Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
28
37%
beaucoup.
24
32%
à la folie !
4
5%
pas du tout !
19
25%
 
Nombre total de votes : 75

Alien Covenant (Sequel de Prometheus)

Message » 04 Oct 2017 16:51

Chaque jour qui passe vient avec son lot de nouveaux plot holes découverts dans Covenant.
A cette vitesse, dans 2 semaines, je le remate comme une comédie française, avec un cubi de rouge qui tâche.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5788
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Oct 2017 16:51

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Oct 2017 17:14

J'espère sincèrement que tout s'expliquera avec les autres films. :wink:
Keron
 
Messages: 21132
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2017 19:37

Keron a écrit:Je peine alors à situer cette scène coupée dans le film avec le robot Audi.

Et ce message audio n'a aucun intérêt si l’aléa spatial n'avait pas interrompu la course du vaisseau à portée des capteurs. Donc si personne ou quelque chose n'a déclenché le signal, c'est vraiment pas de bol si le signal envoyé par l'androïde est capté par un navire humain. Qui plus est plein d'embryons à bord.


Imaginons une seconde que personne ne capte le message, parce que dans ce secteur de l'espace, les chances qu'un vaisseau passe à portée sont infimes : Ben ya pas de film ! :grad: :ane:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46420
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 04 Oct 2017 20:24

C'est justement ce qui me chagrine un peu de baser un scénario sur ce postulat de départ. On dirait une aventure dont je suis le héros avec un scénario case à case où il faut impérativement passer par des étapes clés. Un peu comme l'arrivée de David au moment où l'équipage est aux prises avec les xéno. Nous sommes sur une planète immense. Imaginons de la taille de la terre. Admettons que le groupe se retrouve dans un site aussi grand qu'une grande ville du fait du message. Allez, Paris. Un xéno pète à Nation et David est à la Défense. Oh se dit t'il. Y'a un truc qui sent pas bon là bas. Je vais aller les sauver. Et en 2 min, paf, il arrive pile poil à l'endroit où il se passe un truc. Cela en fait un peu beaucoup de admettons que...
Keron
 
Messages: 21132
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2017 20:32

Vous vous prenez trop la tête les gars : La navette c'est posée au plus proche possible du lieu d’émission du signal : N'oublions pas que David est à l'affut : Il a besoin de viande fraiche pour ses expériences...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46420
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 04 Oct 2017 20:43

Ce qui me dérange vraiment c'est qu'avec la même matière il y avait moyen de faire un superbe film. Rien que la chute du film avec le robot Audi qui n'a pas été intégré au film sentait vraiment bon. Il y a une ambiance, une tension. Et un xénomorphe qui fait peser une menace sur la mission mais tout en restant dans l'ombre.

J'ai bien aimé le dernier épisode de Star Trek Discovery avec un clin d'oeil à Alien. Et les réalisateurs arrivent à te coller les poils avec trois fois rien. Un câble qui tombe. Des flashs. Une porte qui refuse de se fermer et s'ouvre et se ferme à cause d'une jambe déchiquetée. C'est simple. Et fait monter la pression sans avoir besoin de xénomorphes super rapides, qui poussent comme des choux, sont impossibles à cibler et qui sont visibles dès le début du film :(
Keron
 
Messages: 21132
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 06 Oct 2017 10:32

Bonjour,

j'ai vu le film hier;

je n'ai pas lu toutes les pages du topic mais de ce que j'en ai vu, je crois qu'on est tous d'accord :cry: :cry: :cry:

J'ai voté "un peu" parce qu'il y a des belles images et quelques bons effets sonores...

Par contre l'histoire....
L'Alien est plus figuratif qu'autre chose,
j'avais lu qu'on revenait aux origines tout ça.... que neni, je n'ai jamais ressenti cette ambiance oppressante, ce danger ...

RS s'est contenté de livrer une explication sur comment la créature est devenue ce qu'elle est et comment on est arrivé à la situation du tout premier opus;
le film n'est nullement centré sur la créature!

Comme vous j'ai été très surpris par les différents comportements des "scientifiques" à la découverte d'une planète inconnue, leurs réactions face à une situation imprévues.

Faut dire que dès le départ, j'ai eu l'impression qu'on voulait créer "l'émotion" sur la mort de membre de l'équipage qu'on n'a même pas eu quoique ce soit pour commencer à s'y attacher....

Fin bref, déçu et pas sûr du tout qu'il faille encore s'attacher à faire des films sur cette saga!
Maedhros
 
Messages: 1032
Inscription Forum: 27 Déc 2012 19:00
Localisation: Belgique (Hainaut)
  • offline

Message » 06 Oct 2017 18:31

Boc21 a écrit:Mon ressenti est sensiblement différent : je trouve que l'idée maitresse de Ridley est que l'origine de l'humanité, laquelle est une question qui la taraude, est absurde, puisqu'elle proviendrait d'une sorte d'erreur lors d'une expérience visant à élaborer une arme biologique ou un truc du genre.
Pas de Dieu, pas de sens, pas de morale, pas de savoir, pas même d'Alien bienveillant ou un minimum civilisé, juste le grand néant et le vide de sens.
Comme le disait l'autre vieux débris de Weyland à sa créature :
-Tout est perdu, il n'y a rien
Je sais...

C'est typiquement de l'horreur à la Lovecraft : l'Humanité à été créée par hasard, par erreur, par ennui, ou par jeu. Elle est vulnérable. Elle est soumise à des forces chaotiques qui menacent de l'exterminer… par jeu ou par hasard… Et il n'y a nul dieu pour s'en soucier.

Dans Covenant, les humains sont des moucherons. Qu'ils portent des scaphandres et ils mettront certes plus de temps à mourir, mais qu'importe ils y passeront quand même et le film est déjà assez long comme ça, non ?

Dans Interstellar, de soi-disant scientifiques disent et font n'importe quoi sans que ça affecte beaucoup les critiques. Dans un film de Scott, dès qu'un scientifique pisse à côté de la cuvette c'est une erreur impardonnable.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 06 Oct 2017 18:45

ngc1976 a écrit:Déjà ça, ça craint carrément. Mais en plus, on continue de financer le programme seti, absurde pour au moins deux raisons:
- sa portée de réception ridiculement courte revient à chercher un voisin sur son propre perron
- on imagine vraiment qu'une espèce extra-terrestre souhaiterait entrer en contact avec une race qui ne se préoccupe même pas de nourrir la totalité de sa population, préférant investir tant d'argent dans des projets égoïstes destinés à quoi en gros? A satisfaire sa seule curiosité... Quelle déplorable carte de visite!

C'est débile parce que ça nous pose dans une situation similaire à celle d'Indiens d'Amérique du Nord auxquels on aurait offert un télescope moderne en 1850 et qui le pointeraient vers la Lune pour déterminer si elle est habitée en espérant apercevoir… des signaux de fumée !

Je n'arrive pas à imaginer que des civilisations qui peuvent avoir 1 milliard d'années d'avance technologique sur nous émettent des signaux radio pour communiquer d'une planète à une autre. Le fait que nous soyons incapables d'expliquer la nature de 95% du contenu de l'Univers devrait nous inciter à reconsidérer certaines de nos hypothèses de travail en la matière.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 06 Oct 2017 18:49

Pyjam a écrit:Dans Interstellar, de soi-disant scientifiques disent et font n'importe quoi sans que ça affecte beaucoup les critiques. Dans un film de Scott, dès qu'un scientifique pisse à côté de la cuvette c'est une erreur impardonnable.

Il ne me semble pas me souvenir qu'Interstellar ait été epargné en ce qui concerne ses incohérences

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 30893
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 06 Oct 2017 19:01

Maedhros a écrit:L'Alien est plus figuratif qu'autre chose,
j'avais lu qu'on revenait aux origines tout ça.... que neni, je n'ai jamais ressenti cette ambiance oppressante, ce danger ...

RS s'est contenté de livrer une explication sur comment la créature est devenue ce qu'elle est et comment on est arrivé à la situation du tout premier opus;
le film n'est nullement centré sur la créature!

Non, le thème a changé.
Le film s'ouvre sur David qui rencontre son créateur et celui-ci le traite comme un domestique (sers-moi le thé!). David s'est senti blessé dans son amour propre. Il va nous le faire payer.
Il y a convergence entre Alien et Blade Runner, les deux chef-d'œuvres de Scott.

Fafa a écrit:Et je ne vois pas ce qu'il y a a à sauver dans Covenant. Et si réellement, il se fout de notre gueule (ce qui est largement possible), on a tort de lui donner raison et de chercher un sens à son film.

Selon moi, ce qu'il y a à sauver c'est que la photo est très belle et qu'il y a un vrai thème (dans l'histoire). Des centaines de films fast-food qui font des milliards d'entrées ne peuvent pas en dire autant. Et le film a un sens, mêmes si les personnages font des âneries.

Fafa a écrit:Un peu comme Roland Emerich qui disait, à propos de ID4 :
- les américains ont pris mon film au 1er degré et ont adoré.
- les européens ont pris mon film au 1er degré et ont détesté.
=> Mais put... Fallait le prendre au 2nd degré.
Pourquoi pas...
Mais même au 2nd degré, ça n'en fait pas un bon film. Ca reste un film bien lourd, ridicule et pas drôle.

Roland Emerich a vraiment dit ça ?
Je suis heureux de l'apprendre. J'ai toujours pensé qu'il fallait le prendre au second degré, mais tout le monde me dit que non !

Keron a écrit:Une mission de colonisation, avec les embryons à bord et le matériel de terraformation, cela ne se met pas en branle par des pieds nickelés ou des pilotes. Dans le nombre identifié nous avons une biologiste et un responsable de la mission. A eux de prendre les précautions d'usage. Et si on pousse le raisonnement, on a que quelques membres d'équipage pour une telle mission. C'est une farce ? Même pas un doublon des spécialistes en cas d'incident ou de mort de cet agent ? Ils ne sont que deux comme Adam et Eve avec leurs cuves à Embryons qu'ils vont planter dans le sol à l'aide des engins à bord pour faire pousser des choux ? :siffle: :mdr:

Si ça marche dans Interstellar (où il suffit de transporter 1000 embryons congelés dans une glacière (une idée bien nazie, cela dit en passant) et le reste de l'écosystème on s'en branle), ça doit aussi marcher dans Covenant. Non ?
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 06 Oct 2017 21:32

Pyjam a écrit:
Boc21 a écrit:Mon ressenti est sensiblement différent : je trouve que l'idée maitresse de Ridley est que l'origine de l'humanité, laquelle est une question qui la taraude, est absurde, puisqu'elle proviendrait d'une sorte d'erreur lors d'une expérience visant à élaborer une arme biologique ou un truc du genre.
Pas de Dieu, pas de sens, pas de morale, pas de savoir, pas même d'Alien bienveillant ou un minimum civilisé, juste le grand néant et le vide de sens.
Comme le disait l'autre vieux débris de Weyland à sa créature :
-Tout est perdu, il n'y a rien
Je sais...

C'est typiquement de l'horreur à la Lovecraft : l'Humanité à été créée par hasard, par erreur, par ennui, ou par jeu. Elle est vulnérable. Elle est soumise à des forces chaotiques qui menacent de l'exterminer… par jeu ou par hasard… Et il n'y a nul dieu pour s'en soucier.

Dans Covenant, les humains sont des moucherons. Qu'ils portent des scaphandres et ils mettront certes plus de temps à mourir, mais qu'importe ils y passeront quand même et le film est déjà assez long comme ça, non ?

Dans Interstellar, de soi-disant scientifiques disent et font n'importe quoi sans que ça affecte beaucoup les critiques. Dans un film de Scott, dès qu'un scientifique pisse à côté de la cuvette c'est une erreur impardonnable.


Pour Insterstellar le réalisateur s'est allié de mémoire l'aide de spécialistes. Et le résultat est quasi crédible.

Si beaucoup, dont le célèbre astrophysicien Neil deGrasse Tyson, se sont extasiés sur son réalisme, l'épopée spatiale n'est pas exempte de quelques erreurs et approximations scientifiques.

Afin de juger au mieux l'exactitude scientifique d'Interstellar, le Daily Mail a interrogé le président de la société astronomique royale, le Professeur Martin Barstow et Lee Billings, écrivain de science-fiction spécialiste de l'espace, auteur de 5 milliards d'années de solitude.


http://www.atlantico.fr/decryptage/inte ... 52846.html
Keron
 
Messages: 21132
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 06 Oct 2017 22:00

Keron a écrit:Pour Insterstellar le réalisateur s'est allié de mémoire l'aide de spécialistes. Et le résultat est quasi crédible.

La représentation du trou noir n'est pas exactement conforme à la théorie (il manque la représentation du redshift aux deux bords du disque d'accrétion), mais est de loin la meilleure qu'on ait vu dans un film.

https://blogs.futura-sciences.com/lumin ... llywood-1/

Ce n'est pas là que réside les problèmes, mais plutôt des choses largement plus stupides comme l'idée de trouver refuge sur une planète dont le destin évident est d'être avalée par le trou noir.

Roland Lehoucq a donné une excellente conférence sur le sujet :
https://www.youtube.com/watch?v=NmdbzGBpZdc

Notez d'ailleurs qu'on n'est pas forcément déchiré par les forces de marée lorsqu'on pénètre l'horizon du trou noir (la limite à partir de laquelle la zone de l'espace devient noire). Les forces de marées décroissent avec la distance au centre du trou noir, tandis que l'horizon s'éloigne en fonction de la masse de celui-ci. Si bien que plus un trou noir est massif, et donc large, plus les forces de marée sont faibles au niveau de son horizon. J'avoue que c'est contraire à l'intuition, et donc tout le monde ne le sait pas.

Roland Lehoucq a calculé que le trou noir du film doit avoir 225 millions de masse solaire. Celui au centre de notre galaxie fait "seulement" 4 millions de masse solaire. Il s'agit donc d'un trou noir galactique, situé au centre d'une galaxie qui n'est pas la nôtre. Quiconque dans le futur qui a envoyé une entrée de trou de ver dans notre système solaire n'avait rien de mieux à offrir que de placer l'autre extrémité près d'un monstrueux gouffre gravitationnel — malgré la présence de 200 milliards d'étoiles dans notre propre galaxie, la plupart bien à l'écart des phénomènes astronomiques cataclysmiques.

Alors, désolé, mais je crois que monsieur le célèbre astrophysicien Neil deGrasse Tyson est soit incompétent soit un mec qui raconte ce qu'on attend de lui si on le paie suffisamment.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 06 Oct 2017 22:27

Je suis incapable et pas équipé pour te répondre sur le sujet :)

Mais en tant que béotien, je n'ai pas véritablement été choqué par ce qui se passe dans Insterstellar et nous avons des personnages qui ont une histoire et tiennent la route. Avec des forces et des failles.

Pour Alien, du début à la fin j'ai trouvé des choses à la limite du burlesque.

Ce qui n'était pas le cas dans le 8éme passager.
Keron
 
Messages: 21132
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 06 Oct 2017 23:08

C'est le problème quand on est trop passionné par le sujet : on voit trop facilement les failles et ça gâche le plaisir.

Heureusement que je n'ai pas fait médecine. Je serais probablement consterné ou mort de rire face à toutes les énormités médicales présentes dans les films et les séries.

La vidéo de Roland Lehoucq est vraiment très instructive, et j'admire comment il fait tout son possible pour ne pas dire trop ouvertement combien le film accumule les âneries scientifiques. Je recommande aussi son petit livre sur Star Wars (dont une nouvelle édition vient d'ailleurs de paraître). Il y montre notamment comment l'étoile de la mort pourrait être alimentée en énergie par l'évaporation d'un mini trou noir qui servirait également de benne à ordures. :lol:
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message