Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ketzal, lebellium, Thiroy, Umbranox, yanikus et 28 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD] La saga Conjuring (le Conjuring-verse)

Message » 01 Mar 2020 11:07

le loup celeste a écrit:

(La) Nonne

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Warner Bros.
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais DTS-HD MA 5.1, Français (VFQ) Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Les belles images du Blu-ray, souvent plongées dans l'obscurité comme l'impose la situation de l'abbaye, sont encore améliorées sur ce 4K Ultra HD. Les détails sont superbes (surtout lors des rares séquences en pleine lumière) et apparaissent avec plus de force lors des passages sous-éclairés (et ils sont très nombreux), les couleurs sont plus nuancées (notamment les teintes oranges) et prononcées (le rouge sang), les contrastes sont mieux gérés avec des blancs plus nets et des noirs autrement plus profonds (c'est ce qu'il fallait pour l'acte final), et les différents éclairages (la lumière du jour, la lueur des bougies, l'éclat des torches et des lanternes) gagnent en vitalité.
Qualité audio : Image
Singulièrement effrayante et d'une efficacité certaine (ce que n'est malheureusement pas ce film d'épouvante), la VO Atmos est pourvue d'une conception sonore minutieuse et d'une spatialisation ultra-précise où les silences ont autant d'impact que les jump-scares acoustiques. Les dialogues ont beaucoup de présence, les ambiances atmosphériques comme les effets horrifiques s'infiltrent dans la pièce d'écoute avec une présence redoutable (cf. le carillon des cloches), la scène arrière et les canaux de hauteur fonctionnent à plein régime (le vent, le bruissement des feuilles, les résonances dans le cercueil, les coups de tonnerre, la voix d'une entité possédée, etc.), la partition est claire et bien ventilée, et le canal LFE en a grave sous le pied. Moins dynamique, aérée et percutante, la VF n'en reste pas moins assez diabolique.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8318
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Mar 2020 11:07

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Mar 2020 11:12

le loup celeste a écrit:

(La) Malédiction de la dame blanche

Provenance : États-Unis // Support : Blu-ray // Éditeur : Warner Bros. // Date de sortie : 06 août 2019

Résolution : 1920x1080 // Cadence : 24p // Format : 2.40 // Encodage : AVC
Gamut : BT.709 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 8 bit

Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Image

Image

S'ancrant dans le « Conjuring-verse », La Malédiction de la dame blanche est un film d'épouvante classique s'intéressant à une nouvelle figure maléfique (la Llorona). Et si l'intrigue est téléphonée et les clichés sur les ressorts horrifiques éculés, cette métaphore sur les violences domestiques infligées aux enfants a le mérite de proposer une mise en scène soignée, un casting impliqué, un cadre propice à l'angoisse et des manifestations démoniaques efficaces. Nous nous retrouvons donc avec un honnête divertissement du genre.

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Expert)

Si du bruit s'invite ponctuellement en arrière-plan lors des passages sous-éclairés, aucune autre plainte ne peut être déposée à l'encontre de ce transfert HD qui restitue comme il se doit la photographie très 70's de l’œuvre. Joliment texturé et d'une belle netteté, il délivre des détails globalement nets (un peu moins lorsque la scène est plongée dans la pénombre), des couleurs plus ou moins fanées délicates, et des contrastes d'une grande efficacité (cf. la très bonne gestion des noirs).

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement Dolby Surround pour la VF)

De la subtilité et de l'intensité pour un mixage Dolby Atmos attrayant aux ambiances atmosphériques étranges et aux effets chocs frappants. La spatialisation est solide, les surrounds soutenus, la scène verticale régulièrement active (le tonnerre, la pluie, les bruits provenant de l'étage), le score parfaitement aéré, les basses diaboliques (surtout lors de l'attaque dans la salle de bain) et les dialogues, qu'il soient criés ou feutrés, bien audibles. Moins percutante (la dynamique est plus timide) et immersive (l'atmosphère est plus resserrée), la VF est loin de jouer dans la même catégorie.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Zappiti Pro 4K HDR Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8318
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 01 Mar 2020 11:12

Image

Annabelle: La Maison du mal

Note artistique : 6
Qualité vidéo : 8
Qualité audio : 9.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Warner Bros. - 15 novembre 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
- Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (core Dolby Digital Plus 7.1), Français Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais et Français Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Film : Assez inoffensif malgré des visions cauchemardesques marquantes (le passeur), cet énième film d'épouvante relié à l'univers du Conjuring-verse (qui commence sérieusement à faire dans la redite) est un huis clos à hauteur d'enfant qui prête attention à ses personnages (dont le retour du couple Warren). Mais si les séquences « chocs » restent efficaces, surtout le formidable musée des horreurs final, les gimmicks employés sont usés jusqu'à la corde.

Image : Étonnamment bruyantes (sans que cela n'accapare de trop l'attention) lors de plusieurs scènes (pas toutes donc) plongées dans la pénombre, les images de ce transfert HD conservent admirablement bien l'aspect vintage (les années 70) de la photographie. La définition est remarquable, la clarté excellente, le piqué pointu, les couleurs chaudes légèrement fanées, les contrastes appuyés juste ce qu'il faut et les noirs, parfois un peu clairs, atmosphériques à souhait.

Son : Chargées en basses démoniaques, rythmées par une dynamique à l'intensité folle (toujours utile lors des jump scares) et bardées d'effets/ambiances ultra-immersifs (cf. les cris émanant de l'étage), ces pistes sonores Dolby Atmos sont tout simplement ébouriffantes. Encodée en Dolby Digital Plus (et non en Dolby TrueHD), la VO s'avère moins précise que la VF.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Mode d'écoute Dolby Atmos), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8318
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 07 Avr 2020 10:37

Quel film décevant : 4/10.

Seul le 2 était pas mal.

Il serait temps que la saga Conjuring s'arrête car nous touchons le fond (La Nonne était affligeant), les ficelles sont éculées, cela en devient grotesque, malheureusement le succès commercial est présent, donc le pire est peut-être à venir !

Que l'on est loin des deux premiers Conjuring si réussis !
pyjol
 
Messages: 95
Inscription Forum: 28 Sep 2018 15:17
  • offline

Message » 08 Avr 2020 22:39

Surtout le premier en fait.
Gort'h
 
Messages: 12172
Inscription Forum: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • online


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message