Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Alimentation amplificateur

Message » 23 Jan 2009 12:59

AlexScan a écrit:
Je sais pas d'ou vienne les 1.2V mais j'ai lu cette formule dans la doc gemincore : http://www.audiophonics.fr/pdf/cl3/tran ... incore.pdf


les 1,2V est en fait 2 * 0,6V. Le 0,6V correspond à la tension de seuil des diodes (la tension à partir de laquelle la diode commence à être passante).
wiu
 
Messages: 72
Inscription: 01 Fév 2006 15:12
Localisation: 94

Annonce

Message par Google » 23 Jan 2009 12:59

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Jan 2009 14:26

Merci wiu , mes cours d'électronique me semble tellement loin ...
Source HC: PCHC RX480 / SoundBlaster ZxR Source Hifi: Asus Essence ST -> DSPiy
Ampli HC/Hifi: Ampli DIY 7x250w IRAUDAMP7S TV: LG OLED65C6V (en cours de livraison)
Enceintes: JAMO THX ONE (en prêt en attendant le 5.1 Full DIY)
AlexScan
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6734
Inscription: 27 Déc 2005 20:57
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 23 Jan 2009 14:31

Oui, 1,2 V correspond à la tension de seuil des deux diodes du pont à l'état passant. Sinon pour la puissance du transfo, en classe A ou AB, (250W an classe A... :roll: !), en aucun cas 260 VA par canal ne peuvent suffire. Il faut considérer les pertes par effet Joule, la tension de seuil des transistors de sortie, la chute de tension dans les résistances d"émetteur des dits transistors, etc. Ne pas considérer comme vrai les indications constructeur disant P out = 2x300 W et consommation = 400W...! :wink: Le mieux, c'est encore les amplis home cinéma qui sortent 7x170W avec un transfo d'alim de puissance 500VA: cherchez l'erreur!! :mdr:

Didier.
Full DIY, à haut rendement, et en bipolaire only....!
Beepbeep57
 
Messages: 1002
Inscription: 08 Sep 2008 18:13
Localisation: Metz
  • offline

Message » 23 Jan 2009 22:35

+1 beepbeep , pareil les ampli d'aujourd'hui nous donne des valeurs de puissance completement mito .

Pour info mon AVR 7000 à une conso max de 1100W pour 5x110W annoncé constructeur

Il a était mesuré au banc à l'époque pour 5x130W , ce qui fait 650W total pour 1100W de conso , on est en class AB avec un rendement d'~60% , les valeurs sont donc correct.
Source HC: PCHC RX480 / SoundBlaster ZxR Source Hifi: Asus Essence ST -> DSPiy
Ampli HC/Hifi: Ampli DIY 7x250w IRAUDAMP7S TV: LG OLED65C6V (en cours de livraison)
Enceintes: JAMO THX ONE (en prêt en attendant le 5.1 Full DIY)
AlexScan
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6734
Inscription: 27 Déc 2005 20:57
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 23 Jan 2009 23:44

LCD 31 a écrit:
Robert64 a écrit:Cette chute est liée principalement à la self de fuite,ce qui est probablement le paramètre le plus important : en effet,c'est ce qui détermine les conditions de commutation du pont de diodes ,la forme du courant tiré sur le secteur et aussi la possibilité de l'alim à fournir des puissances élevées . Beaucoup de gens pensent s'en tirer en surdimensionnant ,ce qui n'est pas toujours une bonne idée.

Robert, je comprends ce que tu veux dire mais j’ai quelques questions :

Entre deux transfos équivalents torique et double C, lequel aura la plus faible inductance de fuite ?
Intuitivement, j’aurais tendance à dire le torique car le couplage (ou l’imbrication) de ses bobinages parait plus serrée … pourtant le double C est plus réputé chez les audiophiles !

Généralement, il n’y a pas d’écran et donc, la diminution de l’inductance de fuite (ou bon couplage) entraine normalement davantage de capacité parasite primaire/segondaire qui ne sont pas les bienvenus vis-à-vis d’éventuelles perturbations HF.

Est-ce paramètre qui fait préférer le double C aux audiophiles ?

Est-il pire d’avoir un peu d’inductance de fuite ou, une mauvaise isolation des perturbations HF ?

Bon,je vais essayer de répondre dans l'ordre
Le circuit coupé ou double C est fait à partir d'une tore de bande enroulée et coupé avec des portées d'entrefer rectifiées.Du point de vue des selfs de fuite ce devrait être voisin toutes choses égales par ailleurs .
De toutes manières ,il faut séparer physiquement les bobinages primaire et secondaire pour des raisons de sécurité ,donc le couplage ne peut pas être aussi serré qu'on le voudrait .
Le double C présente l'avantage d'un petit entrefer ,ce qui permet d'éviter des problèmes de saturation dûs aux inévitables dissymétries de redressement . Enfin les doubles C sont souvent réalisés en tôles de meilleure qualité parceque destinés à un usage industriel . Et l'utilisation d'une tôle montant plus haut en induction permet de mettre moins de spires donc de gagner un peu sur la self de fuite (qui est proportionelle au carré du nb de spires),ce qui compense peut être une géométrie un peu moins favorable .
Autre chose : un écran (ou même 2) est absolument indispensable, sinon le comportement CEM est lamentable .
S'il est correctement réalisé,il n'a aucune raison d'augmenter la self de fuite .
L'inductance de fuite est shuntée par les capas parasites donc donc n'apporte aucune protection en HF .
Cela dit cette inductance est necessaire car c'est elle qui définit le courant crête de recharge des capas à 100 Hz ,et par là le temps de conduction des diodes (I = Uracine (C/Lf)). La résistance série intervient très peut ,via le terme d'amortissement.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Jan 2009 23:52

LCD 31 a écrit:
Bobo le Chat a écrit:Hello
la base, le grand classique
http://www.tnt-audio.com/clinica/ssps1_e.html et suivant
Amicalement
Roger

Robert, encore une question :wink:
Sur ces schémas posté par Roger, il y a des condensateurs au primaires et au secondaires des transfomateurs.

Les rôles de ces condensateurs pourrait être :
- filtrage des perturbations HF extérieures sur AC
- "compensation" de la fameuse inductance de fuite et « amortissant » d'éventuel problème a la commutation des diodes

La deuxième hypothèse me parait meilleure mais au vu de la taille généreuse des transfos utilisés par les audiophiles, les valeurs ne sont t'elles pas un peu justes pour cette fonction ?

Non . Il s'agit d'une tentative de filtrage HF . Une self de fuite de transfo de quelques centaines de VA est de l'ordre du mH .
Autre chose : l'inductance de fuite n'intervient pas dans l'oscillation HF qui peut être générée par une diode trop lente
Calcule les ordres de grandeurs .
Dernière édition par Robert64 le 24 Jan 2009 0:07, édité 1 fois.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Jan 2009 23:55

LCD 31 a écrit:
Robert64 a écrit:
gouet a écrit:Bonsoir, une petite question: est ce que la résistance série des capa en // est divisible comme pour les résistances; par exemple:

1 condo 10 000 mF ESR=35 Ohms
1 condo 4700 mF ESR=50 Ohms

2 condo 4700 mF en // = 9400 mF ESR = 25 Ohms ? Si c'est le cas, avantage des petits condo en parallèle sur un gros condo seul.

Merci

Dans ce cas là oui ,il y a un petit gain . Ce n'est pas toujours le cas.
(nota : c'est bien sûr des mOhms)
Edit : un exemple chez Sic Safco en Felsic 105 TFRS 63 V
4700 µF , ESR 9 mOhms
10000µF , ESR 4 mOhms
1000 µF , 22 mOhms
Donc ,pas de gain avec 2 x 4700 ,mais un gain avec 10 x 1000 .En fait il faut regarder au cas par cas.
Par contre, la techno TFRS est nettement meilleure.

J'ai encore une remarque !
Utiliser des capa énormes avec de si faibles ESR juste après le pont de diodes doit entrainer une formes de courant avec de sévères pointes (au delà de la réglementation sur le facteur de forme du courant qui ne s'applique pas au audiophiles :mdr: ) n'y a t'il pas un risque de saturer le transfo ou de générer un autre problème ?…

Une capa de 10000µF ,c'est relativement courant . Certains mettent beaucoup plus .
Un transfo ne sature pas à cause d'une surintensité .(la somme des flux primaires et secondaires reste nulle)
Dernière édition par Robert64 le 24 Jan 2009 0:05, édité 1 fois.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Jan 2009 23:59

JAL Houcine a écrit:oui je crois qu'il y a un risque important de stresser les composants et en particulier le transfo.*
D'ou une de mes questions initiales :comment bien dimensionner les transfo et les caps en aval (filtrage+reservoir)?

En principe ,c'est pris en compte dans le dimensionnement ,en calculant le courant efficace correspondant et les pertes supplémentaires qui en résultent . En général ,la marge thermique est largement suffisante.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2009 0:04

JAL Houcine a écrit:Donc voila, on va commencer par le transformateur :
Si on part de l'hypothèse initiale de 250W sous 4ohms.Cela veut dire que l'intensité doit pouvoir monter à 8A (= racinecarré(250/4)).
Le transformateur doit donc pouvoir être dimensionner pour fournir un tel ampérage.
Pour 50V redressé,donc 35v avant redressage (50/1.41) il faut donc un tranformateur de 250VA (=7*35) 35V pour chaque module.
Ais je bon sur ce point?

Non,parceque le courant transfo n'est pas sinus .
Allure du courant secondaire (alim 100V 250 W)
Image
Dernière édition par Robert64 le 24 Jan 2009 1:18, édité 1 fois.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2009 0:05

Edition erronée .A scratcher
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2009 0:32

je trouve bizarre qu'il y ait si peu de connaisseurs sur ce sujet.
J'ai l'impression que 90% de ceux qui concoivent un ampli , ne font que recopier bêtement ce qu'ils ont vu ou voir encore plus grave faire tomber le record de VA ou de capas sans essayer de comprendre ce qu'ils font.

Dans la conception de l'alim de Gemincore j'aurai pu faire une alim de course :
*500VA par canal
* diode moulée 35A
* filtrage en PI : 10000uF + R=0.7 + 33000uF + découplage: 1000*UF*2, 100uF*2, 4.7uF, 0.1uF

Voila un alim de course couteuse. Mais est-elle bien dimensionnée compte de tenu de moins utilisation?Les peits condo de découplage sont -ils necessaires?Le filtrage en PI améliore t(il réellement la qualité du filtrage? Quel incidence sur le son?

Je veux apprendre et comprendre ce que je fait. C'est le but du DIY sinon autant acheter un appareil tout fait.
Dernière édition par jalhoucine le 24 Jan 2009 0:57, édité 1 fois.
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2009 0:42

Prenons maintenant un alim Gemincore commercialisé par KTR :

cette alim est constitué par un transformateur de 250VA pour deux voies et d'un carte d'alimentation avec deux condensateurs de 3300uF par voie:

Image

D'après KTR cette alimentation est amplement suffisante pour faire fonctionner le Gemincore sur des charges difficiles.

Elle l'air tellement légère et à l'opposée de l'armada de condensateurs de et de VA plus haut :o

Moi rien comprendre!! Il a a de quoi péter tous les plombs d'un cerveau thermofusé :mdr:
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2009 1:05

JAL Houcine a écrit:je trouve bizarre qu'il y ait si peu de connaisseurs sur ce sujet.
J'ai l'impression que 90% de ceux qui concoivent un ampli , ne font que recopier bêtement ce qu'ils ont vu ou voir encore plus grave faire tomber le record de VA ou de capas sans essayer de comprendre ce qu'ils font.

Dans la conception de l'alim de Gemincore j'aurai pu faire une alim de course :
*500VA par canal
* diode moulée 35A
* filtrage en PI : 10000uF + R=0.7 + 33000uF + découplage: 1000*UF*2, 100uF*2, 4.7uF, 0.1uF

Voila un alim de course couteuse. Mais est-elle bien dimensionnée compte de tenu de moins utilisation?Les peits condo de découplage sont -ils necessaires?Le filtrage en PI améliore t(il réellement la qualité du filtrage? Quel incidence sur le son?

Je vaux apprendre et comprendre ce que j'ai fait. C'est le but du DIY sinon autant acheter un appareil tout fait.

C'est mal parti : tu décris une solution alors que tu n'as pas posé le problème . La question à te poser est : quelle performance souhaites-tu ? En données chiffrées .
Ensuite ,question suivante comment l'obtenir ?
A mon avis ,la performance principale n'est pas le filtrage mais l'impédance interne vue depuis l'utilisation ,ou si tu veux la variation de tension lors des appels de courant à toutes les fréquences du spectre .(laquelle variation doit être bien sûr la + faible possible)
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Jan 2009 1:12

Merci Robert pour ton aide.
La problématique je l'ai décrite plus haut :
alimentation pour un amplificateur 125w/250w sous 8ohms/4ohms.
Cette alimentation doit être capable de driver un impédence minimale de 3ohms (90% des charges actuelles).

Peut être que ma problématique est mal posée!
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2009 1:13

Comme approche on pourrait proposer des solutions suivant la classe de l'amplificateur
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message