Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: carlot, DSAGNES, ericb56, Esscobar, hob, Hote Fidelite, jl.dudu, klipschdestras, kondor001, oso, Pio2001, pm57, Robson5, rolex, sax.tenor, smalah, Taisetsu458, vfr2002 et 251 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Chaînes HiFi tout en un ou éléments séparés

Message » 21 Mai 2023 10:57

Bonjour,
J'écoute France Musique depuis l'époque lointaine où cette chaîne s'appelait France IV :-)
D'abord FM avec de bonnes antennes, puis sur satellite (déjà un plus quand le débit est de 192 Kbps), enfin sur internet en AAC avec Foobar : là il n'y a pas photo.
Il y déjà quelques années, j'avais été invité à visiter la maison ronde par la responsable qualité technique des programmes (une petite dame avec un panier de clés, que tu connais sans doute).
Elle m'avait expliqué les trajets des flux jusqu'au centre de modulation ; le débit global de toutes les chaînes confondues sortant de la maison était fixé (sans doute question pognon), fallait faire avec.
Après, ce n'était plus de son ressort, les opérateurs faisaient ce qu'ils voulaient, et c'était ...fluctuant, notamment sur satellite.

AMHA c'était tout de même à préférer à Radio Classique (à l'époque débit montant MP3 - 128, descendant plus élevé !) ...dont je me f...éperdument des infos financières et du découpage des œuvres.
Quant aux webradios de F. Musique, qui sont de part leur conception des robinets à musique, je préfère encore écouter mes fichiers.
Idem pour les autres webradios, même s'il y en a en FLAC.
Actuellement, j'aime bien aussi les concerts sur Arte TV, mais je trouve qu'en replay le son n'est pas terrible :-(

Cdlt,
ESL63P
 
Messages: 56
Inscription Forum: 28 Sep 2021 8:18
Localisation: 23300
  • offline

Message » 23 Mai 2023 15:58

ESL63P a écrit:Bonjour,
J'écoute France Musique depuis l'époque lointaine où cette chaîne s'appelait France IV :-)
D'abord FM avec de bonnes antennes, puis sur satellite (déjà un plus quand le débit est de 192 Kbps), enfin sur internet en AAC avec Foobar : là il n'y a pas photo.
Il y déjà quelques années, j'avais été invité à visiter la maison ronde par la responsable qualité technique des programmes (une petite dame avec un panier de clés, que tu connais sans doute).
Elle m'avait expliqué les trajets des flux jusqu'au centre de modulation ; le débit global de toutes les chaînes confondues sortant de la maison était fixé (sans doute question pognon), fallait faire avec.
Après, ce n'était plus de son ressort, les opérateurs faisaient ce qu'ils voulaient, et c'était ...fluctuant, notamment sur satellite.

AMHA c'était tout de même à préférer à Radio Classique (à l'époque débit montant MP3 - 128, descendant plus élevé !) ...dont je me f...éperdument des infos financières et du découpage des œuvres.
Quant aux webradios de F. Musique, qui sont de part leur conception des robinets à musique, je préfère encore écouter mes fichiers.
Idem pour les autres webradios, même s'il y en a en FLAC.
Actuellement, j'aime bien aussi les concerts sur Arte TV, mais je trouve qu'en replay le son n'est pas terrible :-(

Cdlt,



:bravo: :bravo:


Oui je vois de quelle dame tu parles ! Elle a une double formation : ingénieur et musicienne. Une professionnelle de grande grande valeur : Edwige de Roncière ! Et cycliste émérite !

Elle t'a conduit dans son antre au chais plus combien de sous sols de la maison ronde ? SI oui, tu as été chanceux... car tout le monde ne peut pas aller dans ce lieux... j'y ai organisé avec une elle une grande écoute en aveugle des radios de RF : avec et sans traitement d'antenne...

Les radios thématiques qui ne te disent pas ou à peine ce que tu viens d'entendre et qui joue... pas pour moi non plus...
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 23 Mai 2023 22:52

Cette invitation surprise avait fait suite à une question posée après une rare émission portant sur la prise de son et les micros.
Je ne suis pas certain d'être descendu aussi bas ;-) ...dans son antre.
La Maison était alors en pleins travaux ; elle m'a piloté dans pas mal d'endroits, en finissant par le self (fort bon), où j'ai croisé de jeunes ingés son et son mari.
Moi qui avais voulu être ingé son, j'étais aux anges.
J'ai fini gazier en province puis j'ai navigué dans des latitudes où France Musique ne passe pas, même par satellite.
De retour chez moi, je me rattrape.
Sans les robinets d'eau tiède.
Cdlt,
ESL63P
 
Messages: 56
Inscription Forum: 28 Sep 2021 8:18
Localisation: 23300
  • offline

Message » 24 Mai 2023 14:09

haskil a écrit:Les radios thématiques qui ne te disent pas ou à peine ce que tu viens d'entendre et qui joue... pas pour moi non plus...

L'annonce vocale n'est pas une solution pleinement satisfaisante quand l'enregistrement t'intéresse. Bien souvent, tu n'as pas de quoi noter ou pas le temps de noter.

Il y a une dizaine d'années, la plupart des webradios diffusaient dans les infos du flux : le titre, l'album et l'interprète principal. Même Radio France le faisait :wink: On pouvait lire ces infos sur son appli pendant toute la lecture du titre. Aujourd'hui, parmi les webradios françaises que j'écoute, il n'y a plus que Radio Classique, Allegro Musics et Jazz Radio qui le font. Toutes les autres veulent faire venir les auditeurs sur les pages de leur site pour capter de l'audience publicitaire. L'avantage des pages Web pour l'auditeur, c'est qu'elles sont beaucoup plus riches en information (éditeur de l'album, date de publication, photo de la pochette du CD, etc) et qu'elles affichent l'historique des titres joués ce qui permet de retrouver un titre qu'on a écouté un quart d'heure ou une demi-heure avant.

Donc, je te conseille d'écouter les thématiques avec la page web de la radio ouverte sur ton smartphone ou ta tablette. Et si tu ne peux plus lire à cause de ta presbytie ou que tu préfères une belle voix, tu as les options d'accessibilité disponibles sur ton smartphone. :lol:
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2774
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 24 Mai 2023 15:11

France Musique n'a quasi jamais pu se mettre au radio texte pour des raisons diverses dont l'une était que la chaine ne recourrait pas aux Playlists automatisées... et l'autre qu'il y avait un débat sécurité routière au sujet de ça et comme c'est une radio publique... Elle n'a pu s'y mettre que depuis l'utilisation forcée des enregistrements issus de la discothèque dématérialisée... dans les émissions qui le peuvent Et c'est donc réduit au minimum... On ne sait pas qui joue et à peine quoi est joué parfois...

Ce que je demande à une radio thématique ou pas quel que soit son mode de diffusion : c'est qu'elle parle. Sinon, ce n'est pas une radio mais un robinet à musique.

On peut toujours discuter de la pertinence de ce que l'on entend d!re à l'antenne, mais qu'au moins les oeuvres et les interprètes soient annoncés et désannoncés. Ce qui n'empêche pas de donner le détail sur le site dévolu à diffusion...
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Mai 2023 15:56

haskil a écrit:France Musique n'a quasi jamais pu se mettre au radio texte pour des raisons diverses dont l'une était que la chaine ne recourrait pas aux Playlists automatisées... et l'autre qu'il y avait un débat sécurité routière au sujet de ça et comme c'est une radio publique... Elle n'a pu s'y mettre que depuis l'utilisation forcée des enregistrements issus de la discothèque dématérialisée... dans les émissions qui le peuvent Et c'est donc réduit au minimum... On ne sait pas qui joue et à peine quoi est joué parfois...

Non, tu confonds FM et webradios. Au début de ses webradios, je dirais entre 2009 et 2012 de mémoire, Radio France diffusait les infos sur les titres à la fois dans le flux audio et sur ses pages Web. Donc, je ne crois pas un mot de ce que tu avances. De plus, les webradios ne concernaient pas l'automobile.

haskil a écrit:Ce que je demande à une radio thématique ou pas quel que soit son mode de diffusion : c'est qu'elle parle. Sinon, ce n'est pas une radio mais un robinet à musique.

C'est ta vision personnelle de la radio. Pour moi, la radio musicale, c'est une programmation destinée à faire découvrir des œuvres ou des interprétations, à donner envie de les réécouter. C'est le contraire du streaming et de la discothèque personnelle où l'auditeur s'enferme peu à peu dans son univers musical personnel. D'ailleurs, certains services de streaming l'ont bien compris en proposant leurs propres "radios". Le format de diffusion de l'information, texte ou voix, est vraiment très accessoire.
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2774
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 08 Juin 2023 13:24

gailuron a écrit:
haskil a écrit:France Musique n'a quasi jamais pu se mettre au radio texte pour des raisons diverses dont l'une était que la chaine ne recourrait pas aux Playlists automatisées... et l'autre qu'il y avait un débat sécurité routière au sujet de ça et comme c'est une radio publique... Elle n'a pu s'y mettre que depuis l'utilisation forcée des enregistrements issus de la discothèque dématérialisée... dans les émissions qui le peuvent Et c'est donc réduit au minimum... On ne sait pas qui joue et à peine quoi est joué parfois...

Non, tu confonds FM et webradios. Au début de ses webradios, je dirais entre 2009 et 2012 de mémoire, Radio France diffusait les infos sur les titres à la fois dans le flux audio et sur ses pages Web. Donc, je ne crois pas un mot de ce que tu avances. De plus, les webradios ne concernaient pas l'automobile.

haskil a écrit:Ce que je demande à une radio thématique ou pas quel que soit son mode de diffusion : c'est qu'elle parle. Sinon, ce n'est pas une radio mais un robinet à musique.

C'est ta vision personnelle de la radio. Pour moi, la radio musicale, c'est une programmation destinée à faire découvrir des œuvres ou des interprétations, à donner envie de les réécouter. C'est le contraire du streaming et de la discothèque personnelle où l'auditeur s'enferme peu à peu dans son univers musical personnel. D'ailleurs, certains services de streaming l'ont bien compris en proposant leurs propres "radios". Le format de diffusion de l'information, texte ou voix, est vraiment très accessoire.



Non, je ne confonds rien du tout... J'y travaillais et notamment sur ces sujets là...

2° je n'ai pas une vision personnelle de la radio : je dis juste ce qu'est une radio...

Donner le nom de "radio" à un flux musical sur internet est un abus de langage... d'autant plus grand qu'il s'agit de play lists qui tournent en boucles plus ou moins grandes et peuvent être faites sans aucune intervention humaine.
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 08 Juin 2023 20:19

haskil a écrit:2° je n'ai pas une vision personnelle de la radio : je dis juste ce qu'est une radio...

Donner le nom de "radio" à un flux musical sur internet est un abus de langage... d'autant plus grand qu'il s'agit de play lists qui tournent en boucles plus ou moins grandes et peuvent être faites sans aucune intervention humaine.

Même à l'époque de la radiophonie au sens strict du terme, c'est-à-dire la transmission d'un programme audio par la voie des airs, avant Internet, il y avait des play-lists automatisées sur les radios musicales : NRJ, FIP, France-Musique la nuit avec le programme Hector (1989-2005), et d'autres.

Et les jours de grève, très fréquents chez Radio France soit dit en passant, Hector remplaçait le programme de toutes les stations :wink:
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2774
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 09 Juin 2023 9:51

gailuron a écrit:
haskil a écrit:2° je n'ai pas une vision personnelle de la radio : je dis juste ce qu'est une radio...

Donner le nom de "radio" à un flux musical sur internet est un abus de langage... d'autant plus grand qu'il s'agit de play lists qui tournent en boucles plus ou moins grandes et peuvent être faites sans aucune intervention humaine.

Même à l'époque de la radiophonie au sens strict du terme, c'est-à-dire la transmission d'un programme audio par la voie des airs, avant Internet, il y avait des play-lists automatisées sur les radios musicales : NRJ, FIP, France-Musique la nuit avec le programme Hector (1989-2005), et d'autres.

Et les jours de grève, très fréquents chez Radio France soit dit en passant, Hector remplaçait le programme de toutes les stations :wink:


La radio a une définition légale en France.

Ayant participé à la création de Radio Classique qui au début des années 1980 fonctionnait ainsi avec une bandothèque tournant en 4,75 cm/s je sais bien que les play list existaient... Mais, mais, mais : il y avait des annonces micros.


Et l'idée de play list était différente de ce à quoi on penses : elle consistait en un nombre de disques fermé dans lequel devaient puiser les émissions sans possibilité d'ajouter des nouveautés au jour le jour. Il ne s'agissait pas des plays list qu'on connaît aujourd'hui sur les plate formes.

En tant que directeur des programmes de France Musique, j'ai empêché que ce système soit imposé à la chaine... et obtenu gain de cause... pour la plus grande joie des producteurs libres totalement de leur programmation... En revanche, d'autres chaines de RF ont des play lists dans lesquelles doivent obligatoirement puiser les émissions...


Le programme Hector n'était pas automatisé au sens où tu sembles l'entendre : les programmes étaient faits manuellement par tranches horaires, enregistrés, montés... et le magnéto partait manuellement. Pour des raisons diverses pas dépendantes de la chaine, il a été supprimé

Les programmes de nuit étaient enregistrés oeuvre par oeuvre, micro par micro et mis ensuite toujours manuellement dans le système de diffusion de la chaine... par tranches horaires très précises et par une exception des règles en vigueur les producteurs chargés de la nuit pouvaient faire ce travail. Les trois producteurs qui en étaient chargés participent aujourd'hui à la confection de chaines thématiques...

Les programmes de grève : ça a changé au cours de l'histoire de la chaine. Ils étaient spécialement enregistrés avec annonces et désannonces micro des oeuvres diffusées... il y en avait tout un stock qui tournait ainsi. Les musiques étaient aléatoirement coupées de ci de là par l'annonce que la chaine était en grève... jusqu'au jour où un syndicat a obtenu que les annonces et désannonces des oeuvres soient supprimées...
haskil
 
Messages: 60035
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 09 Juin 2023 20:44

En t'arc-boutant sur les annonces vocales, je crois que tu es passé à côté de deux choses.

1° La musique dite classique est européenne depuis des siècles. Nous limiter à l'écoute de radios de langue française (ou anglaise puisque la plupart des gens éduqués comprennent l'anglais) me paraît incohérent avec le côté international de la musique classique maintenant que la technologie permet d'accéder à des radios d'autres pays. Si j'écoute une radio suédoise, danoise, tchèque ou autre, je ne comprends pas les annonces vocales hormis quelques noms propres (et encore pas toujours). Avec le site d'une webradio, je peux demander une traduction instantanée.

2° Les annonces vocales sont forcément éphémères et concises, on n'a pas le temps de noter les références. Avec le site d'une webradio, on a le temps de faire un copier-coller et la possibilité de retrouver des morceaux diffusés plusieurs minutes/heures auparavant. On a aussi une foule d'informations complémentaires comme la photo de l'album, sa référence commerciale...
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2774
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 14 Aoû 2023 16:23

Si je peux me permettre...
Ça fait maintenant 60 ans que j'écoute France Musique quand je suis chez moi ou en voiture (en mer, c'est rarement possible).
Je lui dois quasiment toute ma culture musicale, grâce à sa sélection musicale et aux paroles, qui ne sont heureusement pas que des annonces/désannonces. Et si jamais c'est barbant, je passe à autre chose.
Mais voilà :
- Les radios étrangères, même si sur leurs sites on trouve un peu d'informations, me laissent froid, et je ne vais pas courir aux pages web et copier-coller leur traduction. De plus, elles sont trop souvent du type robinet d'eau tiède.
- Ma discothèque, pourtant assez conséquente (3 To de .flac) ne me cause pas beaucoup non plus. Mais bon, comme j'ai tagué toutes les œuvres (tag %work%), je peux comparer diverses interprétations et même jouer à "la tribune" tout seul dans mon coin.
Sauf que, justement à propos de cette émission ...en mettant à part certaines considérations musicologiques un peu absconses pour moi, je n'ai pas le plaisir d'entendre des commentaires plus "viscéraux" voire techniques de certains intervenants ;-)
Evidemment, quand je ne suis pas d'accord avec les interprétations ou leur classement, je me replonge dans ma discothèque.
- Reste les podcasts (dont entre autres cette fameuse tribune), bien utiles en mer : quand j'en ai marre de ma discothèque sur disque dur portable (qui sert aussi de backup) j'écoute ceux que j'ai sélectionnés et chargés avant d'embarquer : là, c'est du différé mais au moins on me cause.

Une mention particulière pour les prises "vivantes" (=live), les nombreux concerts et festivals (c'est de saison, et quel régal !)) qui AMHA sont plus intéressants que les produits "sur étagère", nombreuses boîtes de conserve +/- tirelipotées en studio.

"La musique dite classique est européenne depuis des siècles" - Ben non, il y a par exemple sur F.Mu quelques émissions de musiques du monde, et on y apprend bien des choses.

Cela dit, le futur de Radio France m'inquiète beaucoup ; "mais ceci est une autre histoire".

Cdlt,
ESL63P
 
Messages: 56
Inscription Forum: 28 Sep 2021 8:18
Localisation: 23300
  • offline

Message » 14 Aoû 2023 19:34

gailuron a écrit:En t'arc-boutant sur les annonces vocales, je crois que tu es passé à côté de deux choses.

1° La musique dite classique est européenne depuis des siècles. Nous limiter à l'écoute de radios de langue française (ou anglaise puisque la plupart des gens éduqués comprennent l'anglais)


Je suppose qu’on parle de gens éduqués pour la musique classique comprennent l’anglais… faut il encore en avoir l’utilité. Je peux dire que les copains qui parlent et comprennent bien l’anglais l’utilisent fréquemment dans leur profession. Sinon c‘est impossible. D’ailleurs une personne vivant dans un isolement social profond pendant des années fini par perdre l’usage de sa propre langue. :wink:
wuwei
 
Messages: 5275
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 14 Aoû 2023 19:59

ESL63P a écrit:- Les radios étrangères, même si sur leurs sites on trouve un peu d'informations, me laissent froid, et je ne vais pas courir aux pages web et copier-coller leur traduction. De plus, elles sont trop souvent du type robinet d'eau tiède.

Ah, le chauvinisme français ! Indécrottable !

ESL63P a écrit:"La musique dite classique est européenne depuis des siècles" - Ben non, il y a par exemple sur F.Mu quelques émissions de musiques du monde, et on y apprend bien des choses.

La musique dite "classique" est une appellation marketing qui date de la fin des années 1940 quand le marché de l'édition phonographique s'est développé. Il s'agissait de ne pas faire peur à la clientèle avec l'ancien nom de "musique savante occidentale". Par conséquent, la "musique classique" est bien une musique européenne à l'origine, étendue à l'Amérique du Nord depuis la fin du XIXè siècle.

Il y a d'autres musiques savantes dans le monde qui reposent sur des bases théoriques différentes (tonalités, harmonie, tempérament...). Mais ce n'était pas le sujet de la discussion :P
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2774
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online

Message » 07 Nov 2023 14:21

gailuron a écrit:
ESL63P a écrit:- Les radios étrangères, même si sur leurs sites on trouve un peu d'informations, me laissent froid, et je ne vais pas courir aux pages web et copier-coller leur traduction. De plus, elles sont trop souvent du type robinet d'eau tiède.

Ah, le chauvinisme français ! Indécrottable !

ESL63P a écrit:"La musique dite classique est européenne depuis des siècles" - Ben non, il y a par exemple sur F.Mu quelques émissions de musiques du monde, et on y apprend bien des choses.

La musique dite "classique" est une appellation marketing qui date de la fin des années 1940 quand le marché de l'édition phonographique s'est développé. Il s'agissait de ne pas faire peur à la clientèle avec l'ancien nom de "musique savante occidentale". Par conséquent, la "musique classique" est bien une musique européenne à l'origine, étendue à l'Amérique du Nord depuis la fin du XIXè siècle.

Il y a d'autres musiques savantes dans le monde qui reposent sur des bases théoriques différentes (tonalités, harmonie, tempérament...). Mais ce n'était pas le sujet de la discussion :P


(retour à terre...)
ce que je voulais dire, c'est que j'adore France Musique depuis très longtemps et que je ne lui trouve pas d'alternative, peut-être parce que c'est ma culture ou mon histoire personnelles.
Mais de là à être qualifié de chauvin, il y a un monde ! J'ai bien essayé d'aller écouter ailleurs, ce qui est maintenant très facile, mais rien à faire...
...
Des musiques classiques extra-européennes, il y en a pourtant.
Juste un exemple : tu connais Munir Bashir ?

Cdlt,
ESL63P
 
Messages: 56
Inscription Forum: 28 Sep 2021 8:18
Localisation: 23300
  • offline

Message » 07 Nov 2023 17:37

ESL63P a écrit:Des musiques classiques extra-européennes, il y en a pourtant.
Juste un exemple : tu connais Munir Bashir ?

Des musiques savantes extra-européennes, bien sûr. C'est ce que j'ai écrit :lol:

Mais le terme "musique classique" est réservé dans le langage courant et commercial à la musique savante occidentale. https://www.radiofrance.fr/francemusiqu ... ue-4496742
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2774
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message