Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Remastering

Message » 06 Oct 2020 21:22

Haskil tu devrais écrire un livre. Ca ferait un mélange détonnant entre un livre de musicologie, d'acoustique et d'histoire de France!

Ou au moins faire une compilation de tous tes posts de ce genre.

Même quand tu traites de sujets qui ne m'intéressent pas vraiment à la base, c'est toujours un régal pour moi de te lire.

Chapeau bas, l'ami! :bravo:
Fraktur
 
Messages: 985
Inscription Forum: 06 Jan 2018 23:31
Localisation: Pézenas
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Oct 2020 21:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Oct 2020 23:37

Le remastering a été si mal utilisé en musique pop, avec des résultats décevants, que dans le cas bénéfique où on repart d'un enregistrement original, comme le montre Haskil, on devrait plutôt utiliser le mot restauration. On a restauré l'enregistrement original.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7823
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Remastering

Message » 07 Oct 2020 10:16

haskil a écrit:Je n'en suis pas convaincu ! Une comparaison du même enregistrement selon plusieurs masterings, oui. ..

Bonjour
Merci pour cette excellente présentation, excellente comme à l'habitude.
jmaa
 
Messages: 242
Inscription Forum: 24 Mar 2013 19:09
  • offline

Message » 07 Oct 2020 22:17

misterme a écrit:Bonjour,
pour moi, le remastering, dans la majorité des cas aujourd'hui est juste un argument marketing pour vendre toujours plus d'éditions d'un même disque. S'il s'agit d'améliorer nettement le son d'un disque assez vieux ou dont le mastering initial laissait à désirer, ça peut s'entendre (sans jeu de mot) - l'album blanc des Beatles par exemple (encore que là on parle plus de remixage que de remastering). Dans tout autre cas, ça n'a qu'un intérêt très très mineur.
Quand je vois des albums comme ceux d'Oasis dont le son est volontairement "crado" à la base, ressortir remasterisés à peu près tous les 5 ans en CD, en vinyle, en picture disc, etc. je trouve ça juste incroyable.
Une oreille attentive peut bien sûr faire la différence entre deux versions d'un album. Mais, m'étant moi-même posé la question, je trouve que ça ne m'apporte finalement qu'un plaisir intellectuel. C'est surtout le fait qu'un album que j'aime ressorte en tout neuf, comme si c'était la première fois qui m'attire. Mais au fond, sur le son du disque en lui-même, j'ai vite oublié les bénéfices du nouveau mastering et je peux très bien écouter la version originale sans avoir l'impression qu’il manque quelque chose.


Remixage = remastering... Mais on est bien obligé de refaire parfois le mixage qui a été fait en son temps pour le LP dont la fidélité est tellement inférieure à celle du CD que des défauts acceptables en LP ne le sont plus en numérique. Sans compter en plus que pour que ça tienne dans le sillon du LP, il faut faire entrer au chausse-pied bien des bandes originelles...

Tu parles de Beatles : j'ai la dernière édition en date, la mono et la stéréo... car certains albums étaient sortis en mono...

Le son est incomparablement supérieur dans cette édition là que dans n'importe quelle édition antérieure et que dans les LP... mais certains pourront préférer le son des LP plus global, moins détaillé, plus massif que celui des CD nettement plus transparent et clair : on entend bien mieux l'acoustique du studio par exemple, et la batterie de Ringo Star sonne bien plus propre...

Evidemment, en revanche, certains artistes n'ont pas cette chance là et certains "remastering" ne sont que le bidouillage du précédent... et là, ça peut être vraiment dégueu... En musique classique, on a beaucoup plus de chance...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55385
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Oct 2020 22:24

Fraktur a écrit:Haskil tu devrais écrire un livre. Ca ferait un mélange détonnant entre un livre de musicologie, d'acoustique et d'histoire de France!

Ou au moins faire une compilation de tous tes posts de ce genre.

Même quand tu traites de sujets qui ne m'intéressent pas vraiment à la base, c'est toujours un régal pour moi de te lire.

Chapeau bas, l'ami! :bravo:



Trop gentil. Pas de mérite, j'ai l'âge de mes artères et suis passionné par ces sujets depuis 50 ans au moins. Et puis mes boulots m'ont fait baigner là-dedans.

Des usines de pressage j'en ai visité. Des gars qui faisaient du mastering aussi. Et ceux qui gravaient les flans avant galvanoplastie aussi... des écoutes bandes versus LP et versus CD et versus enregistrement numérique brut j'en ai fait aussi et pas qu'une et dans des conditions sérieuses et même été désigne expert dans un litige à ce sujet entre un très grand pianiste et sa maison de disques versus l'usine de pressage...

Alors les ceusses qui poussent à la roue en vantant la supériorité musicale du LP sur le CD : me font évidemment sourire... comme les spécialistes autoproclamés du vinyle, des platines, des cellules... support dont on avait marre et pas qu'un peu en 1982-1983 quand le CD est apparu...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55385
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Oct 2020 22:40

Pio2001 a écrit:Le remastering a été si mal utilisé en musique pop, avec des résultats décevants, que dans le cas bénéfique où on repart d'un enregistrement original, comme le montre Haskil, on devrait plutôt utiliser le mot restauration. On a restauré l'enregistrement original.


Très juste !

J'avais une connaissance chez Philips au Pays-Bas qui dirigeait le back catalogue... il "bourrait sans cesse les urnes" pour faire recopier en 24/96 les bandes analogiques de la façon la plus soignée possible en utilisant les feuilles de production pour que les magnétophones anciens et parfaitement maintenus soient utilisés avec les réglages d'origine. Il disait toujours comme ça quand ils seront réédités plus tard ces enregistrements, le point de départ sera bon... car la tendance était de faire les copies en 16/44.1 : il a rompu avec ça. Et effectivement... Mais Philips était le grand éditeur sérieux par excellence...

EMI a beau avoir Abbey Road à la bouche tout le temps, eux en ont fait des conneries comme pas utiliser le bon dolby pour une copie de bandes... et pas qu'une fois... et rééditer des truc étranges : j'ai un CD de Leonid Kogan dont les deux accords repassent fugitivement en stéréo... et ils ont édité pendant un bail - et d'ailleurs toujours !!! -, des disques avec une inversion de phase sur un canal : Iberia d'Albéniz et Goyescas de Granados par Alicia de Larrocha :o

Récemment Sony-RCA font un travail impressionnant en classique - et sans doute en jazz -, avec leurs coffrets monographiques : Serkin, Horowitz, Bruno Walter, Nelson Freire, etc. Ils repartent vraiment des bandes originelles et les rééditent en numérique sans bidouiller comme avant. le piano d'Horowitz comme on ne l'avait jamais entendu : sur les LP c'était maigre, dur, avec des basses métalliques... sur les toutes dernières éditions le son a enfin de la profondeur... du coup j'ai balancé tous mes anciens CD du pianistes... et aussi les LP... même les derniers pressés en Europe excellemment... qui écrasaient les pressages américains bruyants...

Quand on entend certaines prises de son sur CD aujourd'hui, c'est incroyable de beauté sonore et plénitude... d'absence de distorsion, des choses magnifiques sortent comme jamais on en a eu auparavant.

Essayez sur Qobuz ou Tidal d'écouter les Variations de Beethoven chez Mirare par un pianiste qui s'appelle Selim Mazari : c'est une prise de son incroyablement réussie faite à lyon salle Molière... Ce qu'on entend dans ce CD ne tiendrait pas dans un LP... Impossible... et c'est d'une beauté sonore incroyable.

Les Sonates de beethoven pour piano et violon par Julien Leeber et Lorenzo Gato chez je crois Alpha ou Aparte : idem...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55385
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Oct 2020 8:49

Essayez sur Qobuz ou Tidal d'écouter les Variations de Beethoven chez Mirare par un pianiste qui s'appelle Selim Mazari : c'est une prise de son incroyablement réussie faite à lyon salle Molière... Ce qu'on entend dans ce CD ne tiendrait pas dans un LP... Impossible... et c'est d'une beauté sonore incroyable.

Pas mal en effet, mais un enregistrement mono Charlin de Yves Nat sur 33 t donne des sensations similaires . Il ne faut pas exagérer :wink:
Maintenant ilest vrai que les CD fait à partir des master prévus pour le LP étaient décevant et pour cause (c'est sans doute pour ça que le LP paraissait souvent meilleur).
support dont on avait marre et pas qu'un peu en 1982-1983 quand le CD est apparu..
. C'est très subjectif. Perso je n'y suis pas passé, ou très marginalement. Le streaming en revanche m'a convaincu.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 08 Oct 2020 11:53

Essayez sur Qobuz ou Tidal d'écouter les Variations de Beethoven chez Mirare par un pianiste qui s'appelle Selim Mazari : c'est une prise de son incroyablement réussie faite à lyon salle Molière... Ce qu'on entend dans ce CD ne tiendrait pas dans un LP... Impossible... et c'est d'une beauté sonore incroyable.

Curieusement, chaque fois que je tente d'écouter ce disque sur Qobuz le fichier semble endommagé : coupures, transitions chaotiques. Normalement mes écoutes sur Qobuz se passent plutôt bien jusqu'à présent.
micbog
 
Messages: 61
Inscription Forum: 12 Aoû 2008 17:24
  • offline

Message » 08 Oct 2020 17:29

haskil a écrit: le piano d'Horowitz comme on ne l'avait jamais entendu : sur les LP c'était maigre, dur, avec des basses métalliques... sur les toutes dernières éditions le son a enfin de la profondeur... du coup j'ai balancé tous mes anciens CD du pianistes... et aussi les LP... même les derniers pressés en Europe excellemment... qui écrasaient les pressages américains bruyants...

..


J'aime bien la prise de son du "live and Unedited" un enregistrement au Carnegie Hall de 1965 (chez Sony en effet). Dispo sur Qobuz pour se faire une idée.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7719
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 08 Oct 2020 17:35

Le percheron a écrit:
Essayez sur Qobuz ou Tidal d'écouter les Variations de Beethoven chez Mirare par un pianiste qui s'appelle Selim Mazari : c'est une prise de son incroyablement réussie faite à lyon salle Molière... Ce qu'on entend dans ce CD ne tiendrait pas dans un LP... Impossible... et c'est d'une beauté sonore incroyable.

Pas mal en effet, mais un enregistrement mono Charlin de Yves Nat sur 33 t donne des sensations similaires . Il ne faut pas exagérer :wink:
Maintenant ilest vrai que les CD fait à partir des master prévus pour le LP étaient décevant et pour cause (c'est sans doute pour ça que le LP paraissait souvent meilleur).
support dont on avait marre et pas qu'un peu en 1982-1983 quand le CD est apparu..
. C'est très subjectif. Perso je n'y suis pas passé, ou très marginalement. Le streaming en revanche m'a convaincu.


Non, certainement pas... :lol: :lol: même si étonnement bon pour l'époque - début au milieu des années 1950, Nat étant mort en 1956 - avec un relevé de grave propre à Charlin qui plaçait les micros très près d'où parfois des saturations de micros et un son mono : j'ai les 33 tours originaux de Nat des discophiles français... et aussi des Marcelles Meyer...
Dernière édition par haskil le 08 Oct 2020 17:40, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55385
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Oct 2020 17:39

micbog a écrit:Essayez sur Qobuz ou Tidal d'écouter les Variations de Beethoven chez Mirare par un pianiste qui s'appelle Selim Mazari : c'est une prise de son incroyablement réussie faite à lyon salle Molière... Ce qu'on entend dans ce CD ne tiendrait pas dans un LP... Impossible... et c'est d'une beauté sonore incroyable.

Curieusement, chaque fois que je tente d'écouter ce disque sur Qobuz le fichier semble endommagé : coupures, transitions chaotiques. Normalement mes écoutes sur Qobuz se passent plutôt bien jusqu'à présent.



Je suis en train de le réécouter et n'ai aucun problème pour l'instant : pas de coupures, gapeless...

Pour cette écoute, j'écoute sur l'application Qobuz et transmet en AIrplay tout en travaillant.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55385
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Oct 2020 17:53

haskil a écrit:
Le percheron a écrit:Pas mal en effet, mais un enregistrement mono Charlin de Yves Nat sur 33 t donne des sensations similaires . Il ne faut pas exagérer :wink:
Maintenant ilest vrai que les CD fait à partir des master prévus pour le LP étaient décevant et pour cause (c'est sans doute pour ça que le LP paraissait souvent meilleur).
. C'est très subjectif. Perso je n'y suis pas passé, ou très marginalement. Le streaming en revanche m'a convaincu.


Non, certainement pas... :lol: :lol: même si étonnement bon pour l'époque - début au milieu des années 1950, Nat étant mort en 1956 - avec un relevé de grave propre à Charlin qui plaçait les micros très près d'où parfois des saturations de micros et un son mono : j'ai les 33 tours originaux de Nat des discophiles français... et aussi des Marcelles Meyer...

j'ai plusieurs de ces disques qui étaient à mon père. Ils sont très beaux et très peu bruyant. Le repiquage CD était pas terrible ; la version stream quobuz est pas mal. Qui connait encore Yves Nat et Charlin ?
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 08 Oct 2020 22:11

Quelqu'un a t'il déjà testé le travail de chez DUTTON?

Franck
franckiné
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2347
Inscription Forum: 12 Nov 2004 13:46
  • offline

Message » 09 Oct 2020 11:35

Le percheron a écrit:
haskil a écrit:
Non, certainement pas... :lol: :lol: même si étonnement bon pour l'époque - début au milieu des années 1950, Nat étant mort en 1956 - avec un relevé de grave propre à Charlin qui plaçait les micros très près d'où parfois des saturations de micros et un son mono : j'ai les 33 tours originaux de Nat des discophiles français... et aussi des Marcelles Meyer...

j'ai plusieurs de ces disques qui étaient à mon père. Ils sont très beaux et très peu bruyant. Le repiquage CD était pas terrible ; la version stream quobuz est pas mal. Qui connait encore Yves Nat et Charlin ?


J'ai possédé toutes les éditions : l'originelle puis les différents coffrets LP EMI qui a racheté le fonds Discophiles français que j'ai donnés.

Le premier coffret microsillon était en stéréo artificilelle : une horreur...

Le suivant en mono : une horreur en moins pire quand même.

Le dernier fait en DMM encore un peu moins pire, mais pas bon quand même.

La première édition CD : pas très bonne non plus.

La plus récente dans le coffret noir : enfin bonne !

Il existe aussi les repiquages en 24/96 faits par la BNF sur qobuz avec les exemplaires neufs des LP du dépôt légal, jamais lus par quiconque jusque là... or, les débuts de face sont bruyants, voire très bruyants... car les pressages de Pathé - qui pressait les LP pour Les Discophiles français, pour Vox aussi dans les années 1950 et 1960 - n'étaient pas très bons, jusqu'au moment où ils ont réinvestit dans de nouvelles machines, ont mieux traité les pâtes au début des années 1970 quand ils ont créé Cadre Rouge pour se refaire une virginité... Mais les BNF ont un mérite, ils sont proches des LP originaux...

A mon avis, la meilleure prise de son de tous les Yves Nat, c'est son disque avec les Variations et fugue sur un thème de Haendel de Brahms... il joue sur un bel Erard de concert. Les Beethoven sont sur un Steinway de concert neuf... qui a été ensuite la propriété du directeur artistique de l'enregistrement qui l'a racheté et était le compositeur Antoine Duhamel bien connu pour ses musiques de films...


L'une des raisons aux repiquages médiocres des enregistrements des discophiles français chez EMI - idem pour Marcelle Meyer -, vient souvent du fait que Charlin avait une manie : bidouiller les magnétophones... Il réglait azymutage et polarisation à sa façon, en poussant les machines dans leurs derniers retranchements et avait aussi la manie de surmoduler pour repousser le bruit... Et puis, il mettait les micros très près pour le piano dans une salle que je connais pas trop mal pour y avoir fait la DA d'un disque et assisté à plusieurs prises de son : salle Adyar à Paris... Et contrairement à la légende, s'il utilisait sa tête artificielle, il utilisait aussi des micros d'appoints quand il captait les orchestres (fort bien d'ailleurs)...

Ses bandes à lui - celles de sa maison de disques - ont été détruites par celui qui les avait rachetées pour d'obscures raisons... des copies de certaines existent, mais un disquaire de Saint Mandé qui avait entrepris leur réédition a dû pour pas mal de disques repartir des LP qu'il a pu récupérer chez des collectionneurs...

Donc lue sur le magnétophone sur lequel la bande avait été enregistrée avec le même réglage, la prise de son sonnait comme voulue... Mais plus du tout sur un magnétophone qui ne bénéficiait pas des réglages très très pointus et non étalonnés de Charlin... et il corrigeait aussi au mastering pour faire la gravure du LP en corrigeant : il relevait le haut grave par exemple...

Ce qui fait que des décennies plus tard quand on reprend les bandes des disques qu'il a enregistrés sous son nom ou pour des éditeurs comme Discophiles français, Ducretet Thomson par exemple, on est confronté à un gros problème : le son est souvent dégueulasse... et l'on a aucun document pour dire bande par bande quels réglages il avait utilisé... et ça dépendait de la marque des bandes...

Alors comme je l'avais suggéré à un restaurateur aujourd'hui disparu hélas ! bien jeune, il fallait avoir un LP de l'époque à portée de la main et un préampli phono anti RIAA pour appliquer la courbe employée à l'époque par EMI... Et là on a au moins la couleur générale de l'enregistrement comme bas... mais ce n'est pas évident...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55385
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Oct 2020 18:54

C'est un vrai bonheur de vous lire...
un disque merveilleux je trouve: Paul Lay pianiste de jazz Français et son album " ALCAZAR" tout est bon, le fond, la forme ( la piste 5 passée l'intro est belle à tirer des larmes"
laffreuxgillou
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 127
Inscription Forum: 30 Mai 2019 10:15
Localisation: Rochefort
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message