Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 27 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
17
30%
beaucoup.
28
49%
à la folie !
3
5%
pas du tout !
9
16%
 
Nombre total de votes : 57

Solo : A Star Wars Story

Message » 03 Oct 2018 14:23

Pour le moment, je ne vois rien qui justifie toutes les critiques concernant ce film :oops:
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Oct 2018 14:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Oct 2018 14:45

Keron a écrit:C'est mon côté scénariste qui ressort. Je ne peux imaginer un bon scénario sans chaque détail travaillé et soigné. Si je suis sur une planète connue de l'univers SW et si je décide de la montrer : Je m'attends forcément à y voir un croiseur en chantier. Et lors de mes premières vues, je n'avais pas remarqué celui qui était pourtant bien visible dans le ciel.

Je peux comprendre que certains ne s'attachent pas du tout à ce genre de détail mais c'est pour moi le signe que le travail est bien fait. Sinon on prend une scène de théâtre, une met une étoile accrochée à un rideau et on met les acteurs devant la scène et on regarde l'action :).


Ce n'est pas ce que je dis.

Je ne suis pas forcément pour le tout utilitaire, mais y a aussi un juste milieu. Quel est l'apport concret de montrer un chantier de construction de croiseur sur Corélia ? Est-ce que les personnages en profitent ? Non. Est-ce que ça revient plus tard ? Non plus.
C'est du pur decorum. Or, je pense qu'on peut éviter de surcharger les choses de détails superflus, parce que l'overdose d'éléments inutiles existe. Travailler et soigner son univers, ce n'est pas ça.

D'un côté, on ne doit pas attendre de voir des flingues de Tchekov partout ("on montre une planète connue, il faut donc aller au bout de ses caractéristiques"), mais de l'autre, il faut aussi choisir ses batailles et faire en sorte que ces éléments montrés soient ceux qui sont juste utiles. Sinon, ça revient à bourrer de tout et n'importe quoi, jusqu'à l'indigestion, juste parce que ça fait plus riche. C'est généralement comme ça que tu finis avec un film de 2h20 qui aurait parfaitement pu faire 45 minutes de moins.

C'est, je trouve, d'autant plus intéressant que cela transparaît finalement pas mal dans tes résumés : il y a une demie-tonne de détails, questions, précisions en tout genre... qui n'apporte virtuellement rien à la qualité globale du film.
Est-ce que ça le rend plus fun ? Non. Plus cohérent ? Pas vraiment. Moins téléphoné ? Non plus. Est-ce que les acteurs jouent mieux, est-ce que la photo est plus belle, le rythme meilleur, les enjeux plus intéressants ? Toujours pas.

Et pendant qu'on disserte là dessus, tu pointes très bien des trous dans le script autrement plus gênants et qui démontrent qu'on ne peut pas affirmer ici que "Pour un réalisateur rien n'est laissé au hasard".

Et s'il faut regarder le film avec le dico Star Wars sur les genoux pour compléter tous les éléments traités superficiellement, on peut aussi se demander si c'est la bonne méthode pour rendre son film instantanément absorbable par le spectateur.
Ou s'il n'y a pas, aussi, une énorme dose de sur-analyse générée par la fainéantise de l'écriture (il est toujours plus facile de laisser des trous que les fans adoreront combler que de se casser la tête à faire un truc entier), notamment sur la musique du film dans un contexte où les récentes BOs de Star Wars se basent sur un recyclage toujours plus élevé des thèmes passés et en plus vu que le personnage concerné n'a été introduit dans le script qu'après l'arrivée de Ron Howard (et non dès le départ).

Keron a écrit:Pour le moment, je ne vois rien qui justifie toutes les critiques concernant ce film :oops:

C'est long, sans enjeu intéressant, avec un couple principal monocorde et transparent, un méchant de pacotille, et des astuces d'écriture grosses comme le poing. La photo est absolument contre-productive toute la première moitié du film.
Heureusement, les scènes d'action sont fun, notamment l'attaque du train, franchement top.
Cela étant, ce n'est pas non plus un désastre, loin de là, c'est justement complètement superflu et artificiellement mercantile, typiquement le film qui répond à des questions que personne ne se posait vraiment.
Pour moi, c'est plutôt positif, mais très légèrement.
Je noterais le film 5.5-6/10.

Ce qui est plutôt en ligne avec l'accueil public et critique : 62% sur Metacritic, 70%/6.4 sur RT (64%/7 sur RT public), 7.1 sur IMDB, 7.2 sur Allociné spectateurs. Seuls les critiques français semblent un cran en dessous (5.2, avec beaucoup de 2 étoiles sur 5).
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5670
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 03 Oct 2018 15:10

Je vais terminer mon analyse. Je verrais bien si je trouve plein de choses à jeter. Pour le moment, vu que le film a été refait, je trouve que le résultat est plutôt bon. Voire même excellent par rapport aux précédents Star Wars dont Rogue One qui est mauvais pour moi. Il est parfait. Non. Loin de là.

Allez, je vais t'offrir des popcorn et on en reparle au calme :)

Image

Et pour les critiques en ligne, je m'en moque un peu. J'ai surtout l'impression que beaucoup de gens se sont mis à critiquer le film car il fallait le faire pour paraître. Idem pour The Last jedi que j'ai plutôt bien aimé (avec pourtant beaucoup plus d'erreur à mes yeux que ce solo). Même sur Amazon tu as eu des critiques des BR et DVD alors même que le film n'était pas encore sorti :) :ane:

Et dans le petite sphères des youtubeurs ou prétendus fans autorisés à, y'a de tout. Et surtout y'a des gens qui aiment faire du buzz.

Je me contente pour le moment de mon analyse et de mon ressenti. Et je ne l'imposerais jamais aux autres. Je respecte tes critiques et ton avis sur le film. Et je comprends même ton point de vue sur les détails.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 15:15

Pour les critiques françaises, si la plupart des gens ont vu le film en VF, je comprends tout à fait. A Lyon par exemple, très dur de voir le film en VO. Encore plus si tu le veux en Imax. Généralement c'est VF 3D imposé. Et à chaque fois que je mets la VF pour le film, je pisse de rire tant c'est mauvais :mdr: A la sortie j'aurai alors mis 2/20 :)
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 15:25

Sinon, Disney parle un peu des prochains films de la saga. Qui seront plus espacés dans le temps.

https://www.lci.fr/sorties/pourquoi-la- ... 99084.html

Cinq films en cinq ans. Rarement un univers n'aura été autant exploité en si peu de temps. Depuis son rachat de Lucasfilm en 2012 (pour quatre milliards de dollars, soit trois milliards d'euros environ), Disney savait qu'il tenait entre ses mains un précieux à la valeur plus inestimable que celui de Gollum. Mais à vouloir trop tiré sur la corde, cette dernière a cédé. "C'est moi qui ai édicté le planning et, avec du recul, je pense que l'erreur que j'ai faite - j'en prends la responsabilité - c'était un peu trop de films, trop vite", regrette Bob Iger, le patron de The Walt Disney Company.


Et avec un peu de chance, nous pourrions voir la suite de Solo qui se pencherait plus sur le passé de Boba Fett. Ce ne serait pas idiot. Car avec Solo nous avons exploré le versants de guildes de trafiquants. Et avec Boba nous pourrions avoir un film qui explore le volet des chasseurs de prime dont nous parlons beaucoup dans solo sans vraiment les voir. Et inévitablement le lien serait fait entre Solo et le Cartell des Hutt avec les liens avec Boba.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 15:42

Keron a écrit:J'ai surtout l'impression que beaucoup de gens se sont mis à critiquer le film car il fallait le faire pour paraître.

Justement, ce que je dis, c'est que le "beaucoup de gens" n'est pas si "beaucoup" que ça. :idee:
Idem pour TLJ, où une étude sur les tweets sur le film démontre qu'en fait, la plupart des tweets négatifs proviennent d'une campagne de trolls russes ou de bots, mais que les "simples spectateurs" n'ayant pas aimé le film (comme moi, quoi) ne représentent que 10-11% des tweets sur le film.

Quant à Amazon, certains de leurs utilisateurs pensent que c'est Allociné et donnent leur avis sur le film plutôt que le support. C'est pour moi aberrant, mais ça dure depuis des années et fausse la donne.
Tu as aussi ceux qui pensent que c'est un forum et que tu peux mettre une critique 1 étoile 2 mois avant la parution juste parce que t'estimes que c'est trop cher, ou que t'aimes pas le visuel, ou que tu penses que ça va être comme ceci ou comme cela même sans aucune preuve concrète.
Sur Solo, il y a 47 commentaires, mais seuls 8 parlent du produit physique et non du film. Et sur ces 8, 3 parlent du packaging ou de l'expédition Amazon et 3 se plaignent de la photo grise du film.
Et mon préféré : une note 4 étoile qui ne sert en fait qu'à poser la question "Quel est l'encodage du son pour la piste Française ?".

Ca te pose tout de suite le niveau.

Keron a écrit:Je respecte tes critiques et ton avis sur le film. Et je comprends même ton point de vue sur les détails.

Je comprends aussi tout à fait ce que tu fais ici en décortiquant le film, chacun sa méthode, si je puis dire. Je trouve simplement que pour tout détail que tu décortiques, il y a peut-être d'autres éléments bien plus intéressants mais plus globaux qui sont, du coup, mis de côté (si je puis dire).

Keron a écrit:
Cinq films en cinq ans. Rarement un univers n'aura été autant exploité en si peu de temps.

Ils abusent, 5 films, c'est à peine 2 ans de Marvel.

Keron a écrit:Et avec un peu de chance, nous pourrions voir la suite de Solo qui se pencherait plus sur le passé de Boba Fett. Ce ne serait pas idiot.

Ce ne serait pas plus idiot que de faire Rogue One ou ce Solo, soit 2 films que personne n'a réclamé, qui ne font rien hormis relativement mal matérialisé des éléments très précis que les gens arrivaient parfaitement à imaginer tous seuls, ce dans le seul but d'alimenter en vase clos un univers qui se voudrait étendu mais qui ne fait plus que se regarder le nombril et expliquer ad nauseam chacune des rides qu'il est le seul à voir, et souvent à générer lui-même.

C'est la beauté de cet univers, qui a tant à proposer, mais qui ne fait que boucher des trous parfois volontairement créés pour être bouchés de façon purement mercantile, mais jamais complètement : tu fais l'épisode 2 puis le 3, avec un trou entre, que tu combles avec Clone Wars, mais avec un trou entre, que tu combles avec un film Clone Wars, mais avec un trou entre...
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5670
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 03 Oct 2018 15:50

Et je suis preneur de tes retours sur ce qui pourra m'avoir échappé. J'ai fait la même expérience pour le dernier Blade Runner et j'ai beaucoup appris sur le film qui au départ restait avec beaucoup d'énigmes ou de questions ouvertes.

Pour les scènes sombres, je le souligne sur mon plasma, mais c'est plus mesuré sur l'écran HDR. Au cinéma, je peine avec la 3D depuis des années car bien souvent l'image est très sombre ou les scènes claires montrent la toile de l'écran :( J'avais lu ces critiques sur cet aspect mais je ne l'ai pas remarqué en voyant le film chez moi. En tout cas pas au point de voir un défaut. C'est moins lumineux et pure que Blade Runner 2047 ok, mais tout de même pas mal. Ils ont aussi fait un choix de couleurs (bleu, orange, etc... pas forcément toujours heureux) mais cela passe pour moi même si on est loin d'un 10/10 en qualité d'image et colorimétrie. Là je le concède.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 16:51

Chapitre 7 : Le faucon yaka voler :)

Passé la petite scène existentielle entre L3 bien remontée et Lando nous découvrons un autre lieu de la planète Vandor. On dirait un dépotoir niché au fond d'un immense caverne où sont alignées des habitations miteuses mais protégées du froid. Et pour y accéder, cela ressemble à une violation de propriété. Autrement dit Lando est plus que dans la mouise au plan financier et son vaisseau a été saisi. Le jeu de Lando est toujours bon. Les complicités des uns et des autres fonctionnent même si nous sentons peu à peu que la relation Qi Ra et Han évolue vers quelque chose qui ne peut se conclure de part la distance que met volontairement la jeune femme.

Surprise en découvrant la Faucon rivé au sol par des chaînes de contention, le thème principal de Star Wars est joué. Enfin une musique qui évoque quelque chose :)

Si des choses ont changées sur le vaisseau ? Pour le coup, je m'en contrefiche. A chaque film il est quasi mis en pièce pour retapé dans l'épisode suivant. Donc je me moque un peu de savoir s'il ressemble à ce qu'il était par ailleurs. Au premier coup d'oeil il est identifiable.
Et c'est un vieil ami que je retrouve.

Avant le départ du Faucon pour Kessel nous retrouvons Nes qui a mis un traceur sur le vaisseau afin de le suivre. Ce plan n'est pas sans rappeler Boba Fett. Clair, rapide. Pas besoin de détails même si je me demande comment la balise qui semble aimantée sur la coque va tenir dans le merdier de Kessel. Vu le nombre d'éléments happés par le trou gravitationnel et les éclairs frappant partout, c'est miraculeux que cet élément tienne jusqu'au la planète où sera raffinée le Coaxium.

Nous avons ensuite plusieurs scènes intéressantes d'échange entre les personnages. Han et Lando qui semblent avoir oublié le rapport tendu qu'ils avaient et parle de leurs parents respectifs. Puis entre L3 et Lando où l'on comprend que l'androïde est à part. Un jeu de style échec holographique entre Beckett et Chewbie. Et Beckett qui rappelle que l'essentiel pour gagner la partie il faut prévoir les coups de son adversaire. C'est une bonne leçon à retenir. Pas neutre comme petite phrase. Et comme si cela ne suffisait pas, pour répondre où est Qi Ra il dit que les gens sont si prévisibles. Han enregistre :).

Dans l'échange suivant entre Han et Qi Ra on sent que la jeune fille peut faiblir et ce sera sans doute l'unique fois où tout pouvait basculer. Sans l'intervention de Beckett qui semble toujours là pour surveiller le lieutenant de son employeur. Ou pour protéger Han de ce qu'il adviendra si Qi Ra lui révèle tout. Beckett peut aussi tenter de protéger ses propres intérêts et garder ses nouveaux amis à ses côtés.

La dernière scène est un dialogue improbable entre L3 et Qi'Ra. Curieux que L3 ne soit pas jalouse de Qi'ra alors que Lando la regarde comme un plat qu'il aimerait bien savourer. Cet échange où L3 se confie est étonnant et drôle mais il montre bien que les robots peuvent avoir des sentiments. C'était déjà un peu le cas avec R2 et Luke mais sans aller aussi loin.
Dernière édition par Keron le 03 Oct 2018 17:20, édité 1 fois.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 16:54

L’état d'émerveillement vis à vis des SW ne peut se renouveler en ce qui me concerne (qui le peut, les ados d'aujourd'hui ?) et si par le passé il a permis d'éluder totalement les imperfections d’une franchise qui n’en manque pas, mon regard critique d’aujourd’hui, qui bien que plus lucide, n’en reste pas moins bienveillant car la force est avec Lucasfilm à tout jamais. Toutefois l'intérêt fondamental suscité par cette nouvelle phase de la franchise ne m'émoustillant que de loin, je ne suis pas spécialement pressé de voir le produit suivant.

Je disais ça à propos de l'épisode 8 mais en fait ce Solo me fait basculer du côté obscure : ma bienveillance s'enterre avec ce film d'un ennui presque total. Je suis désolé, je n'ai pas d'arguments mais il faut dire que le film non plus.
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 03 Oct 2018 17:21

Unjeff, tu n'as rien trouvé de bon du tout dans Solo ? Même pas le jeu d'acteur de Lando et qui fait parfaitement écho au Lando que l'on connait déjà ?

Tu n'as aucun plaisir à découvrir de nouvelles planètes inexplorées à l'écran jusque là ?
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 18:07

Oui Keron, je crois être capable de nuancer mes avis d'habitude mais la... Bon mais vraiment pour pas passer pour le désingeur de service, j'ai ressenti une petite excitation en voyant le Faucon flambant neuf. Attention je ne dis pas que le film est malhonnête mais je me suis profondément ennuyéééé. Pardon pour ceux qui auraient aimé et font vivre le topic que je n'ai pas lu, je ne veux contrarier personne :friend:
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 03 Oct 2018 19:51

Pas de problème. Je n'ai pas réalisé le film et il m'arrive de ne pas aimer du tout un film alors qu'il est aimé par d'autres. Et il est bon d'être intègre sur son ressenti. Je me suis même endormis au cinéma avec un Indiana Jones, pour dire :)

De ce que tu expliques, même si le film n'était pas siglé SW, tu n'aurais pas aimé. C'est honnête de le dire. Pas besoin de le justifier plus. Sur Kessel, que je n'ai pas encore commenté, je vais être très sévère car il y a de très vilaines choses à mes yeux.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 03 Oct 2018 23:20

Chapitre 7 : Le raid de Kessel en 12 parsecs
Nous arrivons au coeur de l'épisode. Je suis heureux que cette fois nous ne trouvions pas une étoile noire. C'est ce qui m'a vraiment rebuté sur les derniers films SW. L'impression que l'on retrouvait les vieux films sans nouvelle riche idée. Ici, tout ce qui a précédé menait à Kessel qui semble un point légendaire dans la saga et un moment d'antologie pour Han et le Faucon. Cité plusieurs fois pour expliquer que le vaisseau est rapide.

Ce chapitre, je vais volontairement le diviser en trois parties car cela le nécessite. L'arrivée à Kessel et l'introduction du plan. Le vol du coaxium. La sortie épique.

Le début du raid débute par de magnifiques plans montrant les lieux. J'ignore ce que cela pouvait donner au cinéma sur grand écran en 3D mais sur mon écran 50 pouces c'est déjà magnifique. Le vaisseau semble flotter dans les nuages avec des orages, des éclairs et comme un monde en perpétuelle création ou destruction. Ce repaire de flibustiers de l'espace est marqué par un tunnel tracé dans cet enfer et qui mène à la planète d'où est extrait le coaxium brut.

Ce dessin résume assez bien ce qu'il en est :
Image

La route normale pour rallier ensuite la planète où sera raffinée le Coaxium est normalement trop éloignée pour un vaisseau normal pour prendre le risque de le transporter. Le Faucon semble capable de produire cet effort. J'ignore s'il existe des raffineries sur Kessel ou si l'on se contente de préparer le coaxium destiné à des convois où il sera transporté sécurisé. Ce n'est pas trop expliqué dans le film. Lors de l'arrivée du Falcon sur la planète on voit pour la première fois sa carlingue avec les éléments bleus. Je n'avais même pas remarqué la première fois. La peinture ne va pas tenir longtemps de toutes façons :).

Toute cette première partie me fait vraiment penser aux premiers films Star Wars. C'est un plan grossier mais simple. Han et le wookie sont présentés comme des prisonniers destinés à un échange avec le cartel de Pyke qui dirige la mine d'épice. Mais pourquoi du coaxium ici ? Tout va se jouer très vite. Les écrans et les décors font très old scool. Et tout semble en effet se dérouler comme dans les premiers films. Je n'ai rien à redire sur cette partie très bien faite.

L3 libère des robots entravés par des sceau. Lando neutralise les gardes. Qi'Ra le chef local. Pendant que Han et le Wookie doivent récupérer le carburant.

La seconde partie est ce qui suit. Et très sincèrement j'ai peiné à vraiment apprécier ce qui se passe. Autant les scènes dans le centre de contrôle semblent bien tournées et nettes autant ce qui concerne la mine semble terriblement daté et tourné en SD avec des décors limités et le wookie qui ressemble à un grand homme en combi pyjama :oops: :roll:
Est-ce que ce sont des scènes qui n'ont pu être retournées ? Du travail de Ron ? C'est vraiment mauvais dans la réalisation, dans la lumière, dans le jeu des acteurs et même dans la lisibilité de tout ce qui se passe. Ajoutons à cela L3 qui pète un câble et se prend pour Spartacus, le Wookie qui se prend pour Tarzan et Han qui pousse son petit chariot tout seul. Le pire reste le retour au Faucon. Rien n'est crédible à ce moment. Des canons sont installés pour tirer dans la foule et sur le Falcon mais il semble alimenté avec des boulets en plastique. Plusieurs canons ne parviennent même pas à endommager gravement le vaisseau. Encore moins à éliminer toute résistance. Qi Ra parvient à trouver une grenade et à éliminer cette menace. Et L3 se fait faucher on ne sait comment ni par qui. Lando court vers elle pour la sauver. Et au final, tout le monde entre dans le vaisseau.
Ce passage est le plus mauvais de tout le film. Et je l'ai trouvé très long. Trop long.

Surtout que je ne pige pas pourquoi nos héros vont dans une mine d'épice pour aller chercher du Coaxium non raffiné :o
C'était censé être une mine d'extraction. Où alors je n'ai rien compris au plan.

Ajout : En fait Kessel produit bien du Coaxium brut.
https://www.starwars-universe.com/plane ... essel.html

Toute la partie dans la mine est la plus terrible au plan image. Flou. Du grain partout. Illisible et bâclée. Elle semble totalement à part du film. Comme si nous utilisions des images d'archive tiré d'un vieux film ou d'une série télé. La scène avant l'envol ressemble à un décor pas terminé. Il manque juste des bouts de plastique qui volent lorsque les rochers explosent.

Voici un visuel des lieux qui fait tout sauf crédible.
Image

Le seul moment qui sauve la scène est quand Lando dicte son journal de bord. Mais dès qu'il regarde par la fenêtre le cauchemard recommence avec la voie très pénible de L3 qui hurle.

Mais passons. L'objectif est atteint. Le coaxium est volé. L3 est HS et son cerveau va intégrer le Faucon pour lui donner l'intelligence avec laquelle les droïdes communiqueront plus tard. Han prend enfin les commandes du vaisseau.

Le retour devrait être simple et rapide. C'est sans compter sur un croiseur impérial qui se retrouve dans le tunnel d'accès de Kessel. C'était trop simple. Il est étrange qu'un navire de cette classe et de cette taille puisse s'être glissé dans ce tunnel.

Mais c'est l'occasion pour Han de mener à bien son exploit qui allait devenir le raid de Kessel en 12 parsecs. Gagner de précieuses années lumières et du temps en traversant le maelstrom là où il n'existe pas de route. On retrouve enfin un bon moment de combat spatial avec les tourelles du Falcon et des chasseurs impériaux. Des météorites et des explosions. Un énorme monstre et un défi pour sortir de l'attraction d'un trou d'anti matière. Le wookie montre aussi qu'il sait piloter et vire Qi'ra :). La fin de la scène est belle et bien dans l'esprit SW. Peu crédible mais cela passe parfaitement avec de l'humour et des scènes bien tournées. Ok le Falcon morfle vraiment dans ce raccourci improbable. Mais il gagne le cerveau de L3 qui servira de carte stellaire pour le Falcon et lui donnera aussi un fichu caractère :).

Je suis assez partagé sur tout ce chapitre. Il y a du très bon avec l'arrivée. Du très mauvais voir très mauvais avec la partie dans la mine puis un retour à une bonne partie d'action avec la fuite dans le maelstrom et le passage devant la gueule. Des images encore très belles malgré quelques images qui semblent dans le même esprit que celles de la mine. Je suis persuadé que ce sont des scènes tirés du premier projet. Et qu'il n'a pas été possible de retourner.

En voulant vérifier un détail lors de l'affrontement entre Qi'Ra et le chef de la mine, j'ai noté un détail glissé et qui donnait des pistes sur ce qu'est devenue Qi'ra. Quand elle élimine son interlocuteur avec une technique d'art Martial, L3 souligne qu'elle n'avait jamais vu de pratiquant de cet art. Et la jeune femme confirme qu'il s'agit d'un art originaire de la planète Palawa et nommé Teräs Käsi. Et en cherchant on apprend que cet art a été développé pour lutter contre les jedi et que les adeptes sont souvent versés du côté obscur.
Cet art pourrait aussi permettre une transe permettant de dormir pendant des décennies sans souffrir d'altération. Une façon bien pratique pour se faire oublier en tant que Sith. C'est juste pour information :). L3 ne pourra jamais parler de cette découverte avec Lando ou même Solo.
Dernière édition par Keron le 04 Oct 2018 12:43, édité 1 fois.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 0:13

Et un petit clin d'oeil en passant :)

Image

Ce même costume se retrouve porté par Beckett sur Kessel.
Keron
 
Messages: 20695
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Oct 2018 13:03

tenia54 a écrit:
Je ne suis pas forcément pour le tout utilitaire, mais y a aussi un juste milieu. Quel est l'apport concret de montrer un chantier de construction de croiseur sur Corélia ? Est-ce que les personnages en profitent ? Non. Est-ce que ça revient plus tard ? Non plus.
C'est du pur decorum. Or, je pense qu'on peut éviter de surcharger les choses de détails superflus, parce que l'overdose d'éléments inutiles existe. Travailler et soigner son univers, ce n'est pas ça.

D'un côté, on ne doit pas attendre de voir des flingues de Tchekov partout ("on montre une planète connue, il faut donc aller au bout de ses caractéristiques"), mais de l'autre, il faut aussi choisir ses batailles et faire en sorte que ces éléments montrés soient ceux qui sont juste utiles. Sinon, ça revient à bourrer de tout et n'importe quoi, jusqu'à l'indigestion, juste parce que ça fait plus riche. C'est généralement comme ça que tu finis avec un film de 2h20 qui aurait parfaitement pu faire 45 minutes de moins.

C'est, je trouve, d'autant plus intéressant que cela transparaît finalement pas mal dans tes résumés : il y a une demie-tonne de détails, questions, précisions en tout genre... qui n'apporte virtuellement rien à la qualité globale du film.
Est-ce que ça le rend plus fun ? Non. Plus cohérent ? Pas vraiment. Moins téléphoné ? Non plus. Est-ce que les acteurs jouent mieux, est-ce que la photo est plus belle, le rythme meilleur, les enjeux plus intéressants ? Toujours pas.
Et s'il faut regarder le film avec le dico Star Wars sur les genoux pour compléter tous les éléments traités superficiellement, on peut aussi se demander si c'est la bonne méthode pour rendre son film instantanément absorbable par le spectateur.
Ou s'il n'y a pas, aussi, une énorme dose de sur-analyse générée par la fainéantise de l'écriture (il est toujours plus facile de laisser des trous que les fans adoreront combler que de se casser la tête à faire un truc entier), notamment sur la musique du film dans un contexte où les récentes BOs de Star Wars se basent sur un recyclage toujours plus élevé des thèmes passés et en plus vu que le personnage concerné n'a été introduit dans le script qu'après l'arrivée de Ron Howard (et non dès le départ).


certains details sont la pour planter le decor, qui est souvent lié au background de l'univers.
est ce que voir des extracteurs de gaz Tibanna aide le scenario dans Empire Strikes Back ? Non , mais ca fait partie du decorum.
ca a toujours fait partie de l'histoire des films SW, d'avoir enormement de details au niveau des decors et environement, sans autre but.







Keron a écrit:Heureusement, les scènes d'action sont fun, notamment l'attaque du train, franchement top.


l'attaque du "train" est sympa, mais est complètement anachronique avec l'univers. Pourquoi transporter un tel chargement sensible via un moyen de transport aussi risqué et non pratique, quand des navettes et vaisseaux sont disponibles ...
c'est la ou l'interet du scenario passe avant la coherence de l'univers. Dommage.
wookie
 
Messages: 6734
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline


Retourner vers 7ème Art