Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Bi-amplification...

Message » 01 Juin 2006 8:20

On peut expliquer les choses de manière très simpliste pour permettre à tout un chacun de comprendre ce qui se passe:

La sensibilité: c'est la tension (annoncée en millivolts ou en volts) qu'il faut envoyer à un amplificateur pour obtenir la puissance maximale. Comme ce n'est pas une valeur normalisée en hifi, il existe de fortes différences entre marques et même entre appareils d'une même marque. Par exemple, pour une même puissance de 100W (c'est un exemple), certains appareils ont besoin de 1.5v quand d'autres ne demandent que 775mV etc. Moins un amplificateur est sensible (le moins sensible, c'est celui qui a besoin de plus de volts que les autres), plus on va a voir besoin d'un préampli costaud. En effet, dans un cas et en suivant notre exemple, il faudra que le préampli sorte 775mv (ou 0.775 Volt) alors que l'autre aura besoin de fournir près du double (1.5 V) pour obtenir la même puissance à l'arrivée.

Le gain est un rapport. Contrairement à ce qui a été dit, il ne s'exprime pas nécessairement en dB mais peut l'être sous la forme d'un chiffre sans unité. Les deux sont justes et veulent dire la même chose mais il est plus docte de parler en dB (en fait, l'expression en dB est plus facile à interprêter). Le gain, c'est aussi facile à comprendre que la sensibilité. Dans gain, on trouve la même racine que "gagner". Le gain exprime donc ce qu'on gagne avec l'amplificateur (ou n'importe quel appareil). N'oubliez pas le sens du mot "amplificateur". C'est un appareil qui augmente, qui fait donc gagner plus. Pour savoir combien on gagne avec un ampli, on applique une tension en volts à l'entrée et on mesure ce qu'on a gagné à la sortie. Voici un exemple qui vous fera vite comprendre les choses: si j'envoie 1 volt à l'entrée et que je mesure 20 volts à la sortie (les prises HP), je peux annoncer fièrement que mon ampli a un gain de 20 car on divise simplement les volts de sortie par les volts d'entrée. Si un autre ampli fournit 16.5 volts à sa sortie, le gain sera de 16.5. Comme il s'agit d'un rapport, il peut donc s'exprimer en dB. Dans le premier cas, gain de 20, on peut écrire gain de 26.02 dB et dans l'autre cas (16.5), on peut écrire 24.35 dB.

Vous l'aurez donc compris, si vous utilisez un amplificateur donc le gain est de 20 dans le médium/aigu et un autre dont le gain est de 16.5 dans les basses, vous aurez une différence de 1.67 dB (26.02 moins 24.35 = 1.67), ce qui va s'entendre. Si vous voulez que vos enceintes gardent leur bel équilibre, il faudra utiliser deux amplificateurs de même gain (la puissance est une autre chose) comme ça on amplifie les deux voies de façon totalement identique et on ne modifie pas l'équilibre. Dans notre exemple, ce n'est pas le cas car les aigus sont alimentés par un ampli qui fournit 1.67 dB de plus que les basses.

Le gain est indépendant de la tension d'entrée. Quel que soit ce qu'on envoie à l'entrée de nos amplis, le gain de chacun restera toujours le même, le premier multipliera toujours par 20 et le second par 16.5. Ainsi si je n'envoie que 0.5 volts dans chaque appareil, le premier sortira 10 volts et le secont 8.25 volts. La différence entre les deux reste donc invariablement de 1.67 dB.

Imaginez ce que deviendrait votre image stéréo si votre ampli de gauche donnait 1.67dB de plus que celui de droite. Vous seriez dans l'obligation de donner un coup de balance à droite pour recentrer l'image. Ce qu'expliquait le technicien, c'est que certains amplificateurs comme le RB1050 sont munis de réglages de gain que l'on peut ajuster, comme notre balance. Il suffit de bien régler ces potentiomètres pour obtenir le même gain que l'intégré. Attention! il faut vérifier que c'est possible car si le gain maximal du RB1050 est plus bas que celui de l'intégré, on ne pourra jamais équilibrer les niveaux sonores. Voilà pourquoi il est préférable de demander à un technicien de faire le travail. Ce n'est pas compliqué mais ça évite de dépenser des sous pour quelque chose qui pourrait ne pas fonctionner aussi facilement qu'on le souhaiterait.

Vous comprendrez donc qu'en modifiant le gain d'un ampli à l'aide du potentiomètre, on modifie aussi sa sensibilité mais oubliez ce truc là pour le moment sinon on n'en finira pas car ce n'est pas l'objet de cette intervention.

Pourquoi les constructeurs n'unifient-ils pas leurs valeurs? Simplement parce que tout est relatif, comme les dB. Changer une valeur a d'autres conséquences sur la qualité sonore, le meilleur exemple étant la contre réaction. Miracle pour les uns, chienlit pour les autres; la vérité sur la contre réaction est vraisemblablement quelque part au-milieu. Mais où est ce milieu?

Voilà, j'ai fait de mon mieux pour vous aider à percer le mystère du gain et de la sensibilité.
Dernière édition par Philippe Muller le 01 Juin 2006 8:32, édité 2 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Annonce

Message par Google » 01 Juin 2006 8:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Juin 2006 8:30

Que qqn me rassure là, parce que avec tout ça je commence à avoir peur :lol:
Dans la gamme Thule, je peux bien mettre l'intégré IA150B pour les aigus/medium associé à un PA150B (puissance) pour le grave?

D'après le site de Thule
You can combine PA150B with IA150B to achieve fully balanced bi-amping


Donc je fais bien de leur faire confiance? :oops:
De toutes façons, c'est trop tard, le PA est commandé et presque livré :P
Invité
 
  • offline

Message » 01 Juin 2006 12:05

:o :o :o WOUOUOUUAAAAAOUOUOUHHHH :o :o :o

Ca c'est du clair!!!!

Vraiment merci!!! ca y est j'ai tout compris!!! :D :D

Ca fait du bien!!

bon maintenant la question que je me pose, est la suivante:

Comment mesurer le gain de mon ampli integré? et à quoi correspond sur une fiche technique d'un ampli le gain en question? :roll:

bon ap! :mdr:
Bastopole
 
Messages: 536
Inscription: 10 Mar 2006 11:19
Localisation: En pleine Creuse

Message » 01 Juin 2006 12:24

Bastopole a écrit::o :o :o WOUOUOUUAAAAAOUOUOUHHHH :o :o :o

Ca c'est du clair!!!!

Vraiment merci!!! ca y est j'ai tout compris!!! :D :D

Ca fait du bien!!

bon maintenant la question que je me pose, est la suivante:

Comment mesurer le gain de mon ampli integré? et à quoi correspond sur une fiche technique d'un ampli le gain en question? :roll:

bon ap! :mdr:


T'es sur de pas vouloir rester en mono amplification? :wink: :mdr:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 01 Juin 2006 12:30

c'est facile:

Il suffit de comparer la tension mesurée à la sortie du préamplificateur et la tension mesurée sur les bornes HP. Pour cela on utilise un signal sinusoïdal et un voltmètre alternatif. On divise la valeur la plus élevée par la plus faible et on a le gain.

De cette façon, on connaîtra le gain de l'étage de puissance et c'est ça qui nous interesse pour la biamplification.

Le gain d'un préampli varie constamment, en fonction de la position du potentiomètre de volume. Mais dans le cas d'un Rotel, pourquoi se casser la tête puisque le service technique connaît toutes les valeurs de gain.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 01 Juin 2006 13:34

Merci pour les explications, c'est bien clair. J'ai également une petite question :
Sur des enceintes deux voies ( supossons bi amplifiable ), il y a un filtre pour le HP et le un autre pour le tweeter. Généralement, le raccord entre ces deux filtres se fait aux environs de 3Khz, avec
une impédance qui peut être légèrement torturée aux alentours de cette fréquence. Ceci,
risque d'avoir une influence non négligeable sur l'ampli ( surtout en classe D).

On peut donc supposer qu'en bi-amplifiant l'impédance vue par les amplis sera plus constante.
Ce raisonnement se tient-il ?

Merci pour vos réponses.
scoutOne
 
Messages: 4337
Inscription: 20 Déc 2004 21:25
Localisation: 78, à côté des lions et autres zèbres
  • offline

Message » 02 Juin 2006 8:27

Au contraire, l impedance va etre plus torturee.
Pour l ampli de grave, le module d'impedance va monter fortement dans l aigue ( sous l'effet conjugué de l impedance du filtre de l'enceinte ET du HP, puis à haute frequence, du filtre de sortie d un ampli class D)
Pour l ampli d'aigue, au contraire, le module d'impedance va être tres eleve dans le grave et diminuer progressivement dans l'aigue.

Bien sur, pour un ampli bien conçu, cela ne pose pas de problème.

Certains amplis, n'aiment pas fonctionner, par contre, avec une impedance elevee ou tres elevee ( ceux que l on ne peut pas mettre en marche sans HPs branchés par exemple). D autres n'aiment pas faire face à une impedance trop 'complexe' ==> fort dephasage courant /tension, remettant en cause la stabilité même.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Juin 2006 9:58

Bonjour,
QUelqu'un a posé une question à propos des différences entre biamp horizontale et verticale. A moins d'avoir loupé la réponse quelque part, je ne vois pas réellement la différence. Pourrait-on m'éclairer?
En outre, vaudrait-il le coup de biamplifier une paire de CDM 9 NT? Je possède 2 paires de sorties sur mon préamp et pourrait mettre un bloc stéréo sur les graves et un autre pour les aïgus. Horizontal? Vertical?
Merci!
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 02 Juin 2006 15:18

tonio_ a écrit:Bonjour,
QUelqu'un a posé une question à propos des différences entre biamp horizontale et verticale. A moins d'avoir loupé la réponse quelque part, je ne vois pas réellement la différence. Pourrait-on m'éclairer?
En outre, vaudrait-il le coup de biamplifier une paire de CDM 9 NT? Je possède 2 paires de sorties sur mon préamp et pourrait mettre un bloc stéréo sur les graves et un autre pour les aïgus. Horizontal? Vertical?
Merci!
Tonio


La bi-ampli verticale t'oblige à avoir deux amplis strictement identiques, avec la bi-ampli horizontale tu peux utiliser des amplis différents du moment qu'ils ont une sensibilité et un gain identiques. D'après certains forumeurs il semble que la bi-ampli verticale donne des résultats supérieurs, pour ma part je n'ai pas eu l'occasion de comparer les deux.

Dans les deux cas je parle de bi-ampli passive, en bi ou tri ou quadri amplification active on est souvent en horizontale car le but est d'utiliser des amplis dont les caractéristiques sont optimale pour chaques hp, mais attention les réglages sont très pointus.
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 02 Juin 2006 15:50

PAT 94 a écrit:avec la bi-ampli horizontale tu peux utiliser des amplis différents du moment qu'ils ont une sensibilité et un gain identiques.


Il ne suffit donc pas de prendre deux amplis de même gain (décidément ce n'est pas si simple que ça :-? )?
micheloupatrick
 
Messages: 1016
Inscription: 04 Avr 2006 15:47
  • offline

Message » 02 Juin 2006 16:15

micheloupatrick a écrit:
PAT 94 a écrit:avec la bi-ampli horizontale tu peux utiliser des amplis différents du moment qu'ils ont une sensibilité et un gain identiques.


Il ne suffit donc pas de prendre deux amplis de même gain (décidément ce n'est pas si simple que ça :-? )?


Il faut aussi que la sensibilité soit la même.

Dis-moi je regarde ta config, peux tu nous en dire plus sur l'association Accuphase B&W, çà m'interresse beaucoup. :roll:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 02 Juin 2006 18:10

Disons que la seule vrai contrainte, c'est le gain. Si les sensis ( donc les puissances si les gains sont identiques) sont differentes. Il y aura simplement un bloc qui saturera avant l autre.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 03 Juin 2006 16:05

PAT 94 a écrit:Dis-moi je regarde ta config, peux tu nous en dire plus sur l'association Accuphase B&W, çà m'interresse beaucoup. :roll:


Pour ne pas polluer ce fil, j'ai répondu à ta question dans "Club de props B&W DIAMANT 800D/801D/802D/803D/HTM1D !2!" http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #169866994
micheloupatrick
 
Messages: 1016
Inscription: 04 Avr 2006 15:47
  • offline

Message » 03 Juin 2006 16:13

micheloupatrick a écrit:
PAT 94 a écrit:Dis-moi je regarde ta config, peux tu nous en dire plus sur l'association Accuphase B&W, çà m'interresse beaucoup. :roll:


Pour ne pas polluer ce fil, j'ai répondu à ta question dans "Club de props B&W DIAMANT 800D/801D/802D/803D/HTM1D !2!" http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #169866994


Rassures toi, tu n'es pas hors sujet, car j'avoue qu'une instal en bi-ampli avec de l'Accuphase, je n'aurai rien contre... :wink:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 03 Juin 2006 18:23

PAT 94 a écrit:Rassures toi, tu n'es pas hors sujet, car j'avoue qu'une instal en bi-ampli avec de l'Accuphase, je n'aurai rien contre... :wink:


Ah, je ferais bien une bi-amplification avec deux A-30, mais je ne suis pas sur que la puissance de ces amplis soit suffisante pour les 802D :-?
micheloupatrick
 
Messages: 1016
Inscription: 04 Avr 2006 15:47
  • offline


Retourner vers Discussions Générales