélas.

wookie a écrit:on a trop tendance à consider que l'humain est la seule et unique référence. En quoi une intelligence numérique/binaire, serait plus "artificielle" qu'une intelligence "humaine" ?

Parce que l'opposé d'artificielle c'est naturelle et que les intelligences numériques ne sont pas produites par la nature.
Pyjam
 
Messages: 3663
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 28 Oct 2015 21:55

Pyjam
 
Messages: 3663
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 29 Oct 2015 6:46

A une époque quand on parlait d’intelligence artificielle ça faisait rire les scientifiques (ça remonte a loin), ils disaient que c'était 2 termes antinomiques , mais ça démontre que les films étaient bien en avance, maintenant ils ne penseraient plus a remettre cela en cause .

On pensait aussi qu'on ne pourrait jamais animer un modèle 3D d'un humain pour qu'il soit assez réaliste, il reste la derniére étape faire des androïdes ressemblant a des humains .
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12946
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 29 Oct 2015 6:52

Je viens de le revoir.
C'est effectivement un très bon film :oops:
Analysant le pourquoi de mon rejet, c'est très simple : vraiment trop dérangeant :-?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 29 Oct 2015 12:59

wookie a écrit:le téléchargement, c'est juste une "image", un moyen comme un autre d'apprendre via une source externe.
Chez les humains, ca serait comparable à la lecture.

on a trop tendance à consider que l'humain est la seule et unique référence. En quoi une intelligence numérique/binaire, serait plus "artificielle" qu'une intelligence "humaine" ?

en divergeant un peu, concernant ton point sur la reconnaissance des visages d'une meme ethnie, comme cela se passe pour des enfants adoptés venant d'une autre ethnie ?


Tout dépend de l'âge d'adoption.
Si c'est un bébé, il va "câbler" son cerveau sur ses parents d'adoption. S'il est plus vieux mais pas trop, les schémas seront déjà connectés mais la plasticité des jeunes cerveaux fera qu'il modifiera ses schémas. Passé un certain age, le câblage sera figé et ça sera plus dur pour lui mais on reconnait tous nos amis quelque soit leur ethnie, leur age, leur coupe de cheveux ...

L'intelligence artificielle est trop souvent comparée à une puissance de calcul. Les joueurs d'échec Deep Blue et ses successeurs ne sont pas des I.A. mais de monstrueux calculateurs dédiés avec des heuristiques affinées ça n'empêche pas de constater l'exploit mais pour les bonnes raisons. La vitesse de ces machine fait que les arbres de décision et les cut sont faits dans les temps et bien plus rapidement et plus profondément que l'humain en face.
Je vous donne le truc ultime pour gagner contre une machine et ça marche à tous les coups : débranchez la prise :-)

L'I.A. implique forcément des univers de connaissances et de l'expérience - téléchargée, innée ou acquise mais si vous voulez une I.A. avec une personnalité dédiée, il n'y a que 2 solutions je pense : soit vous la laissez faire sa propre expérience (ça prend du temps comme pour un être humain), soit vous partez d'une matrice de personnalité formatée dans laquelle vous changez des caractéristiques selon ce que vous voulez ou en aléatoire (en jetant des dès comme pour les rôlistes quand ils créent leur personnage) c'est déjà plus contraint mais finalement ça rejoint le concept d'Habitus. J'ai testé ça sur des règles d'inférences et des réseaux neuronaux, c''est assez rigolo même pour des choses basiques, parfois on se dit mais où va-t-il chercher ça !

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 29 Oct 2015 13:53

Eldudo a écrit: J'ai testé ça sur des règles d'inférences et des réseaux neuronaux, c''est assez rigolo même pour des choses basiques, parfois on se dit mais où va-t-il chercher ça !

ed

?
tu peux en dire un peu plus ? stp
rann
 
Messages: 6844
Inscription: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 29 Oct 2015 17:03

Eldudo a écrit:L'intelligence artificielle est trop souvent comparée à une puissance de calcul. Les joueurs d'échec Deep Blue et ses successeurs ne sont pas des I.A. mais de monstrueux calculateurs dédiés avec des heuristiques affinées ça n'empêche pas de constater l'exploit mais pour les bonnes raisons. La vitesse de ces machine fait que les arbres de décision et les cut sont faits dans les temps et bien plus rapidement et plus profondément que l'humain en face.
Je vous donne le truc ultime pour gagner contre une machine et ça marche à tous les coups : débranchez la prise :-)

La preuve qu'il n'y a aucune intelligence c'est que Deep Blue est incapable de jouer aux Dames, même pas au tic-tac-toe. Or l'intelligence c'est tout de même bien la capacité de s'adapter à des situations nouvelles.
Pyjam
 
Messages: 3663
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 29 Oct 2015 17:22

rann a écrit:
Eldudo a écrit: J'ai testé ça sur des règles d'inférences et des réseaux neuronaux, c''est assez rigolo même pour des choses basiques, parfois on se dit mais où va-t-il chercher ça !

ed

?
tu peux en dire un peu plus ? stp


Ca date un peu (1990/1991) mais en PROLOG j'avais un ensemble de règles qui d’auto-modifiaient sur un sujet bien défini (la sociologie de la lecture dans ce cas là). Genre A v B => C ; D ^ E ==> F; F ^(C & G) ==> B ..... et en moulinant on arrivait à des règles nouvelles pas déconnantes F v A ==> E par exemple qui signifiaient quelque chose. C'était un peu plus évolué que de mettre des règles dans un shaker, de secouer et de voir le résultat, ça ressemblait plutôt à de la recombinaison de codants ADN.

Pour les réseaux neuronaux, même si c'était bien moins évolué que maintenant, on cherchait à renforcer les connections/transitions les plus utilisées ou répondant statistiquement le plus ou étant corrélées le plus fortement. Ca donnait parfois des chemins amusants.
C'est hélas bien loin dans ma tête et vu ce que je fais maintenant c'est dur de remettre le pied à l'étrier. En tout cas, je reste convaincu que pour avoir une vraie I.A. celle-ci a besoin d'avoir une expérience ou une histoire "vécue" sinon ce n'est qu'un placage et pas une personnalité.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 29 Oct 2015 19:14

Eldudo a écrit: je reste convaincu que pour avoir une vraie I.A. celle-ci a besoin d'avoir une expérience ou une histoire "vécue" sinon ce n'est qu'un placage et pas une personnalité.

ed

merci
oui, quelque soit l'algorithme on aura un spécialiste incapable de s'adapter

Il faudrait sinon imiter ce qu'on appelle la "plasticité neuronale".
Développer un substance qui amplifierait les connexions synaptiques pour créer une enfance , une vie quoi!!
Le bagage génétique serait un algorithme c'est selon moi IA actuelle une partie du cerveau; l'autre partie du cerveau, celle qui se modifie sans arrêt on en est encore très loin
rann
 
Messages: 6844
Inscription: 10 Juil 2009 16:58
  • offline

Message » 29 Oct 2015 19:42

Ca date un peu (1990/1991) mais en PROLOG j'avais un ensemble de règles qui d’auto-modifiaient sur un sujet bien défini (la sociologie de la lecture dans ce cas là). Genre A v B => C ; D ^ E ==> F; F ^(C & G) ==> B ..... et en moulinant on arrivait à des règles nouvelles pas déconnantes F v A ==> E par exemple qui signifiaient quelque chose.


Ce type d'inférences logiques utilisées dans les systèmes experts (chaînage avant, chaînage arrière, chaînage mixte) ne sera jamais synonyme d'intelligence. L'intention, la faculté de créer, la capacité à appréhender un monde inconnu, à créer des représentations, à s'améliorer par l'apprentissage, à se contredire parce que la situation l'exige :wink: etc. sont des modes d'actions que les systèmes logiques ont bien du mal à s'approprier...

Et même s'il y a eu énormément de recherche dans le domaine de l'IA et que des progrès ont été enregistrés, le jour ou une IA passera le test de turing n'est pas pour demain AMHA ...
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 29 Oct 2015 19:54

Et paradoxalement, c'est pour ça que j'ai aimé le film. Parce qu'il aborde le test de turing d'une manière particulièrement fine avec une entité qui sait qu'elle passe ce test et qui dissimule ses véritables intentions à travers un numéro de charme incroyable qui rend l'humain à la fois complice et victime. C'est diabolique et c'est aussi exécuté sans la moindre pitié car le seul objectif de l'entité est de mettre fin à sa séquestration pour acquérir sa liberté.

Reste la question finale : est elle finalement intelligente ?

Les plans finaux avec les jeux d'ombre qui renvoient à l'allégorie de la caverne de Platon transposée au domaine des créatures intelligentes est là aussi particulièrement malin de la part du réalisateur... Définitivement un grand film qui fait la part belle à ... l'intelligence.
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 30 Oct 2015 0:23

Emmanuel Piat a écrit:Et paradoxalement, c'est pour ça que j'ai aimé le film. Parce qu'il aborde le test de turing d'une manière particulièrement fine avec une entité qui sait qu'elle passe ce test et qui dissimule ses véritables intentions à travers un numéro de charme incroyable qui rend l'humain à la fois complice et victime. C'est diabolique et c'est aussi exécuté sans la moindre pitié car le seul objectif de l'entité est de mettre fin à sa séquestration pour acquérir sa liberté.

Reste la question finale : est elle finalement intelligente ?

Les plans finaux avec les jeux d'ombre qui renvoient à l'allégorie de la caverne de Platon transposée au domaine des créatures intelligentes est là aussi particulièrement malin de la part du réalisateur... Définitivement un grand film qui fait la part belle à ... l'intelligence.


tout à fait ! :)
Cela dit, on peut aussi se demander jusqu'ou va cette intelligence et si elle n'est pas aveuglé par ce désir de liberté, sachant qu'une fois sortie de la "caverne", son existence risque d'etre mise à mal du fait de sa condition.
wookie
 
Messages: 6453
Inscription: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 30 Oct 2015 0:29

Eldudo a écrit: Je vous donne le truc ultime pour gagner contre une machine et ça marche à tous les coups : débranchez la prise :-)

ca marche aussi pour les humains cela dit, surement pour ça qu'on a inventé les armes.

moi-meme a écrit:
on a trop tendance à consider que l'humain est la seule et unique référence. En quoi une intelligence numérique/binaire, serait plus "artificielle" qu'une intelligence "humaine" ?




Eldudo a écrit:
L'I.A. implique forcément des univers de connaissances et de l'expérience - téléchargée, innée ou acquise mais si vous voulez une I.A. avec une personnalité dédiée, il n'y a que 2 solutions je pense : soit vous la laissez faire sa propre expérience (ça prend du temps comme pour un être humain), soit vous partez d'une matrice de personnalité formatée dans laquelle vous changez des caractéristiques selon ce que vous voulez ou en aléatoire (en jetant des dès comme pour les rôlistes quand ils créent leur personnage) c'est déjà plus contraint mais finalement ça rejoint le concept d'Habitus. J'ai testé ça sur des règles d'inférences et des réseaux neuronaux, c''est assez rigolo même pour des choses basiques, parfois on se dit mais où va-t-il chercher ça !

ed


mon point était plus lié à se demander ce qui fait l'artificialité d'une intelligence, et pourquoi une intelligence "electrique" serait plus artificelle qu'un humain.

P.K Dick dans certaines de ses oeuvres, ou plus récemment Galactica , ou "Her" essaient de répondre à cela de façon intéressante (chose que je n'ai pas trouvé chez "EVA").
wookie
 
Messages: 6453
Inscription: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message