Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
17
30%
beaucoup.
28
49%
à la folie !
3
5%
pas du tout !
9
16%
 
Nombre total de votes : 57

Solo : A Star Wars Story

Message » 04 Oct 2018 13:13

Chapitre 8 : Savareen
Alors que le film aurait pu s'arrêter à ce point avec la réussite de la mission, nous avons encore presque 40min à déguster et de nombreux évènements qui vont impacter la vie de Solo.

Le Faucon se dirige vers Savareen qui est une planète assez sauvage et désertique où se trouve l'une des rares raffinerie de Coaxium indépendante. Autrement dit, qui n'est pas dirigée par l'Empire. Les gens qui s'y trouvent sont des rejetés des cartels et ont la langue coupée. Ils ne parlent pas. Pratique pour les trafiquants qui les utilisent et qui veulent garder leurs secrets. Cela explique l'incompréhension des héros lorsqu'ils tentent de parler avec eux, notamment Han qui se vante de son raid en 12 parsecs. Son interlocuteur s'en fout :). Un petit dialogue aurait pu expliquer pourquoi personne ne répondait.

Le faucon a perdu beaucoup de pièces de carénage et il est fort probable que le pisteur posé par Nest soit resté dans le maelstrom de Kessel. Mais de toutes façons, où peut aller le Faucon sinon dans la raffinerie la plus proche ?
Et Lando est dépité de voir sa carlingue ainsi ravagée et semblant même à peine tenir sur ses amortisseurs. S'en suit la belle scène entre Han et Lando où l'un et l'autre déclarent se haïr. Mais on sent tout de même du respect mutuel.

La scène suivante où Han et Qi'ra sont seul montre toute la distance qui existe vraiment entre eux. Qi'ra semble beaucoup plus mature que son amoureux qui reste petit garçon. On retrouve un peu le personnage de Han face à Leia. Très sûr de lui mais avec un côté gamin sous la façade. Très immature. Sans doute un trait qui lui a permis de tenir sur la distance dans un monde terrible de mafieux et trafiquants divers où rien n'a de prix. Leur conversation est encore une fois interrompue par Beckett. On mesure tout de même le jeu assez juste d'Emilia Clarke dans cette scène. Elle parvient à faire passer le message que tout a bien changé et qu'elle cache encore trop de choses. Sans même le dire. Et qu'elle ne rejette pas Han mais ne tient pas à le mêler à son devenir.

L'arrivée d'Enfys Nest n'est pas une surprise mais encore une fois Beckett n'a pas prévu ce coup de son adversaire. La tentative de coup de pocker de Han est amusante et fait retomber un peu la pression. Nous sommes quasi dans un western sur cette fin de film. Tout va se régler d'homme à homme. A coup de pistolet ou de fusil. On sent que la poudre peut parler à tout instant.

C'est Enfys qui désamorce le chaos et en retirant son casque elle tombe le masque. Curieux choix d'actrice en tout cas. Un peu trop jeune à mon sens. Même si elle explique qu'elle a bien repris le rôle de sa mère.

Enfys explique alors comment des mercenaires de l'Aube Ecarlate ont brisé des vies sur nombre de mondes pour en exploiter les ressources. Qi'Ra est indirectement visée et les gros plans sur elle ne trompent pas. Elle évoque les langues coupées mais à ce stade je n'avais pas fait trop le rapprochement avec le peuple de Savareen. En tout cas pas directement. J'aurai préféré une explication plus lisible concernant ces femmes et ces hommes. Convaincu de manière un peu trop rapide, Han va monter un plan pour tenter à la fois de refaire le coup du Coaxium avec Proxima mais aussi de récupérer Qi'Ra car il y croit encore. Beckett ne peut accepter ce plan et semble décider à abandonner la partie. Mais il joue en fait son propre jeu.

Avant de partir Beckett invite Solo à le rejoindre sur Tatooine où un malfrat monte une 'bande'. En fait il s'agit de Jabba le Hutt que Solo rejoindra par la suite.
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Oct 2018 13:13

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Oct 2018 14:02

Chapitre 9 : Duel final
Il est temps pour Solo de jouer sa dernière carte avec Vos. Ce qui est bien c'est que nous restons en dehors du coup et ignorons comment il va jouer la partie.

Solo déclare ne pas avoir d'arme à l'accueil du vaisseau de Dryden Vos. Je n'ai même pas cherché à comprendre à ce stade. Chewbie a toujours ses cartouches en bandoulière. Autant dire qu'il est mortel avec mais cela fait partie du costume :) De toutes manière un wookie est mortel avec ses simples muscles. :bravo:

J'ai particulièrement savouré les échanges entre les protagonistes dans les scènes suivantes. La tension monte peu à peu. La peur change de camp à plusieurs reprises. Et nous avons bien là un western dans un huit clos. Qui va tirer. Qui porte l'arme ? Qui va trahir qui ? C'est un passage excellent à mon sens. Plus je revois la scène, plus je l'apprécie et respecte le jeu des acteurs. A ne pas regarder en français encore une fois ! On perd même les intentions de chacun tant c'est mal récité et joué :(

Mais en VO, c'est subtil et fin. Et chacun campe parfaitement son personnage qui a des objectifs particuliers. Dryden Vos est particulièrement cynique et froid quand il prépare le terrain pour démasquer Han et Qi'ra dans leur trahison. C'est l'une des plus belle scène du film en terme d'intensité et de réalisme. On s'approche un peu d'un film mafieux avec du cru même si nous restons dans un film signé Disney. On ne verra pas Vos exploser un crâne avec ses mains ou sodomiser Qi'ra avec un sceptre laser. Mais c'est déjà une belle intensité et un sadisme de jouer ainsi avec les souris qu'il veut écraser.

Je me suis vraiment laissé porter par la scène et par les rebondissements.
La seule erreur notable est quand Vos dépose les fioles ce Coaxium sur une table et leur tourne le dos en appelant Beckett. Han aurait pu en profiter pour les saisir et jouer le tout pour le tout. Et Chewbie neutraliser les deux gardes aisément. Avoir la vie sauve ou donner la mort à tous.

Le dernier combat est bien réalisé. Qi'ra semble pouvoir basculer d'un côté ou de l'autre à tout moment.
Qi'ra joue à la perfection son jeu jusqu'au bout. Elle aime Han mais veut le protéger de l'Aube Ecarlate. Et elle sait qu'elle ne peut fuir cet ordre. Du reste le veut-elle alors qu'elle a déjà versé du côté obscur ? On se souvient avec Anakin, aimer n'empêche pas d'être déjà du côté sombre. Et Qi'ra fait ses adieux à Han qui ne voit pas du tout que c'est sans doute la dernière fois qu'il voit celle qu'il aime.

A noter que ce dernier chapitre est mieux accompagné par différents thèmes musicaux que tout les autres passages. Et cela apporte vraiment au déroulement des scènes.

La scène suivante montre le retour de Dark Maul comme étant sans doute le maître de Dryden Vos et Vos son disciple. Qi'ra aurait pu être la padawan de Dryden. Et en éliminant Dryden elle devient l'élève de Dark Maul. Ce qui va sceller son destin. Qi'Ra parvient néanmoins à faire porter tout le chapeau à Beckett. On ignore si Dark Maul y croit vraiment et il l'exprime même clairement en disant qu'un homme seul n'aurait pas éliminer Dryden seul mais Qi'ra noie le poisson. J'aime vraiment le jeu de l'actrice dans ce dernier chapitre. Elle est sur le fil tout le temps. Et cette peur et ce contrôle fragile doit inspirer Dark Maul. Il sait qu'elle a choisi l'obscur plutôt que de livrer Han. Et cela sera un moteur pour la former par la peur qu'il découvre qui elle protège. Qi'Ra doit rejoindre son 'maître' sur la planète Dathomir qui est l'un des berceaux du côté obscur de la force. http://fr.starwars.wikia.com/wiki/Dathomir. Il y ai aussi fait référence aux jedi noirs qui sont aussi évoqués avec les Jedis gris dans les nouveaux films de la saga principale.

Han et Beckett se retrouvent et pendant un long instant j'ai cru qu'ils allaient se jeter dans les bras l'un de l'autre pour se féliciter du mauvais coup porté à Dryden Vos. Un coup magistral. Mais il n'en est rien. Beckett est vraiment un loup solitaire et il était prêt à trahir son partenaire Han Solo. Jusqu'à se préparer à la tuer en l'endormant par un discours et une technique à la limite du mentaliste pour le distraire au moment où il allait tirer. Mais Han cesse un moment d'être le petit garçon car au fond de lui il a compris que Qi'ra va partir. Et elle part !
Han se retrouve seul avec son ami poilu :bravo:
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 14:15

Chapitre 10 : Vers l'infini et au delà :)

Pas de scène de liesse pour cette fin de film. De remise de décoration ou de happy end.

Han remet à Enfys Nest les millions de crédit de Coaxium pour sa cause. Il n'en retire qu'un simple tube. C'est plutôt léger par rapport à ce qu'il a fait. Impossible de s'offrir un vaisseau avec.

La dernière est hors du temps et nous ignorons même où elle se déroule. C'était normalement dans la cité des nuages lors du tournois annuel. Mais qu'importe. Han parvient à duper Lando et lui retirer la carte de sa pioche à tricherie. Et nous terminons sur un vol du Faucon avec Han et Chewbacca et quelques blagues sympathiques.
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 14:23

Au final, je retiens un vrai plaisir à avoir vu et revu ce film. Mis à part certaines scènes importantes sur Kessel qui étaient mauvaises l'ensemble du film est bien réalisé. Bien monté. Avec une aventure de cow boy dans l'univers Star Wars. Et des liens jetés dans toutes les directions pour forger le caractère de Han et éclairer un peu le monde des trafiquants de SW. Avec les tenants et les aboutissants de différents clans. Proxima, L'aube écarlate et Dark Maul, les Pykes et leurs esclaves sur Kessel et l'objectif de rallier le cartel du Hutt.

On apprend un peu plus sur l'histoire de Faucon qui est un vrai personnage dans la saga à mes yeux. Et nous comprenons pourquoi Lando y était tant attaché.

Certes il aurait été possible de retirer de longues minutes à Kessel (dans les scènes de libération qui durent et durent sans raison... le temps que Qi'ra retire sa cape :)) pour apporter des réponses à certaines que je me pose dans mes modestes analyses. C'était tout à fait possible de rendre le film meilleur ainsi. Mais très sincèrement, par rapport à la déception que j'avais eu sur Rogue One (qui lui n'apporte rien à l'univers de SW) je trouve ce Solo a Star Wars Story comme un très bon divertissement et un bon film de Science fiction qui ne mérite pas, à mon humble avis, toutes les critiques associées. Les acteurs principaux sont bon voir très bons par moment. Le jeune acteur qui incarne Han est parvenu à me convaincre alors que j'étais plus que critique avant d'avoir vu le film.

Reste le plus gros point noir : La bande originale très en dessous de toutes les autres dans la saga. Sans la musique de Williams, SW n'aurait sans doute jamais été SW avec ces quelques notes qui évoquent un monde et une saga portée par plusieurs générations.
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 14:30

wookie a écrit:
l'attaque du "train" est sympa, mais est complètement anachronique avec l'univers. Pourquoi transporter un tel chargement sensible via un moyen de transport aussi risqué et non pratique, quand des navettes et vaisseaux sont disponibles ...
c'est la ou l'interet du scenario passe avant la coherence de l'univers. Dommage.


C'est en effet une question que je me suis posée dans la modeste analyse que j'ai rédigée (dans les spoilers un peu partout sur les dernières pages). La réponse un peu tirée par les cheveux qui a été donnée sur les nombreuses pages que j'ai consultée est qu'il n'était pas possible de poser des vaisseaux à proximité des raffineries. Or l'on sait que l'Empire véhicule chaque convoi de coaxium de manière renforcée. Car un peu de coaxium (on ne dit pas combien) permet d'alimenter les moteurs de toute une flotte pour lui permettre l'hyperespace. J'avais proposé des navettes mais visiblement le train semblait le moyen le plus sécurisé pour rallier les espaces d'expédition aux raffineries situées dans la montagne. Avec pas mal de protection dont les vipères. Typiquement cela aurait mérité une scène d'explication dans le film. A la place d'une minute de Kessel dans la boue avec L3 qui hurle :)

Après, je pense que l'idée de faire un Western spatial a quelque part imposé l'idée de l'attaque d'un train :). Parfois il ne faut pas chercher plus compliquer :).

C'est un peu comme l'étoile noire dont le chantier était défendu par un bouclier .... alimenter par une base sur la planète des bisounours. Un truc super facile à attaquer en fait.

Ou Anakin jeune qui est parvenu à assembler un Speeder seul alors qu'il était esclave.
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 14:43

l'attaque du "train" est sympa, mais est complètement anachronique avec l'univers. Pourquoi transporter un tel chargement sensible via un moyen de transport aussi risqué et non pratique, quand des navettes et vaisseaux sont disponibles ...
c'est la ou l'interet du scenario passe avant la coherence de l'univers. Dommage.
Il ne faut absolument pas raisonner ainsi avec les Star Wars.
Le but est d'être transposé dans un univers surprenants et prenants.
Si on commence à se poser de genre de questions, on n'a pas fini :
- les droïdes tous plus débiles les uns que les autres,
- leur forme ridicule qui les empêche d'être vraiment mobile (on n'est pas prêt d'envoyer C3PO aux jeux olympiques!)
- les AT-AT et autres véhicules qui se trainent à 2 à l'heure et qui se cassent la gueule en trébuchant sur une peau de banane.
- les étoiles de la mort designées par un stagiaire et qui ont le même défaut de conception depuis des décennies

Je pense qu'il faut clairement profiter de l'univers et pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce passage du train, bien dans l'esprit des Star Wars de la grande époque.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75168
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • online

Message » 04 Oct 2018 15:21

tenia54 a écrit:Justement, ce que je dis, c'est que le "beaucoup de gens" n'est pas si "beaucoup" que ça. :idee:
Idem pour TLJ, où une étude sur les tweets sur le film démontre qu'en fait, la plupart des tweets négatifs proviennent d'une campagne de trolls russes ou de bots, mais que les "simples spectateurs" n'ayant pas aimé le film (comme moi, quoi) ne représentent que 10-11% des tweets sur le film.


L'auteur de l'étude réfute cette présentation des faits.

https://www.cnet.com/news/actually-half ... an-trolls/

Il n'a étudié que les tweets adressés à Rian Johnson sur sept mois. La moitié des tweets négatifs émanaient de comptes qui n'avaient jusque-là manifesté aucun intérêt pour Star Wars ou le cinéma en général, mais qui postaient avant tout du contenu à caractère politique (commentaires sur Trump ou sur les "SJW", social justice warriors, une insulte courante envers la gauche). Sur la centaine de messages correspondant à cette description, 61 tweets provenaient de vraies personnes politiquement marquées à droite, 11 de bots et 33 de trolls. Sur ces 33 trolls, 16 étaient très certainement des Russes.

C'est de toute façon cohérent avec les méthodes russes. Poutine s'en fout complètement de voir un épisode IX plus conforme à ses goûts et il n'a pas sorti les gros moyens pour faire passer le message. Ce que la Russie cherche en Occident, et surtout aux États-Unis, c'est avant tout de jeter de l'huile sur le feu, histoire de transformer la moindre conversation en conflit de société. Parce que, quand la société est divisée et déchirée, la nation est affaiblie, et elle a moins de temps pour prendre position sur des sujets de politique internationale, ceux qui impliquent la Russie. Donc, les trolls russes poussent une petite pichenette ça et là pour contribuer à ce que le ton monte. Dans le cas présent, l'intervention des Russes n'a peut-être pas été déterminante, mais c'est clair que des gens qui auraient peut-être tenu des propos mesurés dans un autre contexte se sont lâchés parce qu'ils sentaient qu'ils n'étaient pas seuls à penser ça et qu'ils étaient encouragés par ces trolls.

De même, et je serai bref, parce que c'est hors sujet, Poutine n'a sans doute pas tout fait pour que Trump gagne en 2016. Son intérêt (et ça il l'a eu), c'était surtout que le nouveau président hérite d'une nation profondément divisée, avec une élection contestée et une opposition qui repart tout de suite à l'assaut. Parce que, pendant ce temps, ça rend difficile de prendre des sanctions contre les Russes si on se tatanne au sujet d'un film, d'une décision politique, etc. Se retrouver avec un débile comme Trump qui adule les méthodes russes, ça a été du bonus.
Sledge Hammer
 
Messages: 3542
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 04 Oct 2018 15:23

C'est Palpoutine :)
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 15:49

C'est honteux ce jeu de mot :zen: :ko:

Franchement a ton besoin des russes pour avoir des explications valables de l'insuccés d'un Film SW

Déjà sur Rogue One on constatait qu'il y avait déjà une erosion du public lors du démarrage trés inférieur aux attentes
Un SW8 qui a divisé
Et à peine 5 mois aprés, sortir en Salle un nouvel opus ce qui fait que les Films Star Wars ne sont meme plus des Evenements en soi
Une campagne marketing tardive et sévèrement ecourtée pour ne pas empieter et cannibaliser SW8
et une communication calamiteuse où toutes les péripéties de la réalisation se retrouvait dans la presse

A ce stade les qualités ou non du film ne commencent meme pas à entrer en jeu

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 28942
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 04 Oct 2018 16:00

Mais gamins avaient voulu voir SW8. Quelques mois après ils ne voulaient pas voir Solo. J'ai fait aussi l'impasse au cinéma.
Nous avions eu une famine de SW pendant des années. Puis une pluie avec trop de SW d'un seul coup sans parler de tous les produits dérivés qui allaient jusqu'au rejet. Même ma fille de 6 ans parlait de SW sans même avoir vu un film de la saga.

Il existe un site qui fait état des ventes de DVD/BR d'un film ?

Sur Amazon, les différents coffret de Solo sont très bien classés :
https://www.amazon.fr/gp/bestsellers/dvd/383375011
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 16:06

Le classement Amazon ne veut pas dire grand chose
C'est un instantané
La preuve le Coffret BD Kaamelott est N°1 alors qu'il est Sortie .... J'ai d'ailleurs reçu mon exemplaire hier :siffle: :love: => oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/bd-kaamelott-integrale-t30088976.html

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 28942
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 04 Oct 2018 16:09

Et où trouver un site qui recense de manière mondiale les ventes ?
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 16:24

Pour les US il y a ce site mais c'est un classement => https://www.mediaplaynews.com/

Tu n'aura pas les Volumes

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 28942
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 04 Oct 2018 16:59

C'est étrange que cet indicateur n'existe pas vraiment. Les studios n'intègrent pas ces recettes (et celles des VOD) pour faire le bilan réel d'un film ?
Keron
 
Messages: 20671
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 17:09

bien sur
mais les publier c'est autre chose :siffle:

T'as déjà vu Netflix publier ses audiences Oeuvres par oeuvres ?

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 28942
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline


Retourner vers 7ème Art