Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

France Musique en direct de Mogador concerto N°4 piano&o

Message » 04 Juin 2004 13:02

Mrecredi soir 4/6/04
Et bien j'ai trouvé ça super,peut-ètre l'émotion du direct.
Même si c'est pas un jalon historique capital,c'était captivant et beau.
Avec un bon équilibre entre orchestre et piano.
Je n'ai pas retenu le nom du très jeune pianiste :oops:

Vos avis pour compléter ou infirmer ma lanterne?

A+,Gilles. :wink:
gillougillou
 
Messages: 2432
Inscription Forum: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Juin 2004 13:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Juin 2004 13:19

Lang Lang, un jeune pianiste chinois dont la carrière est bien managée. Il ne manque pas de talent, mais son talent n'est peut-être pas à la hauteur de la carrière.

Une anecdote ?

Il a joué le 3e de Rachmaninov à Verbier. Gros succès public ! Grands musiciens présents au concert de marbre, dont Argerich, Kremer.

Après le concert, il se précitipite sur Pletnev, un des très grands pianistes de notre époque et interprète d'élection de ce concerto.

Lang Lang le sait et va donc justement lui demander ce qu'il a pensé de son interprétation.

Pletnev fait "non" de la tête...

Lang Lang lui demande : "pourquoi ?"


Pletnev, qui est connu pour avoir un esprit fulgurant et une répartie qui ne l'est pas moins... moins par la rapidité que par les gouffres qu'elle ouve à celui à qui ses réponses s'adressent, réfléchit silencieusement pendant une minute qui a du paraître une éternité pour Lang Lang...

Il dit alors à Lang Lang :


"Posez un portrait de Rachmaninov sur votre pupitre de piano. Fixez le regard de Rachmaninov pendant un quart d'heure.

Et vous comprendrez pourquoi votre interprétation était mauvaise. Et pourquoi vous ne pourrez jamais bien jouter ce concerto si vous ne vous en êtes pas aperçu jusque là.


Cela étant, ce qui vaut pour le 3e de Rachmaninov ne vaut peut-être pas pour le 4e de Beethoven.


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 04 Juin 2004 13:22

Superbe anecdote!

A+,Gilles. :wink:

PS.Quelles st tes préférences pour ce concerto?
gillougillou
 
Messages: 2432
Inscription Forum: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 04 Juin 2004 13:50

me suis amusé avec des amis en aveugle sur ce meme concerto (le 4eme de beethoven pas le rachmaninov) , en réunissant le plus de versions possible
nos préférés : lupu mais surtout kovacevitch au dessus du lot.

mentions honorables : guilels, brendel

version décevante : grimaud
cow2
 
Messages: 339
Inscription Forum: 26 Nov 2003 15:02
  • offline

Message » 04 Juin 2004 17:53

Kovacevitch


Disponible en SACD Pantone classics et superbement enregistré.

N'atteint pas quand même Kempff et Van Kampen (DGG).

Pour le 3e de Rachmaninov : il en a beaucoup d'excellents. Mais bon Argerich (Philips), Janis (Philips) sont remarquables en tout point ! Le premier a un son plus plein que le second dont le piano sonne un peu clairet.


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 04 Juin 2004 18:06

haskil a écrit:
Il a joué le 3e de Rachmaninov à Verbier. Gros succès public ! Grands musiciens présents au concert de marbre, dont Argerich, Kremer.

Après le concert, il se précitipite sur Pletnev, un des très grands pianistes de notre époque et interprète d'élection de ce concerto.

Lang Lang le sait et va donc justement lui demander ce qu'il a pensé de son interprétation.

Pletnev fait "non" de la tête...

Lang Lang lui demande : "pourquoi ?"


Pletnev, qui est connu pour avoir un esprit fulgurant et une répartie qui ne l'est pas moins... moins par la rapidité que par les gouffres qu'elle ouve à celui à qui ses réponses s'adressent, réfléchit silencieusement pendant une minute qui a du paraître une éternité pour Lang Lang...

Il dit alors à Lang Lang :


"Posez un portrait de Rachmaninov sur votre pupitre de piano. Fixez le regard de Rachmaninov pendant un quart d'heure.

Et vous comprendrez pourquoi votre interprétation était mauvaise. Et pourquoi vous ne pourrez jamais bien jouter ce concerto si vous ne vous en êtes pas aperçu jusque là.




:o ... et ben...
Nathan03
 
Messages: 1464
Inscription Forum: 10 Déc 2003 23:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Juin 2004 18:14

Les grands maîtres ont parfois des façons rudes d'exprimer les choses qui marquent les vrais musiciens qui comprennent et surmontent ces conseils.

Alfred Cortot (1877-1963) a ainsi joué devant Anton Rubinstein (une des grandes stars du XIXe siècle : une tournée triomphale en Amérique dans un train spécial pour lui et des cachets dont le montant serait aujourd'hui d'environ 100 000 euros par récital).

Cortot, à peu près 18 ans, joue. Rubinstein ne dit rien. Cortot se lève et s'approche de la porte. Au moment où il salue Rubinstein, ce dernir lui dit :

'mon petit, Beethoven ça ne se joue pas, ça se réinvente'.

Le même Cortot, 60 ans plus tard auditionne Ciccolini dans Prélude Choral et fugue de Franck.

Silence. Ciccolini prend congé. Cortot lui dit :

'mon petit, Prélude, Choral et fugue n'est pas une poubelle autobiographique."


Ciccolini avait trop réinventé l'oeuvre...


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 04 Juin 2004 19:39

bah pour Lang-Lanf, c'est ce qui s'appelle prendre un rateau....

pour Ciccolini, je pense pourtant que ses versions d'oeuvres pour piano de Franck sont grandioses : sa transcription (bauer) du prélude, fugue et variation est de celles que j'emporterais bien sur l'Ile Déserte.....

Pletnev vient de l'enregistrer ce fameux 3° de Rachmaninov :
http://www.sa-cd.net/showtitle/1887

Mikhail Pletnev (piano)
Russian National Orchestra
Mstislav Rostropovich (conductor)

décors : Roger Hardt, costumes, Donald Caldwell
Invité
 
Messages: 1455
Inscription Forum: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 10 Juin 2004 11:26

pour Ciccolini, je pense pourtant que ses versions d'oeuvres pour piano de Franck sont grandioses : sa transcription (bauer) du prélude, fugue et variation est de celles que j'emporterais bien sur l'Ile Déserte...
..

Frâce à Cortot car il les a enregistrées après la sentence de Cortot vu qu'il a joué pour lui quand il avait une vingtaine d'années. Du reste, Cicco dit que c'est la plus grande leçon qu'il a prise dans sa vie de musicien.


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message