Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR Concert écouté avec les oreilles d'un hifiste

Message » 21 Mar 2003 19:26

Aldébaran a écrit:Entièrement d'accord avec ce que disait SHAM hier soir.
Un concert classique avec un grand orchestre dans un bon auditorium : essayez et vous constaterez à quel point notre "musique en boîte" est fade et loin de la réalité...


Pouvoir avoir plus qu'essayé à de multiples reprises, dans de mauvaises comme dans de très bonnes conditions, je ne suis pas d'accord avec cela.

Une chaîne honnête et bien réglée peut parfaitement donner une illusion plus que crédible de la musique vivante, y compris d'un grand orchestre. Surtout que le souvenir de la réalité aide à reconstruire cette réalité à l'écoute d'une chaîne. Parfois même, cette réalité vous rattrape quand vous ne l'attendez pas.

Par ailleurs, la musique en boîte a un avantage appréciable sur la musique "classique" vivante: on général (pas toujours), le disque conserve le souvenir de l'interprétation d'authentiques artistes. Les génies ne courant pas les rues, ils est plus difficile de trouver, par exemple, un grand chef dans un concert live. Sans parler du niveau des orchestres...

D'ailleurs, en parlant de niveau, l'une des choses qui impressionne le plus dans un concert symphonique: le niveau sonore, surtout dans les passages fortissimi, ce niveau est curieusement plus bas au concert, avec le même orchestre, lorsqu'un "vrai" chef est à la baguette que lorsque ce sont des tâcherons qui s'y collent. En général, ceux-là font hurler l'orchestre. Ils en sont au niveau de l'âge bête de la musique: tout à donf, y'a qu'ça de bon.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 21 Mar 2003 19:42

ce terme de musique en conserve m'agace toujours un peu, car il est ostensiblement dévalorisant pour la musique enregistée et laisse entendre que rien ne vaut la musique vivante. :-?
Pour rejoindre un peu ce que dit scytales je dirais simplement ceci :
j'ai des disques qui témoignent de très grandes interprêtations par de très grands interprêtes, parfois très bien enregistrés qui sont on ne peut plus vivants, communicatifs et euphorisants :P j'ai trop souvent assisté à des concerts livrant des interprêtations sans vie par des gens sans talent, ennuyeuses au possible et parfois avec un son immonde. :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 21 Mar 2003 20:26

Aldébaran a écrit:Entièrement d'accord avec ce que disait SHAM hier soir.
Un concert classique avec un grand orchestre dans un bon auditorium : essayez et vous constaterez à quel point notre "musique en boîte" est fade et loin de la réalité...
C'est une expérience a faire au moins une fois dans sa vie !

Pleyel n'est pas bon, j'ai bien aimé l'auditorium de Lyon, l'auditorium de Courchevel est surprenant : Karayan disait que c'était l'une des meilleurs salles d'Europe !
Une église ne vaut rien du tout acoustiquement, sauf si l'on aime la réverbe à donf !

Un concert rock ou autre modernité, c'est de la musique de haut-parleurs, avec de plus l'interprétation des techniciens de la sono (tous à moitié sourds !) et les défauts acoustiques des salles (par exemple Bercy : une catastrophe !)


Euh, l'Auditorium de Lyon est connu pour être l'une des plus mauvaises de concerts du monde! Pour entendre qq chose il fallait mettre ses mains derrière les oreilles, comme deux rabats sons (j'ai vu des habitués avec un truc en carton!). Elle a été sonorisée par Emmanuel Krivine, tellement le son était effroyable.
Des travaux ont été faits pour améliorer le résultat. Il a été amélioré, mais la salle reste médiocre. D'effroyable à médiocre.

Au Japon, en Espagne, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, en Amérique latine, en Russie, on trouve de bonnes, de merveilleuses salles de concerts, en France elles sont rares, très rares...

Celle de Nantes, à peu près; celle de Dijon, à peu près; le palais des sports de Bordeau, à peu près; la halle aux grains de Toulouse, à peu près...

L'Opéra de Vichy a une acoustique splendide; celui de Marseille, la plus grande salle de France après Bastille, est sèche comme un coup de trique...

Je les connais toutes ou quasi, les grandes et petites salles de France et de Navarre et beaucoup de part le monde...

A Paris, il n'y en n'a pas... je parle de salles pour orchestre symphonique... des salles pour la musique de chambre, le récital, ça on trouve...

Reste qu'un chef génial peut transcender l'acoustique d'une salle trop réverbérante : Karajan réussissait à dompter les deux tiers de l'acoustique de Pleyel, par exemple, ainsi que Svetlanov qui se tirait même de son exact inverse, le TCE... ou la cour extérieure d'un chateau en dehors de Montpellier : aucun chef ne s'en sortait, lui : oui!

Mais bon, Svetlanov dans l'église-temple de Colmar... inoubliable!

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message