Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 31 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

facteur d'amortissement

Message » 30 Sep 2004 12:47

Bonjour,

Encore novice en technique, je cherche des infos sur le "facteur d'amortissement" des amplis.

De celui ci, si j'ai bien compris, dépend le niveau et la qualité du grave ??!!

Les amplis aux facteurs élevés (+300) permettent de driver n'importe quelle enceinte "difficile"?? !!

Quid ?

Merci - David
Davidri
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 525
Inscription: 02 Avr 2003 16:23
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 30 Sep 2004 12:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Sep 2004 12:58

C' est un paramètre parmis d' autre qui ne garantit en rien les qualités supposées d' un appareil, comme la plupart des paramètres d' ailleurs... ;)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 30 Sep 2004 13:30

Le facteur d'amortissement des amplis était un facteur beaucoup plus mis en avant par le passé et beaucoup plus important car il est directement à mettre en relation avec l'amortissement des HP.

Ces derniers ayant beaucoup progressés ces dernières années ce paramètre au niveau des amplis est moins crucial.

maintenant un bon facteur au niveau de l'ampli est toujours une bonne chose, mais ne fait pas tout. :D
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 30 Sep 2004 14:43

Et quid de la "contre réaction" - certains ampli en ont beaucoup, d'autres pas ?
Est ce la même chose que le facteur d'amortissement ?
Davidri
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 525
Inscription: 02 Avr 2003 16:23
Localisation: Paris

Message » 30 Sep 2004 14:56

Oui, le facteur d'amortissement est la capacité à maitriser cette contre-réaction. Au dessus de 300, tu peux driver des grosses enceintes sans soucis avec.

Ça ne rendra pas un ampli musical dans l'aigu ou le medium, mais t'auras déjà des bonnes basses sèches et propres, à coups sûr.

Nico, ton ésotérisme me trouble ;)
raoudoudou
 
Messages: 827
Inscription: 25 Mar 2003 22:35
Localisation: Montrouge

Message » 30 Sep 2004 15:01

C'est clair que le facteur d'amortissement ne fait pas tout mais il y contribu !!!!!! :lol:

JE considaire que 700 et un bon facteur d'amortissement avec des Hp dur a driver !!

Rotel a des amplis qui monte jusqu'a 1000 !!! et franchement avec une bonne reserve de courant ( Harman signature 1.5 Dp:700 + 120 A) cela donne un magifique resultat. :lol:

A+
seb
swords
 
Messages: 824
Inscription: 09 Aoû 2002 0:10
Localisation: Béziers
  • online

Message » 30 Sep 2004 15:03

Moi ce qui me trouble c' est que l' on puisse acheter un ampli en lisant la doc et en se basant sur son facteur d' amortissement, sa puissance, sa capacité en courant etc...
Et ca existe les gens qui achetent de cette manière, bon tu me diras ca n' est pas pire que de se baser sur 2 CRs sur le forum...
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 30 Sep 2004 15:13

Ok sur le fait que ce n'est pas ces éléments techniques qui font "chanter" un ampli, mais il n'en reste pas moins qu'avec certaines enceintes difficiles, une petite préselection de ceux qui peuvent et des autres ne peut pas faire de mal.
Il y a tellement de produits (des bons et des mauvais) que l'on doit commencer par se faire une petite liste... quitte àl'actualiser quand au bout de la liste rien n'a fait vibrer !!
Davidri
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 525
Inscription: 02 Avr 2003 16:23
Localisation: Paris

Message » 30 Sep 2004 15:53

nico- a écrit:Moi ce qui me trouble c' est que l' on puisse acheter un ampli en lisant la doc et en se basant sur son facteur d' amortissement, sa puissance, sa capacité en courant etc...
Et ca existe les gens qui achetent de cette manière, bon tu me diras ca n' est pas pire que de se baser sur 2 CRs sur le forum...


Qui fait ça ? :o Ce n'est pas le but !

Ça permet de dégrossir le choix déjà ! J'aimerai bien que tu me trouves
un ampli à transistor avec un petit facteur d'amortissement qui tienne
correctement une grosse enceinte, gourmande en courant.

Quant aux puissances souvent fantaisistes, je les ai rarement vues de la
part des constructeurs mais plutôt des vendeurs qui choisissent celle qui
les arrange dans la doc (en général la puissance crète plein de disto) et
pas la puissance RMS/8ohms très souvent moins flatteuse.
raoudoudou
 
Messages: 827
Inscription: 25 Mar 2003 22:35
Localisation: Montrouge

Message » 30 Sep 2004 16:46

je voudrais calculer le facteur sur mes amplis comment je fais ?
Camocim
 
Messages: 3942
Inscription: 21 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Savoie
  • online

Message » 30 Sep 2004 17:24

raoudoudou a écrit:
nico- a écrit:Moi ce qui me trouble c' est que l' on puisse acheter un ampli en lisant la doc et en se basant sur son facteur d' amortissement, sa puissance, sa capacité en courant etc...
Et ca existe les gens qui achetent de cette manière, bon tu me diras ca n' est pas pire que de se baser sur 2 CRs sur le forum...


Qui fait ça ? :o Ce n'est pas le but !

Ça permet de dégrossir le choix déjà ! J'aimerai bien que tu me trouves
un ampli à transistor avec un petit facteur d'amortissement qui tienne
correctement une grosse enceinte, gourmande en courant.

Quant aux puissances souvent fantaisistes, je les ai rarement vues de la
part des constructeurs mais plutôt des vendeurs qui choisissent celle qui
les arrange dans la doc (en général la puissance crète plein de disto) et
pas la puissance RMS/8ohms très souvent moins flatteuse.


Avec un modeste facteur d'ammortissement de 205, un MF KW (à transistor, au contraire du 500) doit pouvoir driver à peu près toute la production d'enceintes hifi de salon.
C'est loin de 1000 de facteur d'ammortissement d'un Rotel mais ça les tient d'une main de fer.
Nigel
 
Messages: 594
Inscription: 28 Oct 2003 13:45
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 30 Sep 2004 21:18

205, c'est déjà sympathique ;) des amplis HC corrects dépassent rarement les 100 et les petits intégrés hifi pareil. Ensuite, c'est une philosophie du constructeur et des enceintes auquel l'ampli est destiné.

Pour des petites enceintes qui ne font pas vraiment de basses, le facteur d'amortissement, on s'en cogne presque ;)
raoudoudou
 
Messages: 827
Inscription: 25 Mar 2003 22:35
Localisation: Montrouge

Message » 30 Sep 2004 21:37

Repris d´un debat qui a eu lieu en audio tout recemment, ce dernier rappel donne par Sonark sur le sujet.

Sonark ecrit : Pour la énième fois :

Quote:
Slew factor is measured by driving an amplifier to its rated output at 1000Hz and increasing the frequency (at a constant input level) until the waveform shows 1% distortion. The ratio of that frequency to 20kHz is the slew factor. Any number greater than 1 effectively guarantees negligible slewing distortion in hi-fi listening. In my experience, over hundreds of amplifier tests, the slew factor is rarely less than 4 or 5 and is usually greater than 25.

There is another specification, rarely found these days outside the world of high-end audio, that is, and always has been, of little or no practical significance to the user. I refer to damping factor, the ratio of 8 ohms (a standard loudspeaker impedance rating) to the internal source impedance of the amplifier. The effect of a low impedance (typically a small fraction of an ohm) is to damp, or surpress, certain resonances in a speaker, especially low-frequency cone resonance.

There is no question that damping is desireable, but there is a catch. The damping resistance includes not only the source impedance of the amplifier but also the resistance of the connecting speaker cables, the speaker's crossover inductor(s), and the voice coil. So if the amplifier's source impedance is 0.01-ohm, the cable resistance is 0.1-ohm, and the speaker's internal resistance is 4 ohms (a typical value), the damping factor is not 800, or even 80, but a mere 2. Spending extra money for an amplifier with a 0.001-ohm impedance, or a cable the size of a garden hose with a 0.01-ohm resistance, will not have the slightest effect on a speaker's damping.

The myth that extremely high damping factors are beneficial has been with us for many decades, and it was as nonsensical forty years ago, when I first became active in high fidelity, as it is today. Most such fads fades away with time, and almost all respond well to a dose of common sense. In the meantime, they are good for a chuckle or two.


Julian Hirsch - article intitulé "Obsolete Specifications" publié en 1992 par l'AES.


Alain :wink:
Dernière édition par haskil le 01 Oct 2004 21:28, édité 1 fois.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Sep 2004 23:11

Le problème que j'ai avec l'explication de Julian Hirsch, c'est qu'il semble distinguer l'impédance de l'enceinte et la résistance interne de l'enceinte.
Or si j'ai bonne mémoire, l'impédance est la somme sous forme de vecteurs de la résistance, de l'inductance et la capacitance, ces 2 dernières étant chacune à 90° de la résistance. Le module d'impédance est donc le module de ce vecteur, ou sa longueur. Donc, il me semble que la résistance interne est une composante de l'impédance, et ne peut pas être séparée comme il le fait...

Si je le suis bien, un haut-parleur typique a une résistance interne 4 ohms et une impédance de 8 ohms. Et ça serait le rapport entre cette résistance interne (les autres termes étant négligeables d'après lui) et cette impédance qui donne la propension du haut-parleur à se laisser driver par n'importe quel ampli d'impédance négligeable par rapport à ces 4 ohms de résitance interne du HP!

Je ne sais pas vous, mais ça me semble pas logique. Si quelqu'un peut expliquer, il est le bienvenu.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 01 Oct 2004 18:31

vincent128 a écrit:Le problème que j'ai avec l'explication de Julian Hirsch, c'est qu'il semble distinguer l'impédance de l'enceinte et la résistance interne de l'enceinte.
Or si j'ai bonne mémoire, l'impédance est la somme sous forme de vecteurs de la résistance, de l'inductance et la capacitance, ces 2 dernières étant chacune à 90° de la résistance. Le module d'impédance est donc le module de ce vecteur, ou sa longueur. Donc, il me semble que la résistance interne est une composante de l'impédance, et ne peut pas être séparée comme il le fait...

Si je le suis bien, un haut-parleur typique a une résistance interne 4 ohms et une impédance de 8 ohms. Et ça serait le rapport entre cette résistance interne (les autres termes étant négligeables d'après lui) et cette impédance qui donne la propension du haut-parleur à se laisser driver par n'importe quel ampli d'impédance négligeable par rapport à ces 4 ohms de résitance interne du HP!

Je ne sais pas vous, mais ça me semble pas logique. Si quelqu'un peut expliquer, il est le bienvenu.


Tu as tout a fait raison, on a 2 impedance qui mis en correlation peuvent avoir une influence a l ecoute

Se baser sur un seul avis en l annoncant comme etant une quasi verité general, c est tjrs foncé la tete droit dans le mur
Voila un avis qui traite le sujet
http://www.classic-audio.com/marantz/mdampingfactor.html

En gros il ne donne pas la qualité globale de l ampli, mais il qd mm un role a jouer, surtout s il est trop bas.
A l opposé un DF trop haut annonce une contre reaction globale élevé, mais c est pas forcement audible

Maintenant on pourra toujours ressortir un article qui dit le contraire (avec arrogance pour certain :roll: )

Maj : Un autre avis par un membre de l AES, relativement recent , un peu plus technique

http://www.studio-systems.com/audiofeatures/novdec99/dampingFactor/damp01.htm
melavi
 
Messages: 1950
Inscription: 03 Fév 2003 18:02
Localisation: Paris


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message