Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Toutes les enceintes HiFi

Ce sont les enceintes qui font le son ?

Message » 21 Mar 2015 22:17

mieux vaut avoir des enceintes très proches des murs avec un bon rt60 que des enceintes largement " décollé" des murs dans une pièce très claire , l'acoustique propre de la pièce participe a hauteur de 50% voire beaucoup plus pour le résultat final a l'écoute ...pour les pros je ne connais pas un seul studio (même modeste) qui ne soit pas traité acoustiquement ..

pour l’égalisation numérique de la pièce drc cela peut s’avérer catastrophique dans une piece non traité et très efficace dans une pièce saine avec un bon rt60 mais ça ne fait pas de miracle ça ne remplacera jamais un traitement passif ..
Dernière édition par fredoamigo le 21 Mar 2015 22:25, édité 1 fois.
fredoamigo
 
Messages: 2939
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Mar 2015 22:17

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mar 2015 22:21

fredoamigo a écrit:mieux vaut avoir des enceintes très proches des murs avec un bon rt60 que des enceintes largement " décollé" des murs dans une pièce très claire , l'acoustique propre de la pièce participe a hauteur de 50% voire beaucoup plus pour le résultat final a l'écoute ...pour les pros je ne connais pas un seul studio (même modeste) qui ne soit pas traité acoustiquement ..


Je suis d'accord.

Mieux: un bon rt60 avec de l'espace. Pour avoir le choix du placement.
totololo
 
Messages: 1061
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Message » 21 Mar 2015 22:21

c'est que je ne vois pas trop ce que tu appelles "choix d'enceinte en fonction de la pièce".

STRA propose de choisir son enceinte en fonction de la directivité: c'est pas stupide, mais ça me semble aussi tiré par les cheveux, pour le moins.
Je ne regarde pas la directivité des frontales avant de l'avoir choisi pour ses autres qualités, c'est pour moi un critère mineur, mais il est vrai que le traitement acoustique de la pièce est prépondérant, pour moi, bien avant la directivité des HP. et il est vrai aussi que les enceintes que j'écoute avant de les choisir n'ont pas une directivité qui dépasse la moyenne (donc 90° c'est déjà un très bon score !).
De plus dans le grave 99% des enceintes rayonnent à 4pi, alors la directivité ... je vois pas trop ?
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

le vrai faux mauvais professionnel du son

Message » 21 Mar 2015 22:53

totololo a écrit:
Subway2400 a écrit:Ouais après tout, ces professionnels n'utilisent que de la m*rde car ils n'ont aucune oreille et s'en fichent de préserver le signal original :ko:


Pour beaucoup, tout à fait.

Quand on écoute certains disques, on se dit vraiment que les personnes en charge de la qualité technique de l'album s'en tapent complètement.

Ils savent qu'ils s'adressent, pour une immense majorité, à des auditeurs n'étant pas équipés pour entendre la différence.

Il y a vraiment beaucoup de disques à la qualité merdique. Tu ne le perçoit peut être pas vu que tu sembles satisfait des professionnels de la profession! :mdr:

Mais je le redis, pourquoi chercher à dégrader une nouvelle fois ce qui a été dégradé par mecs qui fument trop?...
.

Je pense qu'il y a exagérations pour mes collègues Ingénieurs du Son....J'en connais guère qui se "tapent complètement" de la qualité technique des enregistrements, ne serait ce que vis à vis du patron !
Maintenant il faut bien reconnaitre que les très fortes compressions de dynamiques servent davantage les chaines "merdiques" que les bonnes chaines Haute Fidélité.

Il serait intéressant totololo et Subway que vous soyer plus précis dans vos critiques: exemple (aigu trop montant, basses envahissantes et floues, voix trop en arrière, et sur quels albums...etc)
nota: pour les voix en arrière par rapport aux instruments, cela peut être une exigence de la production au vu de la maigre qualité des timbres, mais un effet de mode aussi (je n'aime pas ).

totololo a écrit:Le fait que des pros utilisent des câbles basiques à la production d'un support ne change pas le fait, qu'ensuite, la restitution par un système X et des câbles Y puisse encore dégrader le son initial.

totololo les câbles des pros sont loin d'êtres " basiques". Canare, Klotz... utilisés en Studio sont assez chers (700 € de câbles dans mon installation :mdr: )
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6754
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 21 Mar 2015 23:47

pattwizz a écrit:mais un équalizer modifie le son
pour faire simple dans une pièce brillante on baisse les aigus
en cas de manque de grave on augmente ceux-ci
l'avantage on peut jouer sur toutes les fréquences certains équalizers ont deux fois 16 positions
attention toutefois à ne pas trop colorer les médiums
avec toutes ces possibilités on peut modifier le son l'amplifier ou le diminuer, alors que les boutons graves et aigus d'un ampli ne jouent que sur 2 fréquences uniquement

cependant a taper ce commentaire je vais me faire echarper par les puristes pour qui il n'existe que le son "dans le droit fil du gain"
je pense que pour eux après avoir constitué leur précieuse chaîne idéale ils bâtissent la maison autour et relèguent la WAF dans la cuisine...


Salut,

J'ai 5 minutes à perdre alors me voici :)

Ce n'est pas pour t'embêter mais :
1- dans une pièce brillante on baisse les aigus, ou on peut aussi mettre des diffuseurs histoire de conserver l'énergie et de ne pas modifier le signal d'origine.
2- pour les graves, on peut simplement jouer sur la distance enceintes / mur :) Tu noteras qu'avec 1 + 2 je te fais faire des économies.
3- on peut jouer sur toutes les fréquences [..] 16 positions + boutons graves et aigus [..] 2 fréquences. J'imagine que c'est un raccourci d'écriture car dans un cas tu sembles indiquer que certains equalizers ont physiquement 16 curseurs (par canal) et modifient toutes les fréquences donc tu comprends qu'en fait il s'agit de 16 filtres passe-bande à gain variable (et au passage entre 20 Hz et 20 kHz il y a bien une infinité de fréquences) et ensuite 2 pauvres boutons qui n'agissent que sur 2 (bandes de) fréquences. De toutes façons, je ne vois pas comment, à l'oreille, tu vas régler "le son" de ta chaine hifi pour palier à des problèmes d'acoustique... Après j'entends qu'on puisse préférer un type de son à un autre mais cela n'a rien à voir.
4- colorer les médium. La coloration c'est autre chose que simplement modifier l'amplitude (en restant simple) d'une bande de fréquence.
5- Au passage, si on a remplacé l'equalizer par un "bidule qui fait de la convolution", ce n'est pas pour rien : l'idée est de mesurer la réponse de la pièce et d'injecter "une fonction qui inverse cette réponse" pour essayer d'entendre ce qui est enregistré tel que les concepteurs l'ont voulu. L'equalizer ne s'inscrit pas du tout dans cette démarche.

Le gros problème de la plupart des passionnés de hifi c'est qu'ils ont accumulé des informations mais sans en connaître ou comprendre les concepts sous-jacents. Alors quand l'heure du recrachage arrive on écrit souvent n'importe quoi... en essayant de transposer ce qu'on a lu (sans forcément l'avoir compris) dans un contexte tout autre.

Tu l'auras compris, ce qui me gêne dans ton poste c'est un problème de vocabulaire et de compréhension sur le fonctionnement de la reproduction sonore (ceci dit qui suis-je pour faire ce genre de remarque.. je ne prétends pas être une référence). Cela traduit, à mon avis et pas uniquement pour toi, un manque de différentiation entre le ressenti à l'écoute (la partie psychologique) et la physique induite dans tout cela (la partie factuelle et raisonnable). La conséquence est un débat stérile pseudo-technico-audiophile entre les gens qui privilégient le ressenti sans trop savoir ce qui influe sur d'éventuelles modifications de ce ressenti et les gens rationnels qui cherchent réellement à comprendre le pourquoi du comment.

A+
Matlestil
 
Messages: 172
Inscription: 02 Juil 2013 18:17
  • offline

Message » 22 Mar 2015 10:00

Les problèmes viennent souvent du mastering au taquet.

Stéphane
stephane092
 
Messages: 1417
Inscription: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92

Message » 22 Mar 2015 12:03

je ne prétends pas avoir l'oreille absolue loin de là
au contraire celle-ci avec le temps est devenue "perfectible" et j'en suis sur entends beaucoup moins les graves et les aigus de ma jeunesse
enfin mes écoutes sont totalement SUBJECTIVES: le son qui me plaît ne sera pas celui d'autrui et vis versa
je ne prétends pas détenir la vérité: j'écoute simplement une musique qui me plaît
en dernier lieu même à 20 ans l'oreille humaine perçoit nettement mieux les médiums que les aigus et graves : c'est physiologique
pour conclure j'écoute ma musique à niveau relativement bas ( présence de la WAF): je pousse les extrémités
il arrive que celle-ci s'abscente: je pousse le volume et neutralise les différents correcteurs
ainsi j'ai toujours l'impression d'avoir graves médiums et aigus au même niveau
pour terminer petite différence entre équalizer et correcteur sur un ampli
un équalizer pourra corriger 14 fréquences par canal de + 12 à -12 DB
sur un ampli les aigus ne pourront être corrigés que de +5 à -5 DB à 10Khz et les graves de +8 à -8 DB à 100 Hz
pattwizz
 
Messages: 236
Inscription: 15 Jan 2012 18:56
Localisation: centre
  • offline

Message » 22 Mar 2015 12:13

Beaucoup équalizer Pro corriger 31 fréquences par canal de + 12 à -12 DB

Stéphane
stephane092
 
Messages: 1417
Inscription: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92

Message » 24 Mar 2015 15:15

griosu a écrit:
PPVIER a écrit:
Mais c'est le cas!



vouzissi ? :mdr:


Ouais, je te surveille ;)
Le Pivert
 
Messages: 1860
Inscription: 01 Juin 2006 15:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 24 Mar 2015 22:31

pour moi il y a deux couples indissociables en 1 : enceintes +pièce d'écoute , en 2 : source et ampli en gros priorité à l'acoustique et ensuite à l'électronique

le reste c'est juste ( meuble, câbles, supports, découplage ) du nécessaire mais en aucun cas il faut s'attendre à des mircles

et tout le reste c'est de la branlette
barbak
 
Messages: 485
Inscription: 01 Aoû 2010 22:45
  • offline

Message » 24 Mar 2015 22:54

Enceinte + pièce d'écoute
Enceinte + ampli
Source + préampli

Stéphane
stephane092
 
Messages: 1417
Inscription: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92

Message » 24 Mar 2015 23:02

totololo a écrit:
Subway2400 a écrit:Ouais après tout, ces professionnels n'utilisent que de la m*rde car ils n'ont aucune oreille et s'en fichent de préserver le signal original :ko:


Pour beaucoup, tout à fait.

Quand on écoute certains disques, on se dit vraiment que les personnes en charge de la qualité technique de l'album s'en tapent complètement. Pour certains ,c'est possible . Il y en a aussi qui font avec peu de moyens et d'autres qui font des concessions techniques mais ce n'est pas une généralité du tout

Ils savent qu'ils s'adressent, pour une immense majorité, à des auditeurs n'étant pas équipés pour entendre la différence. Oui surtout avec un très grand nombre de système ( même très cher ) qui n'ont pas les réelles qualités pour apprécier. Pour autant, beaucoup fournissent un boulot de qualité.

Il y a vraiment beaucoup de disques à la qualité merdique. Tu ne le perçoit peut être pas vu que tu sembles satisfait des professionnels de la profession! :mdr: C'est faux.

Mais je le redis, pourquoi chercher à dégrader une nouvelle fois ce qui a été dégradé par mecs qui fument trop?...
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 25 Mar 2015 10:50

Le couple ENCEINTES+LOCAL ne génère pas du tout les memes types et natures de distorsions audibles que le couple SOURCE+AMPLIFICATION (y compris alimentation électrique et cablages).

C'est la raison pour laquelle on ne peut pas dire qu'un l'un des deux couples précédents est 'plus important' pour les désagréments auditifs ,que l'autre.
Souvent, -et en pleine opposition avec l'opinion assez communément admise-,c'est le second couple (source+amplif+alim/cables) qui génère et de loin les distorsions les plus insupportables à l'oreille.

Pour tenter de résumer:
-enceintes+local sont responsables des écarts d'amplitude ET DE PHASE, et du brouillage de l'écoute par l'effet des diverses réflections et ondes stationnaires,mais, en dessus de 100hz la distorsion harmonique est assez bien maitrisée , et, avec des enceintes de bonne qualité, ne dépasse guère 0,3 ou 0,4% a un niveau d'écoute raisonnable, avec une forte part d'harmonique 2, somme toute quasiment inaudible si on ne pousse pas sur le niveau comme un malade.
Par contre les erreurs de PHASE perturbent la scène sonore,et les réflections créent un brouhaha , mais ca n'est pas forcément redhibitoire pour les oreilles, ca peut etre très supportable.De meme qu'une bande passante pas très étendue dans les graves.

Par contre les distorsions électroniques sont souvent redhibitoires et insupportables...Je parle d'une part de ce qu'on appelle le "son digital",qu'il est bien souvent difficile de supporter ce qui justifie qu'un assez grand nombre d'audiophiles en reviennent par force a l'écoute de platines analogiques,ce son se traduit par les écarts dynamiques dans le médium, des extreme aigus imprécis et souvent "rapeux" ou contenant des "gremlins" désagréables (son granuleux), des sonorités peu naturelles, des timbres d'instruments assez dénaturés ou manquant de détail..quant a toute la chaine électronique elle est responsable de distorsion d'intermodulation en régime dynamique,le jitter d'horloge y contribue, tout celà donne ou en tout cas peut donner un son très très désagréable , meme si les enceintes n'y sont absolument pour RIEN.

En résumé et comme toujours, il faut éviter les poncifs et idées toutes faites,et etre prudent sur ses affirmations à l'emporte pièce... :)
maxitonic
 
Messages: 1839
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online

Message » 25 Mar 2015 10:56

oui tu devrais faire attention ...tu n'arrêtes pas d'en faire.

Les distorsions électroniques sont aujourd'hui inexistantes pour peu que l'on choisisse quelque chose qui fonctionne normalement et adapté à la charge de l'enceinte.

Les distorsions que tu mentionnes pour les enceintes sont éloignées de la réalité. Ces chiffres sont déjà adossés à des enceintes d'un bon niveau. Dans la production courante les niveau de distorsion pour 90db à 2m restent relativement élevés.
ici tu trouves les mesures de distorsions. Toutes les enceintes ne peuvent subir le test de distorsion à 95db....
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... 4060,d.d24

Donc écoutées à 3 ou 4 m c'est évidemment directement audible et désagréable
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 25 Mar 2015 11:05

Les taux de DH dont je parle ont été mesurés par mes soins, je n'ai guère l'habitude de donner des chiffres sans les avoir mesurés.

Quant à ma conclusion,elle est basée aussi sur divers essais comprenant=
-excellent ampli (à tubes) sur enceinte bas de gamme pas chère, achetée en supermarché,....résultat très acceptable pour les oreilles
-ampli bas de gamme (, genre ampli de sono,donnant pourtant des mesures normales), sur enceinte haut de gamme à très bonnes performances...résultat minable désagréable pour les oreilles..

Le poncif habituel "que les amplis ne font pas de distorsions et que seules les enceintes font la différence" est d'une stupidité béate;Il est bon de confronter ses propres poncifs rigides à plusieurs essais collant à la réalité.
maxitonic
 
Messages: 1839
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message