Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: FredP, luke75 et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Article sur la musique Haute Définition

Message » 17 Juin 2013 17:19

Bonjour,

Voici un petit dossier sur la musique Haute Définition qui apporte un point de vue un peu différent.

Je ne savais pas vraiment où poster ce sujet, donc libre aux modos de le déplacer si vous pensez qu'il serait plus pertinent de le placer ailleurs.

C'est donc un article qui teste cette musique Haute Définition et essaie d'en expliquer les principes techniques et d'en montrer les faces cachées pour le consommateur (donc nous). Peut-être que ca intéressera certains d'entre vous.

Vous le trouverez ici :

http://fr.scribd.com/doc/148333441/Musique-HD

Mathieu
Drahtaar
 
Messages: 187
Inscription Forum: 29 Juin 2005 10:28
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Juin 2013 17:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Juin 2013 18:05

j'ai arrêté la lecture à l'en-tête de l'article...
encore une prose écrite par des sourds qui s'appuient sur des soit-disant vérités techniques pour essayer de démontrer que la musique en haute définition n'apporte rien de plus.
Je ne comprends pas pourquoi ce genre de discours fleurit un peu partout sur la toile ces jours-ci, alors que c'est FAUX.
La musique en haute définition est un vrai plus. Il est temps de le crier haut et fort et de faire taire les grincheux en mal de reconnaissance (je ne parle pas pour toi Drahtaar).
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 17 Juin 2013 21:52

Mmm, admettons que ça reste ici, mais c'est pas mal polémique cet article. La modération est donc attentive .... :hehe:

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7849
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 17 Juin 2013 22:08

Bon je vais essayer de répondre le plus sincèrement possible :
"les grincheux en mal de reconnaissance", je vais être franc, je vais avoir du mal à ne pas me sentir visé quand même. Ne soyons pas hypocrites, c'est ce que vous pensez. Nous ne nous connaissons pas mais apparemment vous me connaissez bien donc, et mes traits de caractère également.
J'hésite souvent de poster sur les forums car je sais que les réactions sont souvent disproportionnées, voire agressives (ce que je pense de votre réponse) et donc pas forcément agréables. Mais j'ai souhaité créer une discussion, un échange, surtout d'ailleurs avec les personnes qui ne partagent pas mon avis, c'est même beaucoup plus intéressant qu'avec les gens du même avis. je suis assez ouvert aux arguments en général et je suis souvent content de changer d'avis. Mais là...avec votre message, ca va être dur.
Donc je ne vois pas trop quoi vous répondre, je ne vois pas d'arguments de votre part en fait, à part que je suis grincheux selon vous (ah et je suis sourd aussi, décidément...). Mais cela me semble finalement logique vu que vous n'avez pas lu vous-même mes arguments techniques, il est donc impossible pour vous d'y répondre.
Je vais quand même répondre au seul argument que vous utilisez, "ce genre de discours qui fleurit un peu partout". Je partage votre avis sur le fait qu'il ne faut pas croire à une argumentation pour la simple et bonne raison qu'elle est amplement diffusée. C’est pour cette raison que j'ai moi-même testé, comparé cette musique HD en essayant de ne pas avoir d'à priori.
Après, je pourrais aussi répondre que si ce type de point de vue de sourds et grincheux fleurit, il se peut qu'il ne soit pas si grincheux que ca, et qu'il soit également justifié.
Je pense être donc plus ouvert que vous semblez l'être.
J'espère avoir des réponses plus sympathiques en tous cas que la votre, sinon, ce n'est pas bien grave, ce n'est que de la musique, calmons nous. Même si chez certains, apparemment, elle n'adoucit pas vraiment les mœurs...
Et enfin, je vous réponds car je pense que c'est faire preuve de respect que de vous répondre sincèrement mais honnêtement, je ne souhaite pas partir dans un échange de messages non constructifs, comme cela a débuté avec le votre. Donc il est mieux d'en rester là. Nous ne sommes pas d'accord. Avec d'autres interlocuteurs, j'aurais dit "tant mieux !" mais là...vous m'otez toute enthousiasme possible.
Et enfin bis, contrairement à vous, je me félicite que vous trouviez un avantage dans la musique HD, le seul but de la musique HD ou non est de se faire plaisir, alors continuez !
Drahtaar
 
Messages: 187
Inscription Forum: 29 Juin 2005 10:28
  • offline

Message » 17 Juin 2013 22:52

d'après ce que je lis de votre dernier message, je comprends, ce qui n'était pas clair du tout dans votre premier post, que vous êtes l'auteur de l'article dont vous avez fourni le lien.
Si j'avais su cela dès le départ, j'aurais effectivement été plus courtois, vu que je visais les propos présentés en introduction de l'article.
Pensant simplement que vous ne faisiez que partager un article trouvé ailleurs, je me permettais de donner un avis sans détour sur le type de démarche liée à cet article, sans penser que vous étiez partie prenante dans l'affaire.
Je tiens donc à présenter des excuses quant à mes propos, puisqu'ils sont à votre égard malgré moi.

Pour expliquer cependant mon état d'esprit, j'avoue entrer désormais en colère à chaque fois que je vois un nouveau dossier qui tente de décourager l'initiative de proposer de la musique en haute définition.
Pour avoir testé cette dernière, il est pour moi évident qu'il y a un vrai plus en terme de rendu.
J'ai l'impression que les personnes qui ne peuvent faire la différence avec la qualité standard sont convaincues qu'il s'agit d'une escroquerie et croient bien faire en répandant cette conviction.
J'aimerais que d'autres voix soient entendues pour qu'à terme, la musique en haute définition perdure.
Avec ce type d'article, elle a bien des chances de péricliter.
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 17 Juin 2013 22:53

misterme a écrit:j'ai arrêté la lecture à l'en-tête de l'article...
encore une prose écrite par des sourds qui s'appuient sur des soit-disant vérités techniques pour essayer de démontrer que la musique en haute définition n'apporte rien de plus.
Je ne comprends pas pourquoi ce genre de discours fleurit un peu partout sur la toile ces jours-ci, alors que c'est FAUX.
La musique en haute définition est un vrai plus. Il est temps de le crier haut et fort et de faire taire les grincheux en mal de reconnaissance (je ne parle pas pour toi Drahtaar).


Tu n'aurais pas dû. Tu aurais dû lire ce long papier jusqu'au bout. Car l'auteur y dit beaucoup, beaucoup, et plus encore, de choses exactes qui valent d'être dites et montrées quand il montre ce qu'il y a sur un CD...

Et puis ce discours fleurit beaucoup moins que l'invariable sujet du week end sur le retour du vinyle et sur la supériorité sonore de ce vieux format sur le CD : sujets du JT de 20 heures fait par des journalistes incompétents sur le sujet dont ils parlent...

Si l'on revient au papier de ce gars, il dit des choses qu'il faut lire et entendre :

Par exemple que la version de 1987 d'un CD de Michael Jackson est meilleure que le fichier HD tiré d'un remastering 24 bits qui a écrasé la dynamique et a produit de l'écrêtage (par la faute de l'utilisation d'un compresseur pas par la faute du 24 bit évidemment) est tout de même plus qu'instructif... comme le propos de l'auteur qui dit que l'on ne peut pas comparer les fichiers HD avec les versions CD car on n'a pas la garantie qu'il s'agisse du même master à l'origine des deux versions : c'est exact et même incontestable.

En fait, la seule façon de savoir serait d'acheter des fichiers HD puis de les convertir en 16/44.1 avec dBpoweramp (convertisseur reconnu pour un usage professionnel) pour comparer les deux versions et écouter.

Le résultat ? A vous d'écouter, mais je te prédis la chose suivante, car ces comparaisons ont été faites maintes et maintes fois : la différence entre les deux fichiers est inappréciable y compris sur une chaine de très très haut de gamme particulièrement bien installée et réglée...

Donc, bien faire attention...

On peut toujours sourire au propos "politique" du gars qui dit que les Majors ont inventé la HD pour vendre à nouveau de la musique chère comme au bon vieux temps... mais ce n'est pas tout à fait faux...

Le BD audio, à mon sens, n'est intéressant que parce qu'il permet de mettre beaucoup de musique en stéréo sur une seule galette : toutes les symphonies de Beethoven, tous les concertos, toutes les sonates, tous les quatuors, tous les trios sur un seul BR stéréo : j'achète... Tous les Beatles sur une seule galette : mais ils ne le feront pas, car personne n"achèterait une seule galette au prix de 30 !!!!

Ou moitié moins de musique mais en multicanal : j'achète encore...

Mais la seule amélioration sonore tangible est bien dans le multicanal, et pas dans la HD en 24/96 ou plus...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56521
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 17 Juin 2013 23:11

haskil a écrit:En fait, la seule façon de savoir serait d'acheter des fichiers HD puis de les convertir en 16/44.1 avec dBpoweramp (convertisseur reconnu pour un usage professionnel) pour comparer les deux versions et écouter.

Le résultat ? A vous d'écouter, mais je te prédis la chose suivante, car ces comparaisons ont été faites maintes et maintes fois : la différence entre les deux fichiers est inappréciable y compris sur une chaine de très très haut de gamme particulièrement bien installée et réglée...

Donc, bien faire attention...

Je serais tenté de faire la démarche pour me faire ma propre idée sur la question. Mais j'ai envie d'abord de dire la chose suivante:
depuis 1989, j'ai écouté plusieurs centaines de CD avec diverses qualités dans le rendu. Au jour d'aujourd'hui, je me suis fait une idée assez précise des meilleurs enregistrements que j'ai pu écouter sur ce support. Il y a quelques années, le DVD-Audio et le SA-CD ont débarqué. J'ai alors eu l'occasion de découvrir une nouvelle dimension dans le rendu sonore. J'ai le même sentiment actuellement avec des albums téléchargés en Studio Master chez Qobuz ou avec des blu-ray pure audio.
D'après tes propos haskil, je ne vois que deux options pour expliquer cela:
- soit mes sens m'ont trompé et je me suis auto-convaincu que le son de la musique haute résolution était meilleur à chaque fois que j'en ai écouté.
- soit les éditeurs de musique ont fait exprès de ne pas délivrer tout le potentiel de qualité du CD pendant toutes ces années, et ont attendu la sortie des supports haute définition pour nous mettre dessus ce qu'on aurait légitimement dû avoir plus tôt.

Y a t-il une autre explication qui m'échappe ?
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 17 Juin 2013 23:27

misterme a écrit:
haskil a écrit:En fait, la seule façon de savoir serait d'acheter des fichiers HD puis de les convertir en 16/44.1 avec dBpoweramp (convertisseur reconnu pour un usage professionnel) pour comparer les deux versions et écouter.

Le résultat ? A vous d'écouter, mais je te prédis la chose suivante, car ces comparaisons ont été faites maintes et maintes fois : la différence entre les deux fichiers est inappréciable y compris sur une chaine de très très haut de gamme particulièrement bien installée et réglée...

Donc, bien faire attention...

Je serais tenté de faire la démarche pour me faire ma propre idée sur la question. Mais j'ai envie d'abord de dire la chose suivante:
depuis 1989, j'ai écouté plusieurs centaines de CD avec diverses qualités dans le rendu. Au jour d'aujourd'hui, je me suis fait une idée assez précise des meilleurs enregistrements que j'ai pu écouter sur ce support. Il y a quelques années, le DVD-Audio et le SA-CD ont débarqué. J'ai alors eu l'occasion de découvrir une nouvelle dimension dans le rendu sonore. J'ai le même sentiment actuellement avec des albums téléchargés en Studio Master chez Qobuz ou avec des blu-ray pure audio.
D'après tes propos haskil, je ne vois que deux options pour expliquer cela:
- soit mes sens m'ont trompé et je me suis auto-convaincu que le son de la musique haute résolution était meilleur à chaque fois que j'en ai écouté.
- soit les éditeurs de musique ont fait exprès de ne pas délivrer tout le potentiel de qualité du CD pendant toutes ces années, et ont attendu la sortie des supports haute définition pour nous mettre dessus ce qu'on aurait légitimement dû avoir plus tôt.

Y a t-il une autre explication qui m'échappe ?



Outre le fait que depuis 1982-1983, j'ai écouté plusieurs milliers de CD... j'ai acquis la conviction que la qualité des prises de son et de la post production était bien plus déterminantes que le support... Et il existe des CD délivrant un son bien plus fin et "beau" que des SACD, des DVD-Audio ou des BR Audio !

Je te répondrais donc,

Oui, bien sur qu'il y en a d'autres explications : je te les ai données et je te les redonne : quand tu compares un CD avec un fichier HD tu ne sais pas ce que tu compares !

Deux formats ou deux post-productions, deux mastering différents ?

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56521
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 17 Juin 2013 23:56

haskil a écrit:Outre le fait que depuis 1982-1983, j'ai écouté plusieurs milliers de CD... j'ai acquis la conviction que la qualité des prises de son et de la post production était bien plus déterminantes que le support... Et il existe des CD délivrant un son bien plus fin et "beau" que des SACD, des DVD-Audio ou des BR Audio !

je suis d'accord. Tout comme il existe (hélas) certains DVD-Video dont le rendu image arrive à être meilleur que certains blu-ray.

Je te répondrais donc,

Oui, bien sur qu'il y en a d'autres explications : je te les ai données et je te les redonne : quand tu compares un CD avec un fichier HD tu ne sais pas ce que tu compares !

Deux formats ou deux post-productions, deux mastering différents ?

L'analogie est la même pour les supports vidéos. Comment peut-on dire que tel film est plus beau en blu-ray qu'en DVD s'ils ne sont pas étalonnés ou restaurés de façon identique pour les deux supports ?

Pourtant tout le monde s'accorde à dire que le blu-ray est très supérieur au DVD...

Évidemment, pour le son, la différence est beaucoup plus subtile, de par le fait que le CD est un excellent support à la base, et parce que différencier par la vue est beaucoup plus facile que par l'ouïe. Il n'empêche qu'il existe un écart de rendu entre les supports audio.
Malheureusement, on l'a vu, les chiffres ne peuvent le prouver. Seules certaines oreilles savent faire la différence.
Il ne reste que les comparatifs lors d'écoutes en aveugle pour faire la démonstration.
Je serais curieux de savoir dans quelles conditions, et avec qui, ce genre de tests qui montrent que les gens ne font pas la différence sont réalisés...
Dernière édition par misterme le 18 Juin 2013 0:00, édité 1 fois.
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 17 Juin 2013 23:59

@ haskil :
Merci de m'avoir lu ! Cet article est assez long et donc pas forcément alléchant de prime abord. Il faut donc être courageux pour passer l'en-tete de l'article :wink:

Je ne peux qu'être d'accord sur l'exemple vinyle et le sujet du 20h...

Quant à l'exemple du CD de Michael jackson, merci de l'avoir repris, car vous avez bien compris ma démarche. Au-delà des qualités pure de la HD, que je remets effectivement en cause, j'essaie surtout de dénoncer ce qu'on nous vend et ce que les studios utilisent pour nous vendre de la HD, et plus chère en plus.

J'aime d'autant plus votre intervention car vous m'apportez des choses que j'aurais dû inclure dans cet article, et je regrette de n'y avoir pensé :

- j'aurais dû mentionner le réel avantage du Blu-ray disc, à savoir sa capacité de stockage; Et je suis tout à fait d'accord que cet avantage, même s'il n'est pas qualitatif, est un réel avantage ! comme vous le dites, Beethoven sur une galette ou l'intégral des Beatles ou Pink Floyd : je prends aussi ! J'aurais dû y penser. Merci.
- Le multicanal : ayant entendu plusieurs démonstrations à base de baltic et autres en pentaphonie etc, c'est ici un réel avantage possible! J'achète aussi. Bien que Cabasse ait tenté de vendre cette nouvelle expérience (très convaincante d'ailleurs), cela n'a pas pris. On peut facilement penser que, pour le commun des mortels dont je fais partie, placer "correctement" 5, ou même plus, enceintes dans son salon est un pari commercial qui est difficile à réussir, et cela explique surement l'echec qui en a découlé. Mais...il n'existait également presque aucune œuvre à disposition et c'était donc difficile de parier sur un tel investissement à cette époque..

Donc au delà de l'absence de gain de qualité, l'espace de stockage de ces nouveaux formats peut amener des réels bienfaits. Mais comme vous dites, qu'en serait-il du prix, que les majors et distributeurs s'obstineraient à survendre.

Merci d'avoir apporter ces précisions judicieuses en tous cas !
Drahtaar
 
Messages: 187
Inscription Forum: 29 Juin 2005 10:28
  • offline

Message » 18 Juin 2013 0:24

Pourtant tout le monde s'accorde à dire que le blu-ray est très supérieur au DVD...


Non... C'est plus compliqué que cela : la différence qualitative entre les deux est perçue pour une distance de X par rapport à un écran de telle taille...

Bref, plus on est prêt et plus l'image est grande et plus la différence est perçue... à 5 ou 6 m de distance, un BD sur un téléviseur de 80 cm de diamètre sera indiscernable d'un DVD...

Il n'empêche qu'il existe un écart de rendu entre les supports audio.


Entre un LP et un CD : oui. Entre un CD et un fichier MP3 encodé en 190 Kbs : oui encore. Et sur un excellente chaine oui encore entre un CD et un MP3 en 320 kb/s.
Mais, entre un CD en 16/44.1 et le fichier originel qui l'a donné en 24/48, 24/96 ou très rarement en 24/192... ce n'est pas du tout aussi affirmatif que ce que tu dis.

Malheureusement, on l'a vu, les chiffres ne peuvent le prouver.


Si, ils le peuvent.

Seules certaines oreilles savent faire la différence.


Si j'étais désagréable, je te dirais : les tiennes ? Et pas les miennes ou celles d'autres audiophiles, celles de musiciens et de preneurs de son ? Igor Kirkwood sur ce forum même te le confirmera : il n'a encore jamais trouvé quelqu'un qui entende... et même il te dira que suite à des pépins des disques sont sortis dans le commerce qui mélangeaient des prises en 24/96 et en 16/44.1 et que personne n'entend rien... :wink:

Il ne reste que les comparatifs lors d'écoutes en aveugle pour faire la démonstration.


Sans aller jusque là qui n'est pas la panacée : prendre un vrai fichier HD le décimer en 16/44.1 et comparer après alignement des niveaux (normalement le downsampling ne le touche pas) : juste écouter en milieu très calme...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56521
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Juin 2013 0:26

Drahtaar a écrit:@ haskil :
Merci de m'avoir lu ! Cet article est assez long et donc pas forcément alléchant de prime abord. Il faut donc être courageux pour passer l'en-tete de l'article :wink:

Je ne peux qu'être d'accord sur l'exemple vinyle et le sujet du 20h...

Quant à l'exemple du CD de Michael jackson, merci de l'avoir repris, car vous avez bien compris ma démarche. Au-delà des qualités pure de la HD, que je remets effectivement en cause, j'essaie surtout de dénoncer ce qu'on nous vend et ce que les studios utilisent pour nous vendre de la HD, et plus chère en plus.

J'aime d'autant plus votre intervention car vous m'apportez des choses que j'aurais dû inclure dans cet article, et je regrette de n'y avoir pensé :

- j'aurais dû mentionner le réel avantage du Blu-ray disc, à savoir sa capacité de stockage; Et je suis tout à fait d'accord que cet avantage, même s'il n'est pas qualitatif, est un réel avantage ! comme vous le dites, Beethoven sur une galette ou l'intégral des Beatles ou Pink Floyd : je prends aussi ! J'aurais dû y penser. Merci.
- Le multicanal : ayant entendu plusieurs démonstrations à base de baltic et autres en pentaphonie etc, c'est ici un réel avantage possible! J'achète aussi. Bien que Cabasse ait tenté de vendre cette nouvelle expérience (très convaincante d'ailleurs), cela n'a pas pris. On peut facilement penser que, pour le commun des mortels dont je fais partie, placer "correctement" 5, ou même plus, enceintes dans son salon est un pari commercial qui est difficile à réussir, et cela explique surement l'echec qui en a découlé. Mais...il n'existait également presque aucune œuvre à disposition et c'était donc difficile de parier sur un tel investissement à cette époque..

Donc au delà de l'absence de gain de qualité, l'espace de stockage de ces nouveaux formats peut amener des réels bienfaits. Mais comme vous dites, qu'en serait-il du prix, que les majors et distributeurs s'obstineraient à survendre.

Merci d'avoir apporter ces précisions judicieuses en tous cas !


C'est la moindre des choses que de lire.

Pour les précisions, c'est aussi un "cheval de bataille" de Scytales... autant remplir ces BD audio !

Sinon, j'ai des BD Pure Audio : le mixage est si différent des CD qu'on ne compare pas deux supports mais bien deux masters différents !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56521
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Juin 2013 8:17

Musique en 24 bits 192 kHz… pourquoi cela n’a aucun sens

http://cordesetames.com/2012/06/04/musi ... ucun-sens/

extrait

Tests d’écoute

Comprendre est le point de rencontre de la théorie et de la réalité. Un conflit n’est réglé que lorsque les deux partis sont d’accord.

Les preuves empiriques des tests d’écoute confirment que le format 44,1 kHz/16 bits produit le meilleur rendu en lecture. Il y a de nombreux tests qui le confirment, mais je vous renvoie à un article récent publié par des membres de la Boston Audio Society :

Audibility of a CD-Standard A/D/A Loop Inserted into High-Resolution Audio Playback

Malheureusement, télécharger l’article en entier implique d’être membre de l’AES (Audio Engineering Society). Cependant, il a été largement repris et discuté dans des articles et des forums, les auteurs se joignant aux débats.

Voici quelques liens :
The Emperor’s New Sampling Rate
Hydrogen Audio forum discussion thread
Supplemental information page at the Boston Audio Society, including the equipment and sample lists

Cet article proposait aux auditeurs un choix entre le contenu d’un DVD-A ou SACD en haute définition, choisi par les apôtres de la HD pour en démontrer la supériorité, et ce même contenu ré-échantillonné au format CD1(6 bits/ 44,1 kHz).

Le challenge pour les auditeurs était d’identifier les moindres différences audibles, en utilisant la méthodologie ABX. Le test fût mené en utilisant des équipements professionnels dans un environnement isolé du bruit, en studio, avec des amateurs et des professionnels entraînés.

Sur 554 essais, les auditeurs ont choisi correctement 49,8 % des fois. En d’autres termes, ils ne choisissaient pas, ils devinaient, ils supposaient. Pas un seul des auditeurs au cours de la session de test n’a pu identifier lequel des deux extraits était au format CD ou en HD, et le signal en 16 bits n’avait même pas subi de dithering !

Une autre étude récente (15) a enquêté sur l’hypothèse que les ultrasons soient audibles, comme de précédentes études l’avaient suggéré. Le test a été conçu de manière à maximiser les possibilités de détection en plaçant les intermodulations dans les bandes fréquentielles où elles sont le plus audible.

Il en résulta que les ultrasons ne seraient pas audibles… mais la distorsion d’intermodulation provoquée par les hauts-parleurs le seraient.

Cet article inspira de nombreuses autres études, la plupart aux résultats contrastés. Une partie de cette ambiguïté s’explique par le fait que les ultrasons peuvent induire plus de distorsion d’intermodulation qu’attendue, également au niveau des amplificateurs de puissance.

Par exemple, David Griesinger reproduisit cette expérience (16) et en conclut que son système de hauts-parleurs n’introduisait pas de distorsion d’intermodulation audible, mais son amplificateur lui en produisait.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription Forum: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 18 Juin 2013 11:14

dinococus a écrit:Musique en 24 bits 192 kHz… pourquoi cela n’a aucun sens

http://cordesetames.com/2012/06/04/musi ... ucun-sens/

extrait

Tests d’écoute

Comprendre est le point de rencontre de la théorie et de la réalité. Un conflit n’est réglé que lorsque les deux partis sont d’accord.

Les preuves empiriques des tests d’écoute confirment que le format 44,1 kHz/16 bits produit le meilleur rendu en lecture. Il y a de nombreux tests qui le confirment, mais je vous renvoie à un article récent publié par des membres de la Boston Audio Society :

Audibility of a CD-Standard A/D/A Loop Inserted into High-Resolution Audio Playback

Malheureusement, télécharger l’article en entier implique d’être membre de l’AES (Audio Engineering Society). Cependant, il a été largement repris et discuté dans des articles et des forums, les auteurs se joignant aux débats.

Voici quelques liens :
The Emperor’s New Sampling Rate
Hydrogen Audio forum discussion thread
Supplemental information page at the Boston Audio Society, including the equipment and sample lists

Cet article proposait aux auditeurs un choix entre le contenu d’un DVD-A ou SACD en haute définition, choisi par les apôtres de la HD pour en démontrer la supériorité, et ce même contenu ré-échantillonné au format CD1(6 bits/ 44,1 kHz).

Le challenge pour les auditeurs était d’identifier les moindres différences audibles, en utilisant la méthodologie ABX. Le test fût mené en utilisant des équipements professionnels dans un environnement isolé du bruit, en studio, avec des amateurs et des professionnels entraînés.

Sur 554 essais, les auditeurs ont choisi correctement 49,8 % des fois. En d’autres termes, ils ne choisissaient pas, ils devinaient, ils supposaient. Pas un seul des auditeurs au cours de la session de test n’a pu identifier lequel des deux extraits était au format CD ou en HD, et le signal en 16 bits n’avait même pas subi de dithering !

Une autre étude récente (15) a enquêté sur l’hypothèse que les ultrasons soient audibles, comme de précédentes études l’avaient suggéré. Le test a été conçu de manière à maximiser les possibilités de détection en plaçant les intermodulations dans les bandes fréquentielles où elles sont le plus audible.

Il en résulta que les ultrasons ne seraient pas audibles… mais la distorsion d’intermodulation provoquée par les hauts-parleurs le seraient.

Cet article inspira de nombreuses autres études, la plupart aux résultats contrastés. Une partie de cette ambiguïté s’explique par le fait que les ultrasons peuvent induire plus de distorsion d’intermodulation qu’attendue, également au niveau des amplificateurs de puissance.

Par exemple, David Griesinger reproduisit cette expérience (16) et en conclut que son système de hauts-parleurs n’introduisait pas de distorsion d’intermodulation audible, mais son amplificateur lui en produisait.


Je ne peux qu'être d'accord.

C'est ce que j'ai essayé de démontrer dans cet article.
Drahtaar
 
Messages: 187
Inscription Forum: 29 Juin 2005 10:28
  • offline

Message » 18 Juin 2013 11:44

le format 24 bit est avant tout un format de travail pour la production.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription Forum: 22 Déc 2012 18:31
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message