Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

C'est quoi un Jitter et ça sert à quoi ?

Message » 31 Aoû 2006 10:10

Tout est dans le titre.
J'ai aussi lu, anti jitter ?!?

Merci

Xavier
xavier69
 
Messages: 155
Inscription: 12 Juin 2006 9:40
Localisation: Région de Lyon
  • offline

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2006 10:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2006 10:34

D'autres plus savants que moi me corrigeront si je me trompe :wink: ou apporteront des explications plus techniques et plus raffinées.
Le jitter est un phénomène qui affecte la transmission des données numériques, par un décalage temporel. Ce qui induit une reproduction de moins bonne qualité. Il y aura toujours (je crois) plus ou moins de jitter, l'idéal étant d'abaisser le plus possible ce taux d'erreurs dans la transmission pour obtenir une restitution la plus fiable et la plus musicale possible. D'où le rôle d'un anti-jitter qui corrige et abaisse ce taux d'erreurs.

J'espère avoir répondu à ta question sans avoir dit trop de c***.

Cordialement,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 10:40

Piano10 a écrit:D'autres plus savants que moi me corrigeront si je me trompe :wink: ou apporteront des explications plus techniques et plus raffinées.
Le jitter est un phénomène qui affecte la transmission des données numériques, par un décalage temporel. Ce qui induit une reproduction de moins bonne qualité. Il y aura toujours (je crois) plus ou moins de jitter, l'idéal étant d'abaisser le plus possible ce taux d'erreurs dans la transmission pour obtenir une restitution la plus fiable et la plus musicale possible. D'où le rôle d'un anti-jitter qui corrige et abaisse ce taux d'erreurs.

J'espère avoir répondu à ta question sans avoir dit trop de c***.

Cordialement,
Laurent


Les Anti Jitter, ou Jitter killer, Jitterbuster sont des appareils qui s'intercalent entre drive et Dac afin de reduire sinon supprimer tout jitter induit lors de la transmission du flux digital.

L'ironie, c'est que, test à l'appui (voir le banc d'essai de Paul Miller dans un "Hifi news" d'il y a une dizaine d'année), le remède peut être pire que le mal, à savoir qu'ils peuvent créer plus de jitter qu'à l'origine.

Donc mefiance...
Mambosun
 
Messages: 1113
Inscription: 15 Mar 2006 23:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 10:41

C'est valable égalemnt au sein d'une source ou uniquement lors d'une transmission cad Drive DAC ou source ampli numerique via un cable ?
xavier69
 
Messages: 155
Inscription: 12 Juin 2006 9:40
Localisation: Région de Lyon
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 10:43

A priori, c'est valable sur tout signal numérique puisqu'il faut nécessairement passer par des horloges pour synchroniser la transmission des données. Et un lecteur cd intégré, c'est un drive et un convertisseur dans un seul boîtier :wink: .

Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 10:45

et bien merci, je me coucherai moins bête ce soir. Vivement demain !
xavier69
 
Messages: 155
Inscription: 12 Juin 2006 9:40
Localisation: Région de Lyon
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 10:50

J'ai une question sans doute idiote, mais je la pose quand même :
Qu'il y ait un décalage ou non, l'important c'est que tout arrive en même temps ou du moins dans le bon ordre et sans décalage entre les informations successives ? Que les données partent en retard, certes, mais si la suite se passe correctement, où est le pb ?
A moins que ce soit toutes les infos qui ce décalent ? C'est ça, j'ai bon ?
xavier69
 
Messages: 155
Inscription: 12 Juin 2006 9:40
Localisation: Région de Lyon
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 11:15

xavier69 a écrit:J'ai une question sans doute idiote, mais je la pose quand même :
Qu'il y ait un décalage ou non, l'important c'est que tout arrive en même temps ou du moins dans le bon ordre et sans décalage entre les informations successives ? Que les données partent en retard, certes, mais si la suite se passe correctement, où est le pb ?
A moins que ce soit toutes les infos qui ce décalent ? C'est ça, j'ai bon ?


En fait le "problème" du jitter est qu'il fait varier le rythme des fronts montants et descendants dans le signal numérique. En gros très simplifié, au lieu d'avoir des carrés tu as des rectangles de taille variable. Cette variation peut éventuellement entrainer une difficulté à détecter ces fronts. Ce qui peut induire des erreurs numériques.

Cela dit, les appareils ont en général une tolérance faible de jitter en sortie, et une tolérance importante en entrée, ce qui fait qu'en dehors de liaisons longues ou en conditions difficiles, on retrouvera ses petits.
Il est très simple, en induisant un retard d'un échantillon, de "recadrer" le signal pour diminuer le jitter et ainsi éviter de le transmettre (et qu'il n'empire).

Là où il peut y avoir débat, c'est s'il y a du jitter (ou gigue d'horloge en français, soit dit en passant) juste avant la conversion numérique-analogique. Cela entraine de la distorsion. Mais c'est alors le tout dernier maillon de la chaîne qui est en cause, parce qu'il ne remet pas le signal "bien carré" avant de le convertir...
Richton
 
Messages: 117
Inscription: 03 Mar 2003 10:31
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 11:19

Merci, je crois avoir bien compris avec toutes vos explications.
Amicalement.
Xavier
xavier69
 
Messages: 155
Inscription: 12 Juin 2006 9:40
Localisation: Région de Lyon
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 11:22

Salut,
Il m'est arrivé de lire ici ou là qu'un des intérêts du lecteur intégré était la diminution du jitter, car la distance entre drive et dac étant réduite la longueur de la connectique l'était aussi.
Cette longueur serait donc un des facteurs déterminant l'importance du jitter ? Est-ce exact ?

8)
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1893
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 31 Aoû 2006 11:33

xavier69 a écrit:C'est valable égalemnt au sein d'une source ou uniquement lors d'une transmission cad Drive DAC ou source ampli numerique via un cable ?

C'est surtout valable dans le cas drive-dac.

En effet, l'horloge servant au décodage numérique-analogique dans le DAC est généralement dérivée du signal SPDIF entrant, qui combine horloge et données en un même signal. Les déformations du signal vont se transformer en erreurs temporelles à la réception et donc ultimement en distortion.

Dans le cadre d'une source intégrée, une même horloge alimente tous les circuits avec des lignes dédiées très courtes. Elle n'a pas à être "recrée". Le jitter, si la source est bien conçue, est un phénomène bien moins présent dans ce cas.
00940
 
Messages: 1106
Inscription: 08 Avr 2003 6:04
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 11:34

filip-63 a écrit:Salut,
Il m'est arrivé de lire ici ou là qu'un des intérêts du lecteur intégré était la diminution du jitter, car la distance entre drive et dac étant réduite la longueur de la connectique l'était aussi.
Cette longueur serait donc un des facteurs déterminant l'importance du jitter ? Est-ce exact ?


Mon avis, avec lequel certains ne seront peut être pas d'accord, c'est que pour une liaison d'un mètre le jitter est négligeable, et que pour une liaison entre deux appareils hifi d'une installation normale l'appareil receveur sera toujours en mesure de redresser le signal.
Richton
 
Messages: 117
Inscription: 03 Mar 2003 10:31
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 11:50

filip-63 a écrit:Salut,
Il m'est arrivé de lire ici ou là qu'un des intérêts du lecteur intégré était la diminution du jitter, car la distance entre drive et dac étant réduite la longueur de la connectique l'était aussi.
Cette longueur serait donc un des facteurs déterminant l'importance du jitter ? Est-ce exact ?

Ce qui est déterminant dans ce cas précis, ce n'est pas la longueur. C'est le protocole employé. L'I2S employé à l'intérieur des sources intégrées ne souffre pas des problèmes liés au SPDIF employé pour les DAC externes. Une liaison SPDIF très courte peut avoir un jitter très important. Cela dépend des circuits d'envois, de réception, etc...
00940
 
Messages: 1106
Inscription: 08 Avr 2003 6:04
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 11:54

00940 a écrit:
filip-63 a écrit:Salut,
Il m'est arrivé de lire ici ou là qu'un des intérêts du lecteur intégré était la diminution du jitter, car la distance entre drive et dac étant réduite la longueur de la connectique l'était aussi.
Cette longueur serait donc un des facteurs déterminant l'importance du jitter ? Est-ce exact ?

Ce qui est déterminant dans ce cas précis, ce n'est pas la longueur. C'est le protocole employé. L'I2S employé à l'intérieur des sources intégrées ne souffre pas des problèmes liés au SPDIF employé pour les DAC externes. Une liaison SPDIF très courte peut avoir un jitter très important. Cela dépend des circuits d'envois, de réception, etc...


Merci. Je me coucherai ce soir moins nunuche :wink: :mdr:

8)
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1893
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 31 Aoû 2006 12:14

Une explication pas trop complexe : http://www.tnt-audio.com/clinica/diginterf1_e.html

NB : la longueur n'est pas sans importance. Une liaison I2S ne peut faire plus de 20-30cm de long, ce qui explique l'emploi du spdif pour les dac externes (entre autres raisons)
00940
 
Messages: 1106
Inscription: 08 Avr 2003 6:04
Localisation: Bruxelles
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message