Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
1
7%
beaucoup.
8
57%
à la folie !
3
21%
pas du tout !
2
14%
 
Nombre total de votes : 14

Godzilla 2014

Message » 18 Mai 2014 21:11

Je n'y connais rien en 3D , mais je m’aperçois en lisant les messages , que les salles utilisent plusieurs technologies différentes, c'est vraiment du grand n'importe quoi

Tout le monde paye le même prix , mais n'est visiblement pas loger a la même enseigne ,ils font vraiment tout pour dégouter le public de la 3D ,enfin du moment qu'ils font payer la place plus cher, ça n'a visiblement pas d'importance

Je ne vais plus au cinema depuis longtemps, du temps que j'y allais ,le son claquait et les copies étaient floues ,quand ce n'était pas une salle en mono (oui ça remonte a très loin ) visiblement ça n'a pas beaucoup changé !

Bref si on veux une qualité optimale et une VO STf dans mon cas, il faudrait me rendre a Paris , pas très envisageable
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12966
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Mai 2014 21:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Mai 2014 22:24

La 3D est arrivée trop tôt. Les projos n'étaient pas prêts. Les constructeurs sont néanmoins parfaitement conscient du problème. Le virage va se faire en 2015 avec les approches laser "6-Primary" couplé au Dolby 3D (avec de nouvelles lunettes spécialement adaptées à cette techno) qui permettra de dire bye-bye aux écrans métallisés (une vraie plaie) tout en gardant un rendement lumineux bien meilleur grâce aux nouvelles lunettes. Mais la facture sera salée et donc ça va prendre du temps pour que le parc machine soit remplacé...

http://www.christiedigital.com/en-us/ne ... jecto.aspx
http://www.avsforum.com/t/1527376/chris ... t-nab-2014

Il faudra soigneusement choisir sa salle pour la prochain avatar fin 2016 :mdr:
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 19 Mai 2014 18:10

Méga CGR => Real 3D (lunette passive) une horreur cette technologie au cinéma.
teamsound
 
Messages: 148
Inscription: 10 Avr 2013 18:58
  • offline

Message » 19 Mai 2014 22:02

teamsound a écrit:Vu hier en 3D dans un Méga CGR, et comment dire la 3D est vraiment naze, rempli de ghosting, aucun effet de jaillissement ni de profondeur, le film est principalement baigné dans une atmosphère très sombre qui dessert la 3D bref niveau technique une grosse déception. Impatient de le revoir en blu-ray dans de bien meilleurs conditions.
Sinon au niveau du film j'ai trouvé aucune envergure dramatique, les personnages sont complètement absents et en total décalage par rapport au événements, il lui manque l'approche d'un film catastrophe.
Bon sinon il y a quand même de bonnes scènes, le largage en parachute magnifique (la photo est à tomber sur cette scène) et sur le Golden Gate Bridge qui prend cher comme très souvent dans les films américain :D 5/10


Vu dans les mêmes conditions sur un grand écran CGR, et bien c'est super sombre pour de la 3D.
Ils devraient le passer sur des écrans moins grands pour avoir plus de luminosité.
Par contre la colorimétrie était juste avec les lunettes. Sans, cela tirait sur le rouge....
A voir fatigué et lorsque l'on a une place de ciné qu'il faut utiliser avant la date limite :siffle:

La configuration dans mon profil


Hifi : PCH A500, ONKYO PR-SC5009, InterM, DITTON66 Studio Monitor, NAKAMICHI RX202, BX300 , HC : JVC RS55, PCH A500+Oppo93+DMP-400, K+H O300 & O310+Hermes2, SidneyAR12 (Hypex400),Philps65OLED873, Little DOTII+BLON B20.Chanteur:HauteContre
Avatar de l’utilisateur
gbaya
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3991
Inscription: 14 Avr 2003 18:47
Localisation: niort
  • offline

Message » 21 Mai 2014 14:08

Je vais revenir un instant au film d'Emmerich qui n'était qu'un film bourrin sur un gros lézard géant (et frenchie grâce à une belle mutation polynésienne) devenu un monstre méchant et vicieux, ce que n'a jamais été Godzilla dans tous ses avatars cinématographiques précédents. Son film trahissait totalement le propos initial, avec nombre de scènes supposées comiques (évitons de parler des acteurs sinon je vais m´étouffer), et allant jusqu’à ridiculiser les Japonais dans une scène hors de propos.

Donc, même si le film de Gareth Edwards est imparfait (quelques longueurs et baisses de rythme), je préfère nettement cette version. Le film a au moins le mérite de respecter le canon, de nous livrer un Godzilla extraordinaire (qui ne brille pas par sa sauvagerie et ses destructions inévitables vu sa taille, mais par son action adéquate, son instinct et son désintéressement inné) et de délivrer un message pertinent.
Encore une fois, il est suffisamment rare qu’un film popcorn fasse appel à nos neurones pour qu’on ne salue pas l’effort.
Yabaar
 
Messages: 1015
Inscription: 12 Jan 2004 1:42
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSG
  • offline

Message » 21 Mai 2014 17:52

C'est justement la question que je me posais en voyant cette version, n'ayant vu que le superbe film avec Jean Reno qui livre une grande performance :ko:

Bah du coup cette vision de Godzilla est vraiment plus sympa à suivre et change du gros monstre = méchant (même si pas inédit)
Surpris aussi que contrairement à la version d'Emmerich

Les deux autres bestioles ont au final une place à l'écran plus importante
Final_Goodbye
 
Messages: 7858
Inscription: 17 Aoû 2007 21:31
  • offline

Message » 21 Mai 2014 18:36

Yabaar a écrit:Je vais revenir un instant au film d'Emmerich qui n'était qu'un film bourrin sur un gros lézard géant (et frenchie grâce à une belle mutation polynésienne) devenu un monstre méchant et vicieux, ce que n'a jamais été Godzilla dans tous ses avatars cinématographiques précédents. Son film trahissait totalement le propos initial, avec nombre de scènes supposées comiques (évitons de parler des acteurs sinon je vais m´étouffer), et allant jusqu’à ridiculiser les Japonais dans une scène hors de propos.

Donc, même si le film de Gareth Edwards est imparfait (quelques longueurs et baisses de rythme), je préfère nettement cette version. Le film a au moins le mérite de respecter le canon, de nous livrer un Godzilla extraordinaire (qui ne brille pas par sa sauvagerie et ses destructions inévitables vu sa taille, mais par son action adéquate, son instinct et son désintéressement inné) et de délivrer un message pertinent.
Encore une fois, il est suffisamment rare qu’un film popcorn fasse appel à nos neurones pour qu’on ne salue pas l’effort.


Mais tu en connais beaucoup de film US ou les militaires sont ridiculisés et se comportent comme des crétins ,on voyait que le réalisateur n'était pas américain !

1941 de Spielberg c'est surement ramassé pour avoir ridiculiser les militaires US !

Ce genre de film est infaisable de nos jours ,ou chaque film avec des militaires est limite de la propagande, tellement que les militaire aident les films qu'ils les glorifient en prétant homme et matériel !

Je ne dis pas que le film est un chef d'oeuvre ..

Car pour moi Godzilla est un type dans une costume (Suitmation) ,pas une image de synthèse ! :oldy:
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12966
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 21 Mai 2014 20:17

Et bé, c'était bien nul.

Je dois revenir sur mon ressenti de la bande annonce, ...et tout valider point par point. Une photo terne, une mise en scène ultra-plate qui ne choisit jamais, des sfx ultra voyants et abusifs.

Maintenant sur le contenu. On sent que le réal n'a pas maitrisé grand chose, le scénar est en plomb et les caractérisations ainsi que les liens que tissent les personnages n'ont jamais été poussé. Les comédiens sont en roue libre, j'ai vraiment eu l'impression de sentir les acteurs se demander en live quelles intentions ils devaient mettre dans la scène. Le vide absolu.
Je ne parle même pas des imbroglio de qui fait quoi où qui mène jusqu'au final, dans le genre comique on ne fait pas mieux. Dès les 10 premières minutes, on en a plus rien à faire. La mise en scène n'arrive jamais à nous immerger, que ce soit dans le point de vue des personnages ou dans la vision d'un monde qui bascule.

Plus simplement, en terme de destruction de masse et de combat titanesque on repassera. Ça se la joue hors champ la plupart du temps et le final est torché vite fait mal fait. A éviter, j'ai vraiment regretté ma séance, j'ai autre chose à faire.

ps: ce qui m'a fait le plus d'effet c'est la mouette.

03/20
lag@uffre
 
Messages: 3193
Inscription: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Mai 2014 11:02

jhudson a écrit: ... Car pour moi Godzilla est un type dans une costume (Suitmation) ,pas une image de synthèse ! :oldy:

Arrgggg.......... :ohmg:
Yabaar
 
Messages: 1015
Inscription: 12 Jan 2004 1:42
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSG
  • offline

Message » 24 Mai 2014 14:53

Vu ce jeudi au CGR Epinay en Real-D 3D.
je mettrais un bon 18/20 à ce film.
Ne m'étant jamais intéressé de près au Godzilla original et à son contexte dans la culture japonaise, j'étais allé voir la version de Roland Emmerich en 1998, principalement car, à l'époque, la technologie sur ce film était bluffante et je kiffais ce genre de popcorn movie hollywoodien avec des destructions massives (je kiffe toujours d'ailleurs). Pour moi, le Godzilla original n'était que ringardise.
Alléché par la bande annonce de la version 2014 et son casting intriguant, je me suis dit que j'allais peut-être bien sortir de chez moi pour découvrir cette nouvelle version au cinéma. Après la critique de lag@uffre, j'ai failli renoncer, puis je me suis dit qu'il fallait que je me fasse ma propre opinion.
Eh bien je dois dire que je n'ai pas été déçu, bien au contraire.
Si le scénario, tant au niveau de l'histoire que du choix des personnages et la façon de raconter leur parcours, n'a rien de nouveau en soi, le traitement, le rythme, l'ampleur visuelle, le montage concourent tous à un spectacle supérieur au tout venant des blockbusters actuels (je pense aux cadrages et au montage surtout). Je suis resté scotché quasiment du début à la fin du film, et j'ai même poussé quelques "waouh" tout fort dans la salle.
Paranthèse: je me suis aussi surpris à établir plusieurs fois un parallèle visuel avec Cloverfield dans de nombreuses scènes.
Je comprends maintenant l'idée de fidélité par rapport au Godzilla original. On sent régulièrement une volonté de ne pas dénaturer l’œuvre pionnière, tout en réussissant à évacuer le côté ridicule que celle-ci peut avoir aujourd'hui. Et je pense que c'est ce qui fait la force du film de Gareth Edwards. Avec le recul, on comprend aujourd'hui que le film d'Emmerich aurait mieux fait de porter un nom différent tellement il est hors propos.
En relisant ta critique après avoir vu le film, lag@uffre, je pense que tout ce que tu dis fait sens par rapport à ce que j'ai vu, et je le comprends même. Pourtant, en ce qui me concerne, la mayonnaise a pris.
Et j'ai eu de la chance, pour une fois ma séance en Real-D 3D dans un CGR n'a pas été une catastrophe absolue: presque aucun dédoublement, les scènes de nuits sont sombres mais pas illisibles, la luminosité restant correcte.
misterme
 
Messages: 1668
Inscription: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 26 Mai 2014 11:41

Vu au cinéma associatif de Blain.

mouaiiii bof bof bof.

Bon maintenant je connais Godzilla.
primare21
 
Messages: 983
Inscription: 27 Sep 2011 14:45
Localisation: Entre Nantes et Rennes
  • offline

Message » 26 Mai 2014 21:46

Et j'ai eu de la chance, pour une fois ma séance en Real-D 3D dans un CGR n'a pas été une catastrophe absolue: presque aucun dédoublement, les scènes de nuits sont sombres mais pas illisibles, la luminosité restant correcte.


Coup de chance : il venait sûrement de changer la lampe.
proj
 
Messages: 108
Inscription: 28 Juil 2009 10:55
  • offline

Message » 28 Mai 2014 10:27

Vu hier en 3D IMAX.
Concernant l'IMAX, c'est mon 2éme film que je vois dans ce format, le 1er était Man Of Steel en 2D, et Godzilla est le 1er en 3D.
A l'époque pour Man Of steel, je disais autour de moi que je n'étais pas aller voir un film, mais vivre une expérience :o , et là pour Godzilla, j'ai participé à une expérience :love: :love: :love: .

L'IMAX du cinéma Gaumont de Grand-Quevilly (Rouen) a zéro défaut, la 3D est de la 3D passive, et je n'ai vu aucun ghosting, je n'ai eu aucun problème de lisibilité dans les scènes sombre, la colorimétrie était parfaite, la définition d'une précision chirurgicale.

Pour moi la 3D de ce Godzilla fait parti de la meilleure 3D que j'ai pu voir, si ce n'est la meilleure. :love:
Il n' y a pas d'effets de jaillissements comme le logo IMAX spécial Godzilla avant le film qui à lui tout seul vous met une baffe, mais possède une profondeur de champ hallucinante, des perspectives vertigineuses qui rendent hommage à la superbe photographie et aux magnifiques décors et effets spéciaux apocalyptique de ce film.
Sur certaines séquences, où il y avait des protagonistes détachés au 1er plan, j'ai cru que c'était des personnes qui étaient devant l'écran :mdr:

Comme vous l'avez compris, ce film m'a mit des MEGA baffes, dans la catégorie des films de monstres XXL, je le mettrais en tête juste devant Pacific Rim
C'est clair qu'après avoir vu ce film, on se pose la question, comment celui de Roland Emmerich a pu exister :evil:

Comme dit auparavant, les bandes annonces n'ont rien dévoilé de l'intrigue, et on découvre avec plaisir un scénario plutôt intelligent pour ce type de film.
Malheureusement on n'évite pas les poncifs des films à grand spectacle Américain, cela manque de personnages principaux charismatique, et on assiste à une interprétation quelconque des acteurs, à part le génial Ken Watanabe.
Mais on a bien compris que tout comme Pacific Rim, les personnages principaux ne sont pas les êtres humains.

La superbe bande son participe grandement aux baffes que j'ai pu me prendre lors de cette séance, c'est simple, lors du premier cri de Godzilla, j'en ai des frissons tout le corps, la spacialisation des effets sonore est d'un précion CHIRURGICALE, où on peut entendre le moindre petit bruitage, petit son, petit effet. Evidement le rendu de la salle IMAX y est pour quelque chose, avec une dynamique INCROYABLE . :o :love:

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce film, et il me tarde de le revoir en BR, je lui met sans hésitation un 18/20 :bravo:
julianf
 
Messages: 13823
Inscription: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 28 Mai 2014 21:00

Merci julianf. Enfin, quelqu'un confirme mon ressenti à la vision de ce film en IMAX 3D. Quand la salle est superbe, le projo parfait et le son réglé correctement, alors le film vous écrase de toute la puissance de Godzilla. Mais quand la salle est pourrie...
Yabaar
 
Messages: 1015
Inscription: 12 Jan 2004 1:42
Localisation: Gamma Quadrant via le wormhole de WSG
  • offline

Message » 13 Oct 2014 19:32

On parle de Godzilla dans HCFR le Podcast Cinéma S02E01 (rendez-vous à 03:32)

Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Administrateur Elu de l'Association
Administrateur Elu de l'Association
 
Messages: 8728
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Pays du Comté
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message