Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Verto, Luminare, Solaris : Des produits AudioValve atypiques

Message » 27 Nov 2014 12:29

Meloman57 a écrit:Je pense que le fond du problème est comment sont menés les tests. Je pars du principe que je ne peux pas me fier à ma mémoire auditive.


Ce que tu dis là, Lucas, est selon moi capital.
Seule la comparaison directe peut être prise en compte.

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3560
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Annonce

Message par Google » 27 Nov 2014 12:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Nov 2014 12:44

Comparaison directe sur longue période de préférence. AMHA il y'a plein de chose qu'on ne perçoit pas en A/B direct mais qui influent sur le plaisir d'écoute ressenti à long terme.

le A/B direct + vivre un moment avec tel ou tel matériel = début de réalisme dans l'appréciation d'un élément de chaîne. Même pour le casque. OK on peut différencier facilement des casques sur peu de temps mais avoir un vrai avis construit sur un casque demande du temps de vie en commun. En tous cas pour moi.

Et je ne parle pas en jours hein mais en semaines/mois.

Enfin bon j'en demande beaucoup. Si déjà sur Internet on ne lisait d'avis que de gens qui ont réellement écouté le matériel en question, ça ne ferait déjà pas de mal. Et j'admets avoir fauté plus que de raison moi-même...
Sorrodje
 
Messages: 769
Inscription: 28 Aoû 2013 15:04
Localisation: 21- Dijon

Message » 27 Nov 2014 12:45

un_casque_ou_rien a écrit:Maintenant, le strawman argument "les differences sont minimes blabla" est assez ridicule sur un forum ou l'on est justement cense se focaliser sur la tres haute fidelite. Ci c'est pour y aller a la louche, je croie qu'il est alors futile de vouloir quantifier les differences entre casques, et encore plus entre amplis.


Et ben non, justement, il est bien moins ridicule de pondérer que trouver la pondération ridicule.
Effectivement et puisque nous parlons de matériels de très haute volée, il me semble plus approprié d'y aller prudemment car une fois encore, il est un seuil de niveau qualitatif au delà duquel les différences entre deux Dac ou deux amplis relèvent davantage de variantes de propositions sonores plutôt que de supériorité ou infériorité des résultats d'écoute subjectifs.

Sorrodje a écrit:Comparaison directe sur longue période de préférence.



Oui, c'est juste


Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3560
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 27 Nov 2014 13:06

Sorrodje a écrit:Comparaison directe sur longue période de préférence. AMHA il y'a plein de chose qu'on ne perçoit pas en A/B direct mais qui influent sur le plaisir d'écoute ressenti à long terme.

le A/B direct + vivre un moment avec tel ou tel matériel = début de réalisme dans l'appréciation d'un élément de chaîne. Même pour le casque. OK on peut différencier facilement des casques sur peu de temps mais avoir un vrai avis construit sur un casque demande du temps de vie en commun. En tous cas pour moi.

Et je ne parle pas en jours hein mais en semaines/mois.

Enfin bon j'en demande beaucoup. Si déjà sur Internet on ne lisait d'avis que de gens qui ont réellement écouté le matériel en question, ça ne ferait déjà pas de mal. Et j'admets avoir fauté plus que de raison moi-même...


ou alors, il faut peut-être distinguer deux choses différentes:

le repérage "négatif": à la comparaison directe d'un casque "nouveau" avec un casque "que je connais bien" (car ça compte aussi: comment faire une comparaison sans point d'appui?), je peux repérer quelque chose qui me déplaît — et je ne me souviens pas avoir jamais réussi après coup à apprécier quelque chose que je n'aimais pas

le repérage "positif": même à la comparaison directe de deux casques "que je connais bien", il me faut très longtemps pour les cerner et apercevoir les gênes relatives (justement parce qu'elles sont relatives)

en gros, j'ai l'impression que le processus d'élimination est plus rapide que le processus d'identification — de là, si on ne prend pas le temps, la possibilité (à mes yeux le danger), d'un processus de perpétuel changement: on fait valser le matériel en trouvant à chaque fois "que c'est mieux" ou "que c'est pire" — le "pire" ressenti comme le "mieux" espéré provoquant le mouvement de changement indéfini…

Pour ma part, même si je peux me tromper, j'estime que quoi qu'il en soit et de toute façon, qu'il s'agisse de "haute fidélité", de "très haute fidélité", d'"ultra très haute fidélité", d'"hyper ultra très haute fidélité", etc etc — c'est toujours un compromis entre 1) le tarif à sortir, 2) le plaisir éprouvé et 3) la durée de l'usage…

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28749
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 27 Nov 2014 13:34

@dub : généralement je fonctionne comme toi mais j'ai quelques exemples précis de matos que je n'ai pas aimé lors d'un essai rapide pour découvrir plus tard que j'avais loupé quelquechose et donc qu'après quelques temps j'aimais en fait beaucoup. Tout le problème d'une écoute rapide même qualitative c'est qu'elle dépend beaucoup de l'état d'humeur ou de fatigue de l'essayeur, de son état psychologique (A priori et préjugés sur le produit testé) et bien sur de son expérience. Au bout de quelques semaines d'essais tous ces biais sont logiquement éliminés ou au moins considérablement amoindris.

A titre personnel, et étant relativement jeune dans le domaine, je ne peux pas considérer que mes goûts soient stabilisés et mon expérience suffisante pour être totalement affirmatif dans le jugement que je peux avoir sur un matériel. Tout au plus , j'essaye d'être prudent et de rester logique avec moi même dans les appréciations que je porte. C'est déjà un challenge en soi :lol: .
Sorrodje
 
Messages: 769
Inscription: 28 Aoû 2013 15:04
Localisation: 21- Dijon

Message » 27 Nov 2014 13:45

Bonjour à tous,

Un peu de "Hi-Fi" fiction si vous le voulez bien,

Dub, avec ton expérience et ta connaissance du monde des casques (et des amplis casque), à ce jour, si tu voulais pouvoir écouter chez toi à la fois un casque électrostatique Stax, par exemple le SR-507 (ou un autre ?) (même si Stax n'est apparemment pas ta tasse de thé, mais imaginons quand même que quelqu'un de ton entourage souhaite faire l'expérience d'un casque électrostatique) et un casque électrodynamique : AKG K-1000 (ou un autre casque électro/ortho de ton choix), que choisirais tu alors comme amplification pour un usage de ces deux types de casque (électrostatique + electro/orthodynamique) (pour des prix grosso modo comparables) :

- Eartube mk2 (pour l'AKG) + SRM 323 S (ou 006t) ?
- Eartube mk2 + SRD7 (transfos 1:30 ?) ou Wee (transfos 1:50) ?
- RKV-II + Wee (avec adaptateur Jack--> HP) ou RKV-II + Verto en mode jack (transfos 1:5.9) ?
- Luminare ?
- Autres combinaisons d'amplis (autres marques qu'AudioValve par exemple) ?

Eric
eric65
 
Messages: 3666
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 27 Nov 2014 18:27

Sorrodje a écrit:@dub : généralement je fonctionne comme toi mais j'ai quelques exemples précis de matos que je n'ai pas aimé lors d'un essai rapide pour découvrir plus tard que j'avais loupé quelquechose et donc qu'après quelques temps j'aimais en fait beaucoup.



si je mets de côté la question du HD800 à sa sortie vs. ceux qui sont sortis bien après, ce genre de chose peut arriver — mais àmha, pour une raison relativement simple: il est très facile de faire rater une écoute — sur un casque, par ex., il suffit de lui coller un ampli qui ne convient pas ou carrément l'un des bouchons qui sont en vente sur le marché…

eric65 a écrit:Bonjour à tous,

Un peu de "Hi-Fi" fiction si vous le voulez bien,

Dub, avec ton expérience et ta connaissance du monde des casques (et des amplis casque), à ce jour, si tu voulais pouvoir écouter chez toi à la fois un casque électrostatique Stax, par exemple le SR-507 (ou un autre ?) (même si Stax n'est apparemment pas ta tasse de thé, mais imaginons quand même que quelqu'un de ton entourage souhaite faire l'expérience d'un casque électrostatique) et un casque électrodynamique : AKG K-1000 (ou un autre casque électro/ortho de ton choix), que choisirais tu alors comme amplification pour un usage de ces deux types de casque (électrostatique + electro/orthodynamique) (pour des prix grosso modo comparables) :

- Eartube mk2 (pour l'AKG) + SRM 323 S (ou 006t) ?
- Eartube mk2 + SRD7 (transfos 1:30 ?) ou Wee (transfos 1:50) ?
- RKV-II + Wee (avec adaptateur Jack--> HP) ou RKV-II + Verto en mode jack (transfos 1:5.9) ?
- Luminare ?
- Autres combinaisons d'amplis (autres marques qu'AudioValve par exemple) ?

Eric


Difficile à dire puisque 1) ayant déjà écouté pas mal de Stax, je n'envisage pas (durant ma présente incarnation) d'aller plus loin et que 2) je ne donne jamais de conseil sur du matériel que je ne connais pas et/ou que je n'aime pas.

Qui plus est, même si je "joue le jeu", ne connaissant pas le Luminaire, je ne le choisirais pas. J'éliminerais aussi — en tout cas, côté K1000 — le RKV-II (car là, je sais que ça marche moins bien qu'avec un branchement symétrique complet), et de même le Eartubes II (même si je ne connais que le I et pour les mêmes raisons). À vue de pays, je dirais à la personne qui aurait envie de faire ça de comparer un couple 009/727 avec un couple K1000/AudioValve Assistent 30 ou peut-être RKV-III (tout en signalant que je ne suis pas sûr que la comparaison entre les deux types d'écoute ait d'autre signification que de savoir ce que l'on aime/n'aime pas).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28749
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 27 Nov 2014 19:13

Merci dub pour ta réponse pour le moins ... prudente :wink:

Reste à savoir si le Luminare est bien un ampli symétrique complet (NB : il en a au moins les entrées XLR et les sorties, comme le RKV-III, même sil il utilise deux fois moins de tubes que son grand frère).

Eric
eric65
 
Messages: 3666
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 27 Nov 2014 22:36

Prudente et trop aventureuse :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28749
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 28 Nov 2014 20:19

Bonsoir à tous,

Pierre, en tant que revendeur de la marque AudioValve en France et interlocuteur (privilégié) avec M. Becker, serait-il possible de te renseigner auprès de M. Becker pour connaitre précisément ce qui différenciera les trois produits AudioValve suivants :

Le RKV-III
Le RKV-II (la version 2013 que je possède)
Le Luminare

Sinon, quelques questions restent en suspens actuellement concernant ces 3 amplis casques :

- Est-ce que le Luminare sera un ampli symétrique comme l'est apparemment le RKV-III ? (contrairement au RKV-II qui n'est pas symétrique dans sa version 2013, la mienne).
- Est-ce que les amplificateurs opérationnels OP-Amp du Luminare seront améliorés comme ceux du RKV-III, ou resteront identiques à ceux du RKV-II (comme ceux de ma version 2013) ou s'agira t-il d'une autre version propre au Luminare ?
- Sur le plan du fonctionnement purement OTL du Luminare, comment seront situées les performances du Luminare (en mode OTL) par rapport au RKV-II (version 2013 que je possède) et au RKV-III ?
- Peut-on s'attendre à des performances améliorées du Luminare en mode Stax par rapport au combo RKV II - Verto ?
- Quels seront les tubes utilisés par le Luminare (PCL 805 de marque Polamp ? Siemens ? ou autre ?)
- Enfin, sur le plan esthétique, à quoi ressemblera le capot supérieur du Luminare ?
Dernière interrogation (réponse facultative :wink: ), les gens d'Head-fi (KG, analogsurviver) sont très friands d'oscillogrammes avec un maximum de données chiffrées, dont les Vpp, charges (en pF), fréquences (en KHz), etc ... http://www.head-fi.org/t/727630/audiova ... t_11077986
Quelques signaux carrés, triangulaires seraient les bienvenus pour enrichir le site d'information du Luminare.
(NB : non recevables comme graphes à publier, un oscillogramme d'un ECG (électrocardiogramme) "plat" du malheureux testeur ayant reçu accidentellement plus de 30 mA de courant sous une forte tension, et les mesures optiques des temps de coagulation du testeur ; M. Becker qui a un peu travaillé dans le monde médical me comprendra :wink: )

Merci par avance pour les infos que tu pourrais recueillir. Mes remerciements également à M. Becker si il suit ce fil.

Eric
eric65
 
Messages: 3666
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 29 Nov 2014 14:06

Bonjour Eric,

eric65 a écrit:Bonsoir à tous,

Pierre, en tant que revendeur de la marque AudioValve en France et interlocuteur (privilégié) avec M. Becker, serait-il possible de te renseigner auprès de M. Becker pour connaitre précisément ce qui différenciera les trois produits AudioValve suivants :

Le RKV-III
Le RKV-II (la version 2013 que je possède)
Le Luminare


je suis étonné de ta question Eric !
Sérieux ! Tu les connais mieux que quiconque ces trois produits à force de les analyser
Tout est sur le site AudioValve. Que veux tu savoir au juste ?

eric65 a écrit:- Est-ce que le Luminare sera un ampli symétrique comme l'est apparemment le RKV-III ? (contrairement au RKV-II qui n'est pas symétrique dans sa version 2013, la mienne).

Le RKVII 2014 n'est pas non plus symétrique.
Je ne crois pas que le Lunimare soit symétrique. Etant bâti autour du schéma du RKVII....ça m'étonnerait.
Les Connecteurs XLR ne font pas d'un ampli un ampli symétrique.
Mais je vais demander.

eric65 a écrit:- Est-ce que les amplificateurs opérationnels OP-Amp du Luminare seront améliorés comme ceux du RKV-III, ou resteront identiques à ceux du RKV-II (comme ceux de ma version 2013) ou s'agira t-il d'une autre version propre au Luminare ?


Les amplis opérationnels du Luminare sont des OPA134 exactement comme ceux du RKVIII
Ceux du RKVII sont par contre des LF351N
Je ne sais pas quels sont les OPA de ton RKVII, tu peux regarder.

eric65 a écrit:- Sur le plan du fonctionnement purement OTL du Luminare, comment seront situées les performances du Luminare (en mode OTL) par rapport au RKV-II (version 2013 que je possède) et au RKV-III ?

Là encore, il me semble Eric, que tu as étudié cela de fond en comble, non ?

eric65 a écrit:- Peut-on s'attendre à des performances améliorées du Luminare en mode Stax par rapport au combo RKV II - Verto ?


A partir du moment ou les amplis opérationnels sont ceux du RKVIII, que le transfo du Luminare est isolé du PCB je pense que oui, mais seule l'écoute comparative nous le dira.
Pour les mesures, là encore, tu as déjà tout décortiqué.

eric65 a écrit:- Quels seront les tubes utilisés par le Luminare (PCL 805 de marque Polamp ? Siemens ? ou autre ?)


Si Helmut fait comme sur les RKVII et RKVIII, il n'y aura pas de règle pour les tubes, ils peuvent même être mélangés. Y compris avec des Reytheon ou des Philipps.

eric65 a écrit:- Enfin, sur le plan esthétique, à quoi ressemblera le capot supérieur du Luminare ?


A celui du RKVII 2014.

Pour les signaux d'oscilloscope, je demande à Helmut.

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3560
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 29 Nov 2014 14:45

Merci Pierre pour tes éléments de réponse :)

Les amplificateurs opérationnels (OP-Amp ou OPA) sont situés sur le trajet audio et ont un rôle non négligeable dans la qualité finale du son dans les amplis RKV. L'OPA 134 du RKV III (et probablement également du Luminare d'après tes informations) serait plus qualitatif que l'ancien OPA LF351N du RKV-II (NB : il existerait une marge de progression, pour la qualité sonore de l'ampli RKV, au niveau des OPA choisis).

Sinon, d'après votre expérience (Skywalkerciel et toi post178323493.html#p178323493), le RKV-III avec ses OPA 134 et ses 8 tubes de puissance (4 par canal) était capable de driver de front (en mode OTL ?) 2 casques Abyss de 46 Ohms d'impédance branchés en parallèle sur le RKV-III (donc avec deux fois plus de courant que si un seul casque Abyss avait été branché), sans aucune perte audible apparente de dynamique et de musicalité.
Cela sous-entendrait que le même amplificateur RKV-III, mais avec deux fois moins de tubes de puissance (2 au lieu de 4 par canal) (et donc deux fois moins de puissance et de courant max en sortie, le voltage restant le même) serait capable de driver un seul casque Abyss dans d'excellentes conditions d'écoute, au moins aussi bonnes que votre écoute du RKV-III avec deux casques Abyss branchés en parallèle.

Le fond de ma question était de savoir si le Luminare qui reprendrait les OPA 134 du RKV-III se rapprochait plus en musicalité d'un RKV-III amputé de la moitié de ses tubes (et donc de capacité de courant réduite de moitié) que d'un RKV-II classique (avec des OPA a priori moins qualitatifs) pour une utilisation avec un casque Ortho de faible sensibilité (comme l'Abyss) en mode OTL.

Sinon, à nouveau, pour un usage avec un casque Stax, même si les transfos step-up 1:5.9 du Luminare sont les mêmes que ceux du Verto (mais ce n'est qu'une hypothèse car l'utilisation des transfos sera simplifiée dans le Luminare : disparition de l'impedancer 8 Ohm du Verto), j'ai effectivement bon espoir que la suppression du Self Biasing (qui puise quand même dans le signal audio) et l'utilisation de nouveaux OPA (134) plus performants ou qualitatifs (les mêmes que ceux du RKV-III) puissent améliorer la qualité sonore.

Sinon, enfin, la question du caractère symétrique ou non du Luminare reste en effet en suspens, car si on part de l'hypothèse que le Luminare est un demi RKV-III en puissance et capacité de courant (car deux fois moins de tubes de puissance par canal : 2 au lieu de 4)), il n'y a aucune raison de penser que le Luminare est plus symétrique ou moins symétrique que le RKV-III puisque les connecteurs d'entrée et de sortie (XLR) sont les mêmes.
M. Becker devrait pouvoir nous le préciser.

Mais au fond, qu'importe toutes ces questions (OPA choisis, symétrie, puissance ...) ; ce qui compte au final c'est ce que l'utilisateur entendra avec ses propres oreilles.
Je suis aussi très curieux des résultats du prochain test comparatif d'amplis que tu ne serais manquer de nous procurer mettant en liste le RKV-III +/- Verto versus RKV-II +/- Verto versus Luminare +/- rien du tout :wink: avec l'Abyss et le 009, pour ne citer que ces deux casques :)

Eric
eric65
 
Messages: 3666
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 29 Nov 2014 20:58

Re bonjour,

Le RKV-II tout comme le RKV-III et probablement également le Luminare sont tous les deux (ou trois) amplis de conception ou design "double mono construction" (voir les spécifications de ces amplis sur le site constructeur, pour le RKV-II et le RKV-III)

Le RKV-III et le Luminare ont des entrées/sorties symétriques XLR, alors que le RKV-II en est dépourvu (entrées uniquement RCA en particulier).

A l'heure d’aujourd’hui, rien ne s'oppose à ce que le Luminare soit considéré comme un ampli symétrique, avec ses entrées/sorties symétriques et avec une conception "double mono", tout comme le RKV-III, mais avec seulement un peu moins de puissance en sortie en mode OTL pour le Luminare qui ne possède que 2 x 2 tubes de puissance (contre 2 x 4 tubes pour le RKV-III) (puissance de sortie (mode OTL) de 3,3 Watts (THD 1 %) par canal, sur 220 Ohms, pour le Luminare, contre 5,8 Watts (THD 1 %) par canal, pour le RKV-III, sur une charge également de 220 Ohms).

Eric
eric65
 
Messages: 3666
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 29 Nov 2014 21:17

Bonsoir Eric,

Oui, entre le fait que le Lunimare a les mêmes amplis opérationnels que le RKVIII, que son PCB ne ramasse pas les vibrations et interférences du transfo d'alim (comme le RKVII) et que le bias se puise dans la tension plaque des tubes et non à partir du signal musical (comme le RKVII), je l'imagine aisément encore meilleur que le RKVII + Verto.

On aura la réponse pour la symétrie ou non du Luminare en début de semaine, je vais demander à Helmut.

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3560
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 29 Nov 2014 23:56

Bonsoir à tous,

En attendant la sortie (fin décembre ?) du très prometteur Luminare (je trépigne d'impatience :) ), je vous recommande la lecture (ou la relecture) de ce lien concernant le très bon descriptif fait par Pierre concernant les différences d'écoute perceptibles entre le RKV-III, le RP030 et le RKV-II avec l'Abyss. post178242347.html#p178242347

Eric
eric65
 
Messages: 3666
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Casques