Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

le pre audio research sp 9 ! pourquoi pas

Message » 09 Fév 2003 22:36

rodjeur a écrit:salut pnicolas,

si tu cherches une 940 d'occaze (on sait jamais des fois que tu serais devenu sacd addict :lol: )on en trouve à pas cher (dans les 200 euros)dans les PA...

Son seul défaut étant de ne pas lire les cdr (tu as ton dvd pour ça :wink: ..D'ailleurs tu l'as relié à ton convertisseur??).

A+


A ce prix-là, c'est une super affaire qui enterre les 3/4 des platines jusqu'à 1500 euros. Elle est probablement meilleure que la SCD-XB780
"Ne vous servez pas de la musique, servez-la." D. Lipatti
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Fév 2003 22:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Fév 2003 22:48

à ce niveau de prix c sur que ça doit être vraiment très bon :P

A+
sony scd 940 (qui marche plus) nokia E63 (ben quoi?)
sony TAFA 777 es
eltax monitor
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 09 Fév 2003 23:36

fast freddy a écrit:Ce preamp (Audio research SP9) avait un superbe piqué et définition dans le médium aigu, sans agressivité, par contre la scéne sonore manquait de profondeur.


Pourquoi pas regarder aussi vers un Audio research LS7, j'en ai un depuis 8 ans et je constate aussi un léger manque de profondeur, en contrepartie on perçoit plus de présence des musiciens, on a l'impression d'y être et les voix féminines sont terriblement sensuelles :)

Image
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 10 Fév 2003 14:21

pinpin67 a écrit:Pourquoi rêver de "vieux machins" :wink: si on peut s'offrir ça :

Image

Full symétrique en pure classe A avec télécommande pour un prix ridicule et une musicalité :lol:

A bas le mythe américain! :P

@+


bonjour pinpin67,
ou peut-on trouver ce pré-ampli ?
Je suis sur Paris.
L'ambition est le dernier refuge des ratés (Oscar Wilde)
odev
 
Messages: 57
Inscription: 18 Déc 2002 13:47
Localisation: St Quentin en Yvelines - France
  • offline

Message » 10 Fév 2003 15:12

Larsen à écrit :

Pourquoi pas regarder aussi vers un Audio research LS7

Salut larsen,

Comment se situe ce préamp dans la gamme AR.
Plus rescent ?
+ ou - chère ?
A t'il des entrées et sortie sym ?
Comment le juge tu par rapport au SP 9 ?

Pour les voix c'est exactement ca, sur le SP9 et les magnepans on en avait la chaire de poule !
fast freddy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2240
Inscription: 25 Jan 2003 16:06
Localisation: Neuf cinq
  • offline

Message » 11 Fév 2003 12:46

La différence fondamentale entre la série SP et LS est, comme leurs noms l'indiquent, la présence d'une section phono sur les SP, et uniquement des circuits lignes sur les LS.

Donc si on n'a pas besoin d'une section phono, la série LS peut convenir.

De mémoire je ne me souviens plus des caractéristiques du ls7.
Je crois qu'il n'est pas symétrique et a 4 tubes 6922.
JohnTChance
 
Messages: 487
Inscription: 04 Déc 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Fév 2003 22:56

Tu as une bonne mémoire JohnTChance : 4 tubes 6922/E88cc dual triode et il n'est pas symétrique.

Le vendeur m'a assuré que le symétrique est valable uniquement pour les grandes longueurs de câble, l'essentiel étant la qualité des connecteurs. Pour lui le symétrique pour le particulier est surtout un argument commercial. Qu'en pensez-vous ?

Pas de télécommande, ni de correcteur de tonalité et de balance... du direct quoi :)

Le guide utilisateur du L(ine) S(tage) 7 s'étire sur 7 pages et est uniquement en anglais du Minnesota, un manuel typique haut de gamme :wink:

fast freddy,
Lors de mes tests (sur la même config donc) je n'ai pas comparé avec des modèles SP*, une autre marque a retenu toute mon attention : Spectral, un son merveilleusement transparent et dynamique, je crois qu'il s'agissait du modèle DMC12.
Le LS7 possède un son certainement moins rigoureux que le DMC12, mais il est tellement charmeur... (et d'un prix plus accessible !)

Sinon j'ai écouté des modèles SP* sur des systèmes très haut de gamme, et ça marche du tonnerre ! Je me souviens d'une chanson de Montand "3 petites notes de musique" avec des Magnepan + AR, Montand était devant nous :D

Je n'ai pas eu l'occasion d'écouter le préampli AR en transistor (1995/96), quelqu'un peut nous donner un CR ? AR a fait d'autres préamp transistor ?
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

sp 9

Message » 13 Fév 2003 9:25

je précise que le sp 15 posséde une section ligne à transistors et malgré que je sois un lampiste convaincu ca marche du tonnerre, je suis un des rares a avoir pu tester les 3 betes sp 10 11 15,,,je posséde le dernier et pour logtemps jp
tubes, vinyle,elipson
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 13 Fév 2003 9:33

Et quid du SP16 par rapport à ces modèles ?
YBA CD2 Delta. Manley Stingray. GKF 205... Et beaucoup de Jazz.
Theobald
 
Messages: 833
Inscription: 19 Sep 2002 9:18
Localisation: Paris
  • offline

sp 9

Message » 13 Fév 2003 11:07

pour théo,,,,malheureusement je ne connais pas auditivement le sp 16
tubes, vinyle,elipson
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 13 Fév 2003 12:07

Larsen à écrit:

Lors de mes tests (sur la même config donc) je n'ai pas comparé avec des modèles SP*, une autre marque a retenu toute mon attention : Spectral, un son merveilleusement transparent et dynamique, je crois qu'il s'agissait du modèle DMC12.
Le LS7 possède un son certainement moins rigoureux que le DMC12, mais il est tellement charmeur... (et d'un prix plus accessible !)

Sinon j'ai écouté des modèles SP* sur des systèmes très haut de gamme, et ça marche du tonnerre ! Je me souviens d'une chanson de Montand "3 petites notes de musique" avec des Magnepan + AR, Montand était devant nous :D

Je n'ai pas eu l'occasion d'écouter le préampli AR en transistor (1995/96), quelqu'un peut nous donner un CR ? AR a fait d'autres préamp transistor ?[/quote]




Salut Larsen,

Effectivement audio research se mari très bien avec Magnepan.
J’avais eu l’occasion d’essayer un SP9 avec mes magnepan 2.5 et le résultat était magique.
Les voix notamment étaient d’une présence hallucinante.
Par contre le son de ce préampli me semble assez typé, un piqué et une définition du médium aigu un peu en avant (sans dureté heureusement) et un manque de profondeur ou de relief de l’image.
Ce phénomène de profondeur de l’image est peut-être moins marqué sur les plus haut de gamme. (voir commentaire de John t chance)
Comme souvent les appareils de haut de gamme, les AR ne semblent donc pas réellement universel.

L’avis d’autres utilisateurs de préamplis AR m’intéresse toujours.


Pour les SPECTRAL, j’ai eu deux fois l’occasion d’en écouter .
Cela m’a semblé neutre, rapide, dynamique. Intéressant en tout cas.
Je compte essayer un préampli sur mon système, mais c’est vraiment chère, même en occase.

Pour le préampli AR à transistor, ce doit être le SP7.
J’ai eu l’occasion d’en écouter un il y a quelques années aussi sur les magnépan, je suis d’habitude nuancé dans mes propos, mais la c’était l’horreur !
Un son dur, projeté, rien à voir avec les modèles à lampes.
Ce modèle a fait un bide d’ailleur.

Pour les entrées et sorties symétriques, quand les autres appareils en sont équipés, notamment l'ampli de puissance qui est à 5m du préampli pour mon cas, c'est quand même dommage de ne pas les utiliser.
fast freddy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2240
Inscription: 25 Jan 2003 16:06
Localisation: Neuf cinq
  • offline

Message » 14 Fév 2003 13:22

Bonjour,

Pour ma part je dirai que le SP9 a un réel intérêt si on est interressé par la section phono, sans quoi, on peut se tourner vers le LS2B(B pour balanced) et MKII si on veut la dernière version.
Il est construit de la même manière que le SP9 sans la section phono.
Il s'agit d'un hybride .
Aujourd'hui, on trouve un sublime préampli de chez ARC à moins de 2500€, il s'agit du LS15 (remplacé depuis par le LS16), il s'agit là d'un MONSTRE de musicalité, toutes les entrées et sorties sont doublées (XLR/RCA) bien associé c'est appareil est un monstre de musicalité.

Sur mon système le résultat était magique, j'ai pu essayer de nombreux pré, jamais je n'ai trouvé mieux, je le faisait fonctionner avec un D130 (largement inférieur au LS15 mais bon...) et des B&W Nautilus 804 et un MERIDIAN 508, le tout cablé en Trensparent XLR.
Pour ma part le symétrique n'est pas qu'un argument de vente. Si l'appareil est un VRAI symétrique (c'est à dire tout le circuit) les performances sont largement supèrieures(dynamique, précision équilibre), à condition que les maillons raccordés soient également en VRAI symétriques.

En ce qui concerne le "vieux" matériel, c'est vrai que les anciens ARC sont déments, cependant, même si leurs propriétaires sont les + soigneux du monde, il n'en demeure pas moins que les composants s'altèrent avec le temps, les transfos fatiguent et se rechargent difficilement, j'ai vécu ça avec un SP8 (ARC de 1977 d'une musicalité fabuleuse avec une entrée phono j'vous explique même pas, j'avais à l'époque une platine Thorens TSD125 MKII avec un bras SME3009.......)et un D70MKII (2x50w de pure bonheur).
On peut les faire réviser, d'une part cela coute les yeux de la tête(environ 60€ de l'heure chez les bons, sans compter le prix des pièces (en particulier pour ARC car l'importateur n'y va pas avec le dos de la cuillère..., et en + on ne retrouve pas les composants d'origine, c'est vrai en particulier pour les appareils à tubes. A mon avis si on envisage d'acheter des électroniques de + de 15 ans (SP10, SP15...), il est indispensables de bien vérifier l'état du matos, il vaut mieux avoir un bon appareil de mesure avec soi et surtout, une écoute attentive s'impose.

Voila, j'ai été un peu long, ARC est la marque de haute fidélité que je préfère.

PS: Si ARC fonctionne fabuleusement bien avec MAGNEPAN, c'est parce que MAGNEPAN est conçu pour fonctionner avec ARC, c'est leur marque de référence pour les tests.

Musicalement,
JCB
jcb013
 
Messages: 559
Inscription: 02 Avr 2002 2:00
Localisation: SENS (89)
  • offline

Message » 14 Fév 2003 13:51

Extrait dun article de la Nouvelle Revue du Son de juin 2002 (ça vaut ce que ça vaut mais bon il y a des infos intéressantes)

AUDIO RESEARCH SP 16

Préamplificateur à tubes
Réponse en fréquence : 0.5 Hz ~ 100 KHz (-3dB)
Distorsion harmonique mesurée : 0.012 % (40 Hz) , 0.0062 % (1 KHz), 0.021 (20 KHz)
4 entrées haut niveau
1 entrée phono MM
Boucle pour processeur externe
Origine : USA

Encore nombreux, les amateurs de disques vinyle ont cherché sur le marché des préamplificateurs équipés d'une entrée phono et dotés de performances proches de celles des références Audio Research.
Après s'être rués sur les derniers SP 10 et SP 15 parfois disponibles sur le marché de l'occasion, les amateurs de disques vinyle et de haute définition au service de la musique ont choisi le SP 9, un préamplificateur dont la production a été malheureusement arrêtée courant 1996. C'est sans aucun doute suite à une forte demande pour un modèle aussi performant que les meilleurs de la gamme mais de prix beaucoup plus attractif, que les ingénieurs de la firme Audio Research ont compris qu'il était nécessaire de répondre à cette attente. Et cela, sans tomber dans les pièges de la section phono conçue à partir d'un amplificateur opérationnel, aussi bon soit-il, ou avec des circuits d'alimentation limités à un pont redresseur et à deux condensateurs de filtrage.

Le SP 16, un grand et vrai Audio Research, dispose de 4 entrées asymétriques haut niveau plus une entrée phono de sensibilité comprise entre 1 et 6 mV/1 kHz. Sur sa grande face avant, on ne retrouve pas, comme souvent, de boutons de commandes pour la sélection des entrées ou pour le réglage de niveau. Ici, les fonctions principales sont accessibles à partir de 6 touches fugitives disposées en ligne sur l'une des contrefaces solidaire de l'une des fenêtres aménagées en façade. L'autre, située à gauche, regroupe les témoins lumineux des entrées sélectionnées, les fonctions Mute (silence), Proc (processeur externe) et Mono ainsi que l'affichage du niveau.

On recense sur la face arrière neuf paires de prises Cinch de très belle facture (isolant, qualité des contacts et de la dorure) soit six pour les entrées, deux paires de sorties (reliées en parallèle) et une sortie enregistrement. A droite, prennent place la prise secteur enfichable, un fusible 230 V/3 A) et unjack 12 V dédié à des circuits de commande (mise en route des amplificateurs du même constructeur par exemple).

L'examen interne de l'appareil montre une implantation à la fois simple et bien pensée, alliant les avantages des liaisons courtes, de la bonne ventilation des 6 tubes et d'un dissipateur à ceux d'un accès facile aux composants lors d'un éventuel S.A.V. En plus, le démontage des quatre circuits imprimés en verre epoxy double face est facilité par la mise en place de connecteurs enfichables.

Le circuit-mère couvre quasiment toute la surface du châssis. On trouve, comme toujours chez Audio Research, le principe des pistes en cuivre et étamé de forte épaisseur et l'utilisation exclusive de composants audiophiles de très haute qualité, en partie réalisés sur cahier des charges pour ARC: résistances à couche d'oxyde métallique de tolérance 1 et 2 %, condensateurs triés à diélectrique polypropylène et polystyrol, condensateurs Wima séries MKP triés également.

Circuit 100% tubes en pure classe A

Réalisé 100 % à tubes, comme sur les fameuses références SP 14 ou SP 15, le SP 16 a recours à trois tubes double triode par canal, les 12AX7EH de marque Electro Harmonix.
L'étage phono utilise trois demi-triodes par canal. La correction de gravure RIAA, ajustée à ± 0,3 dB près, est obtenue à l'aide d'une boucle de correction active. La sortie est de type cathodyne. Vient ensuite l'étage ligne, précédé d'un contrôle de volume analogique à numérique confié au circuit Dallas DS 1267. Ce circuit peut offrir jusqu'à 256 niveaux calibrés en stéréo, limités ici à 70 niveaux. Chaque canal, dont le gain est de 11,5 dB à partir des entrées ligne comprend un total de trois demitriodes 12AX7 EH, dont une aux entrées protégées par un circuit transistorisé (inactif lors d'un fonctionnement normal).
L'étage de sortie monté en cathode follower permet d'abaisser l'impédance de sortie à 260 ohms, ce qui ne pose pas de problème d'adaptation d'impédance avec les amplificateurs dont l'impédance d'entrée minimale doit être égale ou supérieure à 20 khz.

Comme on s'y attendait, Audio Research ne lésine pas du côté de l'alimentation. En effet, le transformateur d'alimentation est suivi de quatre circuits de redressement distincts suivis de 8 alimentations stabilisées (+ 420 V, + 318 V, - 21 V, 12,7 V). Un petit transformateur d'alimentation séparé suivi d'un redressement et d'un circuit de stabilisation est réservé aux circuits logiques (commandes des 6 relais de sélection des entrées) ainsi qu'à la commande de volume analogique mais gérée par contrôle numérique.

Ella Fitzgerald, Songs from Let no man write my Epitaph, plage 13, " Reach for Tomorrow", Verve VSCD 4043.
La magie opère dès les premières secondes. Ella est hallucinante de vérité devant nous. C'est un être en chair et en os et non plus un clonage électronique.
Ce préamplificateur fait ressortir une foultitude de détails insoupçonnés. On sent que l'interprète bouge la tête devant le micro.

Johann Strauss, "Marche Egyptienne" Op. 335, Dos Mikrofon, plage 2, Tacet 17.
Les tessitures instrumentales sont restituées avec une variété tonale jamais entendue auparavant. La dynamique s'exprime avec une fluidité exceptionnelle. En outre aucune zone n'est privilégiée.
La géométrie de l'espace sonore, l'équilibre tonal sont conservés sur l'intégralité de l'éventail dynamique. L'Audio Research révèle sans ambiguïté les limites des prises de son.

Mark Curry, It's only time, plage 1, "All over Me", Virgin CDVUS 49.
On a l'impression que l'enregistrement a été comme nettoyé de ses distorsions souvent ressenties. Tout est plus précis, mieux analysé, mieux charpenté, sans toutefois former un son au piqué excessif. La personnalité de la prise de son en close-up est bien là mais la restitution a gagné en naturel, en spontanéité.

Applaudissements, tests de percussions. Disque NRDS n°10, plages 14, 17 et 21.
L'Audio Research fait parfaitement ressortir la personnalité des différentes prises de son, notamment la distance à laquelle sont placés les microphones. A chaque fois on est saisi par le naturel de la retranscription.
L'étagement en profondeur des plans sonores permet presque de désigner du doigt les différentes rangées de spectateurs.

Christian Me Bride, "Gettin' to it", plage 5, "Splanky", Verve 523 989-2.
On savoure ce passage qui fait ressortir, en plus de qualités exceptionnelles de détouré, de matière sonore, une richesse de timbre qui personnalise chaque contrebasse en participant ainsi à une sensation de relief saisissante. Ici, le gain en définition sert royalement la musique.

Juan del Encina,Berry Hayward Consort, "Solo de batterie". BNL 112848.
Le solo de batteries retentit en produisant des échos qui trahissent, de manière plus évidente, plus "directe" que d'ordinaire, la nature et la personnalité de l'acoustique du lieu d'enregistrement. Superbe. On mesure ici les effets castrateurs des électroniques concurrentes. Le grave est exploré sans avachissement.

Mozart, fantaisie pour piano, Ivo Pogorelich, plage 1, fantaisie en ré mineur. D.G. 437 763-2.
Les notes sont parfaitement individualisées. On les suit sans aucune difficulté, depuis les attaques, très variées jusqu'à leur dernier soupir. "Mozart est là".
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 14 Fév 2003 14:03

jcb013 a écrit:Si ARC fonctionne fabuleusement bien avec MAGNEPAN, c'est parce que MAGNEPAN est conçu pour fonctionner avec ARC, c'est leur marque de référence pour les tests.

Musicalement,
JCB


jcb013,

Il me semble que les Magnepan ne fonctionnent pas de manière optimale avec tous les genres musicaux, je veux dire quand la musique réclame de la dynamique...
Sur des enceintes Wilson Audio, je ne me souviens du modèle (envir. 1 m. de haut), avec les modèles de référence d'AR le rendu était absolument tonitruant (en fonction de l'enregistrement s'entend).
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 14 Fév 2003 14:31

Salut,
Attention, l'écoute de panneaux, quels qu'ils soient, ne peux pas être comparée à une enceinte traditionnelle.
Les MAGNEPANS procurent une qualité de timbre incomparable à n'importe quelle enceinte traditionnelle, une image fabuleuse, certain diront un peu cinémascope, très large mais pas assez en arrière.
La reprodruction des instruments est fabuleuse tout comme les voix.

Par contre si tu veux écouter un concert de HARD, ce n'est même pas la peine d'essayer...
La faiblesse de ces enceintes est qu'elles sont très gourmandes en courant, et très exigentes en qualité de watts. Il faut toujours prilivégier 80w de qualité à 150 mauvais watts.
Les + belles écoutes que j'ai fait c'est des 3.5 avec ARC Référence et Theta drive (Pearl) et convertisseur séparé.
Le grave est très difficile à driver, certains utilisent un caisson, mais attention, pour que cela soit vraiment efficace il faut passer par un filtre actif (en passif ça n'a aucun intérêt) et de préférence mettre un caisson par enceinte et là tu peux écouter n'importe quoi.

La capacité en courant de l'ampli est doit être phénoménale si tu veux pouvoir alimenter correctement des Magnepans, surtout sur les models à partir des 2.x.

Elles besoin d'espace sur l'arrière pour s'exprimer librement, pour en obtenir la quintecence il faut passer beaucoup de temps dans le placement, ce ne sont pas des enceintes que tu poses là et que t'écoute, tu les inclines de quelques centimètres et le son n'est plus du tout le même.

Je suis toujours très bavard lorsque je parle de haute fidélité... :wink: :lol: , j'esopère ne pas être trop rébarbatif et avoir répondu à ta question.
Musicalement,
JCB
jcb013
 
Messages: 559
Inscription: 02 Avr 2002 2:00
Localisation: SENS (89)
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message