Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

C'est énervant!

Message » 30 Mai 2019 19:31

Revoilà le facteur : https://www.homecinema-fr.com/forum/son-audio-amplificateurs-integres-homecinema/facteur-d-amortissement-t29722860.html

Je cite ajds :

Je vais essayer d'expliquer les choses simplement, mais il faut pour expliquer le facteur d'amortissement, revenir sur quelques bases physiques :

Un HP est un dispositif electro-magnétique qui permets de déplacer une bobine dite mobile dans un champ magnétique très puissant en fonction du signal entrant (ie fourni par l'ampli). La bobine va se déplacer en avant ou en arrière selon le signal. Le cone du HP est attaché à la bobine (solidement !) et c'est lui qui déplace l'air et cré le son.

La bobine est un simple bobinage de cuivre, d'aluminium ou tout autre aliage au gré des constructeurs.
Le champ magnétique est concentré dans un espace vide dans lequel se déplace la bobine. Cet espace vide est appelé entrefer. Il est très étroit et est crée par un aimant en général circulaire.

De la même manière que la tension fournie par l'ampli déplace le HP, le HP qui se déplace génère une tension, c'est un principe fondammental de l'electro-magnétisme qui s'appelle l'induction electromagnétique

Hors, un HP (surtout le grave) a une certaine inertie mécanique, plus il est gros plus elle est importante. Lorqu'un ampli envoie une tension qui fait que le HP se déplace vers l'avant (ou l'arrière comme vous voulez), le HP va avoir tendance à continuer sa course vers l'avant (ou l'arrière) à cause de l'inertie. Ce faisant, il va donc provoquer une tension par lui-même et se comporter comme un générateur vis à vis de l'ampli. Un ampli parfait (générateur parfait d'impédance de sortie nulle) va empècher ce mouvement car le HP est alors court-circuité : l'impédance vue par le HP étant nulle, la tension générée par le HP deviens nulle aussi (U=ZI) et donc la bobine est freinée quasi-instantanément, quasi car il reste la resistance interne de la bobine qui va absorber l'énergie. Faites un essai pratique : vous prenez un HP non-connecté et vous constatez que vous pouvez facilement déplacer la membrane en appuyant légèrement dessus, prenez le même HP mais court-circuitez le (mettez un fil entre le + et le -), vous constatez qu'il est beaucoup plus difficile à bouger !

Les amplis du monde réel sont loin d'être parfaits et ont une impédance de sortie non-nulle. Le ratio entre l'impédance de la charge (le HP) et l'impédance de sortie de l'ampli s'appelle le facteur d'amortissement. Le terme parle de lui-même : plus l'impédance de sortie de l'ampli est faible et plus le facteur d'amortissement va être important et plus le HP va être freiné dans ses ardeurs inertielle. Ceci explique pourquoi ce "facteur d'amortissement", paramètre souvent incompris, exprime le degré de contrôle de l'ampli sur les HP.

oufman a écrit:Et dans quel intervalle de valeurs ce facteur d'amortissement est considéré comme bon ?


En théorie, c'est l'infini.
En effet, tout comme la THD doit être la plus faible possible, plus le facteur d'amortissement est élevé mieux c'est.

Cela étant dit, comme pour toute électronique, il est indispensable de tenir compte de tous les paramètres. Il est relativement facile d'obtenir un facteur d'amortissement énorme, même sur un ampli pas cher, il suffit pour cela d'augmenter le taux de contre-réaction. De façon imagée, la contre reaction va automatiquement produire la tension inverse à celle provenant du HP, réalisant ainsi l'équivalent d'une impédance nulle. De plus, la contre reaction va diminuer la THD de façon significative, oui mais, car il y a toujours un mais, une contre reaction trop forte va augmenter la distorsion d'intermodulation, particulièrement celle appelée TID pour Transcient Intermodulation Distorsion. En général, ca donne des amplis ternes, sans vie.

Au final et en pratique, le facteur d'amortissement va plutot être un moyen d'avoir une idée du comportement et de la sonorité de l'ampli dans le grave.

Un facteur d'amortissement faible (<500) donnera des basses plutot molles et trainantes, mais bien présentes subjectivement, typiquement : NAD.

Un facteur d'amortissement élevé (>500) donnera des basses plutot sèches et fermes et donc subjectivement moins présentes, typiquement : Rotel.
sax.tenor
 
Messages: 209
Inscription: 16 Mar 2019 12:15
  • online

Annonce

Message par Google » 30 Mai 2019 19:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Mai 2019 20:05

Concernant les spécifs. de ML ESL-X, elles sont:

Recommended Amplifier Power 20–400 watts per channel (commentaire: 300 W OK)

Impedance 6 ohms (1.6 ohms @ 20 kHz min.). Compatible avec ampli. 4, 6, ou 8 ohm (commentaire: 4 Ohm OK sur le MC INTOSH)
sax.tenor
 
Messages: 209
Inscription: 16 Mar 2019 12:15
  • online

Message » 30 Mai 2019 20:53

RCA et XLR n'ont pas les même niveaux de sortie (en tension). Donc si on permute les entrées RCA/XLR sans toucher au potentiomètre de l'amplificateur, il est normale de préférer l'entrée XLR qui donnera un son sera un peu plus fort que l'entrée RCA.

Toute la "magie" de la chose réside dans le fait que cette différence de SPL (Sound Pressure Level) ne s'identifie pas comme telle mais que l'on a plutôt l'impression d'une meilleure définition, d'un meilleur équilibre tonal ou d'une meilleure spatialisation.
syber
 
Messages: 11267
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 30 Mai 2019 21:06

Le facteur d'amortissement est une donnée qui n'a aucun intérêt en réalité à partir d'un chiffre qui se situe entre 50 et 100...

Pourquoi ?

Parce que le facteur d'amortissement mesuré aux bornes de l'ampli n'a rien à voir avec le facteur d'amortissement mesuré aux bornes du HP...

Et oui, le câble de liaison, les éléments du filtres font que le facteur d'amortissement de 500 mesuré aux bornes de l'ampli se voit ramené à quelque chose qui va de 50 à 100 ... le même que si le facteur d'amortissement de l'ampli était de 150... car câble HP et filtre provoquent le même effet...

En revanche, un ampli intégré dans une enceinte filtrée en actif, sans qu'il y ait de câble, de self, de résistances, de condensateurs entre sa sortie et le boomer qu'il alimente.... le facteur d'amortissement prend son sens...

Une célèbre discussion entre Paul Klipsh et je ne sais plus qui sur le sujet se trouve parfois sur le net...


PS : un NAD 216 ou 218 n'ont pas du tout de grave qui traine...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52043
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 30 Mai 2019 21:15

laffreuxgillou a écrit:Je ne l'entend pas plus qu'avant mais mieux... Avant cela me vrillait tout simplement les oreilles, maintenant j'ai l'impression d'une dissonance qui me gène comme si subitement c'est l'exemple que je prend, les notes aigus du piano étaient à partir d'un moment désaccordées et zinguait


Le principal problème des enceintes électrostatiques est qu'elles exigent des amplificateurs inconditionnellement stables, n'ayant aucune tendance à la suroscillation dans l'aigu... suroscilation qui s'observe sur les signaux carrés par un dépassement du premier front de montée...

Le HP électrostatique a un comportement capacitif que les amplis n'aiment pas... à totor comme à tubes...

Ce n'est donc pas tant la puissance de sortie de l'ampli qui est un problème, mais bien sa tenue sur 'une impédance basse dans l'aigu - encore qu'à cette fréquence, il n'y a aucune puissance rayonnée et fort peu consommée -, qui est le signe que le HP devient résistif et capacitif...

Essaie de te faire prêter un vieux QUAD 405 : Il manquera de puissance, encore que..., mais surtout il se promènera avec le problème posé par la particularité du HP électrostatique....

Ce qui m'intrigue, c'est le PB rencontré avec les magnépan qui sont eux, purement résistif, si ma mémoire est bonne...

PS. Ton panneau électrostatique a bien un HP de grave à membrane ?

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52043
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 31 Mai 2019 9:13

haskil a écrit:
...
En revanche, un ampli intégré dans une enceinte filtrée en actif, sans qu'il y ait de câble, de self, de résistances, de condensateurs entre sa sortie et le boomer qu'il alimente.... le facteur d'amortissement prend son sens...
...

Bonjour Haskil
Et encore, ça reste très relatif: le courant généré par la Fcem voit sur son chemin la résistance des fils ampli /HP, ici très faible, la composante résistive de l'impédance de sortie de l'ampli (car la partie réactive ne joue pas sur l'amortissement), mais enfin et surtout la résistance ohmique de la BM qui fait quand même plusieurs ohms, et qu'en général on oublie joyeusement.
A+
Edit: si on voulait être rigoureux, il faudrait calculer ce fumeux fameux facteur d'amortissement à partir des composantes purement actives et pas des impédances. Mais, bon, la tradition.... :lol:

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4558
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 31 Mai 2019 9:50

Robert64 a écrit:
haskil a écrit:
...
En revanche, un ampli intégré dans une enceinte filtrée en actif, sans qu'il y ait de câble, de self, de résistances, de condensateurs entre sa sortie et le boomer qu'il alimente.... le facteur d'amortissement prend son sens...
...

Bonjour Haskil
Et encore, ça reste très relatif: le courant généré par la Fcem voit sur son chemin la résistance des fils ampli /HP, ici très faible, la composante résistive de l'impédance de sortie de l'ampli (car la partie réactive ne joue pas sur l'amortissement), mais enfin et surtout la résistance ohmique de la BM qui fait quand même plusieurs ohms, et qu'en général on oublie joyeusement.
A+
Edit: si on voulait être rigoureux, il faudrait calculer ce fumeux fameux facteur d'amortissement à partir des composantes purement actives et pas des impédances. Mais, bon, la tradition.... :lol:



Bonjour Robert, d'où il ressort que le facteur d'amortissement est une donnée secondaire.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52043
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 31 Mai 2019 11:10

haskil a écrit:
Robert64 a écrit:Bonjour Haskil
Et encore, ça reste très relatif: le courant généré par la Fcem voit sur son chemin la résistance des fils ampli /HP, ici très faible, la composante résistive de l'impédance de sortie de l'ampli (car la partie réactive ne joue pas sur l'amortissement), mais enfin et surtout la résistance ohmique de la BM qui fait quand même plusieurs ohms, et qu'en général on oublie joyeusement.
A+
Edit: si on voulait être rigoureux, il faudrait calculer ce fumeux fameux facteur d'amortissement à partir des composantes purement actives et pas des impédances. Mais, bon, la tradition.... :lol:



Bonjour Robert, d'où il ressort que le facteur d'amortissement est une donnée secondaire.

Tout à fait! D'ailleurs, les amplis à tubes (dont je ne suis pas fana) arrivent pour des appareils bien fichus à une qualité de reproduction honorable, malgré un "facteur d'amortissement" relativement bas.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4558
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 31 Mai 2019 12:53

Oui Haskill ,un double 20cm
laffreuxgillou
 
Messages: 40
Inscription: 30 Mai 2019 10:15
  • offline

Message » 31 Mai 2019 13:49

Pour résumé, je panique pas, j'attends le nouvel ampli et j'écoute...
laffreuxgillou
 
Messages: 40
Inscription: 30 Mai 2019 10:15
  • offline

Message » 31 Mai 2019 15:12

laffreuxgillou a écrit:Oui Haskill ,un double 20cm


Amplifié ?

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52043
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • online

Message » 01 Juin 2019 14:38

laffreuxgillou a écrit:Bonjour à toutes et tous, c'est mon premier post, merci de me laisser le bénéfice du doute...
Un bon ami à moi qui se reconnaitra m'a poussé à acquérir une paire de martin logan clarity d'occasion. De fil en aiguille je me suis retouvé avec une autre paire des esl X. Pour ce faire , j'ai modifier mon installation, vendu très rapidement mon macintosh MC 150 au profit d'un MC 300 que je dois récupérer ce week end. En attendant j'ai remis en fonction un classé audio de 100 w . J'ai aussi remis en fonction un vieux Wadia 16 qui dormais sur la tranche dans un placard ...J'écoute depuis un petite année un Dac armature de chez audiophonics qui est un clone du dac d'entrée de gamme Denafrip (terminator).
Pour finir de planter le décors , madame hurle à chaque tentative de changement.
Jusqu'a présent le wadia présumé meilleur du monde d'il y à 20 ans m'a toujours fait saigner les oreilles Mais la en prévision du MC 300 qui à des entrées XLR j'ai acquis sur le lbc un câble idoine . Et la comment dire le wadia est devenu monstrueux de beauté . J'entend désormais parfaitement la distorsion de l'ampli qui s'effondre confronté à la chute d'impédance des stators électrostatiques des ML logan (moins de 1 ohm dans l'extrême aigu) C'est comme si les notes de piano quand la gamme monte commençait à zinguer ou que l'accordeur devenait alcoolique pour le réglage des petites cordes.
Selon vous, puis espérer que mon futur mc intosh de part sa plus grande reserve de courant puisse tenir les panneaux ou vais je devoir bricoler avec un bicablage improbable pour conserver dans le bas le réglage 8 ohms qui est très physiologique et que j'aime beaucoup ( les mc ont des sorties au choix 2-4 ou 8 Oms , le 4 est un compromis certes mais qui fait perdre de la présence quand à la sortie 2 ohms , n'en parlons pas les aigus sont irréprochables mais il n'y à plus de grave ... Sur les ML le boomer c'est 6 ohms et c'est du passif) Merci Gilles.


Bonjour,

Je me permets de demander des précisions, car ce texte me paraît un peu confus.

Je ne comprends pas de quels appareils est actuellement composée la chaîne, en particulier si le Wadia 16 est utilisé seul sur ses sorties analogiques ou s'il est relié en numérique au convertisseur Armature ni quel est le modèle d'amplificateur Classé Audio qui alimente les enceintes.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10401
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 01 Juin 2019 19:01

laffreuxgillou a écrit:Le classé c'est 8 ohms point, le mc300 laisse le choix, si je met sur deux ohms la partie aigu du mc et le classé sur le borner grave cela devrait aller à ceci près que le rendement en 2 ohms m'a toujours semblé plus faible que sur les sorties 4 et 8 du macintosh précédent. Ce qui devrait m'obliger jouer avec les niveaux de sortie du nouveau (il y en a à l'arrière ) et alors quid de de l'homogénéité? décidément c'est toujours la fête la hifi on entend de moins en moins bien et on comprend de mieux en mieux que les soucis s'accumulent...

essaie le Classé sur ta section aigue, il a probablement une impedance de sortie basse ( un ampli à transistors de bonne qualité, c'est de l'ordre de <0,1ohm ) et comme il est cher et censé être donc de qualité, il est également censé être stable sur cette charge difficile
rha61
 
Messages: 1459
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 03 Juin 2019 23:58

Bonsoir à tous, je suis revenu avec le gros et très lourd bébé.Bien, le plus souvent on se persuade, on croit discerner la une petite différence, ici une autre... Je pensais que ce macintosh ressemblerais beaucoup à mon ancien (pas tant que ça) MC 7150. Je ne vais pas vous faire l'avalanche de superlatif que je brule pourtant d'asséner . je vous dirais juste que sur les sorties 4 ohms c'est ....... un autre monde! C'est beau, bien, super ...... Des que madame me permettra de monter le volume je vous en dirais plus...
laffreuxgillou
 
Messages: 40
Inscription: 30 Mai 2019 10:15
  • offline

Message » 04 Juin 2019 0:00

Réponse aux questions : c'est le dac du Wadia avec en amont un petit reclocqueur matrix. Sortie en analogique XLR
laffreuxgillou
 
Messages: 40
Inscription: 30 Mai 2019 10:15
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message