Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Accuphase DP67 / Esoteric DV60

Message » 12 Sep 2006 18:07

Bonjour à tous, et merci pour vos échanges et commentaires que je lis depuis plus d’un an discrètement dans l’ombre, trop peu expérimenté pour intervenir.

Ayant décidé de faire évoluer mon excellent FADO, j’ai fait ce week-end l’écoute comparée de 2 lecteurs ( Accuphase DP 67 et Esoteric DV 60) dont je vous rendrai compte sous peu, mais après avoir reçu, si vous le voulez bien, vos avis. Je ne voudrais pas influencer vos observations.

Ce que je peux dire tout de suite, c’est que j’avais assorti mon Fado d’une Dactablette 1 (alimentation type téléphone portable, à découpage), et que très vite cette configuration a été dépassée par les deux autres lecteurs, tant en profondeur qu’en largeur de la scène sonore, en un mot en ouverture, et bien sûr en lisibilité.
Mais que mon propos n’enlève rien à cet ensemble ICOS qui fait de la belle musique, vraiment !

Les éléments associés étaient (je devrais dire sont, car il n’est pas dans mon projet de les changer pour le moment : Thiel 2.4 – Ampli Conrad-Johnson MF 3500A – Préamp. Mélody 1688- câbles full MPC).

Comme vous l’aurez compris, cette écoute comparée n’a évidemment jamais pris en considération la partie « multi-formats » du DV 60.

A vous pour vos avis dont je vous remercie, et à bientôt pour le CR (c’est un grand mot) annoncé.
pianosaxo
 
Messages: 39
Inscription: 27 Déc 2004 18:53
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Sep 2006 18:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Sep 2006 18:24

As far as I know, comme disent les ricains, il me semble que le DP67 utilise 4 convertisseurs de chez Analogue Devices pour stabiliser les résultats de conversion.
Le Fado, lui, doit composer avec le seul convertisseur intégré dans la platine CD-Pro 2 de philips (sous le bloc de lecture), donc il ne peut s'opposer à cet Accuphase, comme tu le dis.
Le secret du Fado réside dans la qualité de montage de la platine philips, et surtout la qualité de l'alim, car là il y a beaucoup à gagner sur ce point avec les convertisseurs, et d'ailleurs c'est pas pour rien que monsieur Icos propose une alim séparée qui a l'effet magique de booster les perfs (tiens d'ailleurs, elle se fait toujours cette alim?).

Bref, j'arrête mes commentaires ici car malheuresement je n'ai jamais pu mettre les oreilles sur ces platines à mon grand regret. J'attendrais donc avec curiosité tes résultats d'écoutes!

Merci en tous cas de nous faire partager ça, c'est sympa :wink:

A+
NotTwinTurboYet
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1916
Inscription: 26 Mai 2004 13:57
Localisation: Switzerland

Message » 13 Sep 2006 2:55

pianosaxo a écrit:Bonjour à tous, et merci pour vos échanges et commentaires que je lis depuis plus d’un an discrètement dans l’ombre, trop peu expérimenté pour intervenir.

Ayant décidé de faire évoluer mon excellent FADO, j’ai fait ce week-end l’écoute comparée de 2 lecteurs ( Accuphase DP 67 et Esoteric DV 60) dont je vous rendrai compte sous peu, mais après avoir reçu, si vous le voulez bien, vos avis. Je ne voudrais pas influencer vos observations.

Ce que je peux dire tout de suite, c’est que j’avais assorti mon Fado d’une Dactablette 1 (alimentation type téléphone portable, à découpage), et que très vite cette configuration a été dépassée par les deux autres lecteurs, tant en profondeur qu’en largeur de la scène sonore, en un mot en ouverture, et bien sûr en lisibilité.
Mais que mon propos n’enlève rien à cet ensemble ICOS qui fait de la belle musique, vraiment !

Les éléments associés étaient (je devrais dire sont, car il n’est pas dans mon projet de les changer pour le moment : Thiel 2.4 – Ampli Conrad-Johnson MF 3500A – Préamp. Mélody 1688- câbles full MPC).

Comme vous l’aurez compris, cette écoute comparée n’a évidemment jamais pris en considération la partie « multi-formats » du DV 60.

A vous pour vos avis dont je vous remercie, et à bientôt pour le CR (c’est un grand mot) annoncé.


J'ai été très déçu par le DV-60 en lecture CD avec le convertisseur PCM / DSD, la scène est réduite à l'intérieur des enceintes contrairement aux deux autres filtres. Et pourtant je fondais beaucoup d'espoir sur ce convertisseur PCM / DSD.

Autre point...comment as tu trouvé l'écoute SACD du DV-60 ?

As tu pu écouté la piste SACD stéréo ou as tu été obligé d'écouter la piste multichannel downmixée en 2 canaux ?


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 13 Sep 2006 2:55

Doublon.
Dernière édition par Alpes94 le 15 Sep 2006 0:27, édité 1 fois.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 13 Sep 2006 15:17

Je suis impatient de lire le CR. :roll:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 14 Sep 2006 19:40

Vous n’avez pas été très généreux dans vos observations sur ces deux lecteurs, tant pis !
Voici donc, comme promis, les commentaires que je peux faire après une écoute comparée :

N’attendez pas ici de considérations techniques de ma part, autant demander à un gnou de vous préparer une charlotte au chocolat. Je ne parlerai que de mes impressions ou sensations d’écoute, et en toute modestie, trop conscient de la part subjective dans toute démarche de ce type.

En avant propos, au début de ma quête d’un remplaçant du Fado, j’ai eu sur mon système, pendant quelques jours l’Accustic Arts CD Player MKII. Belle machine en effet, mais une esthétique sonore pointue, piquante même, très sèche en haut du spectre surtout avec les 2.4.
Un haut médium très présent et très avancé, générateur de fatigue auditive assez vite.
Peu de sensibilité au changement de câbles, les caractéristiques sonores demeurant, un peu comme une signature du lecteur.
C’en était suffisant pour me dissuader.
Une scène cependant bien ouverte latéralement, et une très grande dynamique.

Pour ce qui est de l’Accuphase DP 67 et de L’Esoteric DV 60, disons tout d’abord que je n’ai pris en compte que la partie audio et essentiellement CD, le DV60 étant multiformat.

Esthétiquement, le DV60 se présente comme un pavé de métal gris argent, froideur du contemporain, alors que le DP67 avec sa façade retro couleur champagne semble sorti tout droit de mes souvenirs de jeunesse. Ils se rejoignent sur le point qu’aucun des deux ne s’intègre bien dans mon salon ; mais j’ai décidé de privilégier l’oreille plutôt que l’œil.
Tous deux semblent cependant solidement bâtis, le DP67, plus long et plus large pourrait être plus difficile à caser dans certains intérieurs.

Mais laissons jouer la musique !

D’une façon générale, le DV60 sonne plus clair que le DP67 qui me semble avoir un son plus « tube » comme diraient certains. Sans atteindre dans la musique la froideur de son aspect, l’Esoteric, par une image précise et très définie, voire « détourée » parfois, pourrait se montrer presque froid, sans jamais pour autant devenir dur ou sec.
L’Accuphase sur ce point est à l’évidence plus chaleureux, mais sans coloration (sauf peut-être sur certains enregistrements de piano ; mais cela pourrait bien être un effet des câbles, expérience faite). Un peu moins précis dans son message, il nous emmène cependant au fond de l’enregistrement, et les cloches en arrière plan de Peer Gynt ne se perdent pas dans la vallée.

Il me semble que la note produite par le DV60 s’arrête plus vite que celle de l’Accuphase qui joue plus longtemps dans l’air en attendant la suivante. C’est à vrai dire cette caractéristique qui m’inciterait à trouver la musique jouée par le DP67 plus humaine, plus proche de celle que l’on écoute dans les salles. Avec le DV60 je pourrais m’imaginer être dans un studio réservé aux seuls interprètes, sans l’ambiance de la salle, signe pourtant du partage de l'émotion musicale.

La scène sonore est très ouverte à l’écoute des deux lecteurs, même si l’Accuphase m’est apparu plus généreux en hauteur et en largeur. Dans les deux cas les musiciens et les voix sont à leurs places, l’effet stéréophonique m’étant apparu plus juste et en tout cas plus vivant avec le DP67.

Aucun des deux lecteurs ne sera pris en défaut sur la fluidité de la lecture, et tous les deux montrent une capacité à aller loin dans les extrémités du spectre, les basses tonitruantes des pianos de Martha Argerich et Mikhail Pletnev dans Cendrillon (Prokofiev) ou les envolées de Kasarova dans Rossini n’ont pas lieu de les déstabiliser, au contraire ; pas plus d’ailleurs que les accents pointus du violon voulus par Chostakovitch.
Globalement, le DP67 m’a semblé sur ce point mieux en équilibre que son concurrent, mais je chipote.

L’Esoteric m’a semblé en général mieux convenir au jazz ; les percussions du Haddouk Trio me sont apparues plus tendues que sur le DP67.

Secondairement, j’ajouterai que j’ai plus apprécié la légèreté et la souplesse du tiroir de l’Accuphase que le petit bruit mécanique ou assimilé que fait entendre le DV60 à chaque ouverture et fermeture.

J’ai par ailleurs pensé que l’Esoteric surpasserait le DP67 lors de la comparaison en lecture SACD. (DP67 étant dédié au seul « red book »). Réponse non ! J’ai trouvé à cette occasion les mêmes différences que celles déjà exprimées. Aurais-je oublier d’activer un filtre sur le DV60 ?
C'est une façon pas très précise, désolé, de répondre à Alpes94

Enfin en terme de prix les 2 lecteurs sont voisins : 5500 € (DV60) – 5800 (DP67)

En conclusion et pour me risquer à une petite comparaison prétentieusement donjuanesque, je dirais que j’ai passé ce week-end avec deux superbes créatures, l’une grande blonde, racée, élégante, un corps de rêve élancé sur de très beaux escarpins vernis (je veux parler de DV60), mais peut être un peu hautaine et un rien distante, et l’autre, rousse et soyeuse, pulpeuse, tout en douceur et câlinerie, tantôt enjôleuse, tantôt ardente, ne frisant jamais le vulgaire malgré un petit laisser aller dans la tenue (vous aurez reconnu le DP67).

Un bon dimanche en effet, mais… fatigant, et pour cause !

Après réflexion, je devrais dire décantation, j’étais sur le point de demander la rousse en mariage, et… PLOUF ! Voilà qu’on m’apprend il y a à peine une heure qu’elle expire.
Pour être plus clair, le revendeur Accuphase vient de m’annoncer que la production du DP67 est arrêtée par le fabricant qui ne peut plus obtenir les mécaniques actuelles fournies par Sony.
Il semblerait que Accuphase et Sony soient en train de mettre au point une nouvelle unité de lecture qui serait annoncée d’ici une dizaine de mois.

Pensez-vous qu’il serait bien d’acheter maintenant un lecteur hors marché ?
Sinon quoi ?

Merci de vos suggestions
pianosaxo
 
Messages: 39
Inscription: 27 Déc 2004 18:53
  • offline

Message » 14 Sep 2006 19:58

Si c'est seulement le modèle de mécanique Sony présent sur le 67, il vaut peut être mieux attendre, si ce sont toutes les mécaniques Sony tous les possesseurs d'Accuphase, et d'autres marques pourront j'espère faire réparer un jour leur platine si le besoin s'en fait sentir.

Merci pour ce CR qui me conforte dans l'idée que ce modèle compte (comptait) parmi les meilleurs.
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 14 Sep 2006 20:26

PAT 94 a écrit:Si c'est seulement le modèle de mécanique Sony présent sur le 67, il vaut peut être mieux attendre, si ce sont toutes les mécaniques Sony tous les possesseurs d'Accuphase, et d'autres marques pourront j'espère faire réparer un jour leur platine si le besoin s'en fait sentir.

Merci pour ce CR qui me conforte dans l'idée que ce modèle compte (comptait) parmi les meilleurs.



Je ne sais si toutes les mécaniques Sony sont concernées, mais d'après mes informations sur la politique sérieuse d'Accuphase, le sav ne devrait pas être en danger, le fabricant ayant semble-t-il pris toutes mesures utiles.

N'ayant pas de connaissance très large du marché, je ne pourrais pas dire si le DP67 est un des meilleurs, mais ce que je peux dire c'est qu'il donne énormément de plaisir d'écoute, toutes musiques confondues (sans cacophonie... bien entendu!). :oops:
pianosaxo
 
Messages: 39
Inscription: 27 Déc 2004 18:53
  • offline

Message » 14 Sep 2006 20:56

Oui, je pense qu'Accuphase a du faire en sorte de prendre ses précautions, le 67 bénéficie d'un rapport performance prix très honnête je crois, il y a plus performant, mais à quel prix?
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 15 Sep 2006 0:43

pianosaxo a écrit: J’ai par ailleurs pensé que l’Esoteric surpasserait le DP67 lors de la comparaison en lecture SACD. (DP67 étant dédié au seul « red book »). Réponse non ! J’ai trouvé à cette occasion les mêmes différences que celles déjà exprimées. Aurais-je oublier d’activer un filtre sur le DV60 ?
C'est une façon pas très précise, désolé, de répondre à Alpes94

Salut Pianosaxo,

Bravo pour ton CR très agréable à lire. Tu n'as rien oublié pour la lecture SACD, le DV-60 commute tout seul en DSD dès qu'on lui donne un SACD à lire.

Ma question avait pour but de savoir si tu avais pu lire la piste stéréo ou comme moi la piste multichannel downmixée en 2 canaux au résultat plus que moyen...à mes oreilles. Et à mon avis, il me semble que ta machine était bien sur la piste SACD stéréo.

Par contre pour la lecture des CD, tu as oublié qu'il y a trois filtres différents que tu n'as pas apparemment pas essayés...le FIR, le FIR + DOT et enfin le convertisseur PCM / DSD.


A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 15 Sep 2006 8:17

Alpes94 a écrit:
pianosaxo a écrit:

Par contre pour la lecture des CD, tu as oublié qu'il y a trois filtres différents que tu n'as pas apparemment pas essayés...le FIR, le FIR + DOT et enfin le convertisseur PCM / DSD.


A +.
Gérard.


Je n'ai en effet rien touché aux réglages qui avaient été programmés par le revendeur, et je dois avouer que j'ignorais jusqu'à leur existence avant de faire mes commentaires au retour de l'appareil.
Pour confirmer l'aveu d'incompétence, je ne sais toujours pas ce que les sigles que tu emploies représentent; quelques simples explications de ta part seraient bienvenues.
pianosaxo
 
Messages: 39
Inscription: 27 Déc 2004 18:53
  • offline

Message » 15 Sep 2006 8:19

Désolé pour le plantage dans la citation : lire "Alpes94 a écrit".
pianosaxo
 
Messages: 39
Inscription: 27 Déc 2004 18:53
  • offline

Message » 15 Sep 2006 8:50

Si tu n utilise pas la Video, pourquoi ne pas regarder un SA-60?
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 15 Sep 2006 12:33

pianosaxo a écrit:
Alpes94 a écrit:
pianosaxo a écrit:

Par contre pour la lecture des CD, tu as oublié qu'il y a trois filtres différents que tu n'as pas apparemment pas essayés...le FIR, le FIR + DOT et enfin le convertisseur PCM / DSD.


A +.
Gérard.


Je n'ai en effet rien touché aux réglages qui avaient été programmés par le revendeur, et je dois avouer que j'ignorais jusqu'à leur existence avant de faire mes commentaires au retour de l'appareil.
Pour confirmer l'aveu d'incompétence, je ne sais toujours pas ce que les sigles que tu emploies représentent; quelques simples explications de ta part seraient bienvenues.


Ce sont des filtres digitaux très performants utilisables uniquement en lecture CD, ils permettent des surréchentillonages très importants.
Je possède un DV50 depuis plus de 2 ans et je peux te dire qu'ils sont infiniment meilleurs que l'utilisation du convertisseur 96kHz de mon processeur
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 15 Sep 2006 13:52

Waow, ça c'est du CR! Merci de nous l'avoir fait partager! :wink:
NotTwinTurboYet
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1916
Inscription: 26 Mai 2004 13:57
Localisation: Switzerland



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message